Bienvenue à Sott.net
mar., 18 déc. 2018
Le Monde pour les Gens qui Pensent

La Science de l'Esprit
Carte


Books

A lire : Psychologie des foules (Gustave Le Bon)

Grand classique de la réflexion politique : « Psychologie des foules », de Gustave Le Bon, écrit en 1895. C'est un de ces livres maudits, qui contenaient, à l'époque de leur rédaction, l'avenir en eux, hélas pour le pire. Petite note de lecture, donc, puisque c'est un classique incontournable...
foule
© William Hall Raine
Pour Le Bon, le moteur de l'Histoire, c'est principalement les idées des peuples. Les seuls changements importants dans l'Histoire prennent leur source dans le mental des populations. Nous sommes, écrit Le Bon en 1895, arrivés à un de ces moments-clefs. La destruction des croyances religieuses, combinée avec l'émergence de nouvelles technologies, va entraîner une mutation dans le mental collectif. Nous entrons dans une période de transition, qui verra coexister de manière chaotique d'anciennes idées sur le déclin et de nouvelles conceptions encore en gestation.

Books

Jordan Peterson, l'anti-BHL

Peterson

Jordan Peterson
12 règles pour une vie : un antidote au chaos

Si vous pensez qu'il y a un gros travail à faire sur la déconstruction des stéréotypes de genre, Jordan Peterson n'est sans doute pas votre auteur favori. Véritable égérie des conservateurs qui s'élèvent contre le postmodernisme et ce que l'on appelle, en anglo-saxon, le « marxisme culturel », le professeur Peterson s'est notamment fait connaître lors d'un entretien virulent sur la chaîne anglaise Channel 4 qui l'opposait à une Cathy Newman enchaînant sophismes et « éristismes ».

Son livre 12 rules for life - an antidote to chaos, vendu à plus de 2 millions d'exemplaires, a été exclu par son « manque d'inclusion » de la liste des best-sellers du New York Times (un gage de qualité, sans doute). Paru en octobre en France sous la traduction de Sébastien Baert, il mérite bien que l'on s'y attarde.

Commentaire: Quelques interviews sous-titrées en français :

Le débat avec Cathy Newman :


Sur le postmodernisme :


La tragédie de l'homme-enfant :


Lire aussi : 15 livres essentiels que Jordan Peterson conseille à lire aux gens intelligents


Butterfly

Vera Brittain, témoin exceptionnelle d'une génération sacrifiée

Vera Brittain est une jeune fille choyée par la vie. Issue d'un milieu aisé, son père après de nombreuses discussions, a fini par accepter que sa fille passe le concours pour rentrer à Oxford au collège de Sommerville pour étudier la littérature. Elle est une des rares jeunes filles à accéder ainsi à l'enseignement supérieur.

vera
© Inconnu
Intelligente et jolie, autour d'elle gravite un groupe de jeunes hommes férus comme elle de littérature et dont le pilier est son cher frère Edward pour qui Vera voue une admiration sans bornes. Font partie de ce groupe d'amis surnommé « les mousquetaires », son frère Edward, Roland Leighton qui deviendra son fiancé et Victor Richardson, étudiant en médecine. Geoffrey Thurlow se joindra plus tard à eux

Book

A lire pour comprendre la Grande Guerre : « Les Somnambules » de Christopher Clark

Comme le signale dans son introduction l'auteur lui-même, les travaux concernant les origines de la première guerre mondiale constituent sans doute l'un des plus importants corpus développés par les historiens jusqu'à aujourd'hui.
somnambules
© Inconnu
Avec ce texte de 2012, traduit en français en 2013 par Marie-Anne de Béru chez Flammarion, l'Australien Christopher Clark, prestigieux professeur à l'université britannique de Cambrige, a toutefois renouvelé un champ largement labouré, notamment en minimisant, à l'écart de la vulgate couramment acceptée jusqu'alors, la responsabilité particulière de l'Allemagne dans le déclenchement de la guerre, et en tenant de rendre compte de la formidable richesse de l'écheveau historique constitué par un ensemble de tendances « lourdes », matérielles, et d'idiosyncrasies individuelles, plus contingentes, dans un monde diplomatique de l'époque où beaucoup de responsables se connaissaient ou - aussi souvent - croyaient se connaître, en remontant son horloge de compte à rebours jusqu'au coup d'État serbe de 1903 ayant vu l'assassinat du roi Alexandre et de la reine Draga par un groupe d'officiers ultra-nationalistes.

Better Earth

Hérodote, le vrai père du récit de voyage

Il n'est pas exactement le premier. Avant lui, on connaît la Périégèse d'Hécatée de Milet (qui a inspiré Hérodote), et surtout le Périple d'Hannon de Ctésias de Cnide, écrit en langue punique au VIe siècle avant J.-C., et qui serait le tout premier récit de voyage. Il faut se méfier de ces informations.
Herodote
© Inconnu
Notre ami Herodote
Mais c'est Hérodote, grand voyageur grec du Ve siècle avant J.-C., qui fixe la plupart des formes de ce que nous appelons un récit de voyage.

Book 2

Henning Mankell, le grand maître du polar venu du froid, sa vision du monde

L'auteur suédois de romans policiers, Henning Mankell, est mort à 67 ans des suites d'un cancer à Göteborg, dans la nuit du dimanche 4 au lundi 5 octobre.Le 29 janvier 2014, le romancier et dramaturge annonçait publiquement sa maladie - une tumeur à la nuque, une autre au poumon gauche. Au fil des mois, il en avait tenu la chronique dans le quotidien Göteborgs-Posten.
henning
© Inconnu
Henning Mankell ( 1948-2015 )
« J'ai tout de suite décidé d'écrire à propos de cette maladie, parce que c'est finalement une douleur et une souffrance qui affectent beaucoup de gens. Mais je vais écrire avec la perspective de la vie, pas de la mort. »

Book 2

Une anticipation visionnaire : Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

Fahrenheit 451(1), soit la température à laquelle un livre se consume. Écrit en 1953 dans un contexte d'après-guerre, Ray Bradbury publie un livre d'anticipation. L'intrigue se déroule dans une société futuriste, basée sur la consommation de masse et le plaisir immédiat, où les livres sont prohibés.
fahh
© Inconnu
Suite aux nouvelles normes de sécurité qui rendent les bâtisses non-inflammables, les pompiers sont recyclés en brûleurs de livres. On ne rêve pas, les pompiers communément comparés dans notre société à de véritables super-héros, sont dans Fahrenheit 451 des pyromanes brûlant tous les ouvrages littéraires.

Bulb

Pourquoi lire Guerre et Paix de Lev Tolstoï

En littérature, le chef-d'œuvre impose le respect et la crainte. Celui qui a terminé son Zola au lycée reçoit des regards étonnés ou méchants : alors voilà, lui, il arrive à les lire, les chefs-d'œuvre. La Peste et Voyage au bout de la nuit font partie de votre bibliothèque ? Mais les avez-vous réellement lus ? Les avez-vous compris, dans ce cas ? Et qu'aimez-vous vraiment dans ces ouvrages ?

guerrrre
© inconnu
Et alors, ce sont véritablement des chefs-d'œuvre ? Ne faut-il pas être un peu... snob pour lire ces ouvrages ? Non ? Lire La Guerre et la Paix aujourd'hui, n'est-ce pas un peu prétentieux et...suranné ?

Books

« Il y a des ficelles pour faire aimer la lecture aux enfants! », selon Anne-Laure Blanc

Que penser des lectures scolaires de vos enfants? Que devraient-ils plutôt lire? Indéniablement, ce que l'on fait lire aux plus jeunes est un véritable enjeu de société.
bilbio
© Inconnu
Anne-Laure Blanc
Entretien avec Anne-Laure Blanc, co-auteur d'un guide de littérature jeunesse alternatif.

Book 2

La lecture ça sert à rien

Quand je fais visiter ma bibliothèque à des jeunes je leur demande toujours : " A quoi ça sert de lire ? " en rajoutant aussitôt après que c'est une question piège. Comme je fais cela dans un quartier bourgeois où les enfants sont bien élevés en général, ils sont tout gentils, tout calmes et bien polis, et très scolaires, et me répondent généralement bien gentiment tout ce qui leur a été soufflé précédemment par leurs enseignants de Lettres. A savoir lire, ça permet de développer le vocabulaire, d'apprendre les conjugaisons etc ...
lire
© Inconnu
Il est très rare que l'un d'eux me dise que lire est pour son plaisir personnel, qu'il ouvre un livre par goût. Lire pour eux c'est une corvée imposée par l'école, un passage obligatoire pour obtenir une bonne moyenne et faire les études que l'on souhaite en répondant à tout ce qu'implique les obligations engendrées par le paradigme social en vigueur en 2018.