Bienvenue à Sott.net
ven., 18 sept. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Incendies


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Août 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Plus de cent mille personnes ont dû évacuer leur domicile californien en raison des incendies qui ont brûlé plus de six cent mille hectares. Les incendies se sont en peu de temps concentrés sur la baie de San Francisco et ont été causés par des « orages de foudre sèche » d'une intensité inhabituelle — un événement qui représente environ 11 pour cent de toute l'activité annuelle moyenne de la foudre dans tout l'État...
Résumé Sott Août 2020
© Sott.net
Non, il ne s'agit pas d'un « réchauffement climatique anthropique », comme le prétendent les médias, ni d'un « climat modifié par les élites », comme le prétendent certains médias alternatifs. Le climat mondial est en train de « s'effondrer », en partie parce que l'atmosphère même de la planète change.

Les conditions météorologiques extrêmes n'ont fait qu'aggraver l'exode des Californiens au cours de la dernière décennie. Environ cinq millions d'entre eux ont quitté l'État pour une perte nette de population de plus d'un million de personnes. L'État du Colorado a également été frappé le mois dernier par le plus grand incendie de son histoire. L'incendie de Pine Gulch a brûlé 57 000 hectares entraînant la perte partielle voir totale de pâturage pour le bétail qui suscite des inquiétudes à long terme pour les éleveurs.

En Algérie, plus de mille deux cents incendies ont dévoré près de 9 000 hectares de forêts. Le pays d'Afrique du Nord a ces dernières années connu des incendies de forêt plus fréquents, mais les causes en restent floues. Négligence ? Trafic de charbon ? Augmentation des impacts de foudre ? Qui sait, mais le fait est qu'il se passe là aussi quelque chose d'inhabituel.

Des précipitations diluviennes, qui se traduisent généralement par de fortes inondations, des glissements de terrain et des averses d'énormes grêlons ont continué en ce mois d'août à détruire des maisons, des infrastructures de base et des cultures dans le monde entier, et ont lourdement affecté la vie de dizaines de millions de personnes. Rien qu'en Asie du Sud, on estime que près de dix-huit millions d'entre elles ont subi les conséquences d'inondations records dues à la mousson. Près de sept cents personnes sont mortes et des milliers ont été déplacées. La Chine, le Bangladesh et l'Inde continuent d'être les plus touchés.

Depuis plus de deux mois, la Corée du Sud a inhabituellement été frappée par des pluies diluviennes, marquant la plus longue et la pire saison de mousson jamais enregistrée dans le pays. Tout récemment [le 7 septembre], le typhon le plus puissant de l'année a balayé la péninsule coréenne, si bien que le déluge ne devrait pas s'atténuer de sitôt.

Fire

Les Incendies continuent de ravager les USA : au moins huit morts et des milliers d'évacués

Les feux s'étendent de l'État de Washington au nord, frontalier du Canada, jusqu'à San Diego, à l'extrême sud de la Californie, alimentés par une sécheresse chronique et des vents violents qui semblaient toutefois faiblir jeudi.
hyujki
© Josh Edelson / Agence France-Presse
Ces incendies, considérés par certains comme d'une ampleur « sans précédent », ont déjà fait huit morts au cours des dernières 24 heures et les autorités craignent un bilan beaucoup plus lourd lorsque les secours pourront avoir accès à toutes les zones sinistrées.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Juillet 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Alors que le minimum solaire se renforce, tous les phénomènes électriques augmentent en quantité et en intensité, et le globe terrestre a enregistré un autre mois de quantités records de précipitations qui se sont déversées un peu partout, et qui ont affecté des millions de personnes et détruit des récoltes dans le monde entier.
Résumé SOTT juillet 2020
© Sott.net
L'est de l'Asie semble avoir connu le pire, avec des pluies de mousson extrêmes et les inondations subséquentes qui ont provoqué la mort de centaines de personnes en Chine, au Japon, en Corée du Sud, au Népal, au Bangladesh et en Inde.

La Chine continue de lutter contre les pires inondations depuis des décennies. Le niveau d'eau de 433 rivières est supérieur à la ligne de démarcation des inondations, et 33 d'entre elles ont atteint des niveaux records. Des pluies diluviennes ont frappé 27 des 31 provinces du pays, et ont affecté plus de 37 millions de personnes et entraîné jusqu'à présent la mort ou la disparition de 141 personnes.
east asia
La Corée du Sud continue de subir la mousson la plus humide de son histoire récente, au moins 15 personnes sont mortes et plus de 1 500 autres ont été évacuées. Environ 1 300 maisons auraient été submergées ou enterrées lors de glissements de terrain dans tout le pays, et 1 000 routes et ponts ont été détruits ou endommagés.

Des pluies torrentielles et des inondations ont depuis le mois de mai continué de ravager l'Assam, en Inde, entraînant la mort de plus de 100 personnes, affectant 2 à 3 millions de personnes dans 27 districts et détruisant des récoltes. Plus de 2 400 villages ont été submergés.

Au Yémen, et après deux semaines de pluies abondantes, des inondations soudaines ont emporté des maisons, des fermes, des routes, des lignes électriques et des conduites d'eau. Au moins 14 personnes sont mortes et des milliers d'autres se sont retrouvées sans abri.

Attention

Le Dr Madej tire la sonnette d'alarme au sujet de la nanotechnologie dans le vaccin COVID-19

Que signifie « Human 2.0 » ?
vfvfv
Selon le Dr. Carrie Madej, il s'agit d'un transhumanisme où les humains se fondent avec l'intelligence artificielle, comme dans le film Matrix.

Le transhumanisme a une incidence sur l'avenir de l'humanité.

Il se produit en ce moment même. Et nous devons prendre une décision.

Le vaccin Covid-19 est effrayant. C'est quelque chose de complètement expérimental qui a un impact sur l'humanité.

Vous pouvez modifier génétiquement les humains.

Regardez la vidéo ci-dessous.

Fire

Vus de l'espace, les ravages d'un incendie en Arizona

Dans la nuit du 5 juin 2020, la foudre a allumé un incendie dans les montagnes de Santa Catalina, au nord de Tucson, dans l'Arizona (États-Unis). Le feu s'est rapidement propagé au profit d'une végétation extrêmement sèche et de conditions venteuses. Le 30 juin, il avait ravagé près de 50.000 hectares et n'était toujours pas contenu. Des ordres d'évacuation ont été donnés.
iiii
© SE Viera Photo, Adobe Stock
Depuis plusieurs semaines, un incendie ravage le nord de Tucson (Arizona, États-Unis).
Ce 29 juin 2020, le radiomètre avancé d'émission et de réflexion thermiques spatiales (Aster) embarqué à bord du satellite Terra de la Nasa donnait des images spectaculaires de la région. Le tout grâce à une large couverture spectrale allant du visible à l'infrarouge et à une résolution spatiale exceptionnelle d'environ 15 à 90 mètres.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Mai 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Alors que le Soleil entre dans une période de « confinement », la Terre se recharge et réagit en conséquence. Cette fois, même la science dominante a déclaré que ce minimum solaire pourrait provoquer un temps glacial, la famine, une augmentation des tremblements de terre et des éruptions volcaniques catastrophiques... et les derniers changements terrestres le montrent.
Résumé SOTT Mai 2020
© Sott.net
Mais la diminution de l'activité solaire n'est pas le seul aspect à souligner, puisque le Soleil a déclenché le 29 mai la plus grande éruption depuis 2017. Un phénomène qui peut se révéler particulièrement dangereux pour les satellites et autres dispositifs technologiques si notre magnétosphère continue de s'affaiblir.

Curieusement, les protestations et les émeutes autour de George Floyd ont coïncidé avec cette éruption solaire... s'agit-il d'une connexion entre l'humain et le cosmique ?

Certaines parties de l'hémisphère nord ont renoué avec l'hiver... à un mois de l'été, tandis que les premiers records de neige et de froid ont été battus dans l'hémisphère sud alors que l'hiver n'a pas encore « officiellement » commencé.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Avril 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Avril 2020 nous a apporté quelques surprises glaciales liées aux changements climatiques, en passant par des chutes de neige en quantité record pour la saison dans certaines parties des États-Unis et de l'Europe, jusqu'à de la grêle en Asie et au Moyen-Orient.
Résumé Sott avril 2020
© Sott.net
Un système météorologique arctique a plongé le Canada, le Midwest, le Nord-Est et le Sud des États-Unis dans le froid, entraînant des pannes de courant au Manitoba et dans le Maine qui ont privé des centaines de milliers de personnes d'électricité. Des records de chute de neige ont été battus dans le Colorado avec 76 cm de cumul, dans le Dakota du Sud avec 38 cm et dans l'Iowa avec 28 cm.

La neige est également tombée à Douchanbé, au Tadjikistan, pour la première fois depuis 26 ans... et au printemps !

La production alimentaire mondiale n'a pas seulement été perturbée par la pandémie qui tue l'économie, un froid et un gel intenses ont également détruit des récoltes en Europe et aux États-Unis.

La grêle a également fait des ravages partout dans le monde ce mois-ci, et a entraîné la mort de cinq personnes, ravagé les récoltes et endommagé six mille maisons au Vietnam. Les tempêtes de grêle ont également laissé quatre mille personnes sans abri à Tripura en Inde, et ont recouvert d'un manteau épais les sols de certaines parties de l'Arabie Saoudite, de l'Iran et de la Chine... lequel en fondant a provoqué des inondations.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Mars 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Alors que la « pandémie » de coronavirus attire toute l'attention, la Nature nous invite à nous pencher ce mois-ci sur plusieurs phénomènes météorologiques extrêmes préoccupants.
Résumé SOTT mars 2020
© Sott.net
Un cocktail de fortes précipitations pluvieuses, d'inondations et de glissements de terrain, de froid et de chutes de neige hors saison, a causé une dévastation généralisée dans le monde entier.

Le printemps ? Quel printemps ? Des chutes de neige hors saison ont recouvert certaines régions d'Europe, dont l'Italie et la Suède - un événement peu pratique pour notre chère Greta et ses précepteurs. Les États-Unis ont connu leur lot de températures froides et de neige dans l'Ouest et le Midwest, et même les sommets hawaïens ont été recouverts d'un manteau blanc.

Certaines régions du Moyen-Orient et de l'Asie du Sud ont également été touchées par des températures glaciales. Lahaul, en Inde, a été frappée par 80 centimètres de nouvelle neige !

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Janvier 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Les incendies ont continué à se propager dans toute l'Australie, recouvrant d'un brouillard de fumée 70 pour cent du pays. Les États de la Nouvelle-Galles du Sud et de Victoria ont été les plus touchés, avec plus de 2 000 maisons détruites et des milliers de personnes déplacées.
Résumé SOTT janvier 2020
© Sott.net
La pluie a depuis apporté un certain répit, mais plus de cinquante feux demeurent encore actifs. Et comme si cela ne suffisait pas, les dégâts causés par les incendies en cours ont été aggravés par des crues soudaines, des grêlons géants et des tempêtes de poussière à travers le pays.

Un nombre important d'impressionnantes boules de feu météoriques ont été filmées, et un accroissement des signalements de « boums » ou d'« explosions dans le ciel » a été enregistré, ce qui laisse à penser qu'un plus grand nombre encore de boules de feu météoriques pourraient ne pas être signalées ou passer inaperçues.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Décembre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Après des températures estivales inhabituellement froides et des chutes de neige dans la région des Alpes victoriennes, l'Australie est victime de feux de brousse exceptionnels dont les conséquences sont dévastatrices. Les brasiers ont forcé des milliers de personnes à l'évacuation et causé jusqu'à présent la mort d'un demi-milliard d'animaux.
Vidéo mensuelle SOTT Décembre 2019
© Sott.net
Après enquête, la police australienne a conclu que des incendies criminels et la foudre sont à l'origine de ces feux destructeurs... et non les changements climatiques anthropiques.

Au moins cent cinquante maisons ont également été détruites par des incendies de forêt qui se sont propagés à grande vitesse dans la ville chilienne de Valparaíso. Des zones résidentielles brûlaient encore le jour de Noël.

La neige a étendu son manteau sur près de la moitié des 48 États contigus des États-Unis — 46,2 pour cent de la superficie —, soit la plus grande superficie pour un début décembre jamais enregistrée dans les archives de couverture neigeuse mises en place en 2003. La neige a également atteint les régions nord du Mexique.