Bienvenue à Sott.net
mar., 31 jan. 2023
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte


Megaphone

La France suspendue à la manifestation du 31 janvier

Entre mépris de la part du gouvernement français envers les salariés français et la crise sociale et économique d'une ampleur jamais vue dans le pays, sans oublier l'aide financière massive à l'Ukraine alors que le pays a besoin d'argent, l'examen du projet de la loi concernant la réforme des retraites a commencé en commission à l'Assemblée.
klio
Les observateurs annoncent encore plus de manifestants pour la manifestation du 31 janvier que celle du 19 janvier et craignent des heurts violents. C'est que le gouvernement français actuel a également activé la mise en place du travail forcé.

Newspaper

Quelle est la suite ?

poutine et généraux russes
Je ne sais pas ce que les Russes vont faire en Ukraine et personne ne le sait en dehors de leur haut commandement. Mais il est certain qu'il y a eu beaucoup de prédictions erronées. Si l'on fait abstraction de la propagande occidentale (dont nous parlerons plus loin), les observateurs sérieux semblent se tromper de calendrier. Nous savons que la corrélation des forces favorise la Russie, mais nous nous attendons à ce que les choses se passent plus rapidement. Nous convenons que Moscou s'attendait à quelque chose de plus court, de moins sanglant et de plus rapide au début et qu'elle a probablement été surprise par la résistance du régime de Kiev et le soutien désordonné de l'OTAN. Il y a donc eu un réexamen et l'appel à des forces supplémentaires. Jusqu'à présent, nous sommes d'accord - c'est le moment de l'étape suivante qui semble nous échapper.

Meteor

L'univers se rapproche d'une catastrophe mondiale

90 secondes avant minuit
L'horloge de la fin du monde, définie par le magazine américain Bulletin of the Atomic Scientists, a été déplacée de 90 secondes à minuit.

C'est ce qui se rapproche le plus d'une catastrophe nucléaire totale, une catastrophe mondiale.

L'horloge était réglée sur 100 secondes depuis 2020. Le Conseil scientifique et de sécurité du journal Bulletin of the Atomic Scientists et un groupe de sponsors comprenant 10 lauréats du prix Nobel - se sont concentrés sur la « guerre de la Russie contre l'Ukraine » (leur terminologie) et en ont fait leur sujet principal.

Bell

Chars et tragédie

En l'absence de reportages crédibles de la part des grands médias, Michael Brenner propose un exposé sur le contexte de la guerre en Ukraine inspirée par les néoconservateurs et son point de vue sur la situation stratégique actuelle.
otan noirceur
© OTAN, Flickr, CC BY-NC-ND 2.0
Le 21 décembre 2022, le siège de l’OTAN à Bruxelles s’est joint à d’autres sites internationaux pour éteindre ses lumières en signe de solidarité avec l’Ukraine.
De mémoire d'homme, il n'a jamais été aussi difficile de comprendre ce qui se passe durant une crise internationale majeure que dans l'affaire de l'Ukraine.

Cette triste vérité doit beaucoup à l'absence totale de reportages véridiques et d'analyses honnêtes de la part des médias. On nous sert de lourdes quantités de faussetés, de fantaisie et de fariboles grossièrement mélangées dans un récit dont la relation avec la réalité est ténue.

Russian Flag

L'énième impuissance occidentale face aux relations Afrique-Russie

lavrov en afrique
La nouvelle tournée actuelle du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov sur le continent africain confirme d'une part l'importance des liens stratégiques qui existent entre les nombreux pays d'Afrique avec la Russie. Et de l'autre, ne fait que rappeler que l'Occident ne peut opposer grand-chose pour nuire à ces relations.

Malgré l'hystérie ultra-active du côté des régimes occidentaux vis-à-vis des liens qui unissent Moscou aux nombreuses capitales africaines, et ce dans divers domaines, rien ne semble pouvoir stopper jusqu'à présent les liens en question. Ni les innombrables pressions, menaces et intimidations, ni les promesses de pouvoir prétendument « faire mieux » que Moscou et Pékin.

