Bienvenue à Sott.net
mar., 28 juin 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent


Attention

Julian Assange, Alina Lipp, et Anne-Laure Bonnel : Quand la vérité devient un crime en Occident

julian asange, alina lipp, anne-laure bonnel

Julian Asange, Alina Lipp et Anne-Laure Bonnel
Julian Assange, Alina Lipp et Anne-laure Bonnel, sont trois journalistes qui payent le prix fort pour avoir dit la vérité en Occident : tentative de les asphyxier financièrement, puis censure, menace d'emprisonnement ou emprisonnement tout court, et même torture physique et psychologique dans le cas d'Assange. Ces trois cas illustrent parfaitement la réalité de la « démocratie » en Occident.

Video

Le nouveau documentaire « Hold-Out » de Pierre Barnérias est maintenant disponible

Le nouveau documentaire de Pierre Barnérias est maintenant disponible et pour bien le situer dans la suite de Hold-up et Hold-on, voici ce que nous pouvions lire tout récemment sur France Soir :
« Avec Hold-Out, on donne des informations que les médias n'ont pas données » Pierre Barnérias
pierre barnérias
© F. Froger / Z9, pour FranceSoir
Pierre Barnérias présente la suite de Hold-up et Hold-on : Hold-out.
Les attaques médiatiques suite à la sortie du documentaire « Hold-up » n'ont pas découragé son équipe de journalistes indépendants. Pierre Barnérias, réalisateur multi-récompensé pour ses films documentaires, était à nouveau sur notre plateau dans le cadre d'un "Entretien essentiel" afin de présenter « Hold-out », une suite d'Hold-on diffusée mi-avril :

Grey Alien

Carlos Castaneda, le Grand Reset et les prédateurs

carlos castenada
« Nous avons un prédateur qui est venu des profondeurs du cosmos et a pris le contrôle de nos vies. »

Il fut un temps où seul notre argent (disaient-ils) intéressait nos banquiers. Cet heureux temps n'est plus, dirait Jean Racine. Ce qui les intéresse c'est notre âme, notre esprit, notre libre arbitre, notre déplacement, ou pour parler moderne notre ADN et tout ce qui s'ensuit. Comme dit un de mes lecteurs plus savant que moi sur ce sujet :

Eye 1

Quand la vérité se mêle aux mensonges: Les subtilités de la rhétorique gauchiste anti-Russie

Seeking the Truth in a Country of Lies

Chercher la vérité dans un pays de mensonges
Le fait déconcertant est que de nombreux intellectuels de gauche « respectés » sont en réalité les gardiens de l'empire. Opposition contrôlée. Chez de telles personnes, l'anticommunisme est profond et des demi-vérités sont habilement brandies pour prétendre à une impartialité élevée.

Chomsky : Maître de la demi-vérité. Il blâme et sauve souvent l'empire dans un même souffle. « Un fléau sur vos deux maisons » - tel que pratiqué par lui et d'autres personnes de stature publique similaire - reste une posture sournoise, typique des libéraux, et non des véritables anti-impérialistes.

Brain

Les chercheurs Denis Rancourt et Joseph Hickey ont rédigé une critique scientifique incisive d'un article de modélisation fondamentalement défectueux qui a été publié dans le CMAJ

denis rancourt
Les chercheurs de l'OCLA (Ontario Civil Liberties Association) Denis Rancourt et Joseph Hickey ont rédigé une critique scientifique incisive d'un article de modélisation fondamentalement défectueux qui a été publié le 25 avril 2022 dans le Canadian Medical Association Journal (CMAJ). Les modélisateurs ont prétendu montrer que les personnes non vaccinées présentent un risque « excessif » disproportionné pour les personnes vaccinées, qui est accru lorsque les deux groupes interagissent moins souvent. Les affirmations ont été largement couvertes dans les médias canadiens le jour de la publication de l'article, utilisant une inclinaison qui équivaut à un harcèlement injuste de Canadiens qui ont refusé la vaccination contre la COVID-19.

