Bienvenue à Sott.net
dim., 17 déc. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

USA

Les infos compromettantes de la campagne d'Hillary Clinton ont été visiblement fuitées par son propre camp

Le Russiagate restera dans l'histoire comme un des plus gros mensonges jamais inventés par les agences de renseignement US.

Clinton

On se rappellera l’arrestation du Roumain Marcel Lehel Lazar, connu sous le pseudo de Guccifer, et sa condamnation, le 1er septembre 2016, à 52 mois de prison, suivie d’une demande d’extradition vers la Roumanie pour y purger une autre peine avant celle des USA.
The Nation vient juste de publier un article exceptionnel, qui fait table rase de la fable du « Russiagate ».

Nous conseillons vivement aux lecteurs de TheDuran de cliquer sur le lien au bas du texte et de lire tout l'article qui révèle, en détail, le mensonge Hillary-Clinton-État Profond-CND sur la Russie.

Nous sommes certains qu'aucun organe de la presse mainstream ne publiera les faits rapportés par cet article.

En voici quelques extraits, tels qu'ils sont rapportés par Patrick Lawrence, dans The Nation.
Il n'y a pas eu de piratage du système du Comité National Démocrate (CND) le 5 juillet de l'année dernière : ni par les Russes ni par personne d'autre. Des preuves scientifiques solides prouvent aujourd'hui qu'il s'est agi d'une fuite, d'un téléchargement exécuté localement au moyen d'une clé-mémoire ou de tout autre dispositif portable de stockage de données. En bref, ce fut ce qu'on appelle « an inside job » (une fuite de l'intérieur) par quelqu'un qui avait accès au système informatique du CND. Ce qui jette un doute sérieux sur le prétendu « piratage » initial, supposé avoir conduit à la publication d'un très grand nombre de documents par Wikileaks l'été dernier.

Un examen judiciaire de documents rendus publics deux semaines avant la fuite du 5 juillet, par une personne ou une entité connue sous le nom de Guccifer 2.0, montre qu'ils étaient frauduleux : avant que Guccifer les mette en ligne, ils avaient été falsifiés, c'est-à-dire découpés et collés dans un modèle de document vierge dont la langue par défaut était le russe. Guccifer a assumé le 15 juin la responsabilité d'une intrusion dans le système CND, intrusion déclarée le 14 juin et proclamée « source de Wikileaks », chose qui était essentielle pour la crédibilité du récit officiel impliquant la Russie dans ce qui allait bientôt devenir une « opération pirate de grande envergure » coulée dans le bronze. Pour dire simplement les choses : l'examen scientifique judiciaire réduit à néant cette fable.

Snakes in Suits

Emmanuel Macron : Heureusement qu'il a gagné

Demos Kratos
© Demos Kratos
Heureusement, quand même, que Emmanuel Macron a gagné !

Parce que vous imaginez si Marine Le Pen avait été élue ? Ça aurait donné un truc dans le genre...
  • Lundi 8 mai, Marine annonce qu'elle gouvernera par ordonnance
  • Le 14 mai, Marine Le Pen remonte les Champs Elysées à bord d'un véhicule militaire !
  • Le 18 mai, Marine Le Pen annonce que c'est elle désormais qui choisira les journalistes qui sont autorisés à venir à l'Elysée !
  • Et ensuite, le 23 mai 2017, Marine Le Pen tente d'interdire des manifestations, grâce à l'état d'urgence !
  • Ou encore on pourrait imaginer pour terminer, que le 7 juin 2017, sous couvert de lutte contre le terrorisme, Marine Le Pen décide de faire entrer l'Etat d'Urgence dans le Droit Commun !
Mais heureusement qu'on a évité tout ça ! Heureusement que c'est Macron qui a été élu !


SOTT Logo Media

Ère Macron, les symptômes d'une dictature

L'histoire nous dit ce qu'est une dictature, et l'histoire a tendance à se répéter...

Macron 1er
© Vox Plebeia
Macron 1er

Map

Ajustements au Moyen-Orient

Alors que les États du Moyen-Orient élargi se divisent entre partisans et adversaires du cléricalisme, Washington, Moscou et Pékin négocient une nouvelle donne. Thierry Meyssan évalue l'impact de ce tremblement de terre sur les conflits palestinien, irako-syrien et yéménite.

Qatar etc.
La crise diplomatique autour du Qatar a gelé divers conflits régionaux et a masqué des tentatives de règlements de quelques autres. Nul ne sait quand aura lieu le lever de rideau, mais il devrait faire apparaître une région profondément transformée.

