Bienvenue à Sott.net
dim., 17 déc. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Volcans


Attention

L'activité du volcan Agung place Bali en alerte maximale et force l'aéroport à fermer

Environ 100.000 personnes habitant près du Mont Agung, un volcan qui gronde depuis plusieurs jours sur l'île de Bali, haut lieu du tourisme indonésien, doivent évacuer les lieux, ont déclaré lundi les autorités qui mettent en garde contre les risques d'éruption.
vvvvvv

Volcan Agung
Environ 40.000 personnes ont déjà quitté leurs habitations proches du volcan mais ce chiffre doit plus que doubler, alors que le Mont Agung crache d'énormes nuages de fumée, selon l'Agence indonésienne de gestion des catastrophes.

Arrow Up

La Nasa pense avoir découvert une source de chaleur qui fait fondre l'Antarctique par en-dessous

ice het
© MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]
Selon la Nasa, cette source de chaleur se serait formée il y a 50 ou 110 millions d'années.
Une mystérieuse source de chaleur, cachée sous la surface de l'Antarctique, semble être à l'origine de sa fonte. La Nasa pense avoir découvert d'où elle provenait.

D'après un article publié ce mardi 7 novembre par l'agence spatiale, un panache serait en cause. Ce phénomène géologique consiste en une remontée de roches venant du manteau terrestre, dont la chaleur extrême pourrait expliquer la fonte et la fente des glaces.

Cette hypothèse avait déjà été envisagée il y a trente ans par des scientifiques de l'Université du Colorado qui tentaient d'expliquer l'étrange structure en forme de dôme de la Terre Marie Byrd, une région de la partie occidentale de l'Antarctique.

Malgré le scepticisme de nombreux scientifiques, ceux de la Nasa ont décidé de vérifier si l'hypothèse était plausible. Pour ce faire, une maquette numérique en trois dimensions a été créée, dans le but de déterminer la quantité de chaleur nécessaire afin de provoquer les phénomènes observés en Terre Marie Byrd.

En comparant leurs résultats et les données rapportées par des membres de la Nasa en mission dans le pôle Sud, les chercheurs ont conclu que le panache contenait une quantité de chaleur et de pression colossale sous la surface du continent.

Il se serait formé il y a 50 ou 110 millions d'années, bien avant la formation de la couche de glace, et la chauffe donc depuis toujours. Le réchauffement climatique ne fait qu'accélérer cette fonte.


Commentaire : Difficile pour le journaliste de ne pas quand même citer l'inévitable réchauffement climatique en fin d'article.


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Septembre 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Septembre a encore été un mois extrêmement violent, d'un point de vue des « changements terrestres ».
fire novembre 2017
Une série d'éruptions solaires de classe X semblent avoir été les signes avant-coureurs de phénomènes naturels sans précédent, en quantité et en intensité.

Deux tremblements de terre historiques ont frappé le Mexique causant plus de 300 morts, détruisant des centaines de maisons et endommageant des milliers d'autres.

La saison 2017 des ouragans de l'Atlantique est parmi le top 10 des saisons les plus actives, et ce n'est pas encore fini. Jusqu'à présent, le choc réel a été d'avoir trois ouragans en même temps, dont deux, Irma et Maria, apportant des ravages à travers les Caraïbes et dans le centre de la Floride.

La neige et les températures froides hors saison ont également frappé l'Europe du Nord et les États du nord des États-Unis en septembre, alors que des orages de grêle surdimensionnés, des pluies torrentielles et des inondations ont aussi pilonné l'Europe, l'Asie du Sud et l'Afrique.

Jetez un coup d'œil ci-dessous, merci de regarder et n'oubliez pas de liker et de vous abonner pour ne rien manquer du drame en cours !

