Bienvenue à Sott.net
lun., 19 fév. 2018
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Histoire Secrète
Carte


Archaeology

Nouvelle lumière sur le disque Phaistos : La déesse de l'amour qui brille et décline

Phaistos disc

Le disque de Phaistos
"La face A du disque parle de la déesse enceinte qui brille et la face B contient une phrase de deux lignes en allitération minoenne qui se réfère à la déesse qui s'assombrit ; Le déclin d'Astarte/Aphrodite/Aphaia. Avec votre aide, je voudrais qu'un jour à l'avenir, nous traduisions ces lignes sur la déesse de l'amour et en apprenions plus."

Avec ces mots, le linguiste Dr Gareth Owens, spécialiste de l'écriture minoenne, a conclu son exposé intéressant intitulé "La voix du disque de Phaistos" donné mercredi à la National Hellenic Research Foundation (NHRF), en collaboration avec l'Institut Technologique Educatif (TEI) de Crète.

"Il a 61 mots sur les deux côtés et 18 lignes en forme de sonnet rythmique. Six mots parlent de la lumière et six mots parlent de la lumière qui s'estompe. Trois mots parlent de la déesse enceinte et dix autres de la déesse avec des adjectifs différents", a déclaré dans un grec fluide, le Dr Owens, s'adressant à un large public dans l'amphithéâtre de la NHRF, qui était venu entendre son interprétation expérimentale de plus de la moitié des mots du Disque, basée sur de nombreuses années de recherche scientifique.

"Des mots et une phrase entière du disque de Phaistos ont également été trouvés dans d'autres inscriptions syllabiques religieuses minoennes, à la fois dans la grotte d'Arkalochori et sur la montagne de Yuchtas à côté d'Archanes et de Knossos. Ces inscriptions religieuses ont été trouvées avec des offrandes votives, ce qui veut dire que les mots minoens associés aux offrandes votives minoennes sont en rapport à la fois avec la religion et la santé.

Commentaire: Il semble que tous les secrets du disque de Phaistos n'ont pas encore été révélés. Les Minoan's n'étaient qu'une des civilisations qui disparurent soudainement lors de l'effondrement de l'âge du bronze, ce disque pouvait-il être lié aux événements de l'époque ? Ou peut-être est-ce une tablette consacrée à une pratique rituelle?

Pour en savoir plus sur le décryptage du disque (en anglais) : Le mystérieux disque de Phaistos vieux de 4000 ans enfin décodé après un siècle


Evil Rays

D'après un historien une « alerte rouge » est utilisée par les élites tous les 20 à 30 ans

red menace

La Menace Rouge
Edward Herman était professeur de finance à la Wharton School of Business. Il était également un écrivain et historien bien connu, qui a co-écrit un certain nombre de livres avec « l'intellectuel grand public du monde », Noam Chomsky.

Herman dit que les ploutocrates lancent une alerte rouge tous les 20 à 30 ans afin de faire régresser les gains de richesse et les droits acquis par le public, et de faire reculer tout le monde en autorisant des politiques qui redistribuent le pouvoir aux ploutocrates :

Dig

Mexique : d'Anciens squelettes trouvés enterrés dans une formation d'anneaux

mexican skeletons
© INAH - Mauricio Marat
Dix squelettes disposés avec précision dans une formation en spirale bizarre ont été découverts par des archéologues enquêtant sur un site d'inhumation vieux de 2 400 ans au Mexique.

Les squelettes comprennent des adultes, des enfants et même un nourrisson. Ils ont été enterrés avec les bras imbriqués dans un grand anneau. Deux d'entre eux ont été identifiés comme étant des femmes et un comme étant un homme. Ces anciens ossements ont été découverts sur un site archéologique dans la ville de Tlalpan, juste au sud de Mexico.

Les archéologues de l'Institut national d'anthropologie (INAH) et d'histoire du Mexique ont déclaré dans un communiqué que, à cause de leur disposition étrange, les corps faisaient peut-être partie d'un enterrement rituel.

Cependant, on ne sait pas encore si leur mort a été naturelle ou si elle faisait partie du rituel.

Archaeology

Mystères d'Égypte: des archéologues mettent au jour une vieille tombe

Des archéologues ont réalisé une nouvelle découverte en Égypte: la tombe d'une prêtresse qui a vécu il y a plus de 4.000 ans, avec des peintures murales extrêmement bien conservées.
egipto
© Egypt Antiquities Ministry
La beauté d'il y a plus que 4 mille ans
La tombe d'une prêtresse vieille de 4.400 ans a été mise au jour non loin des pyramides de Guizeh, a annoncé l'agence égyptienne Ahram. Le ministère des Antiquités espère que cette découverte permettra de booster l'intérêt des touristes pour les pyramides.

Magnify

Le mystérieux manuscrit de Voynich enfin décodé par une IA ?

Deux informaticiens pensent être parvenus à identifier la langue du manuscrit de Voynich, un texte rédigé au XVe siècle et qui était jusqu'ici impénétrable. Pour cela, ils se sont aidés d'une série d'algorithmes et du service Google Traduction.

Depuis sa découverte au XXe siècle, de nombreux historiens et cryptographes se sont évertués, en vain, à déchiffrer le manuscrit de Voynich. C'est peut-être finalement une intelligence artificielle (IA) qui y est parvenue. Greg Kondrak et Bradley Hauer, deux chercheurs en informatique et spécialistes en traitement du langage naturel de l'université de l'Alberta (Canada), ont créé une série d'algorithmes grâce à laquelle ils ont pu analyser cet alphabet inconnu et identifier la langue utilisée.

Le manuscrit de Voynich est un codex du XVe siècle. Long de 240 pages manuscrites, il est accompagné de dessins de plantes, de nus et d'observations astronomiques. À ce jour, il est considéré comme le plus important cryptogramme non résolu. Toutes sortes d'hypothèses ont été émises quant à la langue d'origine du texte : latin, italien, arabe coranique, moldave, thaï, pinyin. Pour sa part, l'équipe de l'université de l'Alberta penchait au départ pour l'arabe.

Voynich manual
© DP
Plusieurs analyses du manuscrit de Voynich ont penché pour un guide botanique. L’analyse pratiquée à l’aide de l’intelligence artificielle a amené les chercheurs à confirmer cette hypothèse.

Commentaire: Une autre interprétation basée sur les ligatures latines : Un universitaire a-t-il trouvé la clé pour déchiffrer le manuscrit de Voynich ?
Et cette intéressante vidéo de la chaîne de Linguisticae qui fait l'analyse (et démonte) l'article de cet universitaire tout en penchant vers une langue d'origine asiatique :


Ici une analyse globale intéressante :


Et aussi :




Archaeology

Les scans laser révèlent un réseau maya avancé de villes, de fermes et de grandes routes dans la jungle guatémaltèque, y compris une pyramide de 7 étages.

Mayan Pyramids
© Victor Ruiz Garcia / Reuters
Les deux premières semaines de l'étude ont déjà révélé de nouvelles découvertes.
Un vaste réseau de villes, de fortifications, de fermes et de grandes routes est caché sous les arbres de la jungle guatémaltèque.

Les scans de la région ont mis au jour 60 000 structures inconnues auparavant, dont une pyramide de sept étages.

Les résultats suggèrent que la région a connu une société avancée qui a atteint son apogée il y a environ 1 200 ans, sous la houlette d'une mystérieuse dynastie Maya que les archéologues appellent les "Snake Kings" (Les rois Serpent).

A l'aide d'une technologie appelée LiDAR, les scientifiques ont été en mesure de dépouiller la canopée arborescente des images aériennes et de révéler l'ancienne civilisation sous-jacente.

La technique utilise des impulsions de lumière laser pour créer des représentations 3D des cibles.

"C'est comme un tour de magie", a déclaré l'archéologue Tom Garrison dans un documentaire du National Geographic. "Cette expertise est le développement le plus important de l'archéologie maya depuis 100 ans."

Historiquement, les archéologues ont supposé que les villes mayas étaient isolées et autosuffisantes, mais cette découverte fournit la preuve d'une société complexe et interconnectée qui prospérerait au plus profond de la jungle.

Les estimations antérieures de la population des Mayas n'ont jamais été de plus de deux millions, mais les chercheurs à l'origine de l'initiative PACUNAM LiDAR qui a fait la découverte suggèrent qu'un chiffre de 20 millions pourrait être plus exact.

Cela signifierait qu'à l'époque, environ la moitié de la population européenne vivait dans une région de la taille de l'Italie.

Commentaire: Vidéo de la découverte :




Dig

Des archéologues britanniques découvrent un « crayon » vieux de 10 000 ans à Scarborough

10,000 year old crayon
© University of York
The crayon was discovered near the site of an ancient lake
Les archéologues ont découvert un crayon ocre que l'on pense avoir été utilisé pour dessiner sur des peaux d'animaux il y a 10 000 ans.

Le crayon, qui ne mesure que 22 mm de long, a été découvert près du site d'un ancien lac qui est maintenant recouvert de tourbe près de Scarborough, dans le North Yorkshire.

Un caillou ocre a été trouvé à un autre endroit sur ce qui aurait été de l'autre côté du lac.

La région est proche de l'un des sites mésolithiques les plus célèbres d'Europe, Star Carr.

Des archéologues de l'Université de York ont trouvé les objets à Seamer Carr et à Flixton School House. Ils ont été étudiés dans le cadre d'une collaboration entre les départements d'archéologie et de physique, en utilisant des techniques de pointe pour établir leur composition.

Archaeology

Des archéologues découvrent des preuves d'une technologie « inhabituellement sophistiquée » sous l'ancienne « pyramide » de l'île grecque de Kéros.

Cambridge Keros Project
© Cambridge Keros Project
Les archéologues ne savaient pas que l'ancienne civilisation qui occupait le site était capable de tels exploits d'ingénierie, et ils poursuivent leurs recherches pour en savoir plus sur ceux qui y vivaient.
Les archéologues qui ont fouillé une ancienne structure pyramidale sur l'île grecque de Keros ont trouvé la preuve que ses créateurs étaient beaucoup plus sophistiqués qu'on ne le pensait.

Les bâtisseurs de la colonie de Dhaskalio ont sculpté le promontoire en terrasses et en gradins et y ont ajouté environ 1 000 tonnes de pierre blanche pour en faire une pyramide à degrés géante et étincelante. La pierre a été acheminée depuis une dizaine de kilomètres.

De nouvelles recherches sur le site vieux de 4 000 ans ont révélé une série de caractéristiques impressionnantes, dont une série complexe de tunnels de drainage et de la métallurgie "exceptionnellement sophistiquée" pour l'époque.
metalwork mold Cambridge Keros Project
© Cambridge Keros Project
Il y a dix ans, on a découvert sur le site des vestiges du travail des métaux, et les chercheurs ont ensuite trouvé des ateliers et des objets connexes.

Fireball

Les objets en fer de l'âge du bronze étaient d'origine météorique

Si la présence d'objets en fer dès l'âge du bronze peut surprendre, leur origine est encore plus extraordinaire : leur métal provient de météorites. Le phénomène était connu, mais jusqu'à présent la communauté scientifique ne parvenait pas à déterminer si cela concernait la majorité des objets en fer de l'époque, ou seulement quelques exceptions. Albert Jambon, dans le cadre de ses travaux menés à l'Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie (CNRS/UPMC/IRD/Muséum national d'Histoire naturelle), a montré que le fer utilisé à l'âge du bronze est systématiquement météoritique, puis a expliqué la disparition de cette pratique à l'âge du fer. Ses travaux sont publiés dans l'édition de décembre 2017 de la revue Journal of Archaeological Science.

dague de Tutankhamon

Lame de dague en fer et fourreau ornemental en or de Tutankhamon.

Commentaire: Référence en anglais et malheureusement payant:

Bronze Age Iron: Meteoritic or not? A Chemical Strategy. Albert Jambon. Journal of Archaeological Science, décembre 2017


Archaeology

Une momie découverte à Louxor

Des archéologues égyptiens ont découvert une momie dans une tombe qui n'avait pas encore été explorée à Louxor en Haute Égypte, a annoncé samedi le ministère des Antiquités.
luxor
© Inconnu
Deux tombes avaient été découvertes dans les années 1990 par l'archéologue allemande Frederica Kampp qui avait seulement atteint leurs portes "mais n'y était jamais entrée", a précisé le ministère dans un communiqué. Ces tombes pourraient dater de l'époque du Nouvel Empire, qui a duré plusieurs siècles jusqu'à il y a environ 3.000 ans.