Smiley

Des fous dans une Europe folle

drapeau finlande otan
Avez-vous entendu que la Finlande, criblée de dettes, jette seulement quatre cents millions d'euros dans le trou noir ukrainien ? Pas un seul sage de l'économie en Finlande, et encore moins un politicien du pays, ne souffle mot en public sur ce don qui relève de la folie. Une fois de plus, les imbéciles montrent leur stupidité au reste du monde, sans oser émettre ne serait-ce qu'une critique modérée sur la distribution insensée de l'argent public.

Magnify

Russie: La fable de « l'agression non provoquée » mise à nu par les câbles de WikiLeaks

Les câbles de WikiLeaks révèlent que l'OTAN avait l'intention de franchir toutes les lignes rouges russes.
wikileaks
Depuis près d'un an, l'énorme machine de propagande occidentale manipule son public pour qu'il croie au récit de « l'agression non provoquée de la Russie en Ukraine ». Le « reportage » peut grossièrement se résumer à ce qui suit : « Le 24 février, le dictateur sanguinaire du Kremlin, Poutine, s'est levé du mauvais côté du lit et a décidé d'attaquer le phare naissant de la liberté et de la démocratie à Kiev. » Ceci est obligatoire dans pratiquement tous les grands médias occidentaux et toute tentative de même penser à le remettre en question entraîne une « annulation » immédiate . Des propagandistes se faisant passer pour des « experts » ont inondé les talk-shows politiques avec pour tâche de présenter des décennies d'expansion incessante de l'OTAN comme sans rapport avec la réaction de la Russie.

Handcuffs

« Comment on m'a jeté en prison ». Entretien avec le président péruvien Pedro Castillo et son avocat

Fin décembre, j'ai été mis en été contact avec l'ONG Red Nacional de Derechos Humanos basée à Caracas et Madrid pour réaliser une interview avec le président élu péruvien Pedro Castillo, emprisonné depuis le 7 décembre. M. Castillo étant privé d'accès aux médias, nous avons réalisé cet entretien par l'intermédiaire de son avocat, M. Wilfredo Robles. Voici les réponses qu'il nous a fait parvenir lundi 23 janvier.

pedro castillo
Interview avec le président de gauche péruvien Castillo emprisonné suite à un coup d'Etat organisé par les Etats-Unis en décembre dernier.

Syringe

L'euthanasie en Macronie : liberté de la fin et/ou fin de la liberté, par Modeste Schwartz

Jadis (avant 2020), le mot « liberté » évoquait des choses bien différentes : liberté de se déplacer (désormais incompatible avec le « risque sanitaire » et « climatique »), de disposer librement des fruits de son travail (ce qui revient aujourd'hui à « mettre la planète en danger » et à « financer l'agression russe »), ou encore de se soigner comme on l'entend lorsqu'on s'estime malade (« conspirationnisme »).
klkl

À l’Assemblée dite nationale, l’euthanasie semble être la dernière liberté à laquelle le parti « renaissant » d’Emmanuel Macron tienne réellement. Il faut croire qu’ils sont pressés de se débarrasser de leurs électeurs.
Tout cela appartenant au passé, c'est désormais uniquement la gestion de la « fin de vie » (jadis connue sous le nom pré-transhumaniste de « mort ») qui - et c'est bien compréhensible - préoccupe la Macronie comme incarnation de la métastase terminale de la modernité républicaine.

Megaphone

Il y a une autre Ukraine » - un leader de l'opposition en exil raconte

Vladimir Zelensky met en œuvre le plan de conflit de l'Occident avec la Russie, déclare Viktor Medvedchuk.
Viktor Medvedchuk

Viktor Medvedchuk
L'ancien leader en exil du plus grand parti d'opposition ukrainien se considère toujours comme un citoyen et un législateur ukrainien, et il constitue une équipe de personnes partageant les mêmes idées pour représenter ceux qui, selon lui, sont opprimés par le gouvernement actuel de Kiev. S'exprimant sur RT, Viktor Medvedchuk a affirmé que le président Vladimir Zelensky est un dictateur qui sacrifie le pays pour le compte des puissances occidentales.