Bienvenue à Sott.net
dim., 26 mar. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Séismes


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Janvier 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

À ce stade de nos chroniques météorologiques, nous commençons à ressembler à un disque rayé. Mais ce n'est pas notre faute ! Le climat ne cesse de se balancer d'un extrême à l'autre...
© Sott.net
Auparavant un événement rare, le Danube en Autriche et en Hongrie a gelé 3 fois au cours de la dernière décennie.
Les faits marquants du mois dernier comprennent :
  • Des incendies de forêt record au Chili et en Argentine (où il y aussi eu des précipitations record)
  • Un record de pluviosité clôturant la sécheresse record en Californie
  • Des records journaliers et mensuels des chutes de neige au Japon et dans l'ouest étasunien
  • Un record d'essaim de tornades dans le sud des États-Unis
  • Un record journalier de chutes de pluie dans le sud des États-Unis
  • Des records de froid et de chutes de neige en Europe de l'Est et du Sud
  • Un record de chute de neige dans le Sahara
  • Un record de chaleur en Australie et un record de froid en Nouvelle-Zélande
© Sott.net
Une massive doline s'est ouverte à Cheltenham, en Pennsylvanie, États-Unis.

Attention

Séisme au large de Fukushima de 5,6 également ressenti à Tokyo

Un séisme de magnitude 5,6 a eu lieu mardi dans le nord-est de Tokyo, a annoncé l'Agence météorologique du Japon. L'épicentre a été situé au large de la côte de la préfecture de Fukushima, où en 2011 un accident majeur a eu lieu en raison d'un tsunami. Les secousses ont été ressenties jusqu'à Tokyo. Les secousses ont duré plus de 30 secondes, selon des habitants de la zone où elles ont été le plus fortement ressenties, cités par la chaîne NHK.

© Sputnik
Tremblement de terre au large de Fukushima
Le tremblement de terre se trouve à une profondeur de 50 kilomètres. Aucune menace d'un tsunami n'a été annoncée, ni aucune donnée sur les dommages occasionnés. La magnitude indique la puissance de l'énergie libérée lors d'un séisme et représente l'amplitude maximale des ondes sismiques. Cependant, elle ne permet pas de juger la force de l'influence des tremblements de terre sur les objets situés à la surface de la Terre.

Commentaire:





SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Décembre 2016 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Alors que nous entrons dans un climat géopolitique nouveau et incertain avec l'investiture du président étasunien Donald Trump, nous semblons également entrer dans un climat naturel nouveau et incertain.
© Sott.net
Un spectaculaire nuage iridescent « arc-en-ciel » est apparu à Caxias dans le nord-est du Brésil
L'incessante augmentation mondiale des conditions météorologiques extrêmes, des bouleversements géologiques et des bombardements cosmiques s'est poursuivie le mois dernier, clôturant une année que les autorités ont déclarées être (à nouveau) « la plus chaude jamais enregistrée - et c'est la faute des humains ».
© Sott.net
Étrange ! Le brouillard a pris une forme sphéroïdale, en forme de dôme, à Tremeirchion, au nord du Pays de Galles
Pourtant, toujours aucune explication de leur part quant à la façon dont le « CO2 créé par l'homme » est responsable, entre autres de phénomènes naturels, nouveaux ou accrus, de toutes les dolines qui s'ouvrent et tuent des personnes ; des boules de feu météoriques qui jaillissent dans nos cieux ; du changement d'orientation des courants-jets à haute altitude ; et de l'augmentation de la fréquence des séismes multiplié par deux, voire trois.
© Sott.net
De multiples feux de forêts ont éclaté en Suisse - au beau milieu de l'hiver !
Mais ne vous préoccupez pas de ces détails - ce sont probablement juste des signes indiquant que nous nous dirigeons vers une autre époque glaciaire.

