Bienvenue à Sott.net
dim., 22 jan. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Températures extrêmes


Ambulance

Une avalanche frappe un hôtel italien: jusqu'à 30 morts

Une avalanche a frappé l'hôtel Rigopiano à Farindola, dans la région montagneuse des Abruzzes (Italie centrale), provoquant «plusieurs morts», rapportent les médias italiens. L'incident est survenu mercredi soir. Une avalanche de neige, qui aurait été provoquée par de puissants tremblements de terre, a couvert entièrement l'hôtel Rigopiano di Farindola. Plus d'une vingtaine de touristes et des membres du personnel de l'hôtel se trouvent toujours à l'intérieur.

© Tgr Rai Abruzzo
Une avalanche s'écrase sur un hotel en Italie
En raison des mauvaises conditions météo, les secouristes ont essayé pendant plusieurs heures d'atteindre l'hôtel. Le premier groupe de sauveteurs est arrivé à l'hôtel seulement vers 04h30. "Il y a beaucoup de morts", a indiqué Antonio Crocetta, un des chefs des secouristes envoyés sur place dans la nuit de mercredi à jeudi, cité par ces médias. Les médias italiens annoncent "jusqu'à 30 morts".

Commentaire: Lire aussi :


Snowflake Cold

Nouveau record de froid de la Finlande pour cet hiver : -41.7°C

Au cours des premiers jours du Nouvel An, la Finlande a subi une baisse soudaine des températures d'hiver. Les autorités ont émis des ''alertes de gel'' afin de rappeler aux citoyens de rester au chaud et d'éviter les risques d'impact sur la santé.

© Saana Antikainen
Nuorgam le 4 janvier 2017.
Dans la capitale, Helsinki, située dans la région de la côte méridionale, la température est tombée à - 17 degrés Celsius jeudi matin, et à Muonio, en Laponie, au nord-ouest du pays, la température est tombée à - 40 degrés Celsius.

Les informations diffusées jeudi à 14h56 heure locale par l'Institut météorologique finlandais annoncent une vague de froid sur l'ensemble des régions terrestres et des accumulations de glace dans les régions maritimes au cours des prochaines 24 heures.

La baisse des températures a été précédée à Noël et au Nouvel An par des températures particulièrement clémentes pour cette saison.

Commentaire: Les minimas ont été relevés à Muonio, en Finlande, où le mercure indiquait -41,7°C. A Nikkaluokta, dans le nord de la Suède, on a enregistré -41,3°C.


Igloo

Les États-Unis dans les griffes du « grand gel »

Nous savons que les Etats-Unis sont partis pour subir un souffle d'air froid venant de ses deux côtes, de la neige et de fortes pluies, mais cette carte de Jesse Farrell montre à quel point sont contigus les états qui ont des températures glaciales ce matin.

Voici un résumé par états des températures constatées ce matin :
  • Tous les États sauf la Floride, (80% du territoire des États-Unis) sont en dessous de 0°C
  • 25 États (30% du territoire) sont en dessous de -18 °C
  • 6 Etats sont en dessous de -29 °C
© Watts Up with That

Commentaire: Voir aussi les prévisions pour février/mars : Préparez-vous, le vortex polaire se déplace


Snowflake Cold

Réchauffement : Alerte au grand froid sur la France en fin de semaine

Les températures pourraient atteindre -15 degrés localement sur le Grand Est.
Ce n'est pas encore une alerte formelle mais Météo France a lancé un avertissement ce mercredi en raison du grand froid qui va s'abattre sur le pays en fin de semaine, avant un radoucissement attendu à partir de dimanche. Selon l'organisme, «une puissante descente d'air froid en provenance de Scandinavie s'écoulera en direction du centre de l'Europe à partir de jeudi (...) Les régions de l'est de la France seront touchées par des gelées généralisées et fortes vendredi et samedi. Le thermomètre pourrait descendre jusqu'à -8/-10°C en plaine d'Alsace, voire -15°C « localement », parfois sur des sols enneigés, ce qui pourrait compliquer les déplacements.


Modèle ARPEGE Pression au niveau de la mer et températures à 850 hPa du mardi 3 janvier à 0h UTC au samedi 7 janvier 2017 à 6h UTC. Météo France

Commentaire: voir aussi les prévisions pour février/mars : Préparez-vous, le vortex polaire se déplace


Snowflake Cold

-68° de ressenti aux USA : le bétail gèle sur place

Les fréquentes tempêtes de neige de ces dernières semaines aux Etats-Unis rendent la situation très difficile pour les éleveurs, particulièrement au Montana où les vaches gèlent dans leurs prairies.
© Inconnu
Le nord-ouest des Etats-Unis est confronté à des descentes d'air polaire depuis plus d'un mois. Accompagnées de perturbations, celles-ci forment de puissantes tempêtes de neige. Depuis fin novembre, le même scénario ne cesse de se reproduire, mettant à rude épreuve les animaux d'élevage des ranchs. A l'ouest du Montana, zone traditionnelle d'élevage de vaches à viande et de chevaux, les températures sont plusieurs fois descendues à -30°C ces dernières semaines. Un tel froid n'est pas exceptionnel, car l'état du Montana est le plus froid des Etats-Unis, avec une température qui est déjà descendue à -57°C en 1954 à Roger Pass. Cependant, ces coups de froid étaient beaucoup plus rares ces dernières années et les fermiers, comme le bétail, ne sont plus aussi bien adaptés à ces conditions extrêmes.

