Bienvenue à Sott.net
ven., 18 sept. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte


Bullseye

COVID-19 : La Grande remise à zéro - Revisitée. Des menaces effrayantes, des récompenses pour l'obéissance

Covid-19 : The Great Reset [La grande remise à zéro ou la Grande réinitialisation]- est le titre d'un livre de Klaus Schwab, président exécutif du FEM [Forum économique mondial], et du directeur principal du Global Risk Network de l'institution, Thierry Malleret. La présente analyse est basée sur l'examen du livre de Steven Guiness, du 4 septembre 2020 (voir ici).
tghyuhj
« Cette importante critique du livre de Steven Guinness ( Royaume-Uni ) révèle le même langage ancien d' »interdépendance », de collaboration et de coopération que celui utilisé par la Commission trilatérale en 1973. L'objectif d'alors et d'aujourd'hui est le développement durable, alias la technocratie, et se traduira par la plus grande ponction de ressources de l'histoire du monde ». « - Rédacteur en chef de Technocracy News

Wolf

USA-Pédophilie : Le gouverneur Newsom a signé le projet de loi visant à réduire les sanctions pour les adultes qui abusent des mineurs « consentants » du même sexe

Gavin Newsom

Gavin Newsom
« L'EXCÈS ET LE DÉFAUT SONT LES CARACTÈRES DU VICE ; LE JUSTE MILIEU EST CELUI DE LA VERTU »
[...] l'excès et le défaut sont les caractères du vice ; le juste milieu est celui de la vertu ; et comme dit un poète : « L'homme vertueux ne l'est que d'une seule manière ; le méchant prend mille formes diverses. »

La vertu est donc une habitude de se déterminer, conformément au milieu convenable à notre nature, par l'effet d'une raison exacte et telle qu'on la trouve dans tout homme sensé. Ce milieu se rencontre entre deux vices, l'un par excès, et l'autre par défaut ; et de plus, comme nos passions et nos actions peuvent nous écarter du devoir, par excès aussi bien que par défaut, c'est à la vertu qu'il appartient de trouver le milieu entre ces extrêmes opposés, et de s'y fixer.

Voilà pourquoi la vertu, quant à son essence et à sa définition, est une sorte de moyen terme ; mais considérée dans ce qu'elle a de bon ou même d'excellent, elle est, pour ainsi dire, un extrême.

Aristote (384 av. J.-C. - 322 av. J.-C) - Éthique à Nicomaque (traduction de Jean-François Thurot)
Le projet de loi réduit les peines pour les adultes qui ont des relations sexuelles avec des mineurs « consentants » du même sexe. Un juge pourrait décider si l'adulte doit s'inscrire comme délinquant sexuel si le délinquant est âgé de moins de 10 ans de la victime.

Le projet de loi ne s'applique pas aux mineurs de moins de 14 ans.

Car Black

L'ex-roi d'Espagne s'est enfui chez les Maures

Surréaliste situation en Espagne cet été. Juan Carlos s'est enfui du pays après qu'on ait découvert qu'il avait reçu 100 millions de litres de pots-de-vin, pardon, de sangria, qu'il avait planqués en Espagne. Mais la défaite de Barcelone a plus fait pour casser le moral des Espagnols que les arnaques de leur monarque.

Juan Carlos, Espagne, elephant
Le fait qu'il trompait la reine d'Espagne avec une Allemande ne les a pas plus affectés, contrairement au match de foot. La Tribune de Genève révèle que
Les 100 millions déposés à Genève par l'ex-roi d'Espagne ont financé une vie secrète faite de maîtresses, d'appartements de luxe et de gros retraits en liquide. Cadeaux somptueux, comptes secrets et maîtresses entretenues à grands frais: ce cocktail détonnant a causé la disgrâce de Juan Carlos Ier, qui s'est exilé début août aux Émirats Arabes unis. Le roi émérite a justifié son départ d'Espagne par « les répercussions publiques que génèrent certains événements passés de ma vie privée ». Une allusion au scandale causé par les 100 millions de dollars que lui a offerts le roi d'Arabie Saoudite en 2008.

Qu'est-il advenu de cet argent ? Les documents issus de l'enquête judiciaire ouverte à Genève pour « blanchiment aggravé » nous l'apprennent aujourd'hui. Ils dévoilent la vie d'opulence que le roi d'Espagne a voulu cacher à ses sujets durant son règne.

Health

Des pneumologues contre le port du masque

Patrick Bellier, pneumologue
« Ils sont où les malades ? Ils sont où les morts ? Ils sont dans des fosses communes qu'on nous cache ? Il n'y a plus de morts, il y a plus rien.

Ces 42 673 [cas positifs] ce sont des porteurs sains comme moi je suis porteur sain de pneumocoques, de méningocoques, de staphylocoques, etc., de tas de germes dégoûtants. Je suis porteur sain. Le monsieur en face de moi il est porteur sain. Vous êtes porteur sain, tout le monde est porteur sain. A quoi ça sert un porteur sain ? S'il n'y avait pas les porteurs sains pour en retenir la bactérie ou le virus, mais on serait tous malades ! Ce serait une hécatombe ! Il y aurait des morts partout, ça sentirait le cadavre partout dans les rues, on marcherait sur les cadavres, etc. Il faut arrêter la psychose, l'épidémie est finie depuis fin mai et comme en virologie respiratoire, il n'y aura pas de deuxième vague. Il n'y a jamais eu de deuxième vague en virologie respiratoire sauf peut-être pour la grippe espagnole en 18/19 mais ça c'est un autre problème. »

« On a une petite remontée et elle est synchrone et parallèle à la petite remontée due à l'obligation du port de masque parce qu'on empêche les porteurs sains de se multiplier. »

Take 2

Documentaire « Covidences 2020 » — Les dommages collatéraux des mesures « sanitaires » au Québec

Ce documentaire, à la fois lucide et nuancé, rend compte de la folie qui s'est emparée du monde depuis que le Covid-19 a fait son apparition dans notre quotidien. Pour certains, les témoignages sont bouleversants. Des preuves en soi. Ces femmes (aucun homme n'a souhaité participer) témoignent de la perte d'êtres chers ; elles ont constaté des irrégularités, de la négligence, voire pire. Elles ont été confrontées à des directives insensées dans la gestion de ce qui nous a été vendu dans les premières semaines comme une pandémie. Gestion chaotique et arbitraire qui a naturellement fait naître des soupçons dès le début quant à la véracité de cette « pandémie ».
Covidences 2020
© Appel à la Liberté
Des recherches documentaires prouvent de façon catégorique que cette « pandémie » a été planifiée de longue date. Par qui ? Par, notamment, le complexe pharmaco-chimique (je vous recommande cette vidéo particulièrement éclairante du scientifique, Shiva Ayyadurai). Et qu'elle a été mise en œuvre par l'OMS, bras armé de l'oligarchie mondialiste ; élite occulte qui règne sur notre monde par l'argent et la terreur. Petit groupe de personnes qui n'a d'autre désir que celui de régner en maître absolu sur la globalité de l'humanité et de s'approprier l'ensemble des richesses de la planète (voir l'entretien de Spiro Skouras avec l'activiste Rosa Koire). Voir ici la finalité de l'agenda 21.

Génocide programmé : Event 201. Et pas seulement avec un vaccin, mais dans tous les domaines du vivant. Il faut lire l'incroyable travail d'enquête fait par Claire Séverac. Dans son livre La guerre secrète contre les peuples, elle a réuni toutes les preuves de ce génocide programmé par les psychopathes qui, grâce à l'argent (carte et vidéos pour bien comprendre l'ampleur du désastre), tiennent le monde entre leurs mains.

Bomb

Les banques centrales achètent 1,4 milliard par heure pour empêcher l'explosion

Printing Money
© Shutterstock
Comme elles achètent pour 1,4 milliard de dollars d'actions et obligations par heure depuis maintenant mars 2020, cela a permis à Wall Street de battre des records, aidé en cela par la firme japonaise SoftBank qui a acheté (avec effet levier) pour 50 milliards de dollars d'actions rien qu'au mois d'août.

Sachant que la Bank of Japan y possède des intérêts, en cas de grabuge SoftBank sera sauvé par la planche à billets yens de son client !!!!

Elle est pas belle la vie quand on dispose d'une planche à billets a volonté ?

Biohazard

Examen par la FDA du vaccin Covid-accéléré d'ici octobre pendant qu'un million de micro-robots injectables dans le sang ont déjà été produits

Le commissaire de la FDA, le Dr Stephen Hahn, a annoncé qu'ils étaient sur le point d'examiner les vaccins-à-procédures-accélérées contre le coronavirus en vue de leur approbation avant les élections [américaines - NdT] de novembre.
nano-robots pour injection dans le sang
© PA
De minuscules robots microscopiques activés par laser peuvent désormais être injectés directement dans les flux sanguins humains. Ce robot microscopique dont la largeur équivaut à celle d'un cheveu humain est muni de « pattes » capables de se plier lorsqu'elles sont frappées par une lumière laser, créant ainsi un mouvement de marche.
Selon Arlene Weintraub, qui écrit pour FiercePharma, le vaccin Covid à ARNm de Pfizer sera prêt à être examiné par la FDA en octobre.
Le commissaire de la FDA Stephen Hahn, M.D., sortait tout juste d'une controverse sur l'autorisation d'utiliser d'urgence le plasma des convalescents afin de traiter le Covid-19 lorsqu'il a de nouveau fait des vagues, promettant cette fois sur Twitter que l'agence examinerait les vaccins contre le coronavirus avant l'élection de novembre. Et les dirigeants de Pfizer semblent être en phase avec ce calendrier, puisqu'ils s'efforcent d'achever la phase 3 des essais de leur vaccin.

Le docteur Nicholas Kitchin, directeur principal du groupe de Recherche & Développement sur les vaccins de la société Pfizer, a déclaré mercredi aux Centres pour le contrôle des maladies que le processus de l'essai clinique du vaccin Covid, BNT162b2, développé en partenariat avec BioNTech, est réalisé à plus de 50 pour cent.

Cette nouvelle fait suite à plusieurs commentaires publics du PDG de Pfizer, Albert Bourla, concernant le projet de la société pharmaceutique de faire approuver le vaccin par la FDA en octobre.

M. Hahn s'est exprimé sur Twitter en disant que les évaluateurs de l'agence sont « encouragés par l'augmentation rapide du nombre de candidats » [prêts à jouer les cobayes- NdT] pour les essais cliniques des vaccins Covid-19.

M. Hahn a également indiqué que le comité consultatif sur les vaccins se réunirait le 22 octobre.

~ Article complet
Comme nous l'avons déjà signalé sur Health Impact News Network [réseau qui contient Health Impact News, Medical Kidnap, Vaccine Impact, Coconut Health et Created4Health.org - NdT], les Globalistes s'efforcent depuis des décennies, sans succès, de développer un vaccin à ARNm qui n'a donc jamais été commercialisé.

La bande à Bill Gates, qui comprend notamment Anthony Fauci, Deborah Birx, l'actuel directeur du CDC Robert Redfield et le chef de l'Opération Warp Speed [Opération « vitesse vertigineuse », programme de l'administration Trump pour accélérer la mise au point d'un vaccin - NdT] Moncef Slaoui, ont tous travaillé ensemble pour tenter, sans succès là non plus, de développer un vaccin à ARNm contre le VIH.

La seule raison pour laquelle un tel vaccin non testé et risqué peut être aujourd'hui mis sur le marché repose sur l'autorisation de la FDA d'y recourir dans un contexte urgent de crise sanitaire qui exige qu'une « pandémie » soit en cours pour justifier la « mise en œuvre accélérée » de nouveaux médicaments et vaccins.

Evil Rays

Le côté obscur de la 5G: l'utilisation militaire

La manifestation du 12 septembre à Rome "Stop 5G" se focalise à juste titre sur les possibles conséquences des émissions électromagnétiques pour la santé et l'environnement, en particulier sur le décret qui interdit aux maires de réglementer l'installation d'antennes 5G sur le territoire communal.
5555
Mais on continue à ignorer un aspect fondamental de cette technologie : son utilisation militaire. Nous en avons déjà parlé sur il manifesto (10 décembre 2019), avec cependant peu de résultats. Les programmes successifs lancés par le Pentagone, officiellement documentés, confirment ce que nous écrivions il y a neuf mois.

Dominoes

Tentative d'intimidation sur Didier Raoult

Une plainte contre le professeur Raoult, formée par une association dont l'indépendance n'est pas manifeste, traduit la panique de ceux qui n'ont pas cessé d'attaquer l'Institut hospitalo-universitaire de Marseille.
vbhnjm
© Thomas Coex - AFP
Le Pr Didier Raoult, directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection à Marseille
Les choses vont mal pour « Big Pharma » et ses serviteurs zélés

L'horizon se dégrade. En effet, aucune nouvelle de l'étude Discovery, la fameuse étude dont on devait avoir rapidement des résultats et pour laquelle on justifiait de prescrire du paracétamol en attendant de savoir quel traitement serait efficace contre le coronavirus. Discovery est dans les limbes. On a certes les résultats de Recovery (l'étude anglaise), du moins en partie, mais il est difficile de se prévaloir d'une étude qui a quand même conduit à prescrire des surdoses toxiques d'hydroxychloroquine à des patients. Dans cette étude, le taux de mortalité est remarquable, mais en administrant à un patient 4 fois la dose journalière maximale recommandée pour un médicament, ce n'est plus une étude mais un délire mortifère.

Il y a bien eu la fameuse étude publiée par The Lancet mais, à part Olivier Véran, tout le monde a vu la supercherie. Trois des auteurs de l'étude se sont même sagement désolidarisés de cette mascarade.

Eye 1

L'ONU se prépare-t-elle au « second verrouillage de la société » ? Mesures d'oppression dans le monde entier, obéissance et acceptation...

Sous l'impulsion de l'OMS, le groupe des directeurs médicaux des Nations unies à Genève (UNMD ) vient de publier une déclaration de consensus pour le personnel des Nations unies à Genève qui, pour l'essentiel, avertit le personnel des Nations unies des mesures plus strictes à prendre, comme le port du masque au bureau lorsque les distances de 2 mètres ne peuvent être respectées, ainsi que l'augmentation du travail à domicile, alors que ces conditions ont été assouplies en juin dernier.
bhnjm
Travailler à domicile signifie séparer les collègues les uns des autres, les relier par Zoom, mais PAS DE CONTACT HUMAIN. C'est le nom du jeu.