Bienvenue à Sott.net
lun., 12 avr. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Network

Une « cyberattaque » mondiale serait-elle à l'ordre du jour de l'État profond mondialiste ?

Le Forum économique mondial a mis en ligne une vidéo, doublée en français, sur une éventuelle prochaine « cyberattaque ». Seraient-ils en train de subrepticement nous préparer à un « Reset » — même très momentané — de l'Internet qui mettrait définitivement à terre l'économie mondiale ? La question se pose...
Forum économique mondial
© Inconnu
Dans un article que le FEM a publié le 31 mars 2020, les deux auteurs écrivent que dans le cadre de la crise Covid « La cybercriminalité exploite la peur et l'incertitude ». Étant donné que depuis un an, ceux qui exploitent la peur et l'incertitude sont ceux-là-mêmes qui depuis plusieurs mois nous alertent sur les risques d'une cyberattaque, on peut se demander qui sont les cybercriminels.

Ils y évoquent aussi des normes de cyberhygiène, dans un parallèle loin d'être anodin entre un virus tel que celui du Sras-CoV-2 et un virus informatique. Ils conseillent aussi de « mettre à jour régulièrement les logiciels et les applications de votre système », que l'on peut rapprocher des mises à jour vaccinales contre le Covid-19, puisque Gates & Consorts préviennent qu'il faudra sans doute se faire injecter des trucs bizarres régulièrement. N'oublions pas que selon Moderna, leur « soi-disant-vaccin » Covid est un système d'exploitation, et que l'objectif planifié serait de faire de chaque humain une unité numérique sur la grille de contrôle.

Evil Rays

Passeport sanitaire : vous allez adorer la Dystopie Du Monde d'Après

Au courant de l'année 2020, certains hardis chroniqueurs s'étaient piqués au jeu des prédictions, avec (niveau facile) des propositions sur la façon dont l'épidémie serait gérée, sur le niveau général de dégâts que les mesures provoqueraient sur l'économie et le tissu social (niveau moyen) et sur les démarches que le gouvernement allait entreprendre pour nous plonger dans une dystopie orwellienne (niveau difficile).
cfvgb
© Remo Cassella / Flickr, CC BY
Rapidement classés comme affreusement complotistes voire (horreur) directement issus de la fachosphère, les éléments qu'ils proposaient furent heureusement bien vite démentis par les autorités, réfutés par les journalistes, démontés par les chroniqueurs et analystes chevronnés de toute l'intelligentsia parisienne et aussi vite oubliés par tout un peuple-pâte-à-modeler propagandisé jusqu'au trognon.

Pourtant, une petite relecture du billet du 16 décembre dernier impose une petite réflexion au vu de ce qui se passe actuellement dans le monde, en Europe et en France.

Commentaire: Quelques romans d'anticipation pour se faire une idée de ce qui nous attend (là tout de suite) :


Che Guevara

Discours de Vladimir Poutine au Forum de Davos 2021 — « L'homme ne doit pas être un moyen, mais un but de l'économie »

Le Président russe Vladimir Poutine a participé à distance au Forum annuel de Davos, qui a lieu cette année du 25 au 29 janvier 2021. Cette année, le principal sujet de discussion est la nouvelle situation mondiale suite à la pandémie de coronavirus. Vladimir Poutine a réitéré ses déjà nombreux appels à la coopération internationale pour résoudre les problèmes les plus graves, mais aussi à résoudre le problème du creusement des inégalités sociales dans le monde, afin d'éviter que les tensions que créent ces inégalités ne finissent pas déboucher sur une instabilité et un conflit globaux. Il parle aussi des dangers que peut représenter le passage au tout robotique et informatique ainsi que le poids excessif de certaines sociétés numériques dans la vie politique des États.
Vladimir Poutine FEM janvier 2021
© Kremlin
* * * * * * * * * * * * * * * *

Cher M. Schwab, cher Klaus ! Chers collègues !

J'ai assisté à de nombreux événements organisés par M. Schwab dans les années 90. Klaus vient de se rappeler que nous nous sommes rencontrés en 1992. Au cours de mon travail à Saint-Pétersbourg, j'ai assisté à plusieurs reprises à ce forum consultatif. Je tiens à vous remercier pour l'occasion qui m'est donnée aujourd'hui d'apporter mon point de vue à la communauté des experts, qui se réunit sur cette plateforme mondialement reconnue grâce aux efforts de M. Schwab.

Tout d'abord, Mesdames et Messieurs, je tiens à vous souhaiter à tous la bienvenue au Forum économique mondial.

Il est agréable de constater que cette année, malgré la pandémie, malgré toutes les restrictions, le forum poursuit encore ses travaux. Bien qu'il soit en ligne, il fonctionne toujours et donne aux participants l'occasion de partager leurs évaluations et leurs prévisions dans le cadre d'une discussion ouverte et libre, ce qui compense en partie le manque de communication directe entre les dirigeants, les représentants des entreprises mondiales et le public, qui s'est accumulé au cours des derniers mois. Tout cela est important à un moment où nous avons tant de questions difficiles auxquelles il faut répondre.

Life Preserver

Covid-19 — Les mesures d'isolement et de désinfection excessive sont néfastes pour le microbiome humain

Une grande partie des gens dans le monde restent isolés chez eux, évitent tout contact étroit avec les autres et désinfectent méticuleusement leurs mains et toutes les surfaces. Certains scientifiques soulignent toutefois que ces protocoles nécessaires en cas de pandémie pourraient avoir des conséquences imprévues.
Isolement Covid-19
© Inconnu
Toutes les lingettes antibactériennes et l'éloignement physique pourraient, à long terme, avoir des répercussions non mesurées sur nos microbiomes.
Bien qu'il soit important de suivre les consignes de santé publique pour réduire la propagation du Covid-19, les experts affirment que l'usage de lingettes antibactériennes et l'éloignement physique pourraient, à long terme, avoir des répercussions sur nos microbiomes — la population de microbes qui vivent sur et dans notre corps.

B. Brett Finlay, microbiologiste à l'université de Colombie-Britannique, a déclaré que lorsque nous embrassons quelqu'un, voyageons dans un autre pays ou nous salissons les mains, nous acquérons de nouveaux microbes, et qu'en dépit du fait que certains microbes puissent nous rendre malades, d'autres sont bons pour nous : un microbiome riche et diversifié est essentiel à notre santé.

Selon B. Brett Finlay, la découverte de la pasteurisation à la fin du XIXe siècle a marqué le début d'un siècle de société « acharnée » à se débarrasser des microbes, ce qui a entraîné le déclin des maladies infectieuses. Il ajoute que le lien a pu être établi entre cette perte de diversité microbienne et des conditions telles que l'asthme, l'obésité, le diabète et les maladies cérébrales et cardiovasculaires.

Che Guevara

Dr Louis Fouché — Le défi de la parité et de la vérité sur le Covid-19

Nexus a eu l'occasion de rencontrer le médecin anesthésiste et réanimateur Louis Fouché (fondateur de ReinfoCovid) dans un cadre exceptionnel, le 20 février, en prenant de la hauteur sur le massif de Pastré à Marseille.
Dr Fouché Nexus 20.02.2021
© Capture YouTube
Dans cet entretien long format, il nous livre son analyse claire et rigoureuse de la gestion du Covid-19 en France en s'appuyant sur son expérience du terrain et la littérature scientifique disponible. Armé d'un solide bagage en anthropologie de la technique, il nous explique également les raisons pour lesquelles la technique et la technologie ont pris une place trop importante dans nos sociétés et comment elles influencent négativement nos protensions collectives durant cette crise sanitaire. Il prône un retour à des protensions collectives positives et nous donne toutes les clés pour bien comprendre ces concepts majeurs.

L'idée, selon lui, n'est pas de prouver que tel ou tel traitement fonctionne pour soigner le Covid-19, mais de refaire société tous ensemble en priorité. Il dresse néanmoins un tableau des approches thérapeutiques qui permettent de prévenir ou de soigner la maladie et qui ne sont pas ou peu relayées par les médias mainstream et par l'État, maintenant ainsi la plupart des Français dans la peur d'une maladie apparemment sans traitements efficaces.

Microscope 1

Les preuves, les risques et les malentendus dans l'épidémiologie du Covid-19 — Visioconférence des Professeurs Ioannidis et Raoult

Le Professeur Didier Raoult et John Ioannidis ont organisé le 18 février 2021 une visioconférence. La vidéo a été publié sur le compte YouTube de l'IHU Méditerranée-Infection le 20 février dernier.
Ioannidis Raoult Visioconférence 18 février 2021
© Capture YouTube
Visioconférence Ioannidis & Raoult, le 18 février 2021
Le Professeur John Ioannidis, MD, DSc, est en matière de science médicale extrêmement reconnu. Il est à Stanford, Professeur de médecine, d'épidémiologie et de santé de la population, il occupe aussi le poste de titulaire de la Chaire CF Rehnborg en prévention des maladies, et occupe à titre gracieux le poste de Professeur de science des données biomédicales et de statistique. Il est aussi co-directeur du Meta-Research Innovation Center, toujours à l'université de Stanford.

En résumé, le professeur Ioannadis a fait une présentation PowerPoint en vidéoconférence. Il a ensuite répondu à quelques questions et a également dialogué avec le professeur Raoult.

Control Panel

Simulations de pandémies depuis 2010 : ce qu'elles nous apprennent de très déplaisant sur la Covid-19

Quand a débuté la maladie Covid-19, vraiment ? D'où vient ce virus ? Et ces mesures de restrictions de liberté, de confinements, la ruine des petits commerces, la mise à l'arrêt des transports internationaux, la traque systématique de toute information qui ne cadre pas avec la communication mainstream, toutes décidées en un bel ensemble mondial, un hasard ? Et cette efflorescence de vaccins anti-Covid qui sont commercialisés dans le monde entier en moins d'un an, heureux hasard, ou plutôt... Belle préparation ? Emma Kahn signe probablement ici son article le plus polémique, le plus dérangeant et le plus utile. De la théorie à la possible pratique des pandémies sur ordonnance, bonne lecture...

jeu plague.inc
© Reuters

Syringe

Les rapports sur les effets délétères et les décès dus aux « vaccins » Covid-19 sont de plus en plus nombreux

La « vague de vaccination » contre le Covid-19 a commencé dans plusieurs pays du monde. Parallèlement à ces vaccinations, les rapports sur les dommages et les décès dus aux « vaccins » sont de plus en plus nombreux, en particulier dans les médias alternatifs.
ADN et Vaccin ARNm
© Inconnu
Sur les graves symptômes dus aux vaccinations recensés jusqu'alors, le Dr Mercola dans un récent article publié sur Sott déclare ce qui suit :
« De nombreux symptômes actuellement signalés suggèrent des dommages neurologiques. Ils présentent une dyskinésie grave (altération des mouvements volontaires), une ataxie (manque de contrôle musculaire) et des crises intermittentes ou chroniques. De nombreux cas détaillés dans des vidéos personnelles sur les médias sociaux sont assez choquants.
[...]
Les effets secondaires suggèrent également un dérèglement de la réponse immunitaire innée et une perturbation du système endocannabinoïde, qui agit comme un variateur d'intensité sur votre système immunitaire. »
Voici donc un extrait non exhaustif des dommages causés par le « vaccin » à ARNm Covid-19, dans ce qui a pu être recensé par kla.tv au début du mois de février. Vu sous cette forme de liste, ça fait froid dans le dos.

19 décembre 2020 - Les centres américains de contrôle des maladies (CDC) rapportent que 3 150 personnes vaccinées contre les infections à Covid sont incapables d'accomplir leurs tâches quotidiennes ou de se rendre au travail un jour seulement après la vaccination.
https://www.theepochtimes.com/thousands-negatively-affected-after-getting-covid-19-vaccine_3625914.html
https://www.cdc.gov/vaccines/acip/meetings/downloads/slides-2020-12/slides-12-19/05-COVID-CLARK.pdf

29 décembre 2020 Mexique - Un médecin de 32 ans a dû être admis en soins intensifs après avoir été vacciné contre le Covid-19.
https://www.reuters.com/article/health-coronavirus-mexico-vaccines-idUSKBN2970H3

4 janvier 2021 Portugal - Une aide-soignante de 41 ans meurt 2 jours après la vaccination contre le Covid-19.
https://www.dailymail.co.uk/news/article-9111311/Portuguese-health-worker-41-dies-two-days-getting-Pfizer-covid-vaccine.html?ito=social-facebook

