Bienvenue à Sott.net
mar., 11 mai 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent


Syringe

Effets Indésirables en Europe sur les Vaccins Covid-19 Pfizer, Moderna et AstraZeneca

Analyse des effets indésirables des vaccins Covid-19 réalisée entre le 1 janvier et le 6 avril 2021 à partir du site officiel lié à la commission Européenne ADReports.eu. Il en ressort :
  • une proportion d'effets graves très élevés liés aux vaccins Covid-19 comparé au vaccin classique de la grippe (virus inactivé) sur l'année 2020
  • une proportion de morts soudaines très inquiétante par sa valeur et par le fait que ces morts soudaines en moins de 24h post-vaccination touchent l'ensemble des classes d'âge.
vaxx

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


SOTT Logo Media

Louis Fouché, acte 4 — Déferlement totalitaire et libertés

Louis Fouché nous livre un excellent résumé de la situation actuelle, et décrit les mécanismes du totalitarisme qui est en train d'être instauré sous nos yeux. Tous les signaux d'alerte sont là. On ne pouvait pas dire qu'on ne savait pas.
louis Fouché
© Capture YouTube
Médecin-anesthésiste et réanimateur à Marseille, on connaît le Dr Louis Fouché comme porte-parole du collectif Reinfo Covid. Ses propos sont largement relayés depuis plusieurs mois sur les réseaux sociaux, sur les radios et sur les plateaux tv. Il milite pour la diffusion d'une information libre et remet en perspective la réalité des chiffres et des traitements qui fonctionnent pour soigner les malades du Covid-19.


Les trois actes précédents sont disponibles ci-après : Et si vous l'avez manquée, voir l'excellente interview de deux heures de Louis Fouché par Nexus en janvier dernier : Vaccin Arn & société techno-sanitariste : l'analyse du Dr Louis Fouché, le fondateur de Réinfo Covid

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bug

Coronavirus — Le bon sens d'un médecin de campagne : de l'anthropologie médicale à la génétique moléculaire

Pas un jour sans entendre parler du Covid 19 : recherche de traitements ou de vaccins, essais cliniques en cours, et une polémique enflant toujours plus autour de l'hydroxychloroquine... La stratégie thérapeutique mise en place il y a plus de 35 ans par le Dr Mirko Beljanski et le Dr Tadeusz Nawrocki dénote quelque peu dans ce paysage de tumultes, pleine du bon sens du praticien de campagne, mêlant médecine humaniste et scientifique appliquée à la biologie moléculaire. Efficace et non toxique, elle pourrait bien mettre à mal le dernier-né des coronavirus.


Commentaire : Si vous avez lu cet article publié récemment : Dr Tadeusz Nawrocki — Les conséquences indésirables des « vaccins » à ARN messager, le Dr Nawrocki, dans la vidéo à 1h33'24", parle « d'une autre orientation plus proche de la nature » pour se soigner...

Cet article vous présente cette autre méthode du Dr Nawrocki.


Éclairage

Le Dr Tadeusz Nawrocki est médecin clinicien, anthropologue et chercheur. Dans les années 1980, il a mené, conjointement avec le Dr Mirko Beljanski, des travaux au laboratoire de pharmacodynamie qui était une unité du CNRS à la Faculté de Pharmacie de Châtenay-Malabry, et ensuite avec divers laboratoires de manière contractuelle, qui ont permis de bâtir une stratégie thérapeutique reposant sur trois molécules. Cette stratégie thérapeutique a tout d'abord montré la preuve de son efficacité sur le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Les travaux réalisés au CHU de Montpellier se sont soldés par « des résultats remarquables vérifiés et publiés ».(1)

Dr Radeusz Nawrocki
© Inconnu
Dr Radeusz Nawrocki
Une stratégie thérapeutique qui s'est révélée également efficace contre le virus de la grippe aviaire il y a une dizaine d'années. À l'époque, des proches du Dr Nawrocki qui travaillaient à Shanghai dans la communauté consulaire, craignaient de contracter le virus. Il leur a donc proposé de prendre ces produits actifs. Finalement, c'est toute la communauté française qui a fini par les prendre. Cela s'est répercuté au niveau de l'ambassade de France et même à celle de Tokyo. Finalement, ces produits ont fini par figurer dans nombre d'armoires à pharmacie.

SOTT Logo Media

Christian Perronne - Covid 19 : « On n'est plus dans l'État de droit »

Depuis le début de la crise sanitaire, le professeur Christian Perronne est monté au créneau pour dénoncer les décisions prises par le gouvernement dans sa gestion de crise sanitaire du Covid-19. Après un premier opus en 2020, « Y a-t-il une erreur qu'ils n'ont pas commise ? » chez Albin Michel, il publie cette année, « Décidément, ils n'ont toujours rien compris ». (Disponibles sur la boutique officielle de TVLibertés)

perronne

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

Dr Tadeusz Nawrocki — Les conséquences indésirables des « vaccins » à ARN messager

L'arrivée du vaccin dit à ARN messager de Pfizer, un « vaccin » à « acide nucléique » premier de son genre, issu des biotechnologies, contre le covid-19, n'a pas été sans susciter de nombreuses questions teintées d'inquiétude. Elles concernent deux points en particulier :
  • Cet ARN inoculé peut-il se transformer en ADN et intégrer le génome de l'hôte ?
  • Si ce « vaccin » modifie l'ADN, quels sont les effets potentiels à long terme sur la santé, et ses répercussions sur la descendance ?
vaccins pfizer
Ce sont des questions justes1, que se propose d'explorer Jean-Yves Bilien dans ce reportage qui nous invite à un voyage passionnant au cœur de la biologie moléculaire, guidé par le Dr Tadeusz Nawrocki, spécialiste en la matière et dont les travaux se sont intéressés de très près aux virus à ARN, dont fait partie le SrasS-CoV2, responsable du Covid-19.

Ces questions sont souvent écartées, minimisées, voire moquées par les différents « experts » invités à s'exprimer sur le sujet dans les colonnes des journaux ou sur les plateaux TV.

Mais ils sont formels : il est impossible que l'ARN se transforme en ADN. Le processus suit un chemin précis qui ne peut pas se faire en sens inverse.

Crusader

« Crise du Covid » ou comment l'OMS a agi comme un instrument de manipulation mondiale


Commentaire : Bien que l'article date du mois d'août de l'an 2020, sa justesse — avec le recul — nous a fortement incité à le publier.


Le Dr Maria Jose Martínez Albarracín a été depuis le début l'une des voix les plus claires et les plus fortes en Espagne concernant la fraude, les abus et la manipulation institutionnelle dans la « crise du Covid ». Actuellement à la retraite, elle a été au cours de sa longue carrière professionnelle, professeur à l'université de Murcie en processus de diagnostic clinique et professeur de biochimie, d'immunologie et de techniques analytiques instrumentales dans le cycle de formation professionnelle supérieure du « Laboratoire de diagnostic clinique ».

Elle a gentiment accordé une entrevue par « chat télématique » pour le site internet espagnol Cauac, offrant un contenu d'excellente qualité que nous reproduisons ci-dessous. Certains [hyper]liens ont été fournis par le docteur dans ses réponses, et d'autres ont été ajoutés par la suite pour fournir au lecteur des informations sur des termes ou des institutions avec lesquels elle n'est peut-être pas familière, ainsi qu'un accès direct aux publications scientifiques auxquelles le docteur fait référence.

Le Dr Maria Jose Martínez Albarracín a récemment participé à une importante conférence organisée par l'association « Médicos por la Verdad » (Médecins pour la vérité), remettant en cause la version officielle du Coronavirus. La présentation a été faite dans une salle événementielle du Palacio de la Prensa à Madrid, où plus de 400 personnes étaient présentes.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Health

Vaccination de masse — Le Dr Martinez Albarracin met en garde contre une épidémie bien plus grave que la 1re « vague de Covid »

La diplômée en médecine et chirurgie, María José Martínez Albarracín, avertit dans une émission de télévision en Espagne d'une épidémie d'une gravité bien plus grande que celle de la fameuse première vague de « Covid » — et qui sera causée par les vaccins.
ghjk

María José Martínez Albarracín
Les experts indiquent que si le chiffre de 70 pour cent des personnes vaccinées est atteint, 30 pour cent d'entre elles pourraient mourir.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Che Guevara

Entretien avec le Pr Christian Perronne — Covid-19, traitements, transmission & « vaccins »

Le Pr Perronne, ancien Président de la commission des maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé publique et ancien membre expert à l'OMS sur la politique vaccinale en Europe, a répondu à l'invitation d'Ema Krusi de s'entretenir sur quatre thèmes en lien avec la « crise du Covid », thèmes développés ci-après.
Perronne & Ema Krusi - Entretien avril 2021
© Ema Krusi
Partie 1 : Traitements

Comment a-t-on traité les personnes décédées du Covid en 2020 et 2021 ? Quels sont les traitements qui fonctionnent ? Pourquoi n'en parle-t-on pas dans les médias grand public ?

Partie 2 : Prévention, masques, gestes barrière et faits

Immunité, terrain, âge et transmission. Le réseau sentinelles et l'incidence en France. Peut-on encore parler d'épidémie ? Les masques sont-ils utiles ?

Partie 3 : Immunité, nouvelle infection, variants

Partie 4 : Vaccins et actus

La science et les vaccins : comment prouver leur efficacité ?

Conclusion : SCANDALE !

Les mensonges sur le Covid et la gestion de la crise


Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bug

Covid-19 — Vous ne voulez pas être vacciné, mais êtes-vous prêt à devenir un paria ?

Si les psychologues comportementaux ont contribué à façonner la stratégie du gouvernement en matière de vaccination de masse, alors dans quelles autres politiques ont-ils été impliqués ? Ont-ils été les « professionnels » qui ont imaginé les restrictions en cas de pandémie ? Les masques, la distanciation sociale et les confinements étaient-ils tous promus par des « experts » comme un moyen de saper les relations humaines normales et d'infliger une douleur psychologique maximale au peuple américain ? L'intention était-elle de créer une population faible et soumise qui accepterait volontiers le démantèlement des institutions démocratiques, la restructuration spectaculaire de l'économie et l'imposition d'un nouvel ordre politique ? Il faut répondre à ces questions... [cet extrait de l'article ci-dessous a déjà été traduit pour un autre récemment publié sur Sott : Les vaccins synonymes de « contrôle de pureté » ou l'essor du passeport vaccinal - NdT]
Supposons un instant que la campagne de vaccination soit menée par des personnes qui souhaitent sincèrement mettre fin à la crise actuelle et ramener le pays à la « normale ». Supposons également qu'ils pensent que la vaccination de masse est le meilleur moyen d'atteindre cet objectif parce que cela empêche la propagation du virus et, du coup, réduit le nombre de décès. Est-ce une justification suffisante pour faire taire les détracteurs de la vaccination et mener une opération de lavage de cerveau à l'échelle nationale visant à contrôler l'opinion publique ?
Peinture La Peste
© Domaine public
Plague [« Le fléau »], Arnold Böcklin - 1898 - Musée d'art de Bâle
Non, ce ne devrait pas être le cas. Les gens ont besoin d'entendre les deux versions de l'histoire ; en fait, c'est la seule façon pour eux de prendre une décision éclairée sur la façon dont ils souhaitent procéder. Les médias n'ont pas le droit de réquisitionner les ondes et de contrôler ce que les gens entendent et voient. Ils n'ont pas non plus le droit d'exclure délibérément les professionnels de la santé et autres experts dont les opinions sont en contradiction avec le discours officiel. La seule façon pour les gens de donner leur consentement éclairé à la vaccination est d'être capables de peser eux-mêmes les risques et les avantages. Mais cela n'est possible que s'ils ont accès à de nombreuses sources d'information diverses, ce qui n'est pas le cas actuellement. De plus en plus, le seul message que la plupart des gens entendent est celui qui est fourni par le gouvernement en collaboration avec les patrons de l'industrie et autres élites. Traditionnellement, ce type de médias d'État est appelé « propagande », un terme qui s'applique certainement ici.

Il n'est pas nécessaire d'être un génie pour comprendre comment cela a affecté le débat sur les vaccins, surtout qu'il n'y en a pas. Les sceptiques sont rejetés comme des cinglés membres d'un gang anti-vaxx alors qu'un tout nouveau type de vaccins, encore au stade expérimental, est loué comme un « médicament miracle ». Dans le même temps, le gouvernement — qui s'est aligné sur l'industrie alors qu'il est censé la réglementer — fait tout ce qui est en son pouvoir pour faire pression sur les gens afin qu'ils se fassent vacciner. Nous assistons au plus extravagant « lancement de produit » de Madison Avenue en 245 ans d'histoire de l'Amérique, et il nous arrive dessus à toute vitesse, de tous les côtés. Il est pratiquement impossible d'allumer la télévision ou la radio sans être submergé par une annonce émotive après l'autre, toutes visant à promouvoir la vaccination. En quoi cela respecte-t-il le droit de l'individu à prendre sa propre décision en connaissance de cause, sans contrainte gouvernementale ?

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


War Whore

Des décennies de vaccinations et de confinements — Jacques Attali ou le faux Nostradamus des Temps modernes « prédit » l'Enfer sur Terre...

Dans son dernier pamphlet au sens d'« écrit de peu de valeur » Jacques Attali nous abreuve encore une fois de ses « eschatologiques prédictions éclairées ». Nous ne sommes bien sûr pas dupes du fait qu'il n'expose ici que l'agenda des élites parasites au pouvoir, un vœu pieux de ce que devrait être notre vie à tous à l'avenir : un Nouvel ordre mondial totalitaire érigé sur ce qu'il reste des cadavres des démocraties, au prix du sang et de la douleur de millions d'individus dans une guerre menée tambour battant contre l'humanité qui nous caractérise et à laquelle ces élites psychopathes sont par définition étrangères.
Boule de cristal
© Inconnu
Ne vous y trompez pas. Il s'agit d'une déclaration de guerre au monde, d'une guerre à outrance contre ce qui reste des vertus, des valeurs morales, de la paix, du sacré, de l'Amour, du sentiment d'être humain et d'appartenir à un tout plus grand que soi. Jacques Attali et ses acolytes oligarques dévoilent leur vrai visage, leur vraie nature maléfique et leur volonté d'œuvrer à la destruction de ce qui leur fait tant défaut, de ce qu'ils sont incapables de re-connaître, n'ayant sans doute jamais éprouvé le sentiment de bonté et de bienveillance envers le genre humain qui caractérise ceux qui sont encore touchés par la grâce d'en faire l'expérience, fut-ce au prix de grandes douleurs.

Leur boule de cristal est obscurcie par les ténèbres dont ils s'abreuvent, et en dépit du fait que toute guerre se fait au prix du sang et des larmes ils n'ont aucune chance, in fine, de la gagner. La Nature y pourvoira.

Nous avons choisi de diffuser dans son intégralité cette soi-disant « prédiction », visant à imposer les conceptions idéologiques d'une politique totalitariste, dont l'inhumanité affleure chacun des mots dans une chronique qui n'a de « prophétique » que l'apparence.