Bienvenue à Sott.net
dim., 18 nov. 2018
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Comètes


Archaeology

Que cache cette mystérieuse momie égyptienne?

Depuis la découverte de cette momie il y a environ un siècle, les scientifiques estimaient qu'elle contenait un oiseau mort. Mais à l'aide de la micro-tomographie ils ont réussi à prouver qu'il s'agit d'une rare momie d'enfant.

momie
© Bennu
Une mystérieuse momie en forme de faucon qui a environ 2.100 ans ne contient pas le corps d'un oiseau mais celui d'un bébé mort-né à cause d'une anencéphalie, informe LiveScience. Cette maladie cause une absence totale ou partielle du crâne et du cuir chevelu.

Jet2

L'avion de combat russe abattu en Syrie augure d'une guerre plus large

L'avion de combat russe abattu dans le nord de la Syrie samedi menace d'intensifier dramatiquement l'affrontement entre Washington et Moscou dans la guerre par procuration soutenue par les États-Unis pour évincer le régime du président Bachar al-Assad soutenu par la Russie. Les médias russes et de hauts responsables politiques accusent déjà les États-Unis d'y être impliqués.
avion
© AFP 2018 OMAR HAJ KADOUR
Les restes de l'avion russe
Le ministère russe de la défense a rapporté qu'un Sukhoi Su-25 avait été touché par un missile sol-air portatif, ou MANPAD, dans la province d'Idlib, dans le nord de la Syrie. Le pilote, qui n'a pas été nommé, a été éjecté de l'avion mais a été tué sur le terrain lors d'une « bagarre avec des terroristes ». Le Su-25 est un avion d'attaque au sol à basse altitude.

Commentaire: Lire aussi :


Fireball 2

Une météorite brillante transperce le ciel japonais pendant la nuit

fireball
Un objet flamboyant que l'on croit être une grosse météorite a traversé le ciel de nuit au-dessus du Japon le 21 novembre.

Il a été visible pendant quelques secondes vers 21h30 et a clignoté avec une lumière intense à quelques reprises avant de disparaître, ont déclaré des témoins.

Cette exposition impressionnante a déclenché une déferlante d'activité sur les médias sociaux.

« C'est une boule de feu... une grosse météorite » a déclaré Chisato Yamauchi, 43 ans, chercheur à l'observatoire astronomique Misato de la préfecture de Wakayama, qui a regardé la vidéo de l'événement en ligne.

"Des fragments de sable et de pierre qui se déplacent dans l'espace s'éclairent en raison des frottements lors de leur pénétration dans l'atmosphère terrestre", explique-t-il.


Meteor

Un dangereux astéroïde s'approche de la Terre

Un petit astéroïde va passer tout près de la Terre le 12 octobre prochain, ce qui permettra à la NASA de tester son système de défense contre les astéroïdes.

asteroide
© Inconnu
Un astéroide s'approche
L'astéroïde 2012 TC4, découvert en octobre 2012, s'apprête à passer à moins de 50.000 kilomètres de notre planète. Ayant une taille relativement modeste de près de 20 mètres de diamètre, il a à plusieurs reprises croisé l'orbite de la Terre mais n'a jamais été observé auparavant.

Commentaire: Le ciel est étrange ces temps-ci...




Bizarro Earth

Le mensonge du « réchauffement climatique anthropique », une poule aux œufs d'or qui ne doit pas mourir


Commentaire : À l'occasion de la COP21, nous invitons nos lecteurs à relire cet article pour prendre le recul nécessaire à une certaine forme de compréhension des enjeux qu'elle affiche. Entre-temps nous avons appris d'après une nouvelle étude de la NASA, que l'accumulation de neige en Antarctique suffit actuellement à compenser la fonte des glaces.
En outre, « si on considère les dates mentionnées dans cet article, 177 ans avant le début de cette présente période de « sécheresse » d'ouragans il se trouve que l'on se retrouve en 1829 (2015 - 9 - 177). Retranchons encore 9 années et on arrive à l'année 1820 c'est-à-dire très exactement à la fin du deuxième cycle solaire très déficitaire du petit âge glaciaire qui sévit au début du XIXe siècle et appelé le minimum de Dalton. Or le dernier cycle d'activité solaire (24e) qui se termine en ce moment (ne figure pas dans l'illustration ci-dessous) est à peu près comparable en nombre de taches et en intensité aux deux cycles qui induisirent ce petit âge glaciaire. »

