Bienvenue à Sott.net
dim., 17 déc. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Animaux


Bell

Une ville australienne envahie par des chauves-souris

La ville australienne de Charters Towers fait face à une véritable invasion de chauves-souris. Quelque 200.000 animaux ont investi les lieux et lorsqu'ils prennent leur envol, la ville se retrouve plongée dans le noir.
chauve
© pourmecoffee
Laissez dormir la chauve-souris
Un véritable état de siège a été décrété à Charters Towers, dans la province australienne du Queensland: la ville est occupée par une armée... de renards volants. Les photos prises sur les lieux semblent extraites d'un film d'horreur. Le ciel se couvre d'un nuage noir et la ville se retrouve plongée dans l'obscurité. Les écologistes ont recensé plus de 200.000 roussettes.

Commentaire:




SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Octobre 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Ce mois d'octobre a vu la poursuite de la tendance des feux de forêt meurtriers battant tous les records, des pluies diluviennes, des tempêtes de grêle et des inondations, ainsi que des rafales soudaines et puissantes qui ont dévasté la planète.
Tempête de grêle à Cordoue en Argentine, octobre 2017
© Sott.net
Tempête de grêle à Cordoue en Argentine
Une neige précoce tombée au début du mois d'octobre a aussi surpris les populations allant des États-Unis à la Chine, tandis que quantité d'autres ont aperçu des météorites et des boules de feu dans le ciel, l'un de ces cailloux cosmiques ayant probablement déclenché un incendie de forêt ! Le chaos a frôlé la maison de personnes qui ont eu des rencontres très, très rapprochées avec la foudre !
Poisson morts au Paraguyay, octobre 2017
© Sott.net

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Août 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Alors qu'une grande partie du monde occidental et des médias qui leur sont associés se concentrent sur les ouragans Harvey et Irma depuis une dizaine de jours, vous pourriez être pardonnés de penser que le reste du monde était parallèlement relativement paisible, d'un point de vue climatique. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. En fait, l'ouragan Harvey s'est manifesté à la fin d'un autre mois de météorologie « anormale » et gravement destructrice dans le monde, dont certaines ont fait de Harvey un aspect relativement bénin.

boue aout 2017
En prenant en compte les nouveaux records d'inondations « historiques » sur presque tous les continents associés aux glissements de terrain mortels qui s'ensuivent et le nombre alarmant de violentes tempêtes et de feux de forêt hors de contrôle, le chaos climatique et environnemental a une fois encore défini la réalité de la vie sur la planète Terre en août.

neige aout 2017

Galaxy

Les tempêtes solaires seraient la cause des échouages de baleines

Si les cétacés s'échouent parfois en groupe, ce ne serait pas toujours à cause d'un « leader malade » ou des sonars militaires. La raison pourrait être céleste : cela serait aussi dû aux éruptions solaires. Explications.


Commentaire : Il était plus que temps que ce paramètre solaire soit pris en compte dans l'analyse des causes (certainement multiples) des échouages massifs de baleines - mais aussi d'autres mammifères marins, poissons et crustacés - dont nous sommes témoins ces dernières années tout autour du monde.

Et qu'en est-il des raisons avancées pour expliquer leur augmentation ? Ce que l'on sait, c'est qu'une 6e extinction est en cours... et que 11 000 espèces animales menacées dans le monde, une espèce de mammifère sur quatre, un oiseau sur huit et plus d'un amphibien sur trois étaient menacés d'extinction mondiale dès 2014... Nous, êtres humains et moins humains faisons partie intégrante de cette extinction.


Echouage baleines pilote Nouvelle-Zélande
© Sott.net
Février 2017 - Des centaines de baleines pilotes sont mortes dans un échouage massif en Nouvelle-Zélande, le plus grand jamais vu là-bas. Malgré les efforts de la population locale, la plupart des baleines sont mortes.
Ce qu'il faut retenir
  • En se basant sur 29 échouages de cachalots survenus en l'espace de quelques semaines dans la mer du Nord, des chercheurs concluent que l'inexpérience des jeunes, essentielles victimes, serait à l'origine de ces évènements. Les perturbations magnétiques engendrées dans les hautes latitudes par les tempêtes solaires pourraient expliquer de telles erreurs de navigation.
  • En effet, si les cétacés ont bien un sens du magnétisme et s'ils utilisent bien une sorte de topographie magnétique pour se repérer, alors il est possible que les tempêtes solaires soient la cause de certains échouages. Reste à vérifier, ce que compte faire la Nasa.
les deux éruptions solaires survenues le 6 septembre 2017
© Nasa, GSFC, SDO
Sur cette animation, on peut voir les deux éruptions solaires survenues le 6 septembre 2017.
Dans la longue quête des causes d'échouages collectifs de cétacés, la dernière possibilité est sûrement la plus originale. Publiée dans la revue International Journal of Astrobiology, elle situe l'origine du phénomène dans le Soleil et ses colères. L'hypothèse n'est, pour l'instant, étayée par aucune preuve, seulement basée sur de bons arguments de l'équipe allemande de l'université Christian-Albrecht de Kiel. Klaus Heinrich Vanselow et ses collègues ont étudié de près une série de 29 échouages de cachalots (Physeter macrocephalus), uniquement des mâles et surtout des jeunes, survenus en mer du Nord entre fin janvier et début février 2016 sur les côtes d'Allemagne, des Pays-Bas et du Royaume-Uni.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Juillet 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

À mesure que des températures estivales plus froides et des chutes de neige hors saison commencent à devenir la nouvelle norme météorologique dans le monde, des pluies surabondantes et des inondations brisent les records enregistrés de longue date engendrant des dommages généraux aux propriétés et aux cultures ainsi que la mort d'un nombre croissant de personnes.

juillet 2017
À mesure que de plus en plus d'animaux sont tués par des éclairs, les événements plasmatiques, les « sylphes rouges » et les nuages noctulescents augmentent également, de même pour les observations de météorites et de boules de feu météoriques.

juillet - 2 2017

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Juin 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Le mois de juin a vraiment été « extraordinaire » en termes de chaos climatique à travers l'ensemble du globe terrestre. Des véritables « trombes de pluie » ont été enregistrées dans de nombreuses régions différentes, provoquant de larges inondations et des coulées de boue mortelles.

tempete juin 2017
Des « rafales descendantes » impressionnantes, d'importantes chutes de grêle et des chutes de neige hors saison ont également été de la partie, aussi bien que des tornades et des trombes d'eau qui ont également fait sentir leur présence de la Chine à la Russie, et jusqu'à l'État du New Jersey aux États-Unis.

ouragan juin 2017

Cloud Lightning

Résumé SOTT des changements terrestres - Mai 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

résumé sott mai 2017
Au cas où vous ne l'auriez pas encore remarqué, l'environnement de notre planète semble refléter les niveaux extrêmes de chaos et de violence qui se jouent au niveau humain. En mai, des inondations massives (et souvent sans précédent) ont encore une fois causé des dévastations partout sur la planète.

Des chutes de neige extrêmement tardives tant aux États-Unis qu'en Europe ou en Chine ont causé de sérieux problèmes pour les gens et la nourriture sur laquelle ils comptent, tout comme des tempêtes de grêlons lourdes et nuisibles.

Tornades, feux de forêt, trombes marines, tourbillons, tempêtes de poussière, éruptions volcaniques, activité animale étrange, et bien plus encore, ont fait de ce mois de mai un mois extrêmement alarmant sur la planète Terre.

Fish

Des dizaines de baigneurs sauvagement attaqués par des piranhas au Brésil

Traduction SOTT

Piranhas

Les touristes se plaignent que les autorités locales ne les alertent pas suffisamment sur les risques d'attaques de bans de poissons prédateurs
Depuis quelques semaines, les côtes du Brésil sont envahies par des milliers de piranhas qui attaquent les vacanciers non loin des plages. En juin, 6 baigneurs ont été sauvagement agressés par ces poissons prédateurs, rapporte le Daily Mail.

La plus récente victime est une touriste de 22 ans qui se baignait à Praia de Cristo, dans le Nord-Est du Brésil. Un piranha s'est jeté sur elle et lui a arraché un lambeau de chair au niveau de la plante des pieds. En état de choc, la jeune femme, qui avait perdu beaucoup de sang, a été transportée à l'hôpital.

C'est la 6e attaque de piranha blanc dans la région ce mois-ci, et la 40e (au bas mot) depuis le début de l'année.

En mai dernier, Daniele Cardosa, 28 ans, qui passait ses vacances à famille dans le Pernambouc, au bord du rio São Francisco, s'est fait brutalement attaquer par un piranha qui a planté ses dents acérées dans le 2e orteil de son pied droit.

Traumatisée, Mme Cardosa a déclaré : « Je n'étais dans l'eau que depuis quelques minutes lorsque j'ai subitement ressenti une douleur atroce ».

blood
Last Sunday a 22-year-old woman had a bite

Dimanche dernier, une femme de 22 ans s'est fait arracher un lambeau de chair au niveau du pied (1e photo), tandis que Daniele Cardosa (2e photo) s'est fait mordre au niveau du 2e orteil.
Les piranhas, qui se déplacent en bans, sentent l'odeur du sang jusqu'à une distance de deux kilomètres. Souvent, ils attaquent les baigneurs dans des eaux peu profondes, dans des endroits qui semblent sûrs, à proximité des plages.

Pourvus de dents aiguisées comme des rasoirs, les piranhas sont capables de dévorer un veau entier en l'espace de quelques minutes. À poids égal, leur mâchoire est plus puissante que celle d'un grand requin blanc ou d'un alligator.

L'année dernière, le Brésil a subi une cinquantaine d'attaques de piranhas.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Avril 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Le chaos environnemental a continué sans relâche en avril.
Espagne, couronnes solaires avril 2017
© Sott.net
Après que le Pérou ait été inondé en mars, la Colombie a été la suivante à subir les dramatiques conséquences de précipitations pluvieuses massives et d'inondations qui ont provoqué des glissements de terrain meurtriers dans la ville de Mocoa.
Iceberg Terre-Neuve
© Sott.net
D'importantes inondations et glissements de terrain ont également frappé l'Inde, l'Indonésie, les États-Unis et la Chine, tandis que des feux de forêt ont encore une fois frappé l'État de Floride aux États-Unis, cependant qu'une neige très tardive a recouvert d'un blanc manteau plusieurs nations européennes entraînant la destruction de nombreuses cultures.
Doline Californie
© Sott.net

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Mars 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Le chaos environnemental planétaire a joué ce mois-ci les prolongations et ce sans relâche.
Capture raz de marée Durban Afrique Sud
© Sott.net
Une énorme vague s'est abattue sur les côtes de la ville de Durban en Afrique du Sud. L'onde de marée haute de 5 mètres a fait fuir des baigneurs et causé des dégâts considérables sur les structures côtières et les plages
Plusieurs spectaculaires bolides cosmiques ont été vus d'un bout du monde à l'autre. Les feux de forêt ont ravagé plusieurs états du Midwest étasunien alors que des vents exceptionnellement puissants ont frappé les États de l'Illinois et de New York. Une féroce tempête s'est abattue sur l'île de Madagascar dans l'Océan Indien, tout comme sur le Brésil, la Nouvelle-Zélande et la France.
jet bleu, sylphe, sprite
© Sott.net
Un énorme « jet bleu » - variablement dénommé phénomène lumineux transitoire, sprite ou sylphe - a été capturé au-dessus du Brésil
De graves inondations ont touché plusieurs régions du globe dont la plus grande victime fut le Pérou, où des dizaines de personnes sont mortes et des centaines de milliers d'autres ont perdu leurs foyers. Avec d'inhabituels raz de marée voguant de l'Iran à l'Afrique du Sud, d'étranges explosions au « gaz » au Royaume-Uni et des fuites de gaz de méthane en Russie, sans parler de la neige au large des côtes de l'Afrique et des éclairs qui ont pointé leur foudre sur des voitures, le mois de mars a été un mois assez intense pour la grosse boule bleue et ses habitants.
arc-en-ciel de feu
© Sott.net
Un rare arc circumhorizontal ou « arc-en-ciel de feu » a été capturé dans le ciel du Paraguay