Bienvenue à Sott.net
mer., 11 déc. 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Animaux


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Octobre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Feu dans le ciel ! Les observations de météores et de boules de feu et les survols d'astéroïdes à peine détectés ont sûrement retenu notre attention le mois dernier. Qu'est-ce que le Cosmos essaie de nous dire ?
Résumé SOTT octobre 2019
© Sott.net
L'Irlande, l'Écosse, le Portugal, les États-Unis, le Canada et la Chine ont assistés à certaines des plus importantes observations de météores, et dans son incapacité à détecter un grand nombre d'objets géocroiseurs, l'orgueilleuse Nasa a perdu sa crédibilité en prouvant clairement que nous sommes sans défense contre l'éventuel impact de l'une de ces pierres cosmiques qui « arriverait de nulle part ».

De violentes tempêtes et des inondations ont encore provoqué des ravages dans le monde entier, semant dans leurs sillages la destruction en Arabie saoudite, en Italie, en Turquie, en Égypte, en Inde, au Japon et en Espagne.

Crusader

Une zoologiste renommée punie pour avoir enseigné que « les ours polaires prospèrent et ne sont pas menacés d'extinction »

Une experte de renommée mondiale dans le domaine de l'identification des os d'animaux a perdu son poste à l'université de Victoria, en Colombie-Britannique, pour avoir expliqué à des écoliers des faits politiquement incorrects sur les ours blancs.
Ours polaire
© D. Delimont
La zoologiste Susan Crockford affirme que, contrairement à ce que prétendent les militants écologistes, les ours polaires prospèrent et ne sont pas menacés d'extinction par les changements climatiques.
La zoologiste Susan Crockford est régulièrement embauchée par des biologistes et des archéologues, au Canada et à l'étranger, pour identifier les restes de mammifères, d'oiseaux et de poissons. Elle a aidé à cataloguer les collections des musées et assisté la police pour effectuer des analyses médico-légales. Pourtant, les étudiants de l'université de Victoria ne bénéficieront plus de son expertise, et son droit à solliciter des subventions de recherche lui a été supprimé en catastrophe. En mai, le Département d'anthropologie lui a retiré son statut de professeur auxiliaire, la privant ainsi de son affiliation universitaire.


Commentaire : La vérité est déformée par le zèle religieux des éco-fidèles... Le problème est que la science repose sur la vérité objective, pas sur la manipulation à but politique ! Le système scientifique et universitaire semble ne servir que des intérêts étatiques et/ou dogmatiques :
Si la quasi totalité de tout ce que nous « savons » est faux, il apparaît clairement que le système scientifique/universitaire n'est pas fait pour les libres-penseurs.
« De par la nature même du système d'éducation actuel au niveau du doctorat, obtenir un doctorat en astronomie ou en sciences spatiales est impossible si vous êtes un libre-penseur... puisque connaissant cette histoire [de la science]... et l'ayant évoquée en insistant pour obtenir la vérité, vous auriez été mis à la porte et remplacé par un autre jeune étudiant doué, enthousiaste et peu méfiant. L'obtention d'un doctorat est basée sur l'aptitude à réussir les épreuves en régurgitant ce qui vous a été enseigné. Remettre en cause cet enseignement ne fait pas partie du processus. Et une fois obtenu votre doctorat et votre premier emploi postdoctoral, puis votre première titularisation menant à un poste permanent, vous êtes bien formé dans l'art de ne pas remettre en question les axiomes de l'astronomie. »
Source : « Planète X, comètes et changements terrestres par James M. McCanney - Ce qui se profile à l'horizon »

Susan Crockford décrit son expulsion comme « une pendaison académique sans procès, menée à huis clos ». Après avoir été renouvelée à l'unanimité en 2016 pour un mandat de trois ans, son statut de professeur adjoint n'a pas été renouvelé pour les trois années à venir.

