Bienvenue à Sott.net
mar., 19 oct. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Science et Technologie
Carte


Robot

Génial, ils mettent des armes à feu sur les robots-chiens maintenant

Ils ont commencé à monter des fusils de sniper sur des robots-chiens, ce qui est une excellente nouvelle pour tous ceux qui espéraient qu'ils commencent à monter des fusils de sniper sur des robots-chiens.
nnnnn

Spur, le chien en métal
Lors de la réunion annuelle et de l'exposition de l'Association de l'Armée américaine, Ghost Robotics (le concurrent militaire de la société plus connue Boston Dynamics) a fièrement présenté une arme conçue pour être fixée à ses robots quadrupèdes fabriqués par une société appelée SWORD Defense Systems.

Commentaire: Un chien de métal, froid même s'il sait danser. Mais ce n'est pas un chien. Dans la nouvelle réalité, est-ce que les animaux auront le droit d'exister ? On dit souvent que la vie sans les animaux serait impensable, c'est affirmer que la relation entre animaux et humains est essentielle pour la survie de toutes les espèces. Mais que vient faire un chien de métal, un programme, un instrument, un robot pour prendre la place d'un chien, des chiens, l'ami de l'homme ?

Il est vrai aussi que ce chien robotique pourrait avoir sa place dans un monde robotisé, programmé, froid et mécanisé.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Nebula

L'intrication quantique peut espionner un trou noir

trou noir
© NASA / JPL-Caltech
On pense maintenant que de nombreuses galaxies ont un trou noir en leur centre, y compris la nôtre.
Un chercheur japonais a imaginé une façon originale de simuler en laboratoire le rayonnement de Hawking, supposément émis par les trous noirs par interaction avec des paires de particules.

La formule est basée sur le fait de provoquer la création de ce rayonnement en laboratoire à l'aide de paires de particules en intrication quantique, ce qui nous permet de savoir ce qui se passe à l'intérieur d'un trou noir grâce à la particule « miroir » qui s'échappe d'un trou blanc.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Brain

La « guerre cognitive » des armées de l'OTAN est lancée

« Au cours de mon travail de journaliste j'ai mené des recherches sur des sujets parfois vraiment déconcertants; mais celles que j'ai effectuées ici sont parmi les plus terrifiantes ». - Ben Norton
Les gouvernements occidentaux de l'alliance militaire de l'OTAN développent des tactiques de « guerre cognitive », se fondant sur de supposées menaces de la Chine et de la Russie. L'OTAN développe de nouvelles formes de guerre pour mener une « bataille pour le cerveau », selon les termes de l'alliance militaire. Le cartel militaire de l'OTAN dirigé par les États-Unis a testé de nouveaux modes de guerre hybride contre les adversaires qu'il s'invente, notamment la guerre économique, la cyberguerre, la guerre de l'information et la guerre psychologique.
mnhg
Aujourd'hui, l'OTAN met au point un tout nouveau type de combat qu'elle a baptisé « guerre cognitive ». Décrite comme une « militarisation des sciences du cerveau », cette nouvelle méthode consiste à « pirater l'individu » en exploitant « les vulnérabilités du cerveau humain » afin de mettre en œuvre une « ingénierie sociale » plus sophistiquée.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Meteor

La comète 67P/ Churyumov-Gerasimenko est bien un objet binaire !

Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'Observatoire de Paris - PSL au Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique sur la mission spatiale Rosetta renforce l'hypothèse que la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko est un corps binaire formé par la collision à faible vitesse de deux objets distincts pendant les toutes premières phases de la formation du Système solaire. Les résultats sont publiés dans la revue Astronomy & Astrophysics, le 22 septembre 2021.

comàete 67p

A gauche: l'hémisphère sud de la comète 67P avec indiqués les noms de régions. Wosret occupe la majeure partie de l'hemiphère sud du petit lobe. Abydos, qui fait partie de cette région, est le site d'atterissage final de l'atterisseur Philae.
A droite: image en couleur RVB, issue de l'instrument OSIRIS, montrant Wosret et Anhur. On remarque sur Anhur beaucoup d'endroits brillants - aux spectres bleus - associés à de la glace d'eau exposée en surface , alors qu'il y en a très peu sur Wosret. Les deux régions sont très actives, érodées et exposées au même flux solaire.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Hammer

Les scientifiques fous qui poussent à la vaccination veulent transformer votre épicerie en vaccins à ARNm

L'agenda mondial pour vacciner chaque homme, femme et enfant est en voie d'aboutir directement dans votre assiette. Une équipe de scientifiques de l'Université de Californie à Riverside étudie des moyens de transformer vos ÉPICERIES en vaccins à ARNm. Afin de lutter contre « l'hésitation à la vaccination » chez la population, ces scientifiques veulent distribuer des protéines de pointe [protéine Spike] du coronavirus dans tous les aliments.
kjhg
Cette expérience pourrait donner naissance à un nouveau paradigme de vaccination qui donnerait à Big Pharma un contrôle total sur l'approvisionnement alimentaire, car ils tentent de modifier génétiquement les aliments pour inonder la population avec plus de protéines de pointe de coagulation sanguine.

Est-ce la raison pour laquelle Bill Gates, investisseur en OGM et en vaccins, achète des terres agricoles à travers les États-Unis ? Tous les vaccins actuels et les centaines de futures expériences vaccinales seront-ils réalisés par le biais de l'approvisionnement alimentaire ?

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Galaxy

On a peut-être trouvé une planète orbitant autour de trois étoiles

Notre système solaire ne contient qu'une seule étoile, le Soleil, et cela pourrait faire de lui une sorte d'exception dans la galaxie. La plupart des étoiles de la Voie Lactée possèdent en effet au moins un compagnon stellaire, et ces étoiles sont liées par la gravité. Selon les scientifiques, ces systèmes d'étoiles peuvent avoir bien plus de deux étoiles puisqu'on a déjà détecté des systèmes avec 7 étoiles par exemple.
cosmos
© Pixabay
Une récente découverte faite par des astronomes sur ces systèmes est assez exceptionnelle et correspond à une grande première puisque les chercheurs ont découvert une exoplanète qui pourrait orbiter autour de trois étoiles à la fois. Un tel système à trois étoiles s'appelle un système trinaire et on a déjà découvert des exoplanètes dans ces systèmes auparavant, sauf que ces exoplanètes tournaient autour d'une seule des étoiles.

Si cette nouvelle découverte est bien validée, on sera en présence d'une planète orbitant trois étoiles, quelque chose qui n'a encore jamais été vu.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Comet

Découverte d'un objet spatial rare, entre la comète et l'astéroïde

Les comètes et les astéroïdes sont des roches qu'on retrouve souvent dans l'espace. Ces roches spatiales diffèrent à bien des égards. Les comètes sont connues pour venir avoir une orbite de forme elliptique. Qui plus est, elles proviennent de l'extérieur du système solaire.

Les astéroïdes, quant à elles, se trouvent généralement dans la ceinture d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter. Leur orbite ressemble plus à celui des planètes du système solaire. D'autre part, les astéroïdes sont plus secs et rocheux. Comme vous pouvez le voir, ces roches spatiales ont des caractéristiques bien distinctes.

comète
© Pixabay
Cependant, récemment, une équipe de scientifiques a découvert l'existence d'un objet spatial à mi-chemin entre la comète et l'astéroïde.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Nebula

Les trous noirs pourraient cacher un gigantesque mur de feu

Les trous noirs renfermeraient un gigantesque mur de feu qu'un observateur hypothétique ne pourrait voir. La théorie continue de susciter la controverse depuis son introduction en 2012.
trou noir
© Crédit image : Shutterstock / ChiccoDodiFC
La première « photo » d'un trou noir. Photo d'illustration.
Les physiciens théoriciens considèrent les trous noirs comme des singularités gravitationnelles: leur champ gravitationnel est si fort qu'aucune matière ou radiation ne peut s'en échapper. La notion de trou noir est plus ou moins ancienne. Isaac Newton est le premier à évoquer ces singularités dans sa loi universelle de la gravitation à la fin du XVIIIe siècle.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Nebula

Trous noirs : On sait désormais comment mesurer leurs masses

trou noir supermassif
© Crédit : wikimedia
Trou noir supermassif – Crédit : wikimedia
Des astronomes ont récemment mis au point une nouvelle technique qui permet d'estimer la masse d'un trou noir en se basant sur le mouvement des gaz chauds qui l'entourent, et ce même lorsque le trou noir lui-même est plus petit qu'une tête d'épingle.

Les trous noirs supermassifs sont entourés d'une énorme quantité de plasma. À cause de l'extrême gravité, celui-ci se déplace à très grande vitesse, générant une forte luminosité. Cette lumière, communément appelé quasar, est relativement facile à repérer. En revanche, il est beaucoup plus difficile de mesurer les propriétés du trou noir concerné. Mais une nouvelle méthode permet désormais d'estimer d'une manière fiable la masse de ce dernier.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


2 + 2 = 4

Bulletin du Pr Raoult - Le vaccin des poules

Bulletin d'informations hebdomadaire de l'IHU de Marseille.

raoult
Évoquant les épidémies de coronavirus - qui font l'objet d'une politique vaccinale - chez les poules, le Pr Raoult aborde le problème de la vaccination par rapport aux nouveaux variants. Chez les poules, toutes sortes de vaccinations ont été testées (vaccin atténué, vaccin inactivé, vaccin moléculaire), et les mêmes problèmes sont apparus que chez l'homme : les vaccins (quels qu'ils soient) ont une efficacité limitée - y compris sur les variants - dans le temps. Or la nature même de ces virus les amène à faire des variants, donc la lutte contre les coronavirus au moyen de la vaccination s'avère très compliquée.



Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :