Bienvenue à Sott.net
sam., 04 juil. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte


Black Cat

Masques, santé et deuxième vague : nous avons un plan !

Certes, la situation n'est pas toute rose : petites tensions sociales, légères frictions économiques, sentiment d'insécurité, le pays a connu des jours plus pimpants et la crise sanitaire qu'il vient de traverser - avec un brio survitaminé, avouons-le - n'a guère amélioré la tendance un peu maussade.
pppp
Le fier gouvernement du président Macron, volant de succès économiques, politiques et sociaux en succès électoraux, s'est donc décidé de monter au créneau pour annoncer fièrement à tout le pays que, non, tout n'était pas gris et qu'il y avait même d'excellentes nouvelles. Pensez-donc ! Olivier Véran, l'actuel ministre de la Santé, a même pris la parole pour s'exclamer, frétillant :

Handcuffs

Dans une lettre au Lancet, des médecins condamnent la torture d'Assange et exigent sa libération

Plus de 200 éminents médecins du monde entier ont réitéré leur appel à mettre fin à la torture psychologique de l'éditeur de WikiLeaks, Julian Assange, et à le libérer immédiatement de la prison britannique de haute sécurité de Belmarsh.

assange

Julian Assange dans la prison de Belmarsh l’année dernière.
Dans une lettre publiée dans l'édition actuelle du Lancet, parue cette semaine, les médecins avertissent que les mauvais traitements infligés à Assange par les gouvernements britannique, américain et alliés se sont intensifiés depuis le début de la pandémie de coronavirus, mettant sa vie en grave danger.

Ce document est la dernière intervention de Médecins pour Assange, un groupe qui s'est créé en novembre dernier pour plaider en faveur de la fourniture de soins médicaux adéquats au fondateur de WikiLeaks et du respect de ses droits fondamentaux.

Pendant plus de six mois, ils ont documenté les abus dont Assange a fait l'objet. Cela a contribué ainsi à la lutte contre la tentative d'extradition de ce dernier de Grande-Bretagne vers les États-Unis. Dans ce pays, l'éditeur risque la prison à vie pour avoir dénoncé les crimes de guerre américains.

Che Guevara

Parce qu'il suffit d'une personne debout pour que le monde soit repeuplé

Cette image, vous ne la trouverez dans quasiment aucun média. Cette image n'entre pas dans le rouleau compresseur global de la repentance obligatoire des Blancs, parce qu'ils sont blancs, contre les Noirs, parce qu'ils sont noirs.
ccccc
Cette femme est debout. Elle est seule, mais elle est debout quand toutes sont à genoux. Il suffit d'un être humain qui ose se comporter comme un humain pour que l'espoir soit permis. Rappelez-vous ces paroles de Victor Hugo : S'il n'en reste qu'un ...

Blackbox

Mystère, mystère... Le Covid-19 détecté dans les eaux de Barcelone en mars 2019 : une découverte qui remet en cause le « premier » foyer de la ville de Wuhan

Une étude du Groupe de recherche de Virus entériques de l'Université de Barcelone (UB) a révélé ce vendredi 26 juin la détection de traces du Covid-19 dans des eaux résiduelles recueillies un an avant la pandémie.
egouts
© Inconnu
Cette découverte vise des échantillons d'eau congelés le 12 mars 2019, soit 9 mois avant l'identification du SARS-CoV-2 dans la ville chinoise de Wuhan, le 17 novembre 2019.

Wall Street

Ces technologies que l'Afrique pauvre va devoir retourner contre la finance internationale

Tout en ne perdant pas de vue la piste qui, à partir du Comité des Nigérians installé au Mali, nous a conduits à nous interroger sur le rôle promis à Ecobank, nous reprenons la suite du Rapport établi en 2006 par Carana Corporation sur le secteur informel en Afrique de l'Ouest...
aaaa
© Inconnu
et sur la préoccupation d'offrir aux commerçants et aux travailleurs migrants la possibilité d'effectuer des transferts d'argent à travers les banques plutôt que par des paiements en espèces et de la main à la main.

Commentaire: C'est le "grand reset" qui s'en vient... pour tous. Pour l'Afrique aussi.


Donut

On pensait avoir tout vu mais non : L'Oréal supprime les mots « blanc », « blanchissant » et « clair » de ses produits

Le groupe L'Oréal a décidé de retirer certains mots, tels que «blanc» ou «blanchissant», de la description de ses produits cosmétiques sur ses emballages, dans un contexte mondial de manifestations anti-racistes.

llll
© Inconnu
« Le groupe L'Oréal a décidé de retirer les mots blanc/blanchissant, clair de tous ses produits destinés à uniformiser la peau », indique le géant français des cosmétiques dans un communiqué publié en anglais samedi 27 juin, sans plus de détails, notamment sur un retrait immédiat ou non des rayons.