Handcuffs

La persécution de Julian Assange

Assange
© Unknown
Julian Assange
La ministre britannique de l'Intérieur, Priti Patel, décidera ce mois-ci si Julian Assange doit être extradé vers les États-Unis, où il risque une peine pouvant aller jusqu'à 175 ans, probablement effectuée en isolement strict, 24 heures sur 24, dans une prison américaine de très haute sécurité.

Il a déjà passé trois ans dans des conditions tout aussi difficiles dans la prison de haute sécurité de Belmarsh, à Londres.

Target

La véritable raison de la guerre entre les États-Unis-OTAN et la Russie en Ukraine

confrontation usa otan russie
Voici un texte qu'il faut absolument lire, et même relire pour ceux qui en ont le temps. Depuis le début de l'intervention russe en Ukraine, des tas de raisons ont été avancées pour expliquer ce conflit, mais aucune d'entre elles ne va réellement jusqu'au fond du problème. Le texte ci-dessous montre à quel point les enjeux sont colossaux, et la petite Ukraine n'étant ici qu'une péripétie de cet affrontement titanesque qui a débuté bien avant le 24 février. Il s'agit d'une véritable lutte existentielle, non pas seulement pour la Russie, comme on le lit ici ou là, mais aussi et surtout pour les Etats-Unis dont la richesse et la puissance proviennent exclusivement de l'escroquerie du dollar qui leur permet de tout avoir gratuitement. Car en effet, qu'est-ce qu'une dette que l'on n'a pas à rembourser (car non remboursable) et que l'on peut multiplier à l'infini selon les besoins ? C'est la gratuité. Une dette de 30 000 milliards de dollars signifie juste qu'ils ont tout eu gratuitement à hauteur de cette somme. Si demain leurs besoins s'élevaient à 50 000 milliards de dollars, ce sera le nouveau montant de leur dette. Dans ce contexte, la hausse des prix, l'inflation (qui n'est en fait utilisée que comme variable d'ajustement, ajustable elle-même), etc., c'est du bla-bla.

Brain

Général Jacques Guillemain : Une voix de la raison sur Poutine, la Russie et l'Ukraine

Général Jacques Guillemain

Général Jacques Guillemain
En ces temps où la raison semble avoir quitté les chancelleries occidentales et les salles de rédaction européennes, en ces temps où l'hystérie collective anti-Poutine semble tenir lieu de réflexion profonde et de réponse politique incontournable, je rappellerai simplement quelques réalités que le monde, en plein délire, semble avoir oubliées.

Mais n'acculons pas l'ours russe outre mesure, car l'Ukraine ne vaut pas un holocauste nucléaire. Il est bon de le rappeler aux va-t-en-guerre qui jouent avec le feu, le feu nucléaire s'entend. Quand la paix sera revenue et que les esprits seront calmés, les historiens analyseront cette guerre pour en dégager objectivement les véritables responsabilités. La diabolisation outrancière d'un ennemi ne fait pas partie de la panoplie à l'usage des historiens dignes de ce nom. En attendant, voici quelques rappels :

Ce sont les Américains qui ont refusé, en 1990, que la Russie soit arrimée à l'Europe. Ce sont encore les Américains qui ont promis à Gorbatchev de ne jamais élargir l'Otan à l'Est.

Quand le Pacte de Varsovie a été dissous en 1991, les Occidentaux ont conservé l'Otan avec ses 16 membres, européens pour la plupart. Vainqueurs de la guerre froide, les Américains, au lieu de construire la paix, ont intégré 14 pays de l'ex-URSS dans l'Alliance et installé leurs missiles aux frontières de la Russie qui ne menaçait plus personne.