Les points forts de notre vidéo mensuelle de décembre 2016 comprennent :
  • Un persistant et lourd brouillard à travers le monde le mois dernier - Europe du Nord, Inde, Chine et golfe Persique.
  • Le retour du « vortex polaire » à la fois en Amérique du Nord et en Russie, avec des records de neige et de froid.
  • De la neige dans le désert du Sahara, le désert d'Arabie et la Syrie.
  • Des tempêtes de neige, tornades de neige, des « murs de brouillard », des « dômes de brouillard », des « disques de glace en rotation », et d'autres phénomènes météorologiques bizarres liés au froid !
  • Une forte inondation (et une tornade) à travers le sud de l'« ensoleillée » Espagne.
  • Éclosion de feux de forêt dans les Alpes suisses... en hiver !?
  • Au moins une demi-douzaine d'événements météorologiques spectaculaires en Amérique du Nord et du Sud, en Europe et en Asie centrale.
  • Une succession de puissants tremblements de terre et des éruptions volcaniques autour de l'anneau de feu du Pacifique.
  • Des inondations répandues en Asie du Sud-Est pendant la « saison sèche ».
  • Des précipitations record dans les régions désertiques de l'Australie.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Novembre 2016 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Avec la débâcle des élites libérales le mois dernier sur l'air de «Trumpocalypse », les intendants de l'empire sont en train de rapidement perdre l'emprise qu'ils avaient autrefois sur la réalité. Dans le même temps, avec des phénomènes météorologiques extrêmes touchant toutes les régions de la Terre les unes après les autres, c'est comme si cette descente dans la folie était marquée à chaque étape par Mère Nature.
© Sott.net
Les événements climatiques désastreux de novembre 2016 comprenaient :
  • De la neige, de la grêle et des inondations dans le désert d'Arabie saoudite (encore)
  • Le deuxième plus fort séisme de l'ère moderne en Nouvelle-Zélande
  • La pire inondation de mémoire d'homme à Johannesburg en Afrique du Sud
  • Un autre puissant séisme (et un autre tsunami) au large de Fukushima au Japon
  • Une flambée d'« orages asthmatiques » à Melbourne en Australie a entraîné la mort de 8 personnes et en a envoyé 8 500 autres à l'hôpital
  • L'ouragan le plus tardif de l'ère moderne dans l'Atlantique et le plus au sud jamais enregistré, et le premier à avoir jamais touché terre au Costa Rica
  • Des « feux géants » sans précédent ont incendié des zones du Sud-Est étasunien
© Sott.net
Un déluge a fait disparaître des voitures et des ponts à Johannesburg en Afrique du Sud - 7 personnes ont été tuées et des milliers d'autres se sont retrouvées piégées sur les routes
© Sott.net
Oui, vous regardez toujours des images de l'Arabie saoudite où il semble maintenant neiger au moins une fois par an !

Laptop

Tous les tremblements de terre depuis 2001 dans un graphique animé

Ça secoue. Notre Terre est vivante et ses colères peuvent être dévastatrices. On se sent tout petit et bien impuissant ... Le Centre de prévention des tsunamis du Pacifique, antenne du Service national Américain de météo, a publié récemment une vidéo très surprenante. Elle montre, par des points de couleur plus ou moins foncés, les différents séismes qui se sont produits dans le monde entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2015.

© Inconnu
La fréquence d'apparition des séismes et leur violence est absolument spectaculaire et leur accumulation paraît d'autant plus choquante qu'elle n'a probablement jamais jusqu'alors été représentée sur un graphique animé.

Arrow Up

Californie : un séisme de magnitude 6,5 enregistré au large des côtes

Un puissant séisme de magnitude 6,5, d'abord mesuré à 6,9, a été enregistré au large des côtes nord de la Californie, ce jeudi 8 décembre. Selon l'Institut d'études géologiques des États-Unis, l'épicentre se trouve dans l'océan Pacifique, à environ 400 kilomètres de San Francisco. La terre a précisément tremblé à 10 kilomètres de profondeur.

© Google
Séisme au large de la Californie
Le tremblement de terre a été détecté à 6h50, heure locale (15h50 en France). Selon ABC, il n'y avait pas de blessés ou d'importants dégâts à déplorer dans l'immédiat. Aucune alerte au tsunami n'a été lancée.

Map

Alerte au tsunami dans le Pacifique après un séisme de magnitude 8,0 au large des îles Salomon

Un tremblement de terre de magnitude 8.0 s'est produit jeudi au large des îles Solomon, annonce l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS).
© Inconnu
Les secousses souterraines ont été enregistrées à 17h38 UTC(18h38 heure française) à 63km au sud-ouest de l'agglomération de Kirakira. Le foyer du séisme se trouve à 40km de profondeur. Aucune information sur d'éventuelles victimes ou destructions n'est disponible dans l'immédiat. Une alerte au tsunami a été lancée.

C'est par les îles Solomon que passe la ceinture de feu du Pacifique - un alignement de volcans qui borde l'océan Pacifique sur la majorité de son pourtour, soit environ 40 000 kilomètres. C'est là-bas que sont concentrés la plupart des volcans de la planète mais aussi que se produisent 90 % de tous les séismes.

Commentaire: « De dangereuses vagues de tsunami sont possibles dans les trois prochaines heures le long de certaines côtes des îles Salomon, de Vanuatu, de Nauru, de Papouasie-Nouvelle Guinée, de Nouvelle-Calédonie, de Tuvalu et de Kosrae », a déclaré le Centre d'alerte au tsunami du Pacifique. Source




SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Octobre 2016 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Traduction : SOTT

Alors que le mois dernier tous les yeux étaient rivés sur les développements de la plus extraordinaire élection étasunienne, les changements terrestres se sont allègrement poursuivis.
© Sott.net
Une partie des dégâts causés par Matthew en Haïti
En octobre 2016, le prélude a été l'ouragan Matthew qui a engendré toute une série de destructions à travers la Colombie, les Caraïbes et la côte est étasunienne. La plus forte tempête de l'Atlantique Nord en une décennie, Matthew a également été la plus forte tempête jamais enregistrée si près de l'équateur, déversant tant d'eau qu'il a brisé les records de pluie partout où il est allé, et a coûté plus de dix milliards de dollars en dommages. Haïti, où plus de mille six cents personnes ont été tuées, en a été la principale victime.
© Sott.net
Des « sylphes rouges », phénomène lumineux plasmatique de haute atmosphère
La météorologie extrême est tellement « la norme » maintenant que la Caroline du Sud aux États-Unis a enregistré le mois dernier sa septième inondation « millénaire » en seulement six ans, en battant des records de précipitations datant de... septembre 2016. Alors qu'une grande partie des États-Unis ont enregistré des températures records de chaleur pour un mois d'octobre, des quantités abondantes de neige à travers la Russie ont signifié que l'étendue de la couverture neigeuse de l'hémisphère nord à la fin octobre arrivait en seconde position seulement par rapport à celle enregistrée en 1976.
© Sott.net
Hécatombe mystérieuse d'oiseaux aux États-Unis
Nous avons également observé une douzaine d'hallucinantes explosions météoriques dans la vidéo de ce mois, un reflet de ce que nous soupçonnons être une autre augmentation « des visiteurs de l'espace » qui s'accélère en fin d'année. Comme nous l'avons signalé au début de l'année, les boules de feu météoriques ont considérablement augmenté au cours de la dernière décennie, et les cieux deviennent particulièrement « éclairés » au cours de la deuxième moitié de chaque année.

Commentaire: Mise à jour 23 novembre 2016 - Nous avons appris que le « météore au sud du Pays de Galles » à 15h14 est revendiqué comme étant la création d'un artiste libéral, ce qui peut ou non être le cas.


Attention

Japon: Un fort séisme provoque un tsunami d'un mètre près de la centrale de Fukushima

De notre correspondant à Tokyo, Un réveil angoissant pour des million s de Japonais. A 5h59 mardi matin (21h59 lundi, heure française), un séisme de magnitude 7,4 a secoué le Tohoku («nord-est» du pays), déclenchant des alertes au tsunami dans cette région déjà durablement meurtrie par la triple catastrophe - séisme, tsunami et accident nucléaire - du 11 mars 2011. Une vague d'un mètre a été mesurée peu après, sur la côte près de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima. Aucun problème majeur n'a cependant été recensé sur le site, a affirmé Tepco, l'opérateur de la centrale.

© Google
Fort séisme au Japon près de la centrale de Fukushima
Deux heures après le séisme, plusieurs tsunamis, dont un de 1,4 m, ont également été mesurés sur la côte de Sendai (département de Miyagi). Toutes les chaînes de télévision ont relayé en boucle depuis l'aube les avertissements des autorités sur un risque de deuxième et troisième vagues qui peuvent être plus fortes. L'avis de risque de tsunami n'a été levé qu'en milieu de journée.

Attention

Une nouvelle étude conclut que la faille de San Andreas en Californie pourrait se rompre sur toute sa longueur

© Getty
Traduction : SOTT

Une étude récente a révélé que la faille de San Andreas en Californie pourrait effectivement se rompre sur toute sa longueur de 1 290 kilomètres.
On pensait auparavant que « The Big One » ne pouvait se produire que dans des segments confinés, et cette nouvelle information est maintenant utilisée par les assureurs pour faire des prédictions inquiétantes.

Pendant des années, le consensus scientifique était qu'un tremblement de terre affectant tout un état ne pourrait pas se produire en Californie. Mais une étude menée en 2014 par des chercheurs fédéraux, d'états ou universitaires a déterminé qu'un tremblement de terre qui commencerait à l'une ou l'autre extrémité de la faille pourrait creuser la ligne sur des centaines de kilomètres.

Morgan Page, un géophysicien de recherche de l'USGS qui a participé à l'étude de 2014, déclare au Wall Street Journal : « Les scientifiques n'étaient pas vraiment sûrs qu'une rupture dans la section rampante de la faille de San Andreas soit possible. C'est possible ».

Cela signifie que les assureurs doivent déterminer leurs paiements potentiels dans le cas où le pire scénario se réalise. CoreLogic Inc. est une firme d'analystes immobiliers à Irvine, en Californie, qui a maintenant examiné en détail les chiffres. Il est sûr de dire que les primes pourraient augmenter. Le Wall Street Journal résume certaines des constatations de CoreLogic :
Environ 3,5 millions de foyers pourraient être endommagés dans un séisme de magnitude 8,3 le long d'une portion de 800 kilomètres environ de la faille - comparativement à 1,6 million de maisons endommagées si la seule partie nord de la faille devait casser, et à 2,3 millions si la partie sud se rompt.

Les dégâts causés aux seules maisons pourraient totaliser 289 milliards de dollars, comparativement à une fourchette précédente de 137 milliards de dollars sur la partie sud de la faille et de 161 milliards de dollars dans le nord, selon l'analyse de CoreLogic.
Un des meilleurs points de référence pour un tremblement de terre de cette taille est le tremblement de terre de 9,0 qui a frappé Tohoku, au Japon en 2011. On croit qu'un 8,0 ou plus est susceptible de frapper la Californie tous les 2 500 ans. Maiclaire Bolton, sismologue et chef de produit senior chez CoreLogic, a souligné : « Nous parlons ici de très rares séismes ».

Commentaire: Si l'on rapproche cet article de celui-ci Le grand gel planétaire - Prédiction que dans 4 ans surviendra un âge de glace de 15 ans, le soleil se préparant à « hiberner », voici ce à quoi on peut s'attendre :
« La tendance a incité les scientifiques à avertir que le monde se dirige vers un minimum solaire historique avec une activité tombant potentiellement à un niveau le plus bas de tous les temps. [NDT sous entendu l'histoire connue du soleil (début IV siècle)].

Ces phénomènes sont censés mener à un froid extrême en Europe, y compris en Grande-Bretagne, en Amérique du Nord et à travers l'hémisphère sud inférieur affectant ainsi la Nouvelle-Zélande et certaines parties de l'Amérique du Sud.

Ils ont également été liés à l'émergence de grands tremblements de terre dans les zones à risques, suscitant des craintes sur le fait que les grandes villes incluant Tokyo et Los Angeles pourraient être touchées par le prochain méga-séisme. »