Musique : « Escape from the Temple » par Per Kiilstofte. Sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Alarm Clock

Japon : le mont Shinmoedake entre en éruption

Les autorités locales ont ordonné aux habitants de ne pas s'approcher du volcan de 1.420 mètres d'altitude environ, entré en activité mercredi à 05H34 du matin heure japonaise (mardi 20H34 GMT).
volcan
© Inconnu
Le mont Shinmoedake, un volcan de l'île de Kyushu (sud du Japon), est entré en éruption mercredi pour la première fois depuis six ans et ses riverains ont été mis en garde après qu'il eut craché un long nuage de cendres.
L'agence météorologique du pays a notamment prévenu du risque d'explosion de vitres en raison de violents souffles d'air causés par l'éruption. Les cendres se sont déjà répandues jusqu'à 2 kilomètres autour du cratère, et leur panache "a atteint une hauteur de 300 mètres quand le volcan est entré en éruption", selon un responsable de l'agence météorologique interrogé par l'AFP. L'éruption va continuer et "devenir plus active", a-t-il prévenu.

Commentaire: Lire aussi : Les changements terrestres sont tellements évidents !




Book 2

Mammouths gelés et catastrophes cosmiques

Depuis des années, je suis fasciné par ce qu'on pourrait à juste titre considérer comme l'un des plus grands mystères de notre planète : la disparition des mammouths laineux. Essayez d'imaginer l'inimaginable : des millions de mammouths géants inexplicablement congelés sur place en l'espace d'une nuit.

C'est un événement fascinant à plus d'un titre. D'abord, la congélation instantanée est un phénomène très particulier qu'on ne retrouve généralement pas sur notre planète. En outre, étant donné les circonstances de cette disparition, la magnitude et la puissance requises pour littéralement décimer une espèce entière sont véritablement stupéfiantes.

Mammoth painting in Rouffignac cave

Peinture de mammouth, grotte de Rouffignac
Mais l'aspect le plus fascinant de cet événement est sans doute qu'il s'est produit il y a 13 000 ans, à une époque où l'espèce humaine était déjà établie à grande échelle sur la planète Terre. Pour vous donner une idée, les peintures pariétales du Paléolithique supérieur découvertes dans le sud de la France (Lascaux, Niaux, Rouffignac...) furent réalisées il y a entre 13 000 et 17 000 ans.

Cet événement remet en cause la vision uniformitaire de l'Histoire, qui postule que la progression de la vie sur notre planète est un processus linéaire, qui s'intensifie jour après jour, et qui est imperméable à toute catastrophe ou tout revers de fortune d'origine externe. Par conséquent, un tel événement jette un éclairage différent sur notre condition humaine et sur l'illusion qui prévaut selon laquelle les êtres humains seraient des sortes de créatures toutes-puissantes qui seraient au-dessus des lois naturelles, y compris celles qui gouvernent les catastrophes majeures.

C'est un sujet fascinant et déconcertant, parce que les nombreuses théories proposées depuis deux siècles pour tenter d'expliquer la disparition des mammouths laineux - par exemple : ils auraient été pris au piège dans des rivières gelées, auraient été victimes de la chasse, auraient succombé à des tempêtes de grêle, auraient été ensevelis sous des coulées de boue, seraient tombés dans des crevasses glaciaires, auraient été victimes de l'ère glaciaire - ne suffisent pas à expliquer pleinement cette extinction de masse.

Donc, dans l'article qui suit, je tenterai d'expliquer comment et pourquoi des millions de mammouths laineux ont pu être congelés en l'espace d'une nuit.

Megaphone

Bali : 35.000 personnes évacuées par crainte de l'éruption du volcan Agung

Des milliers d'habitants de l'île de Bali fuient les alentours du volcan actif Agung et les autorités pensent que leur nombre va croître. Environ 35.000 personnes ont été évacuées des alentours d'un volcan actif situé sur l'île touristique de Bali, en Indonésie, alors que l'activité sismique s'amplifie, a signalé l'agence de presse chinoise Xinhua, se référant aux représentants des autorités locales.
volcan
© REUTERS/ Antara Foto
Volcan actif Agung
Il s'agit du volcan Agung qui peut entrer prochainement en éruption. Le nombre d'habitants évacuant leurs maisons non loin du volcan a triplé depuis vendredi.

