Bienvenue à Sott.net
ven., 03 avr. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Animaux


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Février 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

La vigueur de l'hiver s'est renforcée tout au long du mois de février dans l'hémisphère nord, où des records de chutes de neige ont été battus.
Résumé SOTT février 2020
© Sott.net
Après un puissant blizzard dans le sud-est de la Turquie, soixante-dix villages ont été ensevelis sous six mètres de neige. Sans eau ni électricité, les habitants ont dû se battre pour se frayer un chemin jusqu'à l'extérieur. De plus, quarante-et-une personnes ont été tuées par deux avalanches dans la partie orientale du pays, tandis qu'un tremblement de terre de magnitude 5,7 a fait huit victimes dans le sud-est... Ce qui fait beaucoup pour une seule région.

Haji Omeran, une ville située sur la frontière montagneuse entre l'Irak et l'Iran, a fait face à des chutes de neige exceptionnellement abondantes qui ont bloqué des routes et littéralement enseveli des voitures. Avec une chute des températures à -5° C, l'Arabie saoudite a elle aussi enregistré un froid très inhabituel dans ce désert où les températures hivernales avoisinent les 20° C.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Janvier 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Les incendies ont continué à se propager dans toute l'Australie, recouvrant d'un brouillard de fumée 70 pour cent du pays. Les États de la Nouvelle-Galles du Sud et de Victoria ont été les plus touchés, avec plus de 2 000 maisons détruites et des milliers de personnes déplacées.
Résumé SOTT janvier 2020
© Sott.net
La pluie a depuis apporté un certain répit, mais plus de cinquante feux demeurent encore actifs. Et comme si cela ne suffisait pas, les dégâts causés par les incendies en cours ont été aggravés par des crues soudaines, des grêlons géants et des tempêtes de poussière à travers le pays.

Un nombre important d'impressionnantes boules de feu météoriques ont été filmées, et un accroissement des signalements de « boums » ou d'« explosions dans le ciel » a été enregistré, ce qui laisse à penser qu'un plus grand nombre encore de boules de feu météoriques pourraient ne pas être signalées ou passer inaperçues.

Bug

Une tornade de chauve-souris dans une ville en Australie

La ville d'Ingham, 4 600 habitants, est envahie depuis quelques semaines par des centaines de milliers de chauves-souris. La population vit un véritable calvaire.
batt

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Décembre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Après des températures estivales inhabituellement froides et des chutes de neige dans la région des Alpes victoriennes, l'Australie est victime de feux de brousse exceptionnels dont les conséquences sont dévastatrices. Les brasiers ont forcé des milliers de personnes à l'évacuation et causé jusqu'à présent la mort d'un demi-milliard d'animaux.
Vidéo mensuelle SOTT Décembre 2019
© Sott.net
Après enquête, la police australienne a conclu que des incendies criminels et la foudre sont à l'origine de ces feux destructeurs... et non les changements climatiques anthropiques.

Au moins cent cinquante maisons ont également été détruites par des incendies de forêt qui se sont propagés à grande vitesse dans la ville chilienne de Valparaíso. Des zones résidentielles brûlaient encore le jour de Noël.

La neige a étendu son manteau sur près de la moitié des 48 États contigus des États-Unis — 46,2 pour cent de la superficie —, soit la plus grande superficie pour un début décembre jamais enregistrée dans les archives de couverture neigeuse mises en place en 2003. La neige a également atteint les régions nord du Mexique.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Novembre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Comme pour se gausser de la propagande des adeptes du changement climatique anthropique, la Nature en a fait voir — une fois de plus ce mois-ci — des vertes et des pas mûres aux habitants de la planète Terre.
Résumé Sott novenbre 2019
© Sott.net
À l'instar de ces dernières années, les habitudes quotidiennes des habitants de l'hémisphère Nord ont été perturbées par un hiver qui a rapidement pointé le bout de son nez dans de nombreuses régions et provoqué une rupture d'équilibre dans la production alimentaire. L'Europe, l'Asie, le Moyen-Orient et certaines régions d'Afrique ont subi plus tôt que de coutume des chutes de neige exceptionnelles et des températures glaciales, et les États-Unis ont battu de nouveaux records de froid et de chutes de neige sur une grande partie de leur territoire. Tout ceci n'a nullement empêcher les brigades anti-extinction [« Extinction Rebellion » - NdT] de brailler leurs lamentables exigences en faveur de nouvelles réductions des émissions de CO2, propres paraît-il à sauver la planète de la surchauffe.

L'ensemble de nos lecteurs et auditeurs ne sera pas surpris d'apprendre qu'une quantité non négligeable de boules de feu météoriques et d'objets géocroiseurs non détectés ont — ce mois-ci encore — croisé nos cieux, ce qui n'a pas manqué de stupéfier et réjouir de nombreux témoins oculaires, tandis que de nombreux experts affirmant pouvoir suivre tous les objets géocroiseurs potentiellement dangereux se demandent si leur affirmation selon laquelle ils peuvent le faire n'est tout simplement pas « un vœu pieux ».

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Octobre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Feu dans le ciel ! Les observations de météores et de boules de feu et les survols d'astéroïdes à peine détectés ont sûrement retenu notre attention le mois dernier. Qu'est-ce que le Cosmos essaie de nous dire ?
Résumé SOTT octobre 2019
© Sott.net
L'Irlande, l'Écosse, le Portugal, les États-Unis, le Canada et la Chine ont assistés à certaines des plus importantes observations de météores, et dans son incapacité à détecter un grand nombre d'objets géocroiseurs, l'orgueilleuse Nasa a perdu sa crédibilité en prouvant clairement que nous sommes sans défense contre l'éventuel impact de l'une de ces pierres cosmiques qui « arriverait de nulle part ».

De violentes tempêtes et des inondations ont encore provoqué des ravages dans le monde entier, semant dans leurs sillages la destruction en Arabie saoudite, en Italie, en Turquie, en Égypte, en Inde, au Japon et en Espagne.

Crusader

Une zoologiste renommée punie pour avoir enseigné que « les ours polaires prospèrent et ne sont pas menacés d'extinction »

Une experte de renommée mondiale dans le domaine de l'identification des os d'animaux a perdu son poste à l'université de Victoria, en Colombie-Britannique, pour avoir expliqué à des écoliers des faits politiquement incorrects sur les ours blancs.
Ours polaire
© D. Delimont
La zoologiste Susan Crockford affirme que, contrairement à ce que prétendent les militants écologistes, les ours polaires prospèrent et ne sont pas menacés d'extinction par les changements climatiques.
La zoologiste Susan Crockford est régulièrement embauchée par des biologistes et des archéologues, au Canada et à l'étranger, pour identifier les restes de mammifères, d'oiseaux et de poissons. Elle a aidé à cataloguer les collections des musées et assisté la police pour effectuer des analyses médico-légales. Pourtant, les étudiants de l'université de Victoria ne bénéficieront plus de son expertise, et son droit à solliciter des subventions de recherche lui a été supprimé en catastrophe. En mai, le Département d'anthropologie lui a retiré son statut de professeur auxiliaire, la privant ainsi de son affiliation universitaire.


Commentaire : La vérité est déformée par le zèle religieux des éco-fidèles... Le problème est que la science repose sur la vérité objective, pas sur la manipulation à but politique ! Le système scientifique et universitaire semble ne servir que des intérêts étatiques et/ou dogmatiques :
Si la quasi totalité de tout ce que nous « savons » est faux, il apparaît clairement que le système scientifique/universitaire n'est pas fait pour les libres-penseurs.
« De par la nature même du système d'éducation actuel au niveau du doctorat, obtenir un doctorat en astronomie ou en sciences spatiales est impossible si vous êtes un libre-penseur... puisque connaissant cette histoire [de la science]... et l'ayant évoquée en insistant pour obtenir la vérité, vous auriez été mis à la porte et remplacé par un autre jeune étudiant doué, enthousiaste et peu méfiant. L'obtention d'un doctorat est basée sur l'aptitude à réussir les épreuves en régurgitant ce qui vous a été enseigné. Remettre en cause cet enseignement ne fait pas partie du processus. Et une fois obtenu votre doctorat et votre premier emploi postdoctoral, puis votre première titularisation menant à un poste permanent, vous êtes bien formé dans l'art de ne pas remettre en question les axiomes de l'astronomie. »
Source : « Planète X, comètes et changements terrestres par James M. McCanney - Ce qui se profile à l'horizon »

Susan Crockford décrit son expulsion comme « une pendaison académique sans procès, menée à huis clos ». Après avoir été renouvelée à l'unanimité en 2016 pour un mandat de trois ans, son statut de professeur adjoint n'a pas été renouvelé pour les trois années à venir.

Commentaire: Les Autochtones du Nunavut ont dit la même chose, à savoir qu'il y a plus d'ours polaires dans le Nord. Mais cela n'aide pas les alarmistes du climat dans leur cause. Ils ne peuvent jamais accepter la réalité.
Selon Rupert Sheldrake :
« il y a un conflit au cœur de la science. D'un coté, elle repose sur une méthode de recherche basée sur la raison, la preuve, et l'investigation collective, et de l'autre, elle est fondée sur un système de croyances. Malheureusement, ce consensus existant sur la réalité des choses en est venu à inhiber et restreindre la recherche libre qui est l'essence même de l'effort scientifique ».

Source : « Les dogmes de la Science remis en cause par Rupert Sheldrake »
Voir aussi :


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Septembre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Septembre 2019 restera dans les mémoires comme le mois où la prophétesse Greta Thunberg, 16 ans, a pris la parole à l'ONU à New York pour alerter le monde sur la catastrophe mondiale qui se produira si les gens ne changent pas leurs comportements. Du moins, c'est ainsi que les médias voulaient apparemment que les gens se souviennent de septembre.
Capture écran vidéo mensuelle septembre 2019
© Sott.net
Loin de tout ce cirque, l'augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes et des bouleversements sismiques avance à grand pas.

Le mois dernier, des crues soudaines et catastrophiques au Maroc et en Algérie ont fait 18 morts ; l'ouragan Dorian a complètement détruit les Bahamas ; de graves inondations en Asie du Sud-Est et en Inde ont fait des centaines de morts ; l'Espagne a été frappée par son pire système cyclonique depuis au moins 140 ans ; des tremblements de terre destructeurs ont frappé le Cachemire et l'Indonésie ; des dizaines de boule de feu météoriques ont illuminé les cieux nocturnes ; des records de froid et de chutes de neige précoces ont été battus dans l'hémisphère Nord.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Août 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Ce mois d'août a connu de fortes pluies, de la grêle et des inondations destructrices qui ont tué des centaines de personnes et déplacé des millions d'autres dans le monde.
Résumé Sott aout 2019
© Sott.net
L'Inde a été le pays le plus touché avec plus de deux cents morts et une dévastation généralisée. Ces événements se sont produit simultanément à une rare chute de neige estivale dans l'Himachal, annonciatrice d'une une saison hivernale précoce.

En déversant des trombes d'eau et des rafales de vent à 221 km/h, le super typhon Lekima a frappé le centre de la Chine et produit de fortes inondations qui ont provoqué la mort de cinquante-six personnes et contraint des millions d'autres à l'évacuation.

L'Espagne a également été frappée par des conditions climatiques extrêmes ce mois-ci, avec des inondations, de la grêle et même des tornades. Pendant ce temps, des incendies incontrôlables sur l'île de la Grande Canarie ont contraint à l'évacuation près de dix mille habitants.

Doberman

Une maladie mystérieuse frappe des dizaines de chiens en Norvège

En Norvège, environ deux-cent chiens ont contracté une maladie mystérieuse ces dernières semaines. 25 d'entre eux ont perdu la vie, a indiqué ce lundi 9 septembre l'Institut vétérinaire norvégien. Tous les animaux présentent les mêmes symptômes: diarrhée, vomissements hémorragiques, affaiblissement fulgurant, a précisé l'institut. Sa cause n'a pour l'heure pas encore été établie.
perros
© Inconnu
«Cela ne veut pas nécessairement dire que c'est la même maladie car il existe beaucoup de maladies qui peuvent déboucher sur ce type de symptômes chez les chiens », a déclaré Asle Haukaas, porte-parole de l'institut vétérinaire.

Commentaire: