Bienvenue à Sott.net
mar., 19 oct. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent


Gear

Ariane Bilheran ou les déviances du Pouvoir : « L'idéologie sanitaire est un prétexte à une gouvernance totalitaire »

Dans cet entretien, Ariane Bilheran répond aux questions d'Amèle Debey, pour L'Impertinent. Normalienne, psychologue clinicienne, docteur en psychopathologie et auteure de plus de vingt-cinq ouvrages, le harcèlement, la paranoïa, les déviances du pouvoir et la reprise de son pouvoir personnel font partie des domaines d'expertise d'Ariane Bilheran. Elle fait partie de ceux qui — dès le début de l'ère Covid — ont rapidement déceler les incohérences et les abus des différentes politiques mises en place. Cette observatrice du psychisme humain a accepté de nous livrer son regard sur la situation actuelle, depuis la Colombie où elle réside. Note de Sott.net : toutes les emphases dans les réponses d'Ariane Bilheran sont de notre fait.
Ariane Bilheran
© Inconnu
Ariane Bilheran
Amèle Debey, pour L'Impertinent En tant que docteur en psychopathologie, qu'est-ce qui vous frappe le plus dans la situation que nous vivons depuis 18 mois ?

Ariane Bilheran — La violence des décideurs sur les populations, le harcèlement exercé sur les populations, à tous les niveaux. Idéologie, manipulation de masse, violence économique, violence sur les corps, censure, atteintes à la liberté d'expression.

Amèle Debey — Un de vos domaines d'expertise est les déviances du pouvoir. Ce qui se passe en ce moment à de quoi nourrir votre réflexion ?

Oui. Dès avril 2020, j'ai écrit un article appelé « Totalitarisme sanitaire : « c'est pour ton bien »... Le mal radical ». C'était encore un gros mot, on n'avait pas le droit d'en parler. Mais depuis, cela a fait son chemin. Après, j'ai éprouvé le besoin d'écrire un autre article en août que j'ai appelé « Le moment paranoïaque », où j'ai trouvé l'expression de « déferlement totalitaire » qui, depuis, a bien circulé. Et puis, en décembre, je me suis exprimée sur Radio Canada à propos du totalitarisme actuel dont on voit la manifestation.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


2 + 2 = 4

Le Nouvel ordre mondial pour Les Nuls en sept étapes et en images

Voici en images un condensé explicatif plus ou moins hypothétique du plan qui se déroule actuellement sous nos yeux pour celles et ceux qui se sont réveillés récemment et ont encore du mal à y voir clair. Le texte a été écrit Jean-Jacques Crèvecoeur et le graphisme créé par Le Grand Réveil.
Le NOM pour les Nuls-1
Théorie ou réalité il n'en reste pas moins que nous sommes bel et bien entre la phase 4 et la phase 5...

Le NOM pour les Nuls-2

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Gold Coins

Le puzzle de la pandémie - #1 L'argent

Vous êtes-vous demandé pourquoi ? Pourquoi nos gouvernements ne nous écoutent-ils pas ?

Chaque fois que j'entends des hommes et des femmes médecins, avocats, enseignants ou commerçants se lamenter parce que l'on ne les a pas écoutés et que l'on n'a pas agi avec intelligence et humanité, cela me désespère.

Pendant des mois, on s'est évertué à parler de maladresse, d'ignorance ou de réaction de panique pour justifier l'intégralité des décisions catastrophiques qui ont été prises par nos dirigeants. Mais aujourd'hui, tout le monde est à même de voir que la réponse à la pandémie des gouvernements de cette planète ressemble plus à une entreprise de démolition contrôlée, qu'à un effort de servir les populations avec intelligence et humanité.

Pieter Brueghel LAncien The Flemish Proverbs MeisterDrucke

Les Proverbes flamands de Pieter Brueghel l'Ancien

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Play

Le professeur Mark C. Miller sur les similitudes entre le maccarthysme, la commission Warren et le narratif du Sras-Cov-2

Qui a inventé le terme « théorie du complot » et pourquoi ? Dans ce debriefing, le professeur Mark Crispin Miller explique que c'est l'étude poussée des œuvres de William Shakespeare, pour lesquelles il entretient une véritable passion, qui lui a permis de percer — et d'aider les autres à percer — le nuage de propagande qui s'est abattu sur le monde occidental.
La conspiration des poudres de 1605
© Getty Images / Hulton Archive
La conspiration des poudres de 1605, un complot comme tant d'autres dont l'Histoire est truffée.

Le conspirateur Guy Fawkes est découvert à quelques minutes de faire exploser le parlement de Londres, le 5 novembre 1605.
Le professeur Miller explique que l'expression conspiracy theory, datant du XIXe siècle, n'avait que rarement été entendue — et alors, dans un tout autre contexte — jusqu'en 1967.

Selon lui, le point de bascule était le rapport frauduleux de la Commission Warren chargée d'enquêter sur l'assassinat du Président John F. Kennedy. En 1967, la CIA a transmis à tous ses chefs de poste le Document 1035-960 intitulé « Mise en cause du rapport de la commission Warren : une contre-attaque ». Les auteurs du document proposent que les directeurs de publication des médias de masse taxent ceux qui mettaient en doute la commission Warren de « conspirationnistes ».

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Roses

Symposium interdisciplinaire sur le Covid-19 — Questions sur les injections ARNm, le passeport dit « vaccinal », le Code de Nuremberg et l'heure de la justice

Les quatre dernières vidéos doublées en français du Symposium interdisciplinaire sur le Covid-19 sont enfin disponibles.
Statue justice
© Inconnu
Vous pouvez retrouver les vidéos précédentes comme suit : Rappel

Le Symposium interdisciplinaire sur le Covid-19 s'est tenu les 29 et 30 juillet 2021. À travers une réunion d'experts en médecine, en économie ou encore en journalisme, ce symposium cherche à rétablir la vérité sur les événements auxquels nous assistons depuis bientôt deux ans. Ce symposium tente de répondre à des questions telles que :
  • D'où vient le Sras-Cov-2 ?
  • Est-il d'origine naturelle ou fabriqué par l'homme ?
  • S'il est fabriqué par l'homme, par qui et pourquoi a-t-il été fabriqué ?
  • Quelle est la réelle efficacité des soi-disant vaccins ?
  • Y a-t-il un agenda dissimulé derrière ce vaste théâtre « sanitaire » ?
  • Quelles sont les conséquences économiques et sociales des mesures restrictives ?
  • Ont-elles réellement été prises pour des raisons sanitaires ?
  • Quelles solutions avons-nous pour sortir de cette situation catastrophique ?
Des figures comme celles de Reiner Fuellmich, Vera Sharav, Sucharit Bhakdi, Mike Yeadon, Catherine Austin Fitts, Denis Rancourt ou Richard Werner nous fournissent des interventions de grande qualité et nous apportent des éléments clés.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Airplane Paper

Lettre ouverte aux assassins d'enfants

Officiellement tout enfant de 12 ans ou plus devra être vacciné pour pouvoir avoir une vie d'ado.

J'imagine que quelques crétins manipulateurs, corrompus ou de mauvaise foi pourraient rajouter « mais non ils peuvent faire un test PCR ! »

masks
Un test PCR invasif et dangereux tous les 48 heures et qui sera facturé 44 euros dès le 15 octobre, vous appelez cela un choix ?!

Notez que je n'aborderai pas ici l'aspect légal ou illégal de la vomissure (il n'y a pas de décret d'application pour les mineurs à ce jour mais cela n'empêche pas la propagande).

Pourquoi obligez-vous la « vaccination » des enfants ?

Si l'on en croit votre incessante propagande que vous matraquez depuis des mois, c'est pour mettre fin à la fameuse « pandémie ».

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Document

Lettre ouverte aux présidents des conseils de l'Ordre et à tous mes confrères cliniciens

Chers amis,

Lettre ouverte aux autorités que mon papa (médecin retraité et chercheur vivant en France et vacciné à regret) a rédigée après avoir enfin creusé les sujets Covid-19 et vaccins. Ces sujets ne l'avaient pas fort intéressé jusque-là, puis il a décidé d'ouvrir les placards... et gloups.

6 pages qui valent la peine d'être lues et diffusées intelligemment je trouve.

Amicalement, Julie

Julie STEVENS

À La Hulpe
médecin
Marsac le 01/10/2021

Cher Confrère,

Je suis médecin, retraité depuis 5 ans et fort de 45 ans d'une expérience clinique particulièrement éclectique : médecine hospitalo-universitaire, médecine interne, médecine générale (en Belgique) et cardiologie (en France). Depuis ma retraite, je ne n'avais suivi que de loin l'épidémie de Covid-19 jusqu'à ce que, il y a quelques mois, suivant les conseils des « autorités » politiques et sanitaires, je reçoive, la seconde injection du Vaccin Astra-Zeneca. Or, depuis lors, je souffre de douleurs musculaires diffuses et de transpirations à l'effort qui me donnent le sentiment d'avoir vieilli de 10 ans. Ces effets secondaires invalidants ainsi que l'émergence évidente, dans mon entourage proche, d'autres effets secondaires nullement bénins et d'une défiance croissante vis-à-vis des contraintes imposées par ces « autorités » m'ont poussé à tenter d'éclairer au mieux ma lanterne. Et si j'écris cette lettre, c'est parce que je sors atterré de ce que j'ai découvert.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Chess

Covid-19 et agenda totalitaire — Psychose collective, campagne massive d'injections mortelles et délires paranoïaques

L'avancement au rouleau-compresseur de l'agenda totalitaire laisse nombre de citoyens désemparés. Alors même que l'épidémie n'existe plus (en tout cas selon les standards en la matière), que la campagne d'injection génique s'avère bel et bien inutile et dangereuse comme nous l'avions pressenti, que l'inutilité et la brutalité des mesures dites « sanitaires » choquent aussi bien les juristes que les experts en santé gardant quelque bon sens, nos gouvernements restent engagés à tombeau ouvert — littéralement — dans une fuite en avant mortifère.
Psychose
© Inconnu
Comment comprendre que les faits et chiffres, les données probantes, les analyses comparatives, les rappels des bonnes pratiques, de l'éthique et même des lois contraignantes ne soient apparemment d'aucun effet ni sur le psychisme collectif ni sur les cognitions de nos dirigeants ? Si nous sommes nombreux à avoir compris qu'il y a une convergence d'intentions malveillantes derrière l'agencement de cette dérive totalitaire (à quoi accessoirement suffit a minima le concept de corruption systémique sans exclure qu'il y en ait d'autres), comment expliquer qu'autant de personnes ordinairement sensées, éduquées, et capables de réfléchir soient à ce point disjonctées mentalement ?

Comment expliquer que les autorités jouissent d'un pareil blanc-seing auprès des décideur et de la population, malgré la somme d'erreurs, de décisions absurdes, de mensonges et même de violence arbitraire exercée sans le moindre scrupule ? Alors que les rares lanceurs d'alerte se font quant à eux attaquer avec une hargne irrationnelle...

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Sherlock

Recrudescence des cancers en lien avec les injections transgéniques nommées « vaccins » anti-Covid-19

Coïncidences ? Le mot clé

Nous avions, il y a déjà plusieurs mois, émis des réserves au moins théoriques à vacciner les patients cancéreux ou les anciens malades guéris, en raison du mécanisme envisagé de l'injection génique sur l'immunité. Plusieurs généticiens avaient d'ailleurs exprimé leurs inquiétudes sur la possible interférence entre des cellules cancéreuses actives, ou des cellules en sommeil et l'activité de la thérapie génique sur les lymphocytes en particulier.

Cancers et vaccins anti-covid
© Flickr.com
Les mois ont passé, et la folie vaccinale s'est amplifiée, conduisant à refuser les patients dépourvus de passe dans les hôpitaux (destinés, c'est bien connu à ne recevoir que des bien-portants) et à exiger des patients de se faire vacciner absolument avant de recevoir tout traitement, y compris les cancéreux.

Nous sommes dans un monde devenu fou et pourtant ces histoires se multiplient, tel ce jeune homme de 22 ans qui a vu apparaître une toux chronique conduisant à une radio découvrant une masse médiastinale. Les deux gros hôpitaux parisiens qui l'ont reçu refusent de débuter le traitement (sans qu'il soit expliqué en détail) si le patient refuse l'injection expérimentale, d'effets absolument inconnus sur le développement des cancers. La justification des médecins ? Aucune : « c'est comme cela », et nous l'avons bien accepté !

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Dominoes

Veritas enregistre des scientifiques de Pfizer : « Vos anticorps sont probablement meilleurs que le vaccin » après une infection


Trois scientifiques de Pfizer ont été enregistrés sur une vidéo d'infiltration par Project Veritas dans le dernier volet de leur série « Covid-19 Vaccine Exposed ».

veritas
Dans une vidéo de 10 minutes publiée lundi soir, les trois scientifiques ont convenu séparément que les anticorps naturels produits à la suite d'une infection par le Covid-19 sont supérieurs au vaccin.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :