Bienvenue à Sott.net
sam., 19 juin 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Volcans


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Mai 2021 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

La production alimentaire mondiale est impactée par des conditions météorologiques extrêmes aux quatre coins du globe et les prix des denrées alimentaires continuent d'augmenter, aggravant ainsi les dommages importants causés par les mesures de confinement imposées pour cause de Covid.
Résumé Sott mai 2021
© Sott.net
Les chutes de neige et les records de froid ont rythmé ce mois de mai pré-estival. Les États-Unis, le Canada, la Chine, la Russie et certaines parties de l'Europe ont été pris par surprise en dépit des efforts déployés par les médias pour normaliser ces conditions météorologiques inhabituelles pour la saison. Cette météorologie est loin d'être normale, et pourrait bien être le signe que nous sommes au seuil d'une nouvelle ère glaciaire.

En Australie, une invasion apocalyptique de souris a causé des millions de dollars de dégâts aux cultures et aux machines agricoles en Nouvelle-Galles du Sud, dans le Queensland et dans l'État de Victoria. Les agriculteurs locaux ont continué à perdre des récoltes et des céréales alors qu'ils ont dû payer des milliers de dollars pour contenir le fléau.

En Afrique de l'Est et au Moyen-Orient, les dégâts aux cultures ont persisté. Après trois années de sécheresse suivies de précipitations pluvieuses inégalées et d'inondations records, la région est confrontée à des essaims sans précédent de criquets phytophages qui compromettent les cultures et la sécurité alimentaire de millions de personnes. Un essaim d'un kilomètre carré peut consommer en une journée la même quantité de nourriture que 35 000 personnes. Les gouvernements des pays touchés dépensent des milliards de dollars pour éviter de nouvelles pertes, mais la tâche s'est avérée jusqu'à présent particulièrement ardue.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bizarro Earth

Les volcans Etna et Stromboli tous deux en éruption en Italie

Deux éruptions volcaniques en une journée : en Italie, le Stromboli et l'Etna ont à nouveau craché de la lave et des cendres ce mercredi.
volcan Etna
© REUTERS
Le volcan Etna
Ce mercredi après-midi, un important nuage de cendres a été observé au-dessus du volcan Stromboli, a indiqué l'Institut national de géophysique et de volcanologie (INGV). Des cendres et de la lave ont coulé jusqu'à la côte de la mini-île située au nord de la Sicile. Le nuage de fumée se serait élevé jusqu'à 2 kilomètres dans les airs.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Avril 2021 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Une soudaine différence de pression entre le Groenland et le nord de l'Europe a déclenché un énorme front froid arctique à l'origine d'une chute drastique des températures ayant entraîné des records historiques dans toute l'Europe. Le froid extrême est arrivé moins d'une semaine après une période de chaleur record enregistrée dans les derniers jours de mars.
Résumé Sott avril 2021
© Sott.net
Les thermomètres italiens de Capanna Margherita ont plongé à -33,2° C, tandis que la slovène Novi Vasi a enregistré un record national historique de -20° C. Le Royaume-Uni a également été frappé par un nouveau record national de froid en avril avec -6° C, quelques jours seulement après un record pulvérisé pour un mois d'avril à Eskdalemuir en Écosse, avec -15,4° C. Et pendant que nous y sommes, les Alpes ont également enregistré la vague la plus froide de l'histoire pour un mois d'avril.

Des températures très basses accompagnées d'un froid record et de gelées dommageables pour les cultures ont également été signalées dans certaines régions de France, d'Allemagne et de Croatie.

Un souffle froid provenant de l'océan Arctique a plongé l'Alaska dans un gel profond, pulvérisant les records de chutes de neige et de basses températures sur deux jours consécutifs. Cette tempête historique a engendré ce qui est considéré comme l'une des chutes de neige les plus intenses depuis le début des relevés. La couverture neigeuse est descendue jusque dans le sud de l'Oklahoma.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Umbrella

Le volcan Sinabung projette une haute colonne de fumée

Le volcan Sinabung a projeté vendredi matin une colonne de fumée et de cendres de 2800 mètres dans le ciel de l'île de Sumatra en Indonésie. L'éruption a duré environ six minutes.
volcan sinanbung
© KEYSTONE/AP/Sastrawan ginting
Le Sinabung est resté dormant pendant plusieurs siècles avant de se réveiller en 2010 lors d'une éruption qui a fait deux morts.
Le volcan, qui culmine à 2460 mètres dans le nord de l'île, a commencé à émettre de la fumée et des matières volcaniques vers 09h00 (04h00 en Suisse), selon l'agence locale de géologie. Des images montraient une épaisse colonne grise partant du cratère qui se dispersait en un vaste panache vers l'est.

Les autorités n'ont pas émis d'ordre d'évacuation. L'éruption n'a pas perturbé les liaisons aériennes. Les autorités indonésiennes ont maintenu le niveau d'alerte du volcan au troisième niveau sur une échelle de quatre. Elles interdisent l'accès à une zone de cinq kilomètres de rayon autour de son cratère.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bizarro Earth

Guatemala : la phase éruptive du volcan Pacaya reprend

(Guatemala) L'Institut national de volcanologie (Insivumeh) a réactivé jeudi la surveillance du volcan Pacaya qui a craché une nouvelle coulée de lave sur ses flancs, moins d'une semaine après avoir déclaré « terminée » la dernière phase éruptive.
Pacaya volcano lava flow
© YouTube/Chave weather (screen capture)
« Il n'est pas exclu que des épisodes de haute explosibilité soient générés dans les heures ou les jours qui viennent », a indiqué Emilio Barillas, responsable de l'Insivumeh.

L'Insivumeh avait annoncé le 23 avril la fin de la période de forte activité éruptive du volcan de 2552 mètres de haut, situé à environ 25 km au sud de la ville de Guatemala. Cette phase avait débuté le 5 février.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Video

Images impressionnantes d'un volcan islandais en éruption

La nature nous offre souvent de bien beaux paysages. En voici encore un exemple.
volcan islande
© AFP
En Islande, le volcan Fagradalsfjall est en éruption depuis 40 jours. De quoi offrir un magnifique spectacle et des images impressionnantes avec des fontaines de lave jaillissant à plus de 50 mètres de hauteur.

Ce lundi, des dizaines d'Islandais sont venus en profiter et se sont installés autour de la montagne.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Arrow Up

L'éruption du volcan La Soufrière continue de recouvrir l'île Saint-Vincent de cendres

Deux semaines après son réveil, le volcan La Soufrière continue de projeter d'intenses nuages de fumée. Voitures, routes, maisons... une grande partie de l'île de Saint-Vincent est recouverte de cendres.

soufriere

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Mars 2021 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Des chutes soudaines de température, d'importantes chutes de neige en dépit du printemps et des conditions météorologiques erratiques ont continué pendant une bonne partie du mois de mars à sévir dans l'hémisphère nord, tandis que l'hémisphère sud a souffert de fortes pluies, d'inondations et de glissements de terrain, qui ont bouleversé la vie de millions de personnes et affecté les récoltes dans une vaste proportion.
Résumé SOTT mars 2021
© Sott.net
Alors que les températures continuent de baisser et que la glace de mer continue de croître de manière exponentielle aux deux pôles, l'Antarctique a enregistré sa température la plus froide pour un mois de mars : -75,3° C.

Mais on assiste également à un « bouillonnement » avec les signalements d'une augmentation spectaculaire dans le nombre de volcans actifs et un record d'éruptions volcaniques, ce qui ne constitue pas une très bonne nouvelle pour une haute atmosphère déjà très froide.

Des feux de brousse historiques aux inondations « uniques en leur genre », l'Australie a subi l'une de ses pires averses après la convergence sur le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud de systèmes météorologiques qui ont déversé plus de 30 centimètres de pluie en un jour au nord de Brisbane et près de 40 centimètres en une semaine en Nouvelle-Galles du Sud. Des dizaines de milliers de personnes ont été déplacées.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bizarro Earth

Indonésie: le volcan Merapi entre de nouveau en éruption

Le volcan Merapi en Indonésie, l'un des plus actifs au monde, est entré lundi en éruption, a fait savoir l'agence géologique du pays.
volcan Merapi
© AGUNG SUPRIYANTO - AFP
Photo du volcan Merapi prise le dimanche 18 avril.
Le volcan, situé près de la ville de Jogjakarta sur l'île de Java a émis de la lave plus de 16 fois. Une coulée de lave d'un kilomètre et demi de long a été observée le long du flanc sud-ouest du volcan.

Aucune victime n'a été signalée. Le niveau d'alerte, qui est situé au deuxième niveau le plus élevé sur une échelle de quatre depuis le mois de novembre, n'a cependant pas été modifié.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Tornado1

Les images satellite pourraient aider à prédire les éruptions volcaniques, selon une étude de la NASA

volcan mont redoubt
© Game McGuimsey, USGS
Le Mont Redoubt, en Alaska, en éruption en 2009.
Les éruptions volcaniques ont toujours été difficilement prévisibles — malgré la présence de signes avant-coureurs tels qu'une augmentation de l'activité sismique, des modifications dans les émissions de gaz ou encore une déformation soudaine du sol. Une nouvelle méthodologie développée par le Jet Propulsion Laboratory de la NASA et l'université d'Alaska pourrait permettre de prédire les éruptions des mois, voire des années en avance.