1— Le conflit palestinien

Depuis l'expulsion de la majorité des Palestiniens hors de chez eux (la Nakhba, le 15 mai 1948) et le refus par les peuples arabes de ce nettoyage ethnique, seules la paix séparée israélo-égyptienne des accords de Camp David (1978) et la promesse d'une solution à deux États des accords d'Oslo (1993) ont partiellement modifié la donne.

Cependant lorsque l'on révéla les négociations secrètes entre l'Iran et les États-Unis, l'Arabie saoudite et Israël décidèrent à leur tour de discuter. À l'issue de 17 mois de rencontres secrètes, un accord fut conclu entre le Gardien des deux mosquées et l'État juif [1]. Celui-ci se concrétisa à travers la participation de Tsahal à la guerre du Yémen [2] et le transfert de bombes atomiques tactiques [3].

Eye 1

François Asselineau : avec une majorité absolue de députés LREM, Macron a désormais tout pouvoir. Les Français vont bientôt en mesurer les conséquences

Score élections
Selon les résultats définitifs du ministère de l'intérieur (mais les rattachements de certains députés « divers » restent encore flous)

- LREM et le Modem totalisent 353 sièges à l'Assemblée nationale, dont 308 pour LREM et 45 pour le MODEM.
- La « droite » (LR + UDI + divers droite ) obtient 137 sièges. Dont 113 pour LR, 18 pour l'UDI et 6 pour les divers droite
- La « gauche » (PS + PRG + divers gauche) totalise 44 sièges (dont 29 pour le PS, 3 pour le PRG et 12 pour les divers gauche)
- France Insoumise et le PCF obtiennent 27 sièges (17 pour FI et 10 pour le PCF).
- Le FN dispose de 8 sièges.
- Les divers obtiennent 8 sièges (3 pour des autonomistes corses, 2 pour divers régionalistes, 1 pour DLF et 1 pour l'extrême-droite hors FN)

Les principaux enseignements de ce 2e tour des élections législatives du 18 juin 2017 sont les suivants :

Snakes in Suits

Macron psychopathe ? Macron psychopathe.


Commentaire: Comme un chancre qui ne cesse de grandir et qui nous obligerait à prendre conscience que la maladie s'est installée en nous, Macron le Président nouveau s'est imposé à la France ; comme un signal ou un symptôme, donc, celui que l'on ne peut plus ignorer, celui d'une société malade de sa caste dirigeante à la psychologie dérangée. En ce sens, nous pouvons le remercier, Emmanuel, puisqu'il concourt, à sa manière, à rendre cette réalité de plus en plus évidente. Nous avions certes déjà eu un bon aperçu de la chose avec Sarkozy : il suffisait de couper le son de ses interventions télévisées et de ne garder que l'image pour être certain d'avoir sous les yeux un bon exemple de personne souffrant de troubles importants de la personnalité. Bien sûr, une fois le son remis, le doute n'était plus permis. Avec Macron, c'est une variation sur le thème, et comme on le voit dans l'article ci-dessous, un parallèle peut-être très pertinent est fait avec le mythe de Périandre.

On constatera également que derrière la marionnette Macron débarquée là, aussi, grâce à quelques élections probablement truquées, s'activent des personnes autrement plus dangereuses qui semblent avoir de moins en moins de scrupules à dissimuler leurs intentions, de moins en moins de précautions à rester dans l'ombre.

Quelques articles indispensables :

macron
© AFP PHOTO / AFP TV / STRINGER
« Figurent en vedettes parmi les pervers narcissiques les imposteurs, escrocs et mystificateurs » (Paul-Claude Racamier, Le génie des origines, p. 287).
La question est apparue sur les réseaux sociaux par le biais d'une vidéo réalisée par un psychiatre et psychothérapeute affilié à la droite dure italienne, le professeur Adriano Segatori, juste avant le débat de l'entre-deux tours des élections présidentielles. Diffusée initialement par les sites Égalité & Réconciliation et Agoravox.TV, elle totalise à ce jour près d'un million de vues sur la plate-forme YouTube. Si la question interpelle, a-t-elle été accueillie avec toute l'attention que ce sujet devrait susciter ?

Rien n'est moins sûr !

Cheesecake

Le sucre, cette calamité qui détruit notre santé


Commentaire: L'industrie du sucre, c'est démontré, a magouillé pour que ce dernier soit considéré comme inoffensif. Le mensonge, par la suite, va bien plus loin : le sucre est devenu indispensable au bon fonctionnement de notre corps ; sans lui, point d'énergie. Devenant, ainsi, bon pour la santé. Bien sûr, les maladies liées à la consommation de sucre n'ont pas cessé de progresser. Il a donc fallu, dans la foulée et à l'aide de scientifiques sans scrupules, trouver un coupable : le gras. Celui-ci, qui était réellement bon pour nous, est devenu mauvais. En regardant de plus près la genèse de cette manipulation, on se rend compte qu'il suffit de peu pour qu'une conspiration, appelons les choses par leur nom, aboutisse et ait des conséquences incalculables pour la population toute entière. Car il s'agit bien de cela, et « il n'est pas exagéré de dire que le sucre, qui joue un rôle majeur dans l'apparition et le développement des maladies qui nous éreintent, est l'un des fléaux de l'humanité. Au même titre que les criminels de guerre que l'on juge pour leurs actes d'une gravité particulière, ne devrait-on pas condamner ces mêmes industriels et scientifiques corrompus qui ont décidé, par avidité, d'assujettir leurs semblables à la tyrannie du goût sucré ? Une tyrannie prenant la forme d'une dépendance entraînant la mort à court, moyen ou long terme, c'est selon. »

La calamité du sucre, plus en détail :

brain
© Inconnu
Chez les plus de 65 ans, une personne sur neuf est atteinte de la maladie d'Alzheimer, et on estime que la maladie est aujourd'hui la troisième cause de décès aux États-Unis, après les maladies cardiaques et le cancer. Des recherches de plus en plus nombreuses suggèrent qu'il y a un lien très étroit entre votre alimentation et votre risque de développer la maladie d'Alzheimer, par des voies similaires à celles qui provoquent le diabète de type 2.

Contrairement aux idées reçues, votre cerveau n'a pas besoin de glucose, et fonctionne même mieux en brûlant d'autres types de carburants, en particulier les cétones, que votre corps produit en réaction à la digestion des bonnes graisses. Selon certains experts, comme le Dr. Ron Rosedale, la maladie d'Alzheimer, ainsi que d'autres maladies du cerveau, seraient dues en grande partie à l'utilisation constante de glucose par le cerveau, comme source de carburant.

La maladie d'Alzheimer avait été provisoirement surnommée « le diabète de type 3 » début 2005, lorsque les chercheurs ont découvert qu'en dehors du pancréas, le cerveau aussi produit de l'insuline, et cette insuline cérébrale est nécessaire à la survie des cellules du cerveau.

Snakes in Suits

Ponérologie politique et servitude volontaire


Commentaire: La psychopathie des élites a du mal à se concevoir, réellement ; on pourra d'ailleurs, en ce sens, faire un parallèle intéressant avec tout ce qui a trait aux abus rituels et à la pédocriminalité, autres réalités "impensables", elles aussi. La méconnaissance que nous avons de nous-même et de notre propre nature, psychologique pour le sujet qui nous intéresse, est renforcée par une propagande et une désinformation devenues universelles, par un système éducatif perverti, incapable, dorénavant, de nous faire reconnaître le mal pour ce qu'il est vraiment. Le cinéma, à quelques exceptions près, nourrit cela ; il nous dépeint la créature politique comme une personne ordinaire, certes sous pression mais fondamentalement bienveillante, empathique, pourquoi pas héroïque. Les médias d'information, eux, travaillent à nous faire croire que le discours des politiciens est honnête, sincère, porteur de bonne volonté et emprunt de bonnes intentions. La sauce finit par prendre, à peu près, puisque nous lui ajoutons les derniers ingrédients indispensables :

- notre tendance presque innée, en dehors de tout travers raciste ou pathologique, à considérer notre semblable comme à peu près identique à nous-même, c'est à dire motivé par le même désir de tranquillité, de paix sociale et familiale, d'absence de conflit
- la peur du rejet, du bannissement, qui nous fait naviguer dans les eaux du déni et de la compromission, en nous faisant accepter des mensonges qu'un partie de notre conscience reconnait pourtant comme tels

N'avons-nous pas, alors, la recette du malheur et du désastre ? Car bien sûr, le cinéma ne décrit pas la réalité ; les médias d'information non plus. Certains êtres humains, s'ils nous ressemblent, sont foncièrement différents de nous. Ils ne semblent pas avoir d'aspirations, de sentiments et de conscience ; mais bien plutôt des motivations, des besoins, des envies, des urgences. Ils ne se préoccupent pas d'autrui mais uniquement et dangereusement de leur propre personne. Pour ne pas avoir à être démasqué, ils se positionnent dans des niches sociales spécifiques, postes de pouvoir, d'influence, qui leur permettent de faire, en toute impunité, l'exact opposé de ce que leurs paroles professent. Macron la coquille vide vient d'être "élu", et à la lumière de ce qui suit, on constate que la situation est catastrophique, voire irrémédiable. Comprenons pourquoi :

masque
© Inconnu
« Pour triompher, le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien » (Edmund Burke, 1729-1797)

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. » (Albert Einstein, 1879-1955)

« Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants, mais l'indifférence des bons. » (Martin Luther King, 1929-1968)

« Il a toujours existé, dans toutes les sociétés, sur cette Terre des gens atteints de déviances psychologiques. Leur style de vie inclut une forme de prédation sur la créativité économique de la société, parce que leur propre créativité est en général en dessous de la moyenne. Quiconque se branche sur ce système de parasitisme organisé perd graduellement toute capacité de travail légal. » (Andrzej Lobaczewski, 2006, La ponérologie politique : Étude de la genèse du mal, appliqué à des fins politiques, p. 298)

Commentaire: A propos de la servitude volontaire :


Dig

« Pas ça ! », ou l'art de la soumission à la guerre selon Emmanuel Macron

La campagne électorale présidentielle française s'est transformée en un exercice de propagande. Les électeurs sont bombardés de messages abscons qu'ils n'ont pas le temps d'analyser, mais qui les imprègnent.
macron obama
© Inconnu
Non ingérence dans le processus électoral français, hein ?
Macron est d'accord avec tout le monde, il adopte même les gestuelles d'Obama et Sarkozy, en acteur de théâtre qu'il est...
À titre d'exemple, lors de son meeting d'Amiens, Emmanuel Macron a accusé Marine Le Pen de s'être réfugiée auprès des Prussiens lors du siège de Paris... en 1870, puis d'avoir partagé l'idéologie destructrice de l'Allemagne... en 1914. Sur ce, il s'est exclamé avec exaltation : « Pas ça !, Pas ça !, Pas ça ! ». Bien sûr, vous n'avez pas écouté ce message, mais vous l'avez entendu : Marine Le Pen ne serait pas l'incarnation de la Nation qu'elle prétend être, mais de la Trahison. Vous devriez lui faire barrage et donc voter Macron.


Le sociologue Jean-Claude Paye nous explique pourquoi personne n'a réagit à ce délire soigneusement préparé et retransmis sans broncher par toutes les chaînes de télévision.
Écoutez très attentivement cette vidéo : brandissant la médaille commémorative de la nécropole de Notre-Dame-de-Lorette où reposent 45 000 combattants de la Première Guerre mondiale, Emmanuel Macron y affirme que celle-ci avait été déclarée par des dirigeants qui pensaient : « Nous allons mieux que le voisin, alors allons le détruire ». Puis, il accuse Marine Le Pen et ses amis, « réfugiés au château de Montretout », de partager la même idéologie que l'agresseur et de vouloir précipiter la France dans une guerre identique. Avec véhémence, il s'exclame : « Pas ça !, Pas ça !, Pas ça ! ».

Le château de Montretout, où Marine Le Pen a été élevée, avait été pris par les Prussiens lors du siège de Paris, en... 1870. L'expression « réfugiés au château de Montretout » évoque donc un lien entre Marine Le Pen enfant et le roi de Prusse et empereur d'Allemagne Guillaume Ier.

Les héros de Notre-Dame-de Lorette sont tombés au champ d'honneur en... 1914-18. Et le but de guerre de l'empereur Guillaume II n'était certainement pas de détruire la France.

C'est la première fois que l'on invente un lien de causalité entre la guerre de 1870, la Première Guerre mondiale et le Front National. Marine Le Pen est née en 1968.

Attention

Débat Le Pen-Macron : Macron a encore menti, il a bien vendu les chantiers navals de Saint-Nazaire aux Italiens

Communiqué de presse de Gauthier Bouchet, candidat du Front national (FN) à l'élection législative dans la huitième circonscription de la Loire-Atlantique.
Chantiers de Saint-Nazaire
© Inconnu
Les chantiers de Saint-Nazaire

Hier soir, durant le débat télévisé d'entre-deux tours de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron a fait preuve de malhonnêteté lorsque le sujet des chantiers navals de Saint-Nazaire a été évoqué. Une fois de plus, c'est Marine Le Pen qui a parlé avec franchise. Son poursuivant du Système, lui, actait le renoncement du Gouvernement sur ce dossier... comme tant d'autres.

Oui, Emmanuel Macron, nommé ministre de l'Industrie en 2014, n'a rien fait pour préserver les chantiers navals de Saint-Nazaire — tout comme l'ensemble de nos grandes infrastructures industrielles — des fléaux nouveaux qui les accablent : travail détaché, transferts de compétences, politique commerciale au doigt mouillé... en témoigne le piteux épisode des Mistral russes.

Oui, Emmanuel Macron, en poussant au maximum la France dans l'intégration européenne durant son ministère, n'a rien fait pour la préserver des excès du libre-échange, là où son prédécesseur au « Redressement productif » essayait au moins de poser sur le plan théorique la question du protectionnisme.