Cow Skull

Statues déboulonnées : aux États-Unis, des Latinos « horrifiés par les "groupes radicaux" »

Aux États-Unis, toute la communauté hispanophone ne s'est pas rangée derrière le mouvement « antiraciste ». À Miami en particulier, les Latino-Américains sont nombreux à s'opposer au déboulonnage de statues de personnages liés à l'histoire espagnole. Un manque de solidarité envers les Afro-Américains ? Le compte rendu de Sputnik.
cccc
© Inconnu
On saute de joie après avoir vandalisé une statue de Colomb à Miami
Plus grande minorité aux États-Unis, les Latino-Américains semblent se sentir pour la plupart très concernés par les événements liés à la mort de George Floyd, ce citoyen noir de Minneapolis asphyxié durant une interpellation. De nombreuses personnalités de la communauté hispanophone, forte de 50 millions d'Américains, ont vivement dénoncé le « racisme systémique » et le profilage racial au pays de l'Oncle Sam. Parmi elles, le chanteur populaire Ricky Martin:

Arrow Down

L'Université de Cambridge soutient une universitaire qui affirme que « les vies des Blancs ne comptent pas » - et lui offre une chaire de Professeur

Cambridge University, Dr Priyamvada Gopal
© PA
L'Université de Cambridge défend le Pr Priyamvada Gopal après que l'universitaire s'est fait étriller sur les raiseaux sociaux suite à la publication de tweets anti-blancs.
Priyamvada Gopal, qui enseigne la littérature postcoloniale à l'Université de Cambridge, a été promue à une chaire professorale malgré le lancement d'une pétition sur Change.org réclamant son éviction de l'Université. Cette pétition, qui a déjà recueilli plus de 13 000 signatures, a été lancée après que Priyamvada Gopal a affirmé sur les médias sociaux que « les vies des Blancs ne comptent pas », et a appelé à « abolir la blancheur ».



Ambulance

Ecosse : une attaque au couteau fait plusieurs blessés à Glasgow

Le 26 juin, plusieurs personnes ont été poignardées dans la cage d'escalier d'un hôtel situé dans le centre-ville de Glasgow ( Ecosse ), d'après une information initiale de la BBC. La police a annoncé que six personnes avaient été blessées dans l'attaque. Pour l'heure, le mobile terroriste n'a pas été retenu.
gggg
© Inconnu
Un policier fait également partie des personnes poignardées. L'assaillant a été neutralisé par la police écossaise.

Rainbow

Black Lives Matter soutient l'avortement, l'homosexualité et l'agenda anti-familial

black lives matter
Beaucoup sont surpris de découvrir le manifeste anti-famille de Black Lives Matter.

Alors que Black Lives Matter nous est présenté par les médias du système comme une organisation de justice sociale qui vise à promouvoir les droits des Afro-Américains - et maintenant des Afro-Européens -, beaucoup sont surpris de découvrir que cette nébuleuse a un programme pro-avortement, promeut l'homosexualité et l'idéologie du genre et tient un discours anti-famille.

Dans leur manifeste en ligne intitulé "What We Believe", les organisateurs de Black Lives Matter Patrisse Khan-Cullors, Alicia Garza et Opal Tometi disent qu'eux et leurs partisans « perturbent » la famille « prescrite par l'Occident ». Ils disent également qu'ils se sont libérés de la «pensée hétéronormative» et exigent «la justice reproductive».

Commentaire: Les militants de Black Lives Matter - de l'aveu même d'une des cofondatrices du mouvement - sont des marxistes-post-nihlistes radicaux :


« Nous avons un cadre idéologique... nous avons été formés au marxisme », déclare Patrisse Cullors, cofondatrice de Black Lives Matter.

Par conséquent, rien d'étonnant à ce qu'un de leurs objecifs soit la destruction du modèle familial traditionnel, via la promotion de l'idéologie LGBT et l'éviction du père de la cellule familiale. Or comme le souligne Larry Elder, le plus grand problème auquel sont confrontés les Afro-Américains n'est pas le racisme prétendument systémique qui sévirait aux États-Unis, mais le fait qu'un pourcentage significatif d'enfants noirs sont élevés sans père - un facteur de risque majeur de la délinquance.