sunspot 400 years
© NOAA
400 ans d'observation de tâches solaires

La dernière émission en date à débattre de l'augmentation du CO2 anthropique dans l'atmosphère, « Réchauffement climatique, y a-t-il débat ? », a été diffusée sur France 2, le 1er novembre dernier, dans la troisième partie de l'émission « Ce soir ou jamais », la seule qui permette un semblant de débat sur le PAF.
Golden eggs
© Inconnu
À l'issue de l'émission (voir la vidéo en fin d'article), au moins deux questions se posent :

Pourquoi le « réchauffement climatique anthropique » est-il un mensonge ? Quels sont les intérêts de ceux qui présentent une telle manipulation propagandiste à l'opinion publique ?
« Tout débat est précieux, surtout lorsqu'il est mené de bonne foi. »

~ François Gervais
Mais tout d'abord, qu'est-ce que le CO2 ? Selon István E. Markó - chimiste à l'université de Louvain en Belgique - dans un article intitulé : « La fuite en avant du GIEC » publié le 3 octobre dernier :
« le CO2 est la molécule de la vie et [...] sans elle, il n'y aurait ni plantes, ni micro-organismes sur Terre. Pas d'humains, non plus. Dans des temps anciens, l'atmosphère contenait bien davantage de CO2 qu'aujourd'hui. La preuve par certaines bactéries qui ont dû mettre en place des systèmes de survie pour s'adapter à la diminution du taux de CO2. Signalons enfin que durant certaines périodes glaciales, le taux de CO2 était trois à quatre fois supérieur à celui mesuré aujourd'hui, attestant s'il le fallait encore de son effet de serre minime. Quant aux valeurs « constantes » de l'ordre de 280 ppm d'avant la révolution industrielle, elles résultent d'une sélection précise, guidée par une volonté de démontrer une théorie sur l'influence néfaste de l'utilisation des énergies fossiles. Cette attitude totalement non scientifique est chose courante dans ce domaine où le politique l'emporte sur le scientifique. [...]

Le CO2 est produit après une augmentation de la température, pas avant. Il est une conséquence de cette hausse de température et pas sa cause. [...] si l'on augmente davantage la quantité de CO2 dans l'atmosphère, cela ne changera quasiment rien à son effet de serre, celui-ci étant arrivé à son maximum. Cette constatation, basée sur les lois de la physique, corrobore ce que d'éminents climatologues ne cessent de dire et de publier : plus il y a de CO2 dans l'atmosphère, moins son effet de serre est important ! » [Les emphases sont de mon fait.]

Fireball 2

Encore de la visite : Une comète dans le ciel de décembre

comète, ciel du mois de décembre

Le ciel du mois de décembre, en fin de nuit.
Cette fin d'année nous promet un très beau et rare spectacle céleste : le passage d'une comète dans le ciel de l'aube... S'il est encore trop tôt pour prédire si la comète Catalina sera très brillante, il est d'ores et déjà certain qu'elle sera bien visible aux jumelles, impressionnante sur les photographies que les astronomes amateurs prendront d'elle, et, sans doute, perceptible à l'œil nu sous un beau ciel d'hiver...

La comète C/2013 US10 Catalina a été découverte en octobre 2013 à l'observatoire de Catalina, sur les hauteurs de Tucson, Arizona. Depuis lors, elle se rapproche du Soleil et a déjà été étudiée par les astronomes au cours des années 2014 et 2015.

Commentaire: Ce n'est surement pas la seule comète à s'être décrochée du nuage de Oort !




Cloud Precipitation

Résumé SOTT - Septembre 2015 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites


Commentaire : Veuillez noter qu'en raison du chaos climatique et planétaire qui augmente au fil des mois, nous ne pouvons montrer qu'une sélection limitée de la totalité de ces événements. N'oubliez pas de prendre en compte le fait que ces phénomènes
« localisés » se produisent simultanément sur toute la planète de multiples fois. L'ampleur de la destruction et l'impact sur la vie des gens en devient alors à peu près inimaginable.


Image
Peu importe la saison ou le climat « normal », actuellement, les véhicules, les maisons et les gens sont régulièrement emportés par des déluges, dans le monde entier. Oubliez « la pluviométrie moyenne d'un mois tombée en quelques heures » - le mois dernier, la pluviométrie moyenne de DEUX MOIS est tombée en un jour et transforma des parties du sud du Japon en mers intérieures. Aux États-Unis, l'état de l'Utah a connu sa pire crue soudaine jamais enregistrée, et toute la côte Est a été trempée jusque sous 30 cm de pluie. Ce mois-ci, nous avons aussi des extraits vidéos de déluges en Espagne, France, Italie, Grèce, Turquie, Norvège, Thaïlande, Taïwan, Chine, Sierra Leone et Nouvelle-Zélande.

Snakes in Suits

CIA : en plus de la torture, des expériences sur les êtres humains

Traduction : Will Sumer

Image
© Inconnu
Qualifier les techniques d'interrogatoire de la CIA comme étant en violation de l'éthique médicale et scientifique est peut-être le meilleur moyen d'obtenir que les coupables aient à répondre de leurs actes.

L'expérimentation humaine était un aspect central du programme de torture de la CIA. La nature expérimentale des techniques d'interrogatoire et de détention est clairement évidente dans le résumé de synthèse du rapport d'enquête du Comité du Sénat [US] sur le Renseignement, malgré des omissions (sur lesquelles la CIA a insisté) destinées à opacifier les lieux où se trouvent ces laboratoires de science de la cruauté, ainsi que les identités des auteurs.

Il y avait deux psychologues recrutés par la CIA à la barre de ce projet d'expérimentation humaine, James Mitchell et Bruce Jessen. Ils ont conçu des protocoles d'interrogatoire et de détention qu'ils ont, parmi d'autres, appliqué à des personnes emprisonnées dans les « black sites » (« sites noirs », ndlr), des endroits secrets gérés par l'agence.

Fireball 2

Une carte de la NASA minimise l'importance de l'augmentation abrupte d'impacts de météores au cours des 20 dernières années

Image
© NASA/JPL
Le programme de la NASA sur les objets géocroiseurs (NEO) a publié un diagramme il y a quelques jours, montrant 556 impacts répertoriés de fragments de comète/astéroïde sur la Terre au cours des 20 dernières années (voir ci-dessus). La NASA dit que c'est fondé sur des données rassemblées de 1994 à 2013 de petits astéroïdes impactant l'atmosphère terrestre pour créer des boules de feu, ajoutant que « les tailles des points jaunes (impacts diurnes) et des points bleus (impacts nocturnes) sont proportionnelles à l'énergie lumineuse irradiée des impacts mesurés en milliards de joules (GJ), et montrent la localisation des impacts d'objets d'environ 1 mètre à quasiment 20 mètres. »

Fireball 2

Plan rapproché de la comète 67P

Image
© ESA / Rosetta
Cliché de la comète 67P pris le 7 aout 2014.
Cette fois-ci, la sonde Rosetta est tellement proche de la comète 67P/ Churyumov-Gerasimenko que cette dernière n'entre même plus dans le champ de la caméra haute résolution Osiris. Cette vue a été prise le 7 août à seulement 104 km de la comète. Jamais nous n'avions vu une comète avec autant de détails, la résolution est de seulement 1,9 m par pixel !

Commentaire: Le mythe de la comète, boule de neige sale géante, est en train de s'effondrer un peu plus. En outre, l'activité électrique des corps cométaires tel que proposée entre autre par W. Thornhill et D.E. Scott donne un nouveau sens à l'aspect de 67P qui ne peut être expliqué par l'action exclusive de la gravité (beaucoup trop faible vu la taille de cette petite comète).