Bienvenue à Sott.net
mar., 27 sept. 2016
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Syringe

Prenons conscience - Épisode I : Daesh, État Islamique, ISIS, ce Frankenstein créé par l'Occident

© inconnu
Est-ce que vous vous rappelez exactement du mythe de Frankenstein ? Si ce n'est pas le cas, voici un petit rappel : Victor Frankenstein assemble et donne vie à une créature surhumaine, mais hideuse. Horrifié, il prend la fuite ; cependant le monstre, hors de contrôle, commet des assassinats en commençant par les membres de la famille Frankenstein. À la fin, Victor Frankenstein meurt lui même d'épuisement en poursuivant sa créature.

Le problème est que ce mythe est devenu une réalité tout à fait tangible. En pire. Le rôle du savant fou est tenu par l'Occident qui a créé une hydre, un monstre à plusieurs têtes nommé Daesh, l'EI, ISIS ou encore Al-Qaïda. Et nous sommes dans la phase où la créature se retourne contre son maître. Si vous pensez que j'exagère ou que je verse dans le complotisme lorsque je dis que l'Occident a endossé le rôle du créateur, alors regardez ces vidéos :

Vader

Evidence of Revision : un documentaire explosif sur les meurtres de JFK, MLK et RFK

Image
Evidence of Revision [Preuves de Falsification] est un documentaire en six parties qui dévoile des archives originales et historiques dont le contenu prouve que les événements les plus déterminants de l'Histoire moderne de l'Amérique ont été délibérément présentés au public sous un faux jour.

Les images d'archives et les interviews dévoilées dans cette série de DVDs vous feront plonger au cœur d'événements qui ont marqué l'Histoire américaine et qui ont eu des répercussions mondiales - des assassinats du président Kennedy et de son frère Robert Kennedy au meurtre de Martin Luther King, en passant par le massacre de JonestownCes documents d'archives portent l'empreinte de mains occultes qui, dans un effort coordonné, ont contribué à façonner l'Amérique que nous connaissons aujourd'hui. Evidence of Revision démontre sans l'ombre d'un doute que l'Histoire a été revue et corrigée alors même qu'elle s'écrivait !

Sous-titres : option « Sous-titres », sélectionner « Français »

Alarm Clock

Les attentats de Paris révèlent l'étrange stratégie de l'ÉI et la stratégie de la tension utilisée par l'OTAN en Europe

Image

Scènes des multiples attentats coordonnés à Paris, le vendredi 13 novembre 2015
C'est tellement choquant. Charlie Hebdo était un attentat spécifique, ciblé. Mais cette fois, c'est terrifiant, parce qu'il s'agit tout simplement de gens innocents pris au hasard, des gens qui vivent simplement leur vie. Je connais beaucoup de monde à Paris - c'est la panique, le chaos ici, personne ne comprend ce qui se passe. Nous sommes tous en état de choc.
Ainsi parle Quentin, jeune homme de 27 ans qui travaille pour une entreprise Internet à Paris, et dont le meilleur ami a été abattu de plusieurs balles au Bataclan.

Ce type d'attentats terroristes ne sont jamais « aléatoires », du moins pas au sens où ils ne servent aucun objectif. Leur caractère en apparence aléatoire fait indéniablement partie de la stratégie qui les sous-tend. Les gouvernements et les groupes utilisent le terrorisme pour atteindre un objectif spécifique ; dès lors, il y a toujours un dessein derrière ces attentats. Pour comprendre quel est cet dessein, il suffit de découvrir qui est le vrai responsable.

On nous a déjà dit que « l'ÉI » avait revendiqué les attentats de Paris, une revendication partiellement étayée par la découverte fort opportune d'un passeport syrien sur le corps de l'un des « kamikazes » (pourquoi diable ces terroristes portent-ils toujours des pièces d'identité sur eux lorsqu'ils partent en mission suicide ?). Mais vu que la plupart des terroristes de l'ÉI en Syrie sont des mercenaires étrangers, cela ne prouve en fait rien du tout, si ce n'est (peut-être) le fait que certains terroristes de Daech se cachaient parmi les réfugiés syriens qui ont transité par la Grèce l'été dernier.

Tornado1

Résumé SOTT - Octobre 2015 : Météorites, conditions météorologiques extrêmes, et changements terrestres

© Sott.net
Des ouragans apportant des inondations records et des « rivières de glace » au Moyen-Orient... est-il possible que Mère Nature renvoie un reflet à l'humanité du chaos socio-politique dans la région - et, sûrement, à l'échelle mondiale ?

En octobre 2015, des déluges ont causé des inondations soudaines fatales le long de la Côte d'Azur, de la mer Noire, de la côte de la Turquie, des îles de la Grèce, du sud de l'Italie, et ailleurs dans la Méditerranée alors que « Medicane » a balayé la région. « Medicane » est, bien sûr, un terme nouvellement créé pour décrire cette nouvelle évolution de la météo. Le changement climatique a également touché le Moyen-Orient, où les tempêtes qui font rage ont apporté des semaines de crues soudaines inédites, inondant tout sur son parcours de l'Egypte à l'Iran. Les orages de grêle intenses le mois dernier ont transformé le désert d'Arabie en rivières de glace, tandis que le cyclone Chapala - la seconde tempête la plus forte jamais enregistrée dans la mer d'Oman, juste derrière le cyclone Gonu en 2007 - est devenue la première tempête à toucher terre au Yémen.

La forte activité sismique le mois dernier a inclus plusieurs éruptions volcaniques au Mexique crachant des cendres à des centaines de mètres d'altitude, un séisme de magnitude 5,9 dans le nord de l'Argentine qui a endommagé les infrastructures, un séisme de magnitude 7,5 qui a tué 400 personnes au Pakistan et en Afghanistan, et le pire glissement de terrain jamais enregistré au Guatemala tuant 350 personnes. Des dolines ont avalé une rue en Angleterre et une voiture en Sicile, alors que la terre s'est ouverte pour former un nouveau ravin dans le Wyoming. Le typhon Mujigae a essaimé plusieurs tornades destructrices, alors que des trombes marines ont touché terre en Floride, France, Italie, Tunisie, et aux îles Canaries, souvent précédées de déluges qui ont envoyé des rivières de boue dans les rues et en direction de la mer.

À la mi-octobre, le typhon Koppu a établi un nouveau record de précipitations dans les Philippines : un impressionnant 1,3 m (52 pouces) en 24 heures. En quelques jours, Los Angeles est passé d'une canicule record à des orages de grêle dévastateurs et des précipitations record ; les coulées de boue résultantes ont enseveli des centaines de véhicules sur une route très fréquentée. L'ouragan de catégorie 5 Patricia a déversé 50 cm (20 pouces) de pluie dans le sud-ouest du Mexique, transformant les rues en rivières. Patricia était - à un moment donné, en termes de vitesses de vents soutenus - la tempête la plus forte jamais enregistrée au niveau mondial, et a été la plus forte jamais enregistrée pour l'hémisphère occidental en termes de vitesse du vent et de pression atmosphérique.

2 + 2 = 4

ISIS, l'instrument de guerre par procuration sur les populations occidentales

© Inconnu
Hillary Clinton et les djihadistes
Le résultat évident, et donc le but, des épouvantables attentats de Paris qui ont été attribués aux terroristes d'ISIS, est d'atteindre le « point de rupture sociopolitique potentiel » entre les musulmans français et les chrétiens français (la plupart non pratiquants) et allumer un débat sur ce qui devrait être fait à propos du « multiculturalisme » en France et en Europe à l'ère du terrorisme djihadiste.

Ceci est une manœuvre particulièrement cynique, et franchement néfaste, dans le contexte de l'afflux récent d'un grand nombre de migrants syriens vers l'Europe, fuyant une guerre contre le gouvernement Assad qui a été initiée et pleinement soutenue par les puissances occidentales, y compris la France.

Pour parler plus crûment, la France a soutenu en Syrie le même type de terroristes djihadistes qu'elle blâme pour les attentats de Paris.

Comme je l'ai noté dans un précédent article, il est de notoriété publique qu'après la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement des États-Unis et les pays de l'OTAN ont établi des réseaux paramilitaires clandestins dans les pays européens qui ont été chargés de mener des attaques terroristes contre des civils européens afin de provoquer alors le point de fracture sociopolitique de l'Est contre l'Ouest et du Communisme contre les idéologies du Capitalisme.

Airplane

L'avion russe abattu dans le Sinaï fut-il la victime d'une « arme à impulsion exotique » ?

Image
Ceux qui observent attentivement les stratégies de politique globale ont peut-être repéré que lorsque survient des « attaques terroristes », les autorités occidentales ont sous le coude un petit narratif préparé à l'avance qui explique ce qui s'est passé et avec quel groupe de terroristes, pour ensuite le partager à la presse et au public. À de très rares occasions cependant, de tels événements sont traités de façon anormalement silencieuse par l'Occident, du moins durant les premiers jours si stratégiques car à ce moment-là l'esprit des gens est aux « aguets » d'explications...

Ce fut le cas pour l'avion russe abattu au-dessus du Mont Sinaï, lorsque les gouvernements occidentaux furent silencieux au point de ne rien dire d'autre que la situation nécessitât l'ouverture d'une enquête. Ce fut, bien évidemment, choquant pour beaucoup de gens. Après tout, il faut bien que les autorités fassent preuve de fermeté et nous donnent notre dose manichéenne d'explication dont nous avons tant besoin pour continuer à dormir.

Black Magic

Être ou ne pas être Charlie

Le 31 octobre dernier, l'Airbus A321, effectuant le vol 7K9268 entre l'aéroport international de Charm el-Cheikh en Égypte et l'aéroport international Pulkovo de Saint-Pétersbourg en Russie, s'est écrasé dans la péninsule du Sinaï peu après son décollage, tuant 224 personnes, équipage compris.

Toute personne saine (en excluant psychopathes et affiliés) éprouverait de la compassion envers les victimes de cette tragédie aérienne, ainsi qu'envers leurs proches si brutalement endeuillés.

Pas Charlie Hebdo :
Évidemment, ça n'a pas manqué de choquer.

Commentaire: Lire aussi cet excellent article de Françoise Compoint publié sur Novorossia Today : Hebdo : rira bien qui rira le dernier. Lettre ouverte à la rédaction


V

Donnez-leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais !

Image
Pas de musique, pas d'explosions, pas de violence - juste une immense foule de gens debout tous ensemble, criant d'une seule voix tonitruante : ASSEZ !

« Comment est-ce arrivé ? Qui est à blâmer ? Bien sûr, il y a ceux qui sont plus responsables que les autres et qui devront en rendre compte mais... Encore dans un souci de vérité, si vous cherchez un coupable, regardez simplement dans un miroir.


Je sais pourquoi vous l'avez fait. Je sais que vous aviez peur. Qui pourrait se vanter du contraire ! Guerre, terreur, maladie. Une myriade de problèmes a contribué à perturber votre jugement et à vous priver de votre bon sens. La peur a pris ce qu'il y a de meilleur en vous. »

Vous rappelez-vous comment le sens des mots a commencé à changer ? Comment des mots inconnus tels que "collatéral"et "reddition" sont devenus effrayants, tandis que des expressions comme "guerre préventive" et Sécurité Nationale sont devenues omniprésentes ? Regardons les choses en face : les principaux médias et leurs bons copains dans la sphère politique mettent BEAUCOUP d'argent dans la publicité. Les leaders dictent, les médias principaux propagent, et avant que vous vous en rendiez compte, tout le monde croit que Saddam est lié au 11 Septembre et qu'Oussama est caché sous votre lit !

C'est magique.

Fireball 5

Le crash du vol 9268 est-il dû à un événement météorologique extrême ou un météore ?

Traduction SOTT

Image
Le 31 octobre, le crash du vol Kolavia 7K9268 reliant Charm el-Cheikh en Égypte, à Saint-Pétersbourg en Russie, a tué deux-cent vingt-quatre passagers et l'équipage, provoquant le pire accident d'avion que la Russie n'ait jamais connu.

L'Airbus A321 a disparu du radar au-dessus du désert du Sinaï vingt-trois minutes après le décollage. Aucun signal d'urgence n'a été émis par les pilotes. À environ neuf mille cinq cents mètres d'altitude, l'avion a entamé une descente rapide, quasi verticale, pour disparaître du radar aux alentours de huit mille cinq cents mètres. Les débris de l'avion et les corps des passagers ont été éparpillés sur une zone de vingt kilomètres carré, et le corps d'un enfant de trois ans aurait été retrouvé à huit kilomètres du principal site du crash. Cela suggère fortement que l'avion s'est fragmenté en plein ciel.

Les experts en aviation russes ont écarté l'idée que l'avion ait été abattu par un missile ou qu'une bombe ait explosé à bord. Une défaillance technique qui aurait entraîné la chute de l'avion et empêché les pilotes d'envoyer un signal de détresse est également peu plausible. Même si les deux moteurs étaient tombés en panne simultanément, l'avion aurait encore été suffisamment « en état de voler » pour permettre au personnel navigant de procéder à un atterrissage d'urgence pendant au moins vingt-cinq minutes.

Black Cat

Halloween, la veillée des sorcières


Commentaire : Le texte ci-dessous est tiré du Tome quatre de L'Onde : Dans un miroir obscur :


Image

Morgan le Fay, peinture de Frederick Sandys
}Quand vous pensez à Halloween, quelle est la première image qui vous vient à l'esprit ? J'ai fait un petit sondage informel parmi mes amis, ma famille et mes collègues. Devinez quelle image est sortie en premier ? Les citrouilles ! Je parie que vous pensiez que j'allais dire « les sorcières ». Bon, je pensais vraiment que ce serait les sorcières, mais elles ne sont arrivées qu'en deuxième, au coude à coude !

Quand je pense à Halloween, je pense aux travaux manuels de l'école primaire, lorsque nous découpions des silhouettes de sorcières pour les coller sur de larges lunes jaunes en papier kraft. La sorcière était toujours à califourchon sur un balai, sa robe noire flottant au vent, accompagnée d'un chat noir assis sur l'arrière du balai. Déjà à l'époque, je me demandais comment le chat pouvait tenir sur le balai, et comment quiconque aurait pu imaginer qu'un balai pût faire office de siège un tant soit peu confortable.

Mais vous voyez où je veux en venir : de manière significative, Halloween est associé aux sorcières, femmes maléfiques qui fréquentent le diable et font des choses malveillantes - comme mettre les enfants perdus en cage pour les engraisser en vue de les manger, donner des pommes empoisonnées et se servir de rouets pour empoisonner des princesses abandonnées ou sans défense à la recherche du véritable amour.