Bienvenue à Sott.net
ven., 22 juin 2018
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte


Eye 1

Le trafic de migrants alimenté par les ONG ?

Aquarius
Dans un "coup de gueule", Renaud Girard, grand reporter au service étranger du Figaro, accuse lourdement les ONG et les réseaux de passeurs d'alimenter les trafics de migrants.


Bad Guys

L'extrême droite détermine la politique européenne des réfugiés

La Commission de l'Union européenne (UE) prévoit de tripler ses dépenses en matière de migration au cours des six prochaines années. Celles-ci doivent passer de 13 à 35 milliards d'euros (de 15 à 40,5 milliards de dollars). Cet argent ne sera pas dépensé pour soutenir et intégrer les réfugiés, mais plutôt pour boucler hermétiquement les frontières extérieures de l'Europe, expulser les réfugiés en masse et financer d'autres mesures visant à les dissuader d'entrer en Europe.
frontex
© Inconnu
Un agent de Frontex
Les effectifs de l'autorité de protection des frontières de l'UE, Frontex, doivent passer de 1.000 à 10.000 agents et elle doit se transformer en police européenne des frontières lourdement équipée et armée techniquement et militairement.

Binoculars

Circuit de mort dans la "Méditerranée élargie"

Les projecteurs politico-médiatiques, focalisés sur les flux migratoires Sud-Nord à travers la Méditerranée, laissent dans l'ombre d'autres flux : ceux Nord-Sud de forces militaires et armes à travers la Méditerranée. Ou plutôt la "Méditerranée élargie", aire qui, dans le cadre de la stratégie USA/OTAN, s'étend de l'Atlantique à la Mer Noire et, au sud, jusqu'au Golfe Persique et à l'Océan Indien.

medi
© inconnu
Dans sa rencontre avec le secrétaire de L'OTAN Stoltenberg à Rome, le Premier ministre Conte a souligné la "centralité de la Méditerranée élargie pour la sécurité européenne", menacée par "l'arc d'instabilité allant de la Méditerranée au Moyen-Orient". D'où l'importance pour L'OTAN, alliance sous commandement USA que Conte définit comme "pilier de la sécurité intérieure et internationale". Renversement complet de la réalité.

Attention

Yémen - Les États-Unis donnent leur feu vert au génocide

Le génocide au Yémen va commencer demain. Huit millions de Yéménites sont déjà au bord de la famine. Dix-huit millions de Yéménites sur vingt-six vivent dans le centre montagneux (en vert) qui est sous le contrôle des Houthis et de leurs alliés. Ils sont encerclés par les forces saoudiennes, les forces des Émirats arabes unis et leurs mercenaires.
yemen
© Haykal Bafana
Il y a peu d'agriculture. La seule ligne d'approvisionnement en provenance de l'extérieur sera bientôt coupée. Les gens vont mourir de faim.

Commentaire: Lire aussi :


Bomb

Georges Malbrunot : les Irakiens ont signalé à la France la présence de terroristes de Daech parmi les réfugiés (Vidéo)

Georges Malbrunot
Georges Malbrunot, ancien otage en Irak, Grand Reporter du Figaro affirme que les Irakiens ont signalé à la France la présence de terroristes parmi les réfugiés.

---

Chess

Neo-fascisme ? Les médias alignés seront dispensés de la loi sur les Fake News

Fascisme : définition - Attitude autoritaire, arbitraire, violente et dictatoriale imposée par quelqu'un à un groupe quelconque, à son entourage. (Source : Dictionnaire Larousse).
Fake News headline
En indiquant à l'Assemblée que la "presse professionnelle" sera exonérée de la loi "Fake news" le Gouvernement impose une inacceptable inégalité de traitement entre la presse mainstream et les autres sources d'informations

Merci de RT pour attirer l'attention du @Conseil_constit pic.twitter.com/JvyTpZwrcg


- Olivier Berruyer (@OBerruyer) June 8, 2018
« En indiquant à l'Assemblée que la « presse professionnelle » sera exonérée de la loi « Fake news » le Gouvernement impose une inacceptable inégalité de traitement entre la presse mainstream et les autres sources d'informations » (source Olivier Berruyer, lerscrises.fr).

Cet arbitraire inique visant à terroriser les sites d'informations indépendants en les plaçant sous la loi liberticide et autoritaire des fakes news, tout en protégeant ses petits copains, ne peut-il pas être rapproché de la définition même du fascisme, qui serait alors imposé par un gouvernement à ses administrés ?

2 + 2 = 4

Pétrodollar, Déficit commercial et Tarif douanier : Que fait Trump ?

US china trade war
"Les Chinois nous violent et le Canada tue nos agriculteurs ! De telles affirmations mélodramatiques de Trump trouvent un écho chez de nombreux Américains, car les effets de la mondialisation ont été dévastateurs pour la moitié de la population. A son crédit, Trump se plaint du déficit commercial depuis trente ans - il se plaignait des Japonais déjà dans les années 1980. Cependant, il simplifie énormément trop la question et les solutions. Il s'agit d'un sujet important qui exige une réflexion sérieuse.

Qu'est-ce que le déficit commercial ?

En termes simples, la balance commerciale est la différence entre nos exportations et nos importations. Si nous exportons plus que nous importons, nous avons un excédent commercial ; mais si nous importons plus que nous exportons, hélas, nous avons un déficit commercial !

Pourquoi le déficit commercial est mauvais

Le déficit commercial est un transfert de richesse.

Comme notre Banque fédérale de réserve crée de la monnaie fiduciaire à partir de rien, il est difficile de voir les effets négatifs des déficits commerciaux. Cependant, imaginez un instant que tout le commerce se fasse avec l'or. Chaque année où nous avons un déficit commercial, nos réserves d'or diminueront, et nous pouvons alors clairement voir que le déficit commercial perpétuel n'est pas soutenable.

Une autre facette du déficit commercial est son impact sur la masse monétaire. Disons que vous dépensez 1 000 $ en bijoux dans un magasin local. Ce n'est pas une transaction unique. Le bijoutier peut dépenser cet argent dans un magasin de meubles, dont le propriétaire utilise cet argent pour payer son employé, qui l'utilise pour payer son loyer, que le propriétaire utilise pour acheter des provisions, et ainsi de suite. Ainsi, l'effet économique de 1 000 $ peut être plusieurs fois sa valeur.

Imaginez maintenant l'effet catalytique de 9 billions de dollars ! C'est l'énorme stimulus économique que nous avons perdue au cours des deux dernières décennies en raison du déficit commercial.

Broom

Apocalypse selon l'accord : comment fait-on la guerre avec une arme nucléaire

Le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) a été signé il y a 50 ans. Quels pays ont refusé de le signer, pourquoi est-il difficile de contrôler les sites nucléaires et que risquent ceux qui transgressent le traité?
bombe
© Public domain
Le 12 juin 1968, l'Assemblée générale des Nations unies approuvait le TNP, qui sera signé le 1er juillet par plus de 40 pays dont l'URSS et les USA, écrit le quotidien Gazeta.ru. Le traité était nécessaire pour empêcher l'élargissement du cercle de pays disposant de l'arme nucléaire. Le contrôle du respect des termes de l'accord permettait de restreindre la possibilité d'évolution d'un conflit armé avec l'usage de cette arme.

Commentaire: Des beaux mots et de belles résolutions mais le fait est que :


Sheriff

USA et Ue se disputent mais sont unis contre Russie et Chine

Pendant que se brise le G7 sous l'effet de la guerre des droits de douane, ceux-là mêmes qui se disputent se regroupent en renforçant l'Otan et son réseau de partenaires.La proposition tactique de Trump de recomposer le G8 -visant à canaliser la Russie dans un G7+1, en la divisant de la Chine- a été repoussée par les leaders européens et par l'Ue même, qui redoutent d'être doublés par une tractation Washington-Moscou.

otann
© Inconnu
Proposition par contre approuvée par le nouveau Premier ministre italien Conte, qualifié par Trump de "brave garçon" et invité à la Maison Blanche. La stratégie cependant reste commune. C'est ce que confirment les dernières décisions prises par L'OTAN, dont les principaux membres sont États-Unis, Canada, Allemagne, France, Grande-Bretagne et Italie, plus le Japon comme partenaire, c'est-à-dire toutes les puissances du G7.

Book 2

Texte intégral de la déclaration signée entre Donald Trump et Kim Jong Un

Trump, Kim, Singapour
Texte intégral de la déclaration signée entre Trump et Kim : version anglaise sur ICH.
Déclaration conjointe du Président Donald J. Trump des États-Unis d'Amérique et du Président Kim Jong Un de la République populaire démocratique de Corée au Sommet de Singapour.

Le président Donald J. Trump des États-Unis d'Amérique et le président Kim Jong Un de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) ont tenu un premier sommet historique à Singapour le 12 juin 2018.

Le Président Trump et le Président Kim Jong Un ont procédé à un échange de vues complet, approfondi et sincère sur les questions liées à l'établissement de nouvelles relations entre les Etats-Unis et la République populaire démocratique de Corée et à la mise en place d'un régime de paix durable et solide dans la péninsule coréenne. Le Président Trump s'est engagé à fournir des garanties de sécurité à la RPDC, et le Président Kim Jong Un a réaffirmé son engagement ferme et inébranlable en faveur d'une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

Convaincu que l'établissement de nouvelles relations entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée contribuera à la paix et à la prospérité de la péninsule coréenne et du monde, et reconnaissant que l'instauration d'une confiance mutuelle peut favoriser la dénucléarisation de la péninsule coréenne, le Président Trump et le Président Kim Jong Un déclarent ce qui suit :