Bienvenue à Sott.net
mar., 19 oct. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Histoire Secrète
Carte


Cross

Un squelette découvert à Herculanum, ville détruite par l'éruption du Vésuve

Un squelette découvert à Herculanum (Italie), cité ensevelie sous la lave lors de l'éruption du Vésuve en l'an 79 en même temps que Pompéi, pourrait fournir un nouvel éclairage sur cette catastrophe, a déclaré vendredi le chef du parc archéologique d'Herculanum, Francesco Sirano.

herculanum
© Shutterstock
Les restes d'un homme âgé de 40 à 45 ans ont été découverts sous des mètres de roches volcaniques à l'endroit où se trouvait alors le rivage d'Herculanum, avant que l'éruption du Vésuve et les coulées de lave ne le repoussent à 500 mètres.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


People

Damien Viguier - Les droits du sang

Note de la rédaction :

Un article paru dans la revue québécoise "Le Harfang", vol 10, n°1 automne 2021, p. 12.
famille
Merci à la rédaction du Harfang d'accueillir cet inédit. Je l'ai rédigé en décembre 2019, juste avant de me lancer dans l'écriture de La Controverse de Ravenne, qui vient de paraître. Pour l'occasion, il m'a semblé intéressant de le publier tel quel.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Play

Le professeur Mark C. Miller sur les similitudes entre le maccarthysme, la commission Warren et le narratif du Sras-Cov-2

Qui a inventé le terme « théorie du complot » et pourquoi ? Dans ce debriefing, le professeur Mark Crispin Miller explique que c'est l'étude poussée des œuvres de William Shakespeare, pour lesquelles il entretient une véritable passion, qui lui a permis de percer — et d'aider les autres à percer — le nuage de propagande qui s'est abattu sur le monde occidental.
La conspiration des poudres de 1605
© Getty Images / Hulton Archive
La conspiration des poudres de 1605, un complot comme tant d'autres dont l'Histoire est truffée.

Le conspirateur Guy Fawkes est découvert à quelques minutes de faire exploser le parlement de Londres, le 5 novembre 1605.
Le professeur Miller explique que l'expression conspiracy theory, datant du XIXe siècle, n'avait que rarement été entendue — et alors, dans un tout autre contexte — jusqu'en 1967.

Selon lui, le point de bascule était le rapport frauduleux de la Commission Warren chargée d'enquêter sur l'assassinat du Président John F. Kennedy. En 1967, la CIA a transmis à tous ses chefs de poste le Document 1035-960 intitulé « Mise en cause du rapport de la commission Warren : une contre-attaque ». Les auteurs du document proposent que les directeurs de publication des médias de masse taxent ceux qui mettaient en doute la commission Warren de « conspirationnistes ».

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Apple Red

Mme Meng : CAN-US et la diplomatie des otages - entrevue avec Richard Desjardins

5 octobre 2021: Au sujet de l'Affaire de Meng Wanzhou, nous ne devons pas nous fier à nos grands médias pour nous informer. Voilà la conclusion à la quelle arrive Richard Desjardins dans un article important publié dans le numéro de septembre 2021 de L'Action nationale. Richard Desjardins, ancien fonctionnaire fédéral, a étudié la Chine depuis le début des années '80, dont pendant deux ans à l'Université de la Colombie britannique et trois ans à Taïwan où il appris la langue.
nhyuj
Dans cette entrevue, il démontre que c'est le Canada qui a pratiqué la diplomatie d'otage depuis que l'Administration Trump a demandé au gouvernement Trudeau d'arrêter Mme Meng et de l'extrader vers les États-Unis. Il rappelle que pas moins d'une douzaine de pays ont refusé d'obtempérer à la demande de Washington.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Video

Découvrez le documentaire Hollywoodism : les juifs, le cinéma et le rêve américain

fghj
Hollywoodism : les juifs, le cinéma et le rêve américain est un documentaire sorti en 1997 et réalisé par l'Israélo-Canadien Simcha Jacobovici à partir de l'ouvrage Un empire à eux : comment les juifs ont inventé Hollywood (1988) du journaliste et essayiste américain Neal Gabler.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bad Guys

Des tribus khazars aux organisations mondialistes contemporaines — Les guerres d'usure de l'Otan et l'origine du mouvement sioniste

Le 24 septembre dernier, j'ai reçu par courriel un long article — fort intéressant — concernant l'origine du mouvement sioniste qui prit sa source dans les anciennes tribus khazar et qui aboutit dans les organisations contemporaines des élites mondialistes.
Khazars et sionisme
© Inconnu
Mon correspondant, Jose Francisco Fernández-Bullóne, écrit :
« Je suis un écrivain espagnol et je collabore occasionnellement à la rédaction d'articles pour des sites de presse alternatifs. Ma plus grande motivation en le faisant est d'éduquer autant de personnes que possible sur la terrible menace que représente la franc-maçonnerie luciférienne. J'ai récemment publié un livre sur le sujet auquel je fournis un lien. Ma grande passion, cependant, est la poésie dramatique. Il y a peu de temps, j'ai découvert votre site que je visite régulièrement depuis. Je profite de ce courriel pour vous exprimer mon admiration pour le travail que vous faites avec vos publications. »
La franc-maçonnerie sioniste criminelle, ce qui revient à dire que la famille royale de Windsor-Rothschild et ses agents à l'Est et à l'Ouest, prépare une autre grande guerre « contrôlée » avec une fin convenue. Une guerre à plusieurs fronts, l'un d'entre eux confronterait la Chine post-communiste à l'Occident gnostique pré-communiste. Les dirigeants fantoches du Royaume-Uni et de l'Australie, (la nouvelle dictature covidienne ou le prison modèle des futures prisons libérales occidentales), feignent de s'alarmer de l'expansionnisme chinois dans le Pacifique et de leur intention d'annexer Taïwan comme si l'île n'avait pas déjà été décerné par les Windsor-Rothschild ; (À noter que l'appendice de Windsor est sur le point d'être liquidé par les sionistes khazars de plus en plus mal à l'aise avec leurs vassaux gentils), la franc-maçonnerie planifie cette guerre de la même manière qu'elle a planifié la pandémie : avec une extrême parcimonie. Si la fausse pandémie était prévue en 2019 et a éclaté dans la colonie chinoise des Rothschild et des Sassoons en 2021, j'imagine que la nouvelle guerre diffuse est prévue pour 2022 ou 2023. Une conflagration mondiale n'est pas une mince affaire et nécessite de nombreux préparatifs, c'est quelque chose comme un mariage royal célébré en enfer.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Play

L'Afghanistan, 20 ans sous la botte de l'OTAN - Entrevue Jooneed Khan

Depuis la débâcle de Kaboul, on présente l'invasion et l'occupation de l'Afghanistan de 2001 à 2021 comme une « mission » pour libérer le peuple afghan, libérer les femmes, scolariser les jeunes et apporter la démocratie. Une telle propagande efface de notre mémoire la dévastation et la mort que cette invasion a infligées au peuple afghan. Tellement qu'il est difficile de trouver la vérité.
ffghj
Jooneed Khan présente un autre point de vue: des millions de réfugiés afghans se trouvent dans les pays voisins (Pakistan et Iran); des millions d'Afghans sont des déplacés internes qui ont fuient les bombardements des forces de l'OTAN; même si le commandant de l'ISAF (la force d'occupation dont faisait partie le Canada) a dit qu'ils ne compteraient pas le nombre de victimes, les estimations les plus conservatrices des victimes civiles s'élèvent à de 40 à 50 milles.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Clipboard

Historien américain : des dossiers confidentiels de la CIA révèlent des attaques bactériologiques américaines pendant la guerre de Corée

Des dossiers déclassifiés par la Central Intelligence Agency (CIA) relèvent que les États-Unis ont fait usage d'armes biologiques pendant la guerre de Corée, et l'empreinte de l'Unité 731 y est « partout », a déclaré, lors d'une interview récemment accordée à Xinhua, l'historien américain Jeffrey Kaye, qui appelle à une enquête internationale.
hjui
Kaye, ancien psychologue clinicien à San Francisco, a exposé l'usage de la torture à Guantanamo dans un livre sorti en 2017. Il s'est intéressé par la suite à la guerre biologique américaine pendant la guerre de Corée, dont les documents étaient systématiquement censurés et détruits pendant la période du maccarthysme.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Cult

Le temps des assassins et l'hologramme Macron — Xavier Poussard répond aux questions de Rivarol

Entretien de Rivarol et Xavier Poussard paru le 8 septembre 2021 dans le numéro 3484 de Faits & Documents.

hjkl
Rivarol : L'affaire Epstein connaît un regain d'attention médiatique outre-Atlantique, alors qu'approche l'heure du procès de Ghislaine Maxwell. La presse française semble s'être curieusement mise aux abonnés absents depuis le début de cette affaire a priori très vendeuse pourtant...

Xavier Poussard (rédacteur en chef de l'indispensable revue Faits & Documents) : L'affaire Epstein - du nom du maquereau de l'establishment économique, politique, universitaire et artistique occidental - a été très médiatisée aux États-Unis et en Grande-Bretagne mais assez peu en France. Le sujet reste tabou chez nous, les réseaux de pouvoir ayant très efficacement étouffé le scandale.

Évoquons simplement deux faits pour illustrer notre propos :

1 — À l'été 2019, quand le Livre noir, c'est-à-dire le carnet d'adresses de Jeffrey Epstein, a commencé à circuler dans sa version non censurée sur Internet, partout dans le monde les journalistes ont listé factuellement les personnalités se rattachant à leur pays, les ont contactées et ont publié leurs explications. En France, pays dont deux des principaux protagonistes de l'affaire sont des ressortissants (Jean-Luc Brunel et Ghislaine Maxwell) le traitement de l'affaire s'est résumé à une dissertation du Monde sur « les névroses américaines » et à un article lunaire de L'Obs sur « l'honneur perdu de Ghislaine Maxwell ». Pourtant, comme chacun peut le constater en ouvrant le Livre noir à la rubrique « Island » - rubrique relative à la désormais fameuse « île de la pédophilie » -, c'est le nom de Madison Cox, époux, veuf et héritier de Pierre Bergé, et accessoirement coactionnaire du Monde et de L'Obs qui saute aux yeux. Madison Cox, paysagiste de son état, a-t-il contribué à l'aménagement de ladite « île de la pédophilie » ? Nous attendons toujours l'enquête des fins limiers de Médiapart et du Canard enchaîné...

2 — Dans la même veine, il est tout à fait anormal qu'une toute petite publication comme la nôtre ait été la première à révéler (trois heures avant l'AFP) l'arrestation de Jean-Luc Brunel à l'aéroport de Roissy en décembre 2020. Notons ici que Brunel qui passe pour avoir été un des principaux rabatteurs d'Epstein, vient de recruter Me Mathias Chichportich, un avocat à l'agenda très chargé puisqu'il assure déjà la défense de Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur accusé de viol...

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Magnify

Des chercheurs reconstruisent les principales branches de l'arbre du langage

La diversité des langues humaines peut être comparée aux branches d'un arbre. Si vous lisez ceci en anglais, vous êtes sur une branche qui remonte à un ancêtre commun avec les Écossais, qui remonte à un ancêtre plus éloigné qui s'est séparé en allemand et en néerlandais. Plus loin, il y a la branche européenne qui a donné naissance au germanique ; Celtique; Albanais; les langues slaves ; les langues romanes comme l'italien et l'espagnol ; Arménien; Baltique; et grec hellénique. Avant cette branche, et quelque 5 000 ans dans l'histoire de l'humanité, il y a l'indo-européen - une proto-langue majeure qui s'est divisée en la branche européenne d'un côté, et de l'autre, l'ancêtre indo-iranien du persan moderne, du népalais, du bengali , hindi et bien d'autres.

arbre
© Kevin Wenning / Unspplash.com
L'un des objectifs déterminants de la linguistique historique est de cartographier l'ascendance des langues modernes aussi loin que possible - peut-être, certains linguistes l'espèrent, à un seul ancêtre commun qui constituerait le tronc de l'arbre métaphorique. Mais alors que de nombreuses connexions passionnantes ont été suggérées sur la base de comparaisons systémiques de données de la plupart des langues du monde, une grande partie du travail, qui remonte aux années 1800, a été sujette à des erreurs. Les linguistes débattent encore de la structure interne de familles aussi bien établies que les indo-européennes, et de l'existence même de familles chronologiquement plus profondes et plus grandes.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :