Bienvenue à Sott.net
ven., 18 sept. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent


Dominoes

Tentative d'intimidation sur Didier Raoult

Une plainte contre le professeur Raoult, formée par une association dont l'indépendance n'est pas manifeste, traduit la panique de ceux qui n'ont pas cessé d'attaquer l'Institut hospitalo-universitaire de Marseille.
vbhnjm
© Thomas Coex - AFP
Le Pr Didier Raoult, directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection à Marseille
Les choses vont mal pour « Big Pharma » et ses serviteurs zélés

L'horizon se dégrade. En effet, aucune nouvelle de l'étude Discovery, la fameuse étude dont on devait avoir rapidement des résultats et pour laquelle on justifiait de prescrire du paracétamol en attendant de savoir quel traitement serait efficace contre le coronavirus. Discovery est dans les limbes. On a certes les résultats de Recovery (l'étude anglaise), du moins en partie, mais il est difficile de se prévaloir d'une étude qui a quand même conduit à prescrire des surdoses toxiques d'hydroxychloroquine à des patients. Dans cette étude, le taux de mortalité est remarquable, mais en administrant à un patient 4 fois la dose journalière maximale recommandée pour un médicament, ce n'est plus une étude mais un délire mortifère.

Il y a bien eu la fameuse étude publiée par The Lancet mais, à part Olivier Véran, tout le monde a vu la supercherie. Trois des auteurs de l'étude se sont même sagement désolidarisés de cette mascarade.

Heart - Black

Coronavirus : Une mutation anthropologique

La notion d'état d'urgence juridique nous est familière. Elle fait partie de notre vie depuis une vingtaine d'années, que l'état d'urgence ait été déclaré comme en France ou qu'il résulte simplement d'une transformation constante du droit pénal détruisant, au nom de la « lutte contre le terrorisme », l'essentiel des libertés collectives et individuelles.
jfhfhf
Ce processus, ayant pour objet la suppression de l'État de droit, a été nommé « état d'urgence permanent ».

A cette transformation, au niveau du droit, s'ajoute aujourd'hui une notion « d'état d'urgence sanitaire ». Ici, dans l'état d'urgence sanitaire, le droit n'est pas suspendu, ni même supprimé, il n'a plus lieu d'être. Le pouvoir ne s'adresse plus à des citoyens, mais seulement à des malades ou à des porteurs potentiels de virus.
Lorsque le droit est suspendu dans l'état d'urgence ou supprimé dans le cadre de la dictature, sa place demeure, même si elle reste inoccupée. Dans « l'état d'urgence sanitaire », c'est sa place même qui disparaît. Le droit n'est plus simplement suspendu ou refoulé, mais expulsé. Forclos, il est simplement placé hors discours, comme s'il n'avait jamais existé.

Bomb

Le Professeur Toubiana dit ses 4 vérités sur le plateau de BFM : « Ils ont voulu m'intimider »

Laurent Toubiana, docteur en physique et épidémiologiste, chercheur INSERM, est Directeur Général de l'IRSAN, Institut de Recherche pour la valorisation des données de Santé.

pr toubiana

Brain

L'autre pandémie ! Les perturbateurs endocriniens : constat et conseils

hormone disruptors
Les perturbateurs endocriniens, une véritable pandémie d'une toute autre nature.
  • 1'30 : l'être vivant le plus pollué de la planète.
  • 4'16 : une problématique (presque) récente.
  • 8'40 : Theo Colborn défriche la question.
  • 15'06 : quel est donc le problème ?
  • 22'09 : la dose ne fait plus le poison et la difficulté de légiférer.
  • 29'55 : faire sa propre prévention.
  • 35'22 : à chacun sa conclusion

Commentaire:
Theo Colborn

Theo Colborn
- La fiche Wikipedia de Theo Colborn.

L’homme en voie de disparition
- Son livre : L'homme en voie de disparition

- Aux perturbateurs endocriniens vient s'ajouter la pollution électromagnétique : Coupez le Wifi chez vous


Star of David

Selon Thierry Meyssan, Beyrouth-Est a été détruit par Israël avec une arme nouvelle

Le premier Premier ministre israélien a ordonné la destruction d'un entrepôt d'armes du Hezbollah à Beyrouth au moyen d'une arme nouvelle. Celle-ci étant mal connue a provoqué des dégâts considérables dans la ville tuant plus de 100 personnes, en blessant 5 000 et détruisant de nombreux immeubles. Cette fois, il sera difficile à Benjamin Netanyahu de nier.
beirut blast
© Bader Helal - Reuters
Le premier Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a autorisé une frappe contre un entrepôt d'armes du Hezbollah au moyen d'une arme nouvelle, testée depuis sept mois en Syrie. On ignore si le second Premier ministre, Benny Gantz, a donné son accord.

La frappe a été conduite, le 4 août 2020, à l'emplacement exact désigné par Benjamin Netanyahu lors de son discours aux Nations Unies, le 27 septembre 2018 [1]. Le Hezbollah avait évacué ses armes de cet entrepôt juste après le discours de Netanyahu.
Le 27 septembre 2018, Benjamin Netanyahu désigne à la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies l’entrepôt qui explosera le 4 août 2020 comme un dépôt d’armes du Hezbollah.
© Inconnu
Le 27 septembre 2018, Benjamin Netanyahu désigne à la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies l’entrepôt qui explosera le 4 août 2020 comme un dépôt d’armes du Hezbollah.
On ignore ce qu'est l'arme utilisée. Cependant elle a déjà été testée en Syrie depuis janvier 2020. Il s'agit d'un missile dont la tête comporte une composante nucléaire tactique provoquant un champignon de fumée caractéristique des armes nucléaires. Il ne s'agit évidemment pas d'une bombe atomique au sens stratégique.
Test israélien en Syrie d'une nouvelle arme-Attaque Beyrouth
© Inconnu
Test israélien en Syrie
Cette arme a été testée en Syrie sur une plaine à la campagne [voir la vidéo à la fin de l'article - Note de Sott], puis dans le Golfe persique sur les eaux contre des navires militaires iraniens. C'est la première fois qu'elle est utilisée en milieu urbain, dans un environnement particulier qui a fait se réfléchir le souffle et les vibrations sur l'eau et la montagne. Loin de ne détruire que le port de Beyrouth, elle a tué une centaine de personnes, blessé au moins 5 000 autres, et détruit largement la partie Est de la ville (la partie Ouest a été largement protégée par le silo à grains).

Arrow Down

Entre « acte de barbarie » et mesures « infanticides » : Jean-Frédéric Poisson tacle la loi bioéthique

Élargir la PMA à toutes les femmes, une promesse de campagne de Macron : l'Assemblée nationale vient d'adopter en seconde lecture le projet de loi relatif à la bioéthique.
ffff
© Inconnu
Un texte qui ne s'arrête pas au simple élargissement de la procréation médicalement assistée : IMG, chimères, Jean-Frédéric Poisson fait part à Sputnik de ses vives inquiétudes.

Une nouvelle étape a été franchie vers la promulgation du texte de loi relatif à la bioéthique

Dans la nuit du 31 juillet au 1er août, l'Assemblée nationale a adopté en deuxième lecture le projet de loi. 60 voix pour, 37 contre et 4 députés abstentionnistes, soit environ un sixième des 577 députés que compte la chambre basse du Parlement : « une désertion généralisée », regrette au micro de Sputnik Jean-Frédéric Poisson, président du parti Chrétien-Démocrate (PCD). Un absentéisme prononcé, lors d'un vote quelques heures après le début des vacances parlementaires déjà reportées, qui révolte l'ancien député au vu des enjeux d'un texte.

Megaphone

Des médecins parlent : mensonges Covid, assassinats de vieux, masques inutiles...