Flashlight

Jacques Ogar : La France pourrait renoncer à la décision irréfléchie et indigne de reconnaître la prétendue République du Kosovo


Commentaire : Cette entrevue avec Jacques Ogar menée par Dragana Trifkovic, directrice du Centre des Études Géopolitiques de Belgrade en Serbie, a été été traduite en serbe par Svetlana Maksovic et publiée sur geostrategy.rs le 6 avril dernier. La version française nous a été envoyée par courriel après avoir été publiée sur srbin.info le 10 avril dernier. Et bien que l'élection à la présidence française (dont il est question dans l'article) soit aujourd'hui derrière nous, le contenu de cette entrevue n'en reste pas moins pertinent.



Jacques Hogard est un colonel français de la Légion des étrangers en retraite et un ancien commandant des forces spéciales françaises au Kosovo-et-Métochie immédiatement après l'arrivée de la KFOR en 1999. Grâce à lui, le monastère de Devic a été sauvé des attaques d'extrémistes albanais et de membres de l'organisation terroriste de l'Armée de libération du Kosovo. Son point de vue sur les événements au Kosovo-et-Métochie, M. Hogard l'a décrit dans le livre
L'Europe est morte à Pristina.
Jacques Ogar

Jacques Ogar
1. Sur la base des événements en France ces dernières années, je dirais qu'il y a une grave crise du système politique. Je voudrais ajouter ici d'autres aspects qui l'approfondissent, et ce sont la crise économique, la crise des migrants et puis la violation des droits de l'homme pendant la pandémie du corona virus. Qu'est-ce qui affecte le plus les citoyens ordinaires et y a-t-il une chance que les tensions en France s'apaisent ?

Vous avez raison. Il y a en France une grave crise du système politique. Cela s'illustre parfaitement par exemple par le fait que les partis politiques traditionnels, dits « de gouvernement », ceux qui avaient rythmé la vie politique de la 5e République jusqu'à ces dernières années (notamment le PS et l'ex-RPR / UMP, LR d'aujourd'hui), sont en voie de disparition, aussi bien à droite qu'à gauche. Cela s'illustre aussi bien par ce paradoxe qu'un président, sorti de nulle part, mais réellement honni par 2 Français sur 3 après cinq ans de règne, risque pourtant d'être reconduit à l'Elysée à la faveur de l'élection présidentielle ! En réalité, la crise s'explique par la perte de tous les repères moraux et sociétaux, par l'inversion des valeurs fondamentales, par le règne du mensonge comme moyen de gouvernement, et donc, par la perte de confiance des citoyens, et la perte de légitimité des politiciens. Elle traduit un grand désarroi des Français.

Airplane

Le gouvernement du Canada s'est associé au Forum économique mondial pour imposer un système de type crédit social pour voyager

voyage téléphone
Vous vous demandez pourquoi votre gouvernement vous empêche de voyager à l'intérieur ou à l'extérieur du Canada si vous n'êtes pas pleinement vacciné ? C'est qu'il vous trahit au plus haut niveau et qu'il vous enc*le tout aussi profondément. Entre un Justin Trudeau qui vient d'être nommé par António Guterres pour promouvoir le « développement durable » dans le monde par l'ONU et une Chrystia Freeland qui siège au conseil d'administration du Forum économique mondial (FEM) où elle côtoie sur une base régulière son fondateur Klaus Schwab, les Canadiens sont les pauvres victimes d'un complot de haute trahison en vertu du Code criminel canadien (L.R.C. (1985), ch. C-46(2)b). Oui, les gouvernements complotent contre vous. Cela ne veut pas dire que le secret soit nécessaire pour eux puisque, selon le dictionnaire Larousse, comploter équivaut à « avoir un comportement qui prête à penser qu'on prépare une action dirigée contre quelqu'un, quelque chose ; manigancer ». Les comploteurs n'ont plus besoin de se cacher comme autrefois car ils sont désormais rendus à l'étape de l'exécution de leurs plans machiavéliques pour vous asservir tous. On vous empêche de voyager car vous êtes des prisonniers à l'intérieur de votre propre pays jusqu'à ce que leur système de contrôle social numérique « à la chinoise » soit dûment implanté sur le sol canadien.