Ice Cube

Vidéos - Le Canada se transforme en une patinoire géante

Tempête de glace et pluies verglaçantes ont transformé les routes de l'Ontario au Canada en patinoire. Abandonnant leurs voitures pour des patins à glace, les habitants en ont tiré le meilleur parti.
© Hyungwon Kang/Reuters
Les tempêtes de glace ne sont pas une occurrence si rare au Canada (image d'archive)
La région canadienne de l'Ontario a été touchée par une tempête de glace qui a laissé une couche de 15 millimètres sur les routes, provoquant de nombreux accidents. Si il est devenu beaucoup trop dangereux de prendre le volant, les habitants de la région ont trouvé un moyen astucieux de se déplacer.

Les pluies verglaçantes n'ont en effet pas entamé le moral des canadiens. Dans un pays où le hockey est roi, les canadiens ont trouvé une bonne excuse pour sortir les patins à glace.


Snowflake Cold

De la neige au Sahara, une première depuis 37 ans

Un morceau du désert du Sahara est devenu féérique ce lundi 19 décembre, immortalisé par un photographe amateur algérien. Couverte de neige durant une journée entière, cette zone située dans l'ouest du pays n'avait pas connu un tel événement météorologique depuis plusieurs décennies.

Le photographe Karim Bouchetata a été très inspiré d'apporter son appareil photo lorsqu'il entreprit une ballade sur les hauteurs de la ville d'Aïn Sefra, surnommée la « porte du désert », à moins d'une centaine de kilomètres du Maroc voisin. Cette ville, située à 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer est célèbre pour ses dunes de sable rouge constituant une partie des monts des Ksour.

De la neige est donc tombée pendant une demi-heure sur ces dunes habituellement dorées, et aurait tenu une seule petite journée, cependant assez longtemps pour permettre à Karim Bouchetata de prendre de magnifiques clichés.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Novembre 2016 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Avec la débâcle des élites libérales le mois dernier sur l'air de «Trumpocalypse », les intendants de l'empire sont en train de rapidement perdre l'emprise qu'ils avaient autrefois sur la réalité. Dans le même temps, avec des phénomènes météorologiques extrêmes touchant toutes les régions de la Terre les unes après les autres, c'est comme si cette descente dans la folie était marquée à chaque étape par Mère Nature.
© Sott.net
Les événements climatiques désastreux de novembre 2016 comprenaient :
  • De la neige, de la grêle et des inondations dans le désert d'Arabie saoudite (encore)
  • Le deuxième plus fort séisme de l'ère moderne en Nouvelle-Zélande
  • La pire inondation de mémoire d'homme à Johannesburg en Afrique du Sud
  • Un autre puissant séisme (et un autre tsunami) au large de Fukushima au Japon
  • Une flambée d'« orages asthmatiques » à Melbourne en Australie a entraîné la mort de 8 personnes et en a envoyé 8 500 autres à l'hôpital
  • L'ouragan le plus tardif de l'ère moderne dans l'Atlantique et le plus au sud jamais enregistré, et le premier à avoir jamais touché terre au Costa Rica
  • Des « feux géants » sans précédent ont incendié des zones du Sud-Est étasunien
© Sott.net
Un déluge a fait disparaître des voitures et des ponts à Johannesburg en Afrique du Sud - 7 personnes ont été tuées et des milliers d'autres se sont retrouvées piégées sur les routes
© Sott.net
Oui, vous regardez toujours des images de l'Arabie saoudite où il semble maintenant neiger au moins une fois par an !

Ice Cube

Une vague de froid extrême frappe la Sibérie : -62°C !

Mercredi 21 décembre, le thermomètre est descendu jusqu'à -62°C à Bolchoï Olkhovski, à 300 km à l'ouest de Sourgout, dans le district autonome des Khantys-Mansis, au nord de la Sibérie.

© Wikimedia
Dans un parc de Sourgout, dans le district autonome des Khantys-Mansis, en Sibérie occidentale.
« Hier [mardi 20 décembre, ndlr], il faisait -58°C. On ne voyait presque rien. Aujourd'hui, il faisait -62°C », a indiqué la directrice du département des relations publiques et extérieures de la région, Elena Choumakova, citée par RIA Novosti.

Snowflake Cold

Le vortex polaire glacial est de retour en Amérique du Nord

Préparez-vous chers habitants. Dès jeudi matin, le Canada et plusieurs États du nord des États-Unis devraient enregistrer une chute spectaculaire des températures pouvant atteindre les -35 °C.


Après un automne anormalement doux et clément, le vortex polaire, qui s'était jusqu'à présent montré discret, entrera par la grande porte cette semaine. Une vague d'air froid polaire s'apprête en effet à balayer dès ce jeudi le Canada et le Nord des États-Unis. Appelé « vortex polaire », ce phénomène climatique extrême va entraîner dans les jours qui viennent des chutes spectaculaires des températures qui devraient atteindre les — 35° par endroit comme l'illustre cette animation mise en ligne par la NASA.

Le vortex polaire agit tant en hiver qu'en été, mais ses effets se font tout de même plus sentir en hiver puisque l'atmosphère est moins réchauffée par les rayons du soleil. Après une première poussée d'air froid en guise d'amuse-bouches enregistrée début décembre, les habitants du Minnesota, du Wisconsin, d'une partie du Dakota et de la ville de Chicago devraient avoir dès jeudi matin un avant-goût du plat de résistance avec des températures avoisinant les — 30 °C, alors qu'au Canada et en Nouvelle-Angleterre, elles pourront diminuer jusqu'à -35 °C.