7 janvier 2021 États-Unis - Un médecin en bonne santé de 56 ans meurt après avoir été vacciné.
https://www.dailymail.co.uk/news/article-9119431/Miami-doctor-58-dies-three-weeks-receiving-Pfizer-Covid-19-vaccine.html
https://www.wochenblick.at/mann-56-starb-an-corona-impfung-jetzt-will-seine-witwe-wachruetteln/

Life Preserver

Briser l'omerta sur l'usage thérapeutique de la vitamine C

Je suis médecin généraliste, installé à Bologne. En plus de mon travail habituel, pendant cette pandémie, j'ai effectué des gardes comme volontaire, à l'instar de beaucoup de mes collègues, dans des centres médicaux hospitaliers vers lesquels les patients suspectés de COVID-19 sont adressés.
Cassis Vitamine C
© istockphoto - istetiana
Une tasse à café de cassis frais contient trois fois plus de vitamine C qu’une petite orange.
Dernièrement, j'ai été étonné que les media fournissent si peu d'informations sur l'utilisation thérapeutique de la Vitamine C (Acide ascorbique). J'ai donc essayé d'élargir mes connaissances à ce sujet et j'ai fait des découvertes très intéressantes.

J'ai d'abord parlé à des collègues de la publication de lignes directrices pour la thérapie COVID-19 à Shanghai le 1er mars 2020 (1) recommandant des doses élevées en injections intraveineuses de vitamine C. Certains ont montré de l'intérêt, mais beaucoup ont simplement souri comme s'il s'agissait de plaisanteries. J'ai alors compris que cette attitude en Italie et dans le reste du monde occidental s'explique par le passage sous silence de l'utilisation thérapeutique de la vitamine C, en particulier pour le COVID-19. En effet, le mécanisme est le suivant : si vous ne parlez pas d'un fait, ce fait n'existe pas. De plus, lorsque les médias abordent ce sujet, ils le ridiculisent et le traitent comme une « fake news ».

Pour la première fois, la vitamine C en intraveineuse est incluse dans des directives thérapeutiques, nouvelle qui n'ébranle aucunement le mur des préjugés à ce sujet.

Cependant, le manque d'information ne touche pas seulement les médias : les manuels de biochimie enseignent aux étudiants en médecine que la vitamine C est essentielle à la synthèse du collagène et qu'elle peut guérir le scorbut, mais la plupart d'entre eux n'évoquent pas ses nombreuses autres fonctions biochimiques.

Bell

« Pandémie » mondiale et opération « Dark Winter » — Un scénario écrit de longue date ?

Dans une interview menée par Oracle Films le 31 décembre 2020, qui incluait celle de Dolores Cahill que nous avons publié dans l'article Dolores Cahill — Les dangers mortels de la technologie à ARNm utilisée dans les concoctions dites « vaccinales », c'est au tour du Docteur Heiko Schöning de nous parler de ce qui est connu sous le nom de « Dark Winter ».
Dr Keiko Schöning
© Capture YouTube
Dr Keiko Schöning
Peu après les attentats du 11-Septembre 2001, les États-Unis étaient sous la « menace d'une attaque à l'anthrax ». Quelques semaines avant cette propagande de « peur » où le terme « anthrax » était asséné comme l'est aujourd'hui celui de « coronavirus/Covid-19 », l'exercice militaire, au nom de code « Opération Dark Winter », était organisé les 22 et 23 juin 2001 par le Johns Hopkins Center pour les Stratégies de biodéfense civile (le même qui organisait en octobre 2019 à New York l'Event 201), en collaboration avec le Centre d'études stratégiques et internationales, l'Institut des services analytiques pour la sécurité intérieure, et l'Institut national commémoratif de l'Oklahoma pour la prévention du terrorisme — ce dernier étant une organisation à but non lucratif fondée après l'attentat à la bombe d'Oklahoma City en 1995.

L'exercice simulait l'existence d'une épidémie de variole déclenchée par une arme biologique, et examinait des scénarios de réaction (vaccination, distribution de masques, confinement) mais aussi de gestion d'information, de lutte contre les fake news sur Internet, et autres mesures liberticides et attentatoires « grâce » auxquelles nos vies sont aujourd'hui et depuis plusieurs presque un an prises en otage.

Nous avons publié en mai 2020 un article qui entre plus dans les détails de cet « Hiver sombre » : Covid-19 et l'opération psychologique « Dark Winter » - Doutez de tout.