Bienvenue à Sott.net
jeu., 24 mai 2018
Le Monde pour les Gens qui Pensent


Light Sabers

L'Arabie saoudite et ses alliés occidentaux poursuivent la guerre contre le Yémen frappé par la pauvreté ; le Yémen se bat en retour

yemen protest march 2018
© Reuters
Des Yéménites assistent à une manifestation pour marquer le troisième anniversaire de l'intervention saoudienne dans le conflit yéménite à Sanaaa, au Yémen, le 26 mars 2018.
Le 26 mars de cette année a marqué le troisième anniversaire de la guerre des États-Unis, du Royaume-Uni et des Saoudiens contre le Yémen. Jusqu'à présent, les Saoudiens et leurs alliés n'ont pas réussi à gagner la guerre. La résistance du peuple et de l'armée yéménite à l'agression de l'Arabie saoudite et de ses alliés américains et britanniques a été remarquablement forte.

À l'occasion de l'anniversaire de cette année, des dizaines de milliers de citoyens yéménites se sont rassemblés à Sana'a pour protester contre la guerre saoudienne soutenue par l'Occident. Hussain Al-Mousawy, un analyste politique de Beyrouth, a fait remarquer pendant l'émission 'The Debate' sur PressTV :
Pour ceux qui connaissent l'histoire, Sana'a est l'une des seules villes au monde qui n'a jamais été conquise. C'est presque impossible de s'emparer de cette ville. Cela fait 3 ans, 36 mois.... Je pense que nous sommes entrés dans le 37e mois de cette guerre, les Saoudiens sont enlisés dans un bourbier au Yémen. Ils ne peuvent rien faire, essentiellement parce que les Yéménites ont fait preuve d'une grande résilience, ils se sont tenus aux côtés de leur armée, de leurs dirigeants... Ils ont vraiment envoyé un message au monde entier que si vous faites preuve de résilience et si vous êtes du bon côté de la guerre, vous pouvez réussir.

Cloud Lightning

Résumé SOTT des changements terrestres - Avril 2018 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

neige, Kentucky
En avril dernier, des records de neige ont été enregistrés dans le Nord, le Nord-Est et le Midwest des États-Unis avec - et de façon conjointe - des vents violents et des inondations dues à la fonte des neiges qui ont laissé des centaines de milliers de personnes sans lumière et endommagé des maisons. Certaines parties de l'Europe et de l'Asie du Nord ont également eu leur part de neige et de températures glaciales hors saison... oui, tout cela en avril, avec un printemps supposé bien entamé.

tempête, Midwest, USA, winter, 2018
Le Moyen-Orient, le Kenya, l'Afrique du Sud, l'Amérique centrale et le sud des États-Unis ont tous subi les conséquences de torrents de pluie, d'inondations et d'énormes grêlons qui y ont charrié de sérieuses difficultés.

Innondations Kenya
Alors que de nombreuses dolines ont fait leur apparition dans le monde entier, d'énormes fissures dans la terre se sont également ouvertes, alarmant de nombreuses personnes. Certains chercheurs attribuent ces fissures à la liquéfaction des couches terrestres sous la surface en raison des fortes pluies et des inondations, mais le ralentissement de la vitesse de rotation de la Terre et l'augmentation des rayons cosmiques sont aussi à prendre en compte lors de l'évaluation de cette recrudescence de l'activité géologique... La croûte terrestre semble « s'ouvrir ».

Fissure, volcan

Evil Rays

Syrie et propagande occidentale - un cas d'étude

Cover of The Economist, August 31st, 2013

Couverture de The Economist, 31 août 2013 : « Frappez le fort »
Cher journal, nombre de mes collègues sont mécontents au sujet des derniers événements en Syrie. Ils sont mécontents qu'Assad soit toujours au pouvoir. Toutefois, je choisis de voir le verre à moitié plein. Un récent sondage a révélé que 58% des Américains soutenaient les bombardements sur la Syrie et que 19% étaient « sans opinion ». C'est une merveilleuse nouvelle, puisque cela montre que la grande majorité des gens sont facilement manipulés et sont tout simplement apathiques. L'élément le plus important - mais le moins bien compris - d'une démocratie est la propagande. Ainsi, permettez-moi de partager avec vous les fondamentaux de toute campagne de propagande réussie.

Wolf

Cinq mensonges féministes démystifiés

« La sexualité est au féminisme ce que le travail est au marxisme... Comme le travail, la sexualité et son expression moulent, dirigent et organisent la société en deux classes : les femmes et les hommes. Cette division représente le fondement même de toutes les relations sociales. »

Catharine MacKinnon, Toward a feminist theory of the state
McKinnon

Catharine McKinnon, l'une des fondatrices du « féminisme radical ».
Il y a quelques années, je me suis lancé dans un voyage inattendu, à destination d'une contrée étrange : le pays du féminisme. C'était en 2014, lorsqu'un jour, interrogé par ma grand-mère sur le gagnant de l'Eurovision, je me trouvai incapable d'expliquer l'identité de ce dernier : Conchita Wurst, un homme barbu qui se maquille et s'habille en femme.

Avec le recul, je réalise que ce périple fut un processus douloureux, sans doute parce qu'il faisait vibrer en moi une corde profonde. Les informations que je découvrais clashaient avec mon instinct protecteur, profondément ancré chez les hommes. Les femmes sont aimantes et douces, les hommes protègent et subviennent aux besoins de leur famille.

Alors quand un homme voit des femmes victimisées (telle que les dépeignent le discours féministe), cela active son instinct inné et son devoir social de protection. En outre, l'instinct et les valeurs culturelles profondément ancrées en lui ont tendance à prendre le pas sur son intellect.

Tout cela explique peut-être en partie pourquoi la victimisation des femmes est au cœur même de l'idéologie féministe. Et aussi pourquoi tant d'hommes épousent aveuglément le discours féministe.

Heart - Black

Ce petit garçon qui se cramponne à son père mort ne deviendra jamais le « visage de la guerre au Yémen » (IMAGES CHOQUANTES)

Traduction : SOTT

Child dead father
© Ruptly
Une photo d'une horreur indicible prise après des frappes saoudiennes sur un mariage au Yémen dimanche dernier montre un petit garçon se cramponnant au cadavre de son père. Mais il y a fort à parier que cet enfant ne sera jamais présenté comme le « visage de la guerre » dans les médias mainstream.

Sur des photos et des séquences vidéos de l'après-bombardement, qui a eu lieu dans un village isolé de la province de Hajjah, dans le nord-ouest du Yémen, le jeune garçon, probablement âgé de 7 ou 8 ans, se cramponne au corps d'un homme, agrippant sa chemise et répétant « non, non, non » tandis que des secouristes tentent de l'éloigner. Des personnes sur le terrain ont déclaré à Ruptly que l'enfant affirmait avec insistance que son père était simplement endormi et qu'il ne tarderait pas à se réveiller pour le ramener dans leur village, non loin du village bombardé.

Il est probablement resté là pendant des heures, à en juger par certaines photos prises durant la nuit, ainsi qu'au matin. Un caméraman de Ruptly a déclaré que le corps de l'homme avait été évacué en dernier, et que l'enfant était resté à ses côtés jusqu'au bout.

AVERTISSEMENT : IMAGES CHOQUANTES


Rose

Le Père Daniël Maes, prêtre flamand vivant en Syrie, expose la vérité, que la presse occidentale ignore

father daniel maes

Père Daniël Maes.
Vivant en Syrie dans le monastère Mar Yakub du sixième siècle dans la ville de Qara, à 90 kilomètres au nord de la capitale Damas, le père flamand Daniël Maes a été témoin de l'invasion des terroristes soutenus par l'Occident depuis le tout début. Aujourd'hui encore, lui et ses amis continuent d'aider le peuple syrien non seulement en les secourant directement, mais aussi en diffusant la vérité sur ce qui se passe réellement dans le pays.

Chaque semaine, le Père Daniël publie un bulletin d'information dans lequel il décrit ses expériences et ses réflexions sur la situation en Syrie. Après la libération de Ghouta Est, avec l'aide de dons bien nécessaires et d'ONG comme Hand in Hand voor Syrië qui ont fourni des conteneurs remplis de biens de secours - le Père Daniël et d'autres ont donné un grand coup de main aux personnes libérées de la région.

Dans son bulletin publié le 6 avril, il écrit :

USA

À propos des « nouveaux missiles intelligents » de Trump et des sites d'« armes chimiques » en Syrie

Trump nice new smart missile
Tout au long du XXe siècle, la capacité des Américains à projeter une aura de puissance et à dominer la géopolitique mondiale fut, dans une large mesure, fondée sur la perception générale selon laquelle les États-Unis étaient la force militaire la plus puissante au monde. Dans la plupart des cas, la simple menace, la simple évocation de ce génie militaire suffisait à « faire avancer les choses » à l'américaine, ou à occidentale. Aux yeux de l'Establishment américain, il est donc capital d'entretenir cette croyance répandue dans la suprématie militaire américaine, et tout événement susceptible d'exposer une réalité différente doit être évité à tout prix. Lorsque les Américains/Occidentaux font une démonstration de puissance militaire, une campagne de propagande minutieuse et une gestion médiatique des résultats s'avère nécessaire, et cela inclut des mensonges purs et simples sur la performance de la technologie militaire utilisée. Rien d'étonnant à cela.

Ice Cube

Résumé SOTT des changements terrestres - Mars 2018 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Quatre tempêtes de Pâques ont frappé la côte est des États-Unis et du Canada en mars dernier, apportant des conditions arctiques et des mètres de neige, laissant des millions de personnes sans électricité, perturbant le trafic et détruisant les récoltes. Il est intéressant de noter que la quatrième tempête de Pâques est arrivée quelques heures après l'équinoxe de printemps. Des tempêtes au Texas et en Alabama ont déversé d'énormes grêlons qui ont causé des destructions massives dans de nombreux comtés. Pendant ce temps, la Californie a subi l'une de ses pires inondations depuis des décennies, et des chutes de neige record ont frappé partout ailleurs dans l'Ouest des États-Unis.
Résumé SOTT des changements terrestres - Mars 2018
© Sott.net
De l'autre côté de l'Atlantique, le Royaume-Uni a continué à subir les ravages de la " Bête de l'Est " qui s'est jointe à la tempête Emma, avec des températures en chute libre et des quantités record de neige en mars. Le reste de l'Europe a également connu sa part de froid extrême hors saison, avec de rares chutes de neige en Italie, en Espagne, au Portugal et en Roumanie. Pendant ce temps, les canaux gelés d'Amsterdam abasourdissaient la population locale.

L'Arabie saoudite a été frappée une fois de plus en mars par des chutes de neige (autrefois rares), de la grêle et des inondations. Le Kenya a connu l'une de ses saisons des pluies les plus abondantes, avec des inondations, des glissements de terrain et une fissure de 3 km dans le sol qui a perturbé la circulation et déconcerté la population locale. Pendant ce temps, l'Algérie a été recouverte d'une rare chute de neige qui a endommagé les cultures et perturbé le transport.

L'Australie a continué de souffrir de fortes pluies, de la grêle et des inondations en mars, notamment le cyclone tropical Marcus, qui s'est écrasé sur Darwin et a provoqué des destructions généralisées.

Le règne animal nous dit apparemment aussi que quelque chose ne va pas très bien avec l'environnement : Mars a également vu une autre série d'animaux enragés, des baleines et des dauphins échoués, et des morts massives d'animaux. Les nouvelles récentes selon lesquelles les courants océaniques de notre planète subissent des changements spectaculaires ne font qu'ajouter à des perspectives mondiales plutôt glaciales.

Jetez un coup d'œil ci-dessous !

Quenelle - Golden

Oubliez la Troisième guerre mondiale : ce que vous venez de voir en Syrie, c'est l'étendue de la puissance occidentale

dancing airstrike damascus
© FB / Rosa Guimarães
Damascènes dansant dans les rues après que l'armée syrienne a repoussé une tentative de bombardement occidentale.
C'est un triste jour pour les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et Israël. Ils ont perdu leur guerre de terreur par procuration en Syrie, et cette dernière manœuvre était une tentative désespérée de sauver la face.

On était bien loin du Shock and Awe (Choc et Stupeur), mais ces frappes étaient néanmoins illégales et inconsidérées. Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont produit une « démonstration de force conjointe en Syrie dans la nuit du 14 avril, après une semaine tendue au cours de laquelle les menaces occidentales de bombardement de la Syrie en guise de « punition » pour l'utilisation présumée d'armes chimiques par le gouvernement syrien contre des civils à Douma avaient suscité des interrogations chez un grand nombre de gens : comment la Russie réagirait-elle, et cela déclencherait-il la « Troisième guerre mondiale » ?

Cette fois-ci, la mission déclarée était de « détruire l'infrastructure de recherches chimiques d'Assad , via une frappe militaire équivalant à 103 missiles de croisière - presque deux fois plus que les 59 missiles de croisière lancés par les États-Unis sur la base aérienne de Shayrat il y a presque exactement un an - et ciblant principalement des bâtiments et des aérodromes vides à la périphérie de Damas et d'Alep ». Parmi les cibles, cependant, figuraient aussi des sites présumés « d'armes chimiques » situés dans des « zones autour de Damas et d'Alep ». Pardonnez-moi si je pinaille, mais cela ne signifie-t-il pas que FUKUS (France, UK, US) [jeu de mots ayant une signification sexuelle que l'on vous laisse deviner - NdT] a utilisé des missiles pour faire exploser des sites d'armes chimiques dans des zones résidentielles syriennes afin de s'assurer qu'Assad ne puisse pas, lui, utiliser lesdites armes chimiques contre des civils, en les faisant exploser - par exemple - dans des zones résidentielles ?

Eye 2

Craig Murray : Yulia Skripal est clairement retenue contre son gré

yulia skripal
© Reuters
Seuls les Russes nous ont permis d'entendre la voix de Yulia Skripal, dans cette conversation enregistrée avec sa cousine. Ce dont nous sommes certains, c'est qu'à la toute première occasion qu'elle a eue, elle a appelé sa cousine en Russie pour lui dire ce qui se passe. Si vous vous souvenez, jusqu'à ce que les Russes rendent public cet appel, les autorités britanniques mentaient encore en disant que Sergei était dans le coma et que Yulia elle-même était dans un état grave.

Nous ne savons pas comment Yulia a pu passer l'appel. Ayant moi-même été hospitalisé inconscient à plusieurs reprises, chaque fois que je suis venu à l'hôpital, j'ai trouvé mon téléphone portable dans ma table de chevet. Le téléphone portable de Yulia lui avait été retiré et n'avait pas été rendu. Elle n'avait pas non plus reçu un numéro officiel - elle a spécifiquement dit à sa cousine qu'elle ne pouvait pas la rappeler sur ce téléphone car elle l'avait temporairement. Le gouvernement britannique aurait pu lui en donner un à garder sur lequel elle pourrait être rappelée, s'ils avaient voulu l'aider.

L'explication la plus probable est que Yulia a persuadé quelqu'un d'autre à l'hôpital de lui prêter un téléphone, sans que les autorités britanniques s'en rendent compte. Cela expliquerait pourquoi le premier réflexe de l'État britannique et de ses médias laquais a été de douter de l'authenticité de l'appel. Cela expliquerait pourquoi elle a été capable de contredire le récit officiel sur leur santé, et pourquoi elle n'a pas pu être rappelée. Cela expliquerait surtout pourquoi sa famille n'a pas été en mesure d'entendre sa voix depuis. Personne d'autre d'ailleurs non plus.