Bienvenue à Sott.net
ven., 23 août 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Volcans


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Juillet 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Plus de deux cents personnes sont mortes et des milliers d'autres ont été déplacées à la suite d'inondations et de glissements de terrain provoqués par une mousson d'une intensité inhabituelle qui a dévasté l'Inde, le Népal, le Pakistan et le Bangladesh. Des pluies torrentielles ont également déclenché des inondations et des glissements de terrain sans précédent dans le sud-est de la Chine, qui ont provoqué le déplacement de soixante-dix-sept mille personnes et affecté plus de vingt millions d'autres.
Vidéo mensuelle Sott juillet 2019
© Sott.net
L'Amérique du Nord a également connu sa part de fortes précipitations pluvieuses : les villes de Washington, Pittsburgh et la Nouvelle-Orléans ont été submergées par des rues transformées en rivières qui ont emporté des dizaines de voitures et obligé beaucoup d'habitants à pagayer dans leur kayak pour circuler autour de chez eux.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Juin 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Partout dans le monde, le mois dernier, d'impressionnants déluges ont de façon très soudaine emporté des terres, des maisons et des personnes. Bien que ce soit le début de l'« été » dans l'hémisphère Nord, la région du lac Baïkal en Sibérie a connu ses pires inondations de mémoire d'homme, les déserts du Yémen, de la Libye, du Nouveau Mexique et de la Mongolie ont subi des inondations, tandis que plusieurs villes depuis le sud du Mexique jusqu'au sud de l'Italie étaient touchées par de considérables quantités de grêle.
Vidéo mensuelle juin 2019
La succession de ces manifestations météorologiques extrêmes - à la fois dans l'espace et le temps - est la caractéristique déterminante de cette « ère de transition » dans laquelle nous sommes entrés. La première moitié du mois de juin a été marquée par un temps humide et violent en Europe, avec d'impétueuses tempêtes inondant le continent de pluie, de froid et de grêle... mais dans la seconde moitié du mois, une vague de chaleur extrême a frappé, provoquant des températures record en France et d'immenses feux de forêts en Espagne.

Snowflake Cold

Résumé SOTT des changements terrestres - Mai 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

L'hiver approche... En mai ! Notre étoile n'a présenté aucune tâche solaire pendant dix-neuf jours consécutifs - soit presque trois semaines complètes. Serait-ce l'un des nombreux signes du début d'une nouvelle ère glaciaire, mini... ou maxi ?
Neige Corse mai 2019
© Sott.net
Ce mois de mai 2019 est devenu un autre présage de ce qui pourrait se produire sur une large échelle planétaire à horizon potentiellement pas si lointain : des pluies diluviennes, des inondations dévastatrices, d'énormes grêlons, des températures en chute libre, de la neige hors saison, des récoltes endommagées et des cultures en ruine, des séismes d'une magnitude significative, des tornades hors contextes « habituels » et davantage d'effervescence volcanique.

Certaines régions d'Europe, d'Asie et du Moyen-Orient ainsi que la plupart du Midwest américain ont été touchées par des pluies diluviennes et des inondations d'une considérable amplitude.

Aux États-Unis, au moins trois personnes sont mortes et des dizaines de milliers d'autres ont été déplacées, victimes de pluies diluviennes elles-mêmes à l'origine de la montée des eaux du Mississippi dont l'ampleur des débordements a battu le record historique.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Avril 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Alors que l'Organisation météorologique mondiale continue de promouvoir l'escroquerie du réchauffement climatique, affirmant que 2018 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée, et que le bureau du MET affirme que le 22 avril a été le lundi de Pâques le plus chaud jamais enregistré, la réalité frappe fort avec des froids records et des chutes de neige un peu partout dans le monde ... tout cela au printemps.
Neige de printemps Midwest USA
© Sott.net
Alors que le minimum solaire s'intensifie, les températures terrestres chutent. Plus de 100 millions de personnes rien qu'aux États-Unis ont été affectées par les températures inhabituellement froides du mois d'avril, alors que la saison des semis a été gravement touchée dans le monde entier. Il en résulte que les agriculteurs font faillite aux États-Unis alors qu'en Corée du Nord et en Chine, la production alimentaire subit des pertes massives.

L'Espagne, le Portugal, l'Italie et l'Allemagne ont également été touchés par des chutes de neige inhabituelles, tandis que les vignobles français ont gelé, compromettant la production vinicole de cette année. L'Afrique a également été frappée par des températures exceptionnellement basses, avec l'Algérie et le Maroc qui ont revêtu leur blanc manteau ce mois-ci. Dans l'hémisphère sud, l'Australie-Occidentale a connu la journée d'avril la plus froide de son histoire en raison d'un immense front antarctique. Le froid a également nui à la production de blé dans le pays, les récoltes ayant atteint leur plus bas niveau en 11 ans.

Des pluies et des inondations record au Moyen-Orient ont non seulement favorisé la floraison dans le désert à un moment très étrange de l'année, mais ont également fait des ravages parmi la population humaine avec des milliers de personnes déplacées en Iran et en Afghanistan.

Deux séismes majeurs ont frappé en avril dernier, un tremblement de terre de magnitude 6,3 aux Philippines qui a fait huit morts et un autre de magnitude 6,1 à Taiwan qui a fait 17 blessés.

Les tempêtes de vent se sont également intensifiées dans des endroits inhabituels tandis que le courant-jet continue son méandre chaotique, dont les conséquences ont particulièrement touché la Chine et le Pakistan ce mois-ci.

Attention

Mexique : le volcan Popocatepetl entre en éruption dégageant une colonne de fumée d'1,6 km de hauteur

Le volcan Popocatepetl est en pleine éruption au Mexique, à 70 km de la capitale, le 16 mai, indique la presse locale. La colonne de fumée s'est propagée vers le sud-est du Mexique. Une vingtaine de municipalités constatent la retombée des cendres. L'éruption du volcan a commencé à 8h17 (heure locale), la première colonne de fumée est montée à la hauteur de 1.600 mètres.
volcan
© Service national de météorologie
Le Popocatepell
La deuxième colonne de fumée de 1.000 mètres de hauteur, apparue à 08h31 s'est propagée en direction de l'État de Puebla, dans le sud-est du Mexique, indique El Economista. Selon les médias locaux, les cendres retombent sur au moins une vingtaine de municipalités.

Megaphone

Eruption de l'Etna en Sicile : l'aéroport de Catane est fermé

Etna est entré en éruption lundi en crachant une importante colonne de cendres, obligeant à fermer l'espace aérien aux alentours, tandis que la zone du volcan sicilien était secouée d'une multitude de petits séismes.
etna
© Giovanni Isolino
"L'éruption s'est produite sur le flanc de l'Etna, c'est la première éruption latérale depuis plus de 10 ans, mais elle n'a pas l'air dangereuse", a expliqué à l'AFP le vulcanologue Boris Behncke, de l'Institut national de géophysique et de vulcanologie (INGV).

Better Earth

Résumé SOTT des changements terrestres - Juin 2018 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Au cours de ce mois de juin, de nombreuses régions de la planète ont été inondées par des pluies diluviennes de toutes formes et de toutes tailles : depuis les violentes tempêtes de grêle et les orages intenses en Europe et dans certaines régions asiatiques d'où parfois des poissons, des crevettes et des poulpes tombaient du ciel, jusqu'à un mélange étonnant de vents ouraganesques, de fortes pluies et d'inondations aux États-Unis, au Mexique et dans certaines parties de l'Amérique du Sud.

changement terrestres juin 2018
L'activité volcanique continue de battre des records autour de la notre planète bleue. Le volcan Kilauea a continué à faire des ravages sur la grande île d'Hawaï, détruisant les maisons et engloutissant la région de fumées toxiques. Pendant ce temps, après des années d'activité continue, le Volcán de Fuego du Guatemala a violemment explosé, causant la mort d'au moins 109 personnes. Des centaines de personnes sont toujours portées disparues et des villes entières étaient recouvertes de plusieurs mètres de cendres.

Outre la nature spectaculaire de ces éruptions, le point important à retenir est que toutes ces cendres saturent les couches supérieures de l'atmosphère en réfléchissant les rayons solaires et en favorisant la condensation de l'eau et la formation de glace. Compte tenu de l'actuel minimum solaire, ce n'est bien sûr pas une bonne nouvelle.

Il est fort possible que les températures de la planète continueront de chuter à mesure que nous avancerons dans le temps, et étant donné les quantités massives d'eau qui s'abattent au-dessus de nos têtes, l'hiver prochain pourrait bien être une période difficile pour beaucoup de gens dans l'hémisphère Nord.

Cloud Precipitation

Résumé SOTT des changements terrestres - Mai 2018 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Alors que la neige est tombée hors saison tout au long du mois de mai, des montagnes Rocheuses et du nord des États-Unis au Canada, au nord de l'Europe, au nord-est de la Chine, au nord de l'Inde, au Cachemire et au Népal, ce sont les inondations de proportions « bibliques » dans le monde entier qui ont volé la vedette ce mois-ci.

inondation mai 2018
Les États-Unis et une grande partie de l'Europe ont également eu leur part de tornades et de tempêtes de grêle dévastatrices... la grêle géante devenant la nouvelle norme dans de nombreuses parties du monde, semble-t-il.

grelons mai 2018

Cloud Lightning

Résumé SOTT des changements terrestres - Avril 2018 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

neige, Kentucky
En avril dernier, des records de neige ont été enregistrés dans le Nord, le Nord-Est et le Midwest des États-Unis avec - et de façon conjointe - des vents violents et des inondations dues à la fonte des neiges qui ont laissé des centaines de milliers de personnes sans lumière et endommagé des maisons. Certaines parties de l'Europe et de l'Asie du Nord ont également eu leur part de neige et de températures glaciales hors saison... oui, tout cela en avril, avec un printemps supposé bien entamé.

tempête, Midwest, USA, winter, 2018
Le Moyen-Orient, le Kenya, l'Afrique du Sud, l'Amérique centrale et le sud des États-Unis ont tous subi les conséquences de torrents de pluie, d'inondations et d'énormes grêlons qui y ont charrié de sérieuses difficultés.

Innondations Kenya
Alors que de nombreuses dolines ont fait leur apparition dans le monde entier, d'énormes fissures dans la terre se sont également ouvertes, alarmant de nombreuses personnes. Certains chercheurs attribuent ces fissures à la liquéfaction des couches terrestres sous la surface en raison des fortes pluies et des inondations, mais le ralentissement de la vitesse de rotation de la Terre et l'augmentation des rayons cosmiques sont aussi à prendre en compte lors de l'évaluation de cette recrudescence de l'activité géologique... La croûte terrestre semble « s'ouvrir ».

Fissure, volcan

Fire

Un Hawaïen sort dans sa cour et découvre ... une fontaine de feu!

volcan
© Inconnu
Un Hawaïen, sorti de chez lui pour humer l'air frais s'est aperçu, à sa grande surprise qu'une fontaine de feu jaillissait dans son arrière-cour. Malgré les demandes d'évacuation, émises par les autorités d'Hawaï suite à l'éruption du volcan Kilauea dont la lave a déjà détruit une trentaine d'habitations, certains habitants ont refusé de quitter leurs domiciles. Keith Brooke qui fait parti de ces derniers, a eu la grande surprise de découvrir une fontaine de lave qui avait jailli dans son arrière-cour. Keith s'est empressé de la filmer.