Commentaire: Les Autochtones du Nunavut ont dit la même chose, à savoir qu'il y a plus d'ours polaires dans le Nord. Mais cela n'aide pas les alarmistes du climat dans leur cause. Ils ne peuvent jamais accepter la réalité.
Selon Rupert Sheldrake :
« il y a un conflit au cœur de la science. D'un coté, elle repose sur une méthode de recherche basée sur la raison, la preuve, et l'investigation collective, et de l'autre, elle est fondée sur un système de croyances. Malheureusement, ce consensus existant sur la réalité des choses en est venu à inhiber et restreindre la recherche libre qui est l'essence même de l'effort scientifique ».

Source : « Les dogmes de la Science remis en cause par Rupert Sheldrake »
Voir aussi :


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Septembre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Septembre 2019 restera dans les mémoires comme le mois où la prophétesse Greta Thunberg, 16 ans, a pris la parole à l'ONU à New York pour alerter le monde sur la catastrophe mondiale qui se produira si les gens ne changent pas leurs comportements. Du moins, c'est ainsi que les médias voulaient apparemment que les gens se souviennent de septembre.
Capture écran vidéo mensuelle septembre 2019
© Sott.net
Loin de tout ce cirque, l'augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes et des bouleversements sismiques avance à grand pas.

Le mois dernier, des crues soudaines et catastrophiques au Maroc et en Algérie ont fait 18 morts ; l'ouragan Dorian a complètement détruit les Bahamas ; de graves inondations en Asie du Sud-Est et en Inde ont fait des centaines de morts ; l'Espagne a été frappée par son pire système cyclonique depuis au moins 140 ans ; des tremblements de terre destructeurs ont frappé le Cachemire et l'Indonésie ; des dizaines de boule de feu météoriques ont illuminé les cieux nocturnes ; des records de froid et de chutes de neige précoces ont été battus dans l'hémisphère Nord.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Août 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Ce mois d'août a connu de fortes pluies, de la grêle et des inondations destructrices qui ont tué des centaines de personnes et déplacé des millions d'autres dans le monde.
Résumé Sott aout 2019
© Sott.net
L'Inde a été le pays le plus touché avec plus de deux cents morts et une dévastation généralisée. Ces événements se sont produit simultanément à une rare chute de neige estivale dans l'Himachal, annonciatrice d'une une saison hivernale précoce.

En déversant des trombes d'eau et des rafales de vent à 221 km/h, le super typhon Lekima a frappé le centre de la Chine et produit de fortes inondations qui ont provoqué la mort de cinquante-six personnes et contraint des millions d'autres à l'évacuation.

L'Espagne a également été frappée par des conditions climatiques extrêmes ce mois-ci, avec des inondations, de la grêle et même des tornades. Pendant ce temps, des incendies incontrôlables sur l'île de la Grande Canarie ont contraint à l'évacuation près de dix mille habitants.

Doberman

Une maladie mystérieuse frappe des dizaines de chiens en Norvège

En Norvège, environ deux-cent chiens ont contracté une maladie mystérieuse ces dernières semaines. 25 d'entre eux ont perdu la vie, a indiqué ce lundi 9 septembre l'Institut vétérinaire norvégien. Tous les animaux présentent les mêmes symptômes: diarrhée, vomissements hémorragiques, affaiblissement fulgurant, a précisé l'institut. Sa cause n'a pour l'heure pas encore été établie.
perros
© Inconnu
«Cela ne veut pas nécessairement dire que c'est la même maladie car il existe beaucoup de maladies qui peuvent déboucher sur ce type de symptômes chez les chiens », a déclaré Asle Haukaas, porte-parole de l'institut vétérinaire.

Commentaire:




Bug

Signes des temps : la bactérie « tueuse d'oliviers » détectée pour la première fois en France

Pour la première fois, une bactérie qui est un fléau pour les oliviers a été détectée dans l'Hexagone, dans les Alpes-Maritimes, a annoncé le ministère de l'Agriculture et de l'alimentation.

Bacterie
© Inconnu
Xylella fastidiosa

Deux cas de contamination d'oliviers par la bactérie fastidiosa Xylella fastidiosa
, dite « tueuse d'oliviers », ont été détectés pour la première fois en France, dans les Alpes-Maritimes, a affirmé le 6 septembre le ministère de l'Agriculture et de l'alimentation. Jusqu'à présent, cette bactérie n'avait jamais été décelée en France sur des oliviers, mais était présente sur d'autres végétaux en Corse, dans le Var et les Alpes-Maritimes, est-il précisé dans un communiqué.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Juillet 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Plus de deux cents personnes sont mortes et des milliers d'autres ont été déplacées à la suite d'inondations et de glissements de terrain provoqués par une mousson d'une intensité inhabituelle qui a dévasté l'Inde, le Népal, le Pakistan et le Bangladesh. Des pluies torrentielles ont également déclenché des inondations et des glissements de terrain sans précédent dans le sud-est de la Chine, qui ont provoqué le déplacement de soixante-dix-sept mille personnes et affecté plus de vingt millions d'autres.
Vidéo mensuelle Sott juillet 2019
© Sott.net
L'Amérique du Nord a également connu sa part de fortes précipitations pluvieuses : les villes de Washington, Pittsburgh et la Nouvelle-Orléans ont été submergées par des rues transformées en rivières qui ont emporté des dizaines de voitures et obligé beaucoup d'habitants à pagayer dans leur kayak pour circuler autour de chez eux.

Snowflake Cold

Résumé SOTT des changements terrestres - Mai 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

L'hiver approche... En mai ! Notre étoile n'a présenté aucune tâche solaire pendant dix-neuf jours consécutifs - soit presque trois semaines complètes. Serait-ce l'un des nombreux signes du début d'une nouvelle ère glaciaire, mini... ou maxi ?
Neige Corse mai 2019
© Sott.net
Ce mois de mai 2019 est devenu un autre présage de ce qui pourrait se produire sur une large échelle planétaire à horizon potentiellement pas si lointain : des pluies diluviennes, des inondations dévastatrices, d'énormes grêlons, des températures en chute libre, de la neige hors saison, des récoltes endommagées et des cultures en ruine, des séismes d'une magnitude significative, des tornades hors contextes « habituels » et davantage d'effervescence volcanique.

Certaines régions d'Europe, d'Asie et du Moyen-Orient ainsi que la plupart du Midwest américain ont été touchées par des pluies diluviennes et des inondations d'une considérable amplitude.

Aux États-Unis, au moins trois personnes sont mortes et des dizaines de milliers d'autres ont été déplacées, victimes de pluies diluviennes elles-mêmes à l'origine de la montée des eaux du Mississippi dont l'ampleur des débordements a battu le record historique.

Bug

Des milliers de mouches ont envahi deux villages russes

Les habitants de deux villages russes de l'Oural ont filmé des mouches qui se sont multipliées et ont tout envahi.
mouches
© Prise d'écran
Dans ces villages russes de l'Oural, les mouches ont tout envahi: les clôtures, les maisons, les routes et les arbres, les gens marchent littéralement sur des tapis d'insectes vivants. Les habitants doivent balayer les mouches mortes de leurs maisons. Ils croient que c'est l'utilisation du fumier de poulet par des agriculteurs locaux qui est responsable de cette terrifiante invasion.

Ladybug

Nous anéantissons aussi nos insectes vitaux

Des études indépendantes récentes indiquent que l'extinction généralisée des populations d'insectes nous menace, notamment d'abeilles, à cause du déploiement massif de pesticides (« produits phytosanitaires ») par l'industrie agricole.
insectes
© Inconnu
Pour la plupart d'entre nous, les insectes tels que mouches, moustiques ou guêpes sont des nuisances à éviter. Cependant, ces études indiquent que nous risquons d'éliminer massivement les insectes qui sont vitaux pour la préservation de l'équilibre de la nature. Les conséquences pour la vie humaine commencent à peine d'être sérieusement prises en compte !

Commentaire: Ce qui revient à dire que ceux qui devraient préserver l'espèce humaine font tout pour la détruire. Les premiers, les gouvernements qui permettent que Monsanto ait tant de pouvoir pour détruire cette planète.
Lire :