Commentaire:




SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Août 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Alors qu'une grande partie du monde occidental et des médias qui leur sont associés se concentrent sur les ouragans Harvey et Irma depuis une dizaine de jours, vous pourriez être pardonnés de penser que le reste du monde était parallèlement relativement paisible, d'un point de vue climatique. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. En fait, l'ouragan Harvey s'est manifesté à la fin d'un autre mois de météorologie « anormale » et gravement destructrice dans le monde, dont certaines ont fait de Harvey un aspect relativement bénin.

boue aout 2017
En prenant en compte les nouveaux records d'inondations « historiques » sur presque tous les continents associés aux glissements de terrain mortels qui s'ensuivent et le nombre alarmant de violentes tempêtes et de feux de forêt hors de contrôle, le chaos climatique et environnemental a une fois encore défini la réalité de la vie sur la planète Terre en août.

neige aout 2017

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Juin 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Le mois de juin a vraiment été « extraordinaire » en termes de chaos climatique à travers l'ensemble du globe terrestre. Des véritables « trombes de pluie » ont été enregistrées dans de nombreuses régions différentes, provoquant de larges inondations et des coulées de boue mortelles.

tempete juin 2017
Des « rafales descendantes » impressionnantes, d'importantes chutes de grêle et des chutes de neige hors saison ont également été de la partie, aussi bien que des tornades et des trombes d'eau qui ont également fait sentir leur présence de la Chine à la Russie, et jusqu'à l'État du New Jersey aux États-Unis.

ouragan juin 2017

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Avril 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Le chaos environnemental a continué sans relâche en avril.
Espagne, couronnes solaires avril 2017
© Sott.net
Après que le Pérou ait été inondé en mars, la Colombie a été la suivante à subir les dramatiques conséquences de précipitations pluvieuses massives et d'inondations qui ont provoqué des glissements de terrain meurtriers dans la ville de Mocoa.
Iceberg Terre-Neuve
© Sott.net
D'importantes inondations et glissements de terrain ont également frappé l'Inde, l'Indonésie, les États-Unis et la Chine, tandis que des feux de forêt ont encore une fois frappé l'État de Floride aux États-Unis, cependant qu'une neige très tardive a recouvert d'un blanc manteau plusieurs nations européennes entraînant la destruction de nombreuses cultures.
Doline Californie
© Sott.net

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Mars 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Le chaos environnemental planétaire a joué ce mois-ci les prolongations et ce sans relâche.
Capture raz de marée Durban Afrique Sud
© Sott.net
Une énorme vague s'est abattue sur les côtes de la ville de Durban en Afrique du Sud. L'onde de marée haute de 5 mètres a fait fuir des baigneurs et causé des dégâts considérables sur les structures côtières et les plages
Plusieurs spectaculaires bolides cosmiques ont été vus d'un bout du monde à l'autre. Les feux de forêt ont ravagé plusieurs états du Midwest étasunien alors que des vents exceptionnellement puissants ont frappé les États de l'Illinois et de New York. Une féroce tempête s'est abattue sur l'île de Madagascar dans l'Océan Indien, tout comme sur le Brésil, la Nouvelle-Zélande et la France.
jet bleu, sylphe, sprite
© Sott.net
Un énorme « jet bleu » - variablement dénommé phénomène lumineux transitoire, sprite ou sylphe - a été capturé au-dessus du Brésil
De graves inondations ont touché plusieurs régions du globe dont la plus grande victime fut le Pérou, où des dizaines de personnes sont mortes et des centaines de milliers d'autres ont perdu leurs foyers. Avec d'inhabituels raz de marée voguant de l'Iran à l'Afrique du Sud, d'étranges explosions au « gaz » au Royaume-Uni et des fuites de gaz de méthane en Russie, sans parler de la neige au large des côtes de l'Afrique et des éclairs qui ont pointé leur foudre sur des voitures, le mois de mars a été un mois assez intense pour la grosse boule bleue et ses habitants.
arc-en-ciel de feu
© Sott.net
Un rare arc circumhorizontal ou « arc-en-ciel de feu » a été capturé dans le ciel du Paraguay