Bienvenue à Sott.net
mer., 11 déc. 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Températures extrêmes


Snowflake

Plusieurs régions d'Algérie recouvertes de neige

Une vague de froid s'est abattue sur l'Algérie, apportant des flocons dans certaines wilayas. De nombreuses images des régions recouvertes de neige ont été postées sur les réseaux sociaux.
algerie
© Umnaila2018
Plusieurs régions d'Algérie ont été touchées par des intempéries. D'importantes chutes de neige ont ainsi été enregistrées entre le 10 et le 17 novembre, perturbant la circulation et provoquant la fermeture de certaines routes dans l'est du pays, rapporte le quotidien ALG24.

Commentaire: Voir aussi :


Alarm Clock

Bolivie : la présidente autoproclamée affirme que Morales ne pourra pas se présenter aux élections

boli
© Luis Echeverria / Reuters
Devant l’ambassade des États-Unis au Guatemala, un manifestant guatémaltèque brandit une pancarte qui dénonce ce qu’il considère comme un “coup d’État raciste” en Bolivie.
La tension en Bolivie est à son comble. Jeanine Añez, qui s'est autoproclamée présidente du pays, a estimé qu'Evo Morales ne pourrait pas se présenter à l'élection présidentielle, recommandant dans la foulée à son parti de « chercher un candidat ».

Commentaire: Lire aussi : Le coup d'Etat bolivien : ce que les médias grand public ne vous disent pas


Snowflake Cold

Un front froid pourrait générer des records à la pelle aux États-Unis

Il n'y a pas que dans le sud du Québec que l'hiver a fait son arrivée, lundi. Aux États-Unis, plus de 300 records de froid pourraient être battus d'ici jeudi, selon le service météorologique national.
glace
© Agence France Presse
Il fait froid
Une masse d'air arctique est d'abord descendue sur le centre du pays, lundi, précipitant le mercure sous le point de congélation dans plusieurs États, en plus de laisser de la neige dans son sillage. Jusqu'à 30 cm étaient attendus près des Grands Lacs.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Octobre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Feu dans le ciel ! Les observations de météores et de boules de feu et les survols d'astéroïdes à peine détectés ont sûrement retenu notre attention le mois dernier. Qu'est-ce que le Cosmos essaie de nous dire ?
Résumé SOTT octobre 2019
© Sott.net
L'Irlande, l'Écosse, le Portugal, les États-Unis, le Canada et la Chine ont assistés à certaines des plus importantes observations de météores, et dans son incapacité à détecter un grand nombre d'objets géocroiseurs, l'orgueilleuse Nasa a perdu sa crédibilité en prouvant clairement que nous sommes sans défense contre l'éventuel impact de l'une de ces pierres cosmiques qui « arriverait de nulle part ».

De violentes tempêtes et des inondations ont encore provoqué des ravages dans le monde entier, semant dans leurs sillages la destruction en Arabie saoudite, en Italie, en Turquie, en Égypte, en Inde, au Japon et en Espagne.

Crusader

Une zoologiste renommée punie pour avoir enseigné que « les ours polaires prospèrent et ne sont pas menacés d'extinction »

Une experte de renommée mondiale dans le domaine de l'identification des os d'animaux a perdu son poste à l'université de Victoria, en Colombie-Britannique, pour avoir expliqué à des écoliers des faits politiquement incorrects sur les ours blancs.
Ours polaire
© D. Delimont
La zoologiste Susan Crockford affirme que, contrairement à ce que prétendent les militants écologistes, les ours polaires prospèrent et ne sont pas menacés d'extinction par les changements climatiques.
La zoologiste Susan Crockford est régulièrement embauchée par des biologistes et des archéologues, au Canada et à l'étranger, pour identifier les restes de mammifères, d'oiseaux et de poissons. Elle a aidé à cataloguer les collections des musées et assisté la police pour effectuer des analyses médico-légales. Pourtant, les étudiants de l'université de Victoria ne bénéficieront plus de son expertise, et son droit à solliciter des subventions de recherche lui a été supprimé en catastrophe. En mai, le Département d'anthropologie lui a retiré son statut de professeur auxiliaire, la privant ainsi de son affiliation universitaire.


Commentaire : La vérité est déformée par le zèle religieux des éco-fidèles... Le problème est que la science repose sur la vérité objective, pas sur la manipulation à but politique ! Le système scientifique et universitaire semble ne servir que des intérêts étatiques et/ou dogmatiques :
Si la quasi totalité de tout ce que nous « savons » est faux, il apparaît clairement que le système scientifique/universitaire n'est pas fait pour les libres-penseurs.
« De par la nature même du système d'éducation actuel au niveau du doctorat, obtenir un doctorat en astronomie ou en sciences spatiales est impossible si vous êtes un libre-penseur... puisque connaissant cette histoire [de la science]... et l'ayant évoquée en insistant pour obtenir la vérité, vous auriez été mis à la porte et remplacé par un autre jeune étudiant doué, enthousiaste et peu méfiant. L'obtention d'un doctorat est basée sur l'aptitude à réussir les épreuves en régurgitant ce qui vous a été enseigné. Remettre en cause cet enseignement ne fait pas partie du processus. Et une fois obtenu votre doctorat et votre premier emploi postdoctoral, puis votre première titularisation menant à un poste permanent, vous êtes bien formé dans l'art de ne pas remettre en question les axiomes de l'astronomie. »
Source : « Planète X, comètes et changements terrestres par James M. McCanney - Ce qui se profile à l'horizon »

Susan Crockford décrit son expulsion comme « une pendaison académique sans procès, menée à huis clos ». Après avoir été renouvelée à l'unanimité en 2016 pour un mandat de trois ans, son statut de professeur adjoint n'a pas été renouvelé pour les trois années à venir.

Commentaire: Les Autochtones du Nunavut ont dit la même chose, à savoir qu'il y a plus d'ours polaires dans le Nord. Mais cela n'aide pas les alarmistes du climat dans leur cause. Ils ne peuvent jamais accepter la réalité.
Selon Rupert Sheldrake :
« il y a un conflit au cœur de la science. D'un coté, elle repose sur une méthode de recherche basée sur la raison, la preuve, et l'investigation collective, et de l'autre, elle est fondée sur un système de croyances. Malheureusement, ce consensus existant sur la réalité des choses en est venu à inhiber et restreindre la recherche libre qui est l'essence même de l'effort scientifique ».

Source : « Les dogmes de la Science remis en cause par Rupert Sheldrake »
Voir aussi :


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Septembre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Septembre 2019 restera dans les mémoires comme le mois où la prophétesse Greta Thunberg, 16 ans, a pris la parole à l'ONU à New York pour alerter le monde sur la catastrophe mondiale qui se produira si les gens ne changent pas leurs comportements. Du moins, c'est ainsi que les médias voulaient apparemment que les gens se souviennent de septembre.
Capture écran vidéo mensuelle septembre 2019
© Sott.net
Loin de tout ce cirque, l'augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes et des bouleversements sismiques avance à grand pas.

Le mois dernier, des crues soudaines et catastrophiques au Maroc et en Algérie ont fait 18 morts ; l'ouragan Dorian a complètement détruit les Bahamas ; de graves inondations en Asie du Sud-Est et en Inde ont fait des centaines de morts ; l'Espagne a été frappée par son pire système cyclonique depuis au moins 140 ans ; des tremblements de terre destructeurs ont frappé le Cachemire et l'Indonésie ; des dizaines de boule de feu météoriques ont illuminé les cieux nocturnes ; des records de froid et de chutes de neige précoces ont été battus dans l'hémisphère Nord.

Cloud Lightning

Japon : le typhon Hagibis fait au moins 26 morts

japon
© Inconnu
(Tokyo) Au moins 26 personnes ont été tuées, selon les médias japonais, par le passage dévastateur du typhon Hagibis alors que 110 000 secouristes s'apprêtaient dimanche soir à passer la nuit à venir en aide aux habitants piégés par les nombreuses inondations.

Igloo

Au Dakota la température chute de plus de 28°C en raison d'un blizzard généralisé

Snow in South Dakota

Neige dans le Dakota du Sud
Une tempête de neige d'automne "potentiellement historique" va frapper une grande partie du pays, se transformant en un "blizzard généralisé" en passant au-dessus du Dakota et envoyer un souffle arctique dans une grande partie du nord des États-Unis, prédisent les météorologues.

Denver a connu un mercredi tout à fait doux avec un maximum dans les 26°C - mais la température avait déjà chuté dans les -6 degrés C à 1 heure du matin quand la neige a commencé à tomber, selon Accuweather. De 1 à 3 pouces de neige devrait tomber dans la ville haute du Mile jeudi.


Snowflake Cold

La neige et le gel menacent le maïs et le soja dans le nord des États-Unis

snow crop
Les températures en chute libre et les fortes chutes de neige prévues dans les hautes plaines américaines de vendredi à dimanche risquent d'endommager les cultures de maïs et de soja non récoltées dans certaines régions du Dakota du Nord, du Sud, du Minnesota, du Nebraska et de l'Iowa, expliquaient mercredi les météorologistes.

La tempête hivernale pourrait déverser jusqu'à 1 mètre de neige dans le centre et l'est du Dakota du Nord et faire chuter les températures vers les -7°C au Nebraska, l'ouest de l'Iowa et le sud-ouest du Minnesota, a déclaré Kyle Tapley, météorologue agricole principal pour la société spatiale Maxar.

Les prévisions ont fait atteindre des sommets sur plusieurs mois aux prix à terme du maïs et du soja au Chicago Board of Trade cette semaine, car on craignait que les cultures tardives qui n'ont pas encore atteint leur maturité soient détruites ou endommagées par le gel rigoureux.

Snowflake Cold

Au Chili, la neige en plein printemps surprend les habitants de La Araucanía

snow
Les résidents se sont réveillés avec le froid et leurs toits couverts de givre.

1 Oct 2019 - Les utilisateurs des réseaux sociaux ont partagé des photos du phénomène météorologique à Pucón, Villarrica et ses environs.

Ce mardi, la neige a surpris les habitants de La Araucanía,

Les photos les plus répandues sur Twitter proviennent du secteur du lac Caburgua, situé à l'est du parc national de Huerquehue.

Merci à Argiris Diamantis pour ce lien.