Enfin de bonnes nouvelles du monde entier : les médecins parlent en Allemagne, en Espagne, aux États-Unis !

masque mensonge
Enfin ! on n'y croyait plus ! Certes des voix - y compris médicales - s'étaient élevées avec courage comme celle du Pr Perronne, de l'équipe de Marseille et certains généralistes comme le Dr Violaine Guérin, le Dr Martine Wonner et quelques autres, mais un large groupe comme ceux qui viennent d'émerger en cette fin juillet aura plus de mal à passer pour « complotiste » comme est désignée toute personne opposée ou au moins critique de la pensée unique officielle mondialiste sous les ordres de l'OMS, elle-même aux ordres et financée par le milliardaire Bill Gates dont la légitimité sanitaire ne tient qu'aux dollars qu'il fait ruisseler.

SOTT Logo Media

Kemi Seba dénonce les manipulations et le discours victimaire de Black Lives Matter - un reportage de Vincent Lapierre

Kemi Seba : « Le combat n'est pas un combat de couleur, c'est un combat de douleur. »

kemi seba
Figure moderne du Panafricanisme, Kemi Seba vit en Afrique depuis 2011. Sa devise ? La souveraineté africaine. Souvent caricaturé par les médias occidentaux, le panafricaniste le plus connu de France se livre aujourd'hui au micro de Vincent Lapierre. Black Lives Matter, franc CFA, libéralisme, auto-détermination, remigration ou « retour à la terre »... Une discussion d'actualité !


Fireball 5

La comète Neowise parcourt avec splendeur les cieux terrestres

La comète Neowise - C/2020 F3, qui, le 3 juillet, passait au plus près du Soleil (périhélie à 43 millions de kilomètres), est visible dans toute sa splendeur dans le ciel terrestre. Elle a survécu au « feu » solaire et arrive désormais dans le ciel du soir. En particulier dans l'hémisphère Nord, aux latitudes moyennes, pour le plus grand plaisir des curieux, qu'ils soient astronomes amateurs, astrophotographes expérimentés, ou non.
Comète Neowise - C/2020 F3
© Emmanuel Paoly
Cause et effet — La comète Neowise se dessine sur fond de nuages noctulescents
Depuis 1997 et la splendide comète Hale-Bopp, les amateurs de phénomènes célestes ont longtemps guetté l'arrivée de nouvelles comètes spectaculaires. Mais les comètes visibles à l'oeil nu ou avec une petite paire de jumelles sont rares : la plupart ne sont visibles qu'avec un télescope et certaines comètes annoncées comme prometteuses se sont avérées décevantes... Ainsi cette année, les comètes C/2019 Y4 (Atlas) et C/2020 F8 (Swan) se sont désintégrées en arrivant près du Soleil sans nous donner l'occasion de les admirer.

Découverte le 27 mars 2020 par le programme de recherche de la NASA Near-Earth Object Wide-field Infrared Survey Explorer qui lui a donné son nom, cette comète est observable depuis l'hémisphère nord depuis qu'elle est passée au plus près du Soleil le 3 juillet 2020. Depuis cette date, les observateurs guettaient son apparition au ras de l'horizon nord nord-est en fin de nuit... et ils n'ont pas été déçus !

Bullseye

Le mythe de la loi de l'attraction et les méfaits de la pensée positive

La théorie de la pensée positive repose sur l'idée que notre vie est le simple reflet de nos pensées : en les contrôlant, on pourrait avoir tout ce que l'on désire. Nos difficultés viendraient donc du fait que nous pensons négativement.
olñp
La solution apportée par la pensée positive est donc de contrôler les émotions et pensées négatives, de les supprimer et de ne plus avoir que des pensées positives, afin de diriger notre vie vers la réussite et le bonheur.

Les pensées positives peuvent en effet produire des émotions positives (et encore, pas systématiquement) mais , comme le rappelle justement Matthieu Ricard, « l'univers n'est pas à notre disposition ». Par ailleurs, pouvons-nous véritablement contrôler nos pensées ?

Ilios Kotsou propose dans son livre Éloge de la lucidité de déconstruire la théorie de la pensée positive et le mythe de la loi de l'attraction en s'appuyant sur des études de psychologie et de neurosciences.

Commentaire: Lire aussi :