Bienvenue à Sott.net
mer., 11 déc. 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Tempêtes


Attention

« On n'a jamais vu ça » : Dans la Drôme, après les coupures d'électricité, les maires en plein désarroi

Plusieurs élus dont les communes ont été touchées par les conséquences des chutes de neige de la mi-novembre ont rencontré la porte-parole du gouvernement vendredi soir.

electricity

Des employés d’Enedis, le 21 novembre près de Valence (Drôme), réparent les lignes électriques endommagées par la neige. JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

« Désolé, je n'ai pas une minute à vous consacrer, je cours partout pour trouver l'équipe d'Enedis, il reste encore trois foyers à raccorder... »,
s'excuse Guy Audras, maire du village de Chabrillan, dans la Drôme, au téléphone vendredi 22 novembre. Dans les communes drômoises, une semaine éprouvante s'achève, après les chutes de neige qui ont mis à terre le réseau électrique le 16 novembre. Au pic de la crise, 330 000 foyers étaient privés d'électricité autour de la vallée du Rhône. Dans le noir et le froid, certains ont aussi passé plusieurs jours sans téléphone et subi des coupures d'eau. Les derniers foyers ont été raccordés vendredi, a annoncé la direction régionale d'Enedis, samedi matin.

Chabeuil, une autre commune de la Drôme, recevait vendredi la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, venue saluer l'engagement des maires et prendre un premier « retour d'expérience » sur la crise. Mme Diaye a demandé à ce que les particuliers perçoivent une indemnisation de « quelques centaines d'euros » et les professionnels de « plusieurs milliers d'euros ». Sur ce point, Enedis a rappelé que des indemnisations automatiques étaient déjà en place « pour toute coupure de courant supérieure à cinq heures ».

Commentaire: A la vu des évènements météorologiques autour du monde, il semble prudent de se préparer à être un minimum autonome et à pouvoir se protéger du froid qui risque d'être de plus en plus intense, tout comme les précipitations. Les médias eux, vont continuer à vous dire qu'il fait de plus en plus chaud.


Tornado2

Trombes marines à Hyères : l'une d'entre elles touche terre et devient tornade

Une tornade a traversé le 22 novembre au soir la commune d'Hyères (Var) en causant de nombreux dégâts, relatent les médias locaux. Météo France avait placé le Var, les Bouches-du-Rhône et plusieurs autres départements en vigilance orange « pluies et inondation », dès 19h vendredi, en prévision d'un « épisode méditerranéen intense ».
tornade
© Inconnu
​Les habitants ont été impressionnés par l'intensité de ce phénomène, apparu aux alentours de 18h30. Au niveau du Palyvestre, les serres en verre d'agriculteurs ont subi le passage dévastateur du vent, rapporte Var-Matin. Un camion a également été retourné. La toiture et la devanture d'un magasin ont été dégradées mais aucun blessé n'est à déplorer.

Snowflake

Réchauffement : 170 000 foyers toujours privés d'électricité à cause de la neige dans le Sud-Est

neige, electricity
© AFP/Christophe Archambault
2 000 agents sont mobilisés pour rétablir l’électricité au plus vite pour tous les habitants. (Illustration)

La lumière revient progressivement, mais 170 000 foyers sont toujours privés d'électricité ce samedi matin dans le sud-est de la France. Ces habitations sont situées dans la Drôme, l'Isère, l'Ardèche, le Rhône, la Loire et les Alpes-de-Haute-Provence, et elles paient les conséquences des importantes chutes de neige tombées depuis jeudi.

2 200 techniciens d'Enedis, le gestionnaire du réseau d'électricité, sont mobilisés sur le terrain. La société nous précise que 500 agents sont actuellement sur place, tandis que 1 700 sont venus en renfort d'autres régions.


Snowflake Cold

Neige, orages, pluies ou vagues : 11 départements français en vigilance orange, et records de froid ailleurs dans le monde


Commentaire : Le sud de l'Allemagne vit également une chute des températures avec -10 °C en Bavière. La Nouvelle-Zélande est retournée en hiver à 18 jours de l'été. Des écoles ont été fermées pour cause de neige en Autriche dans ce qui n'est même pas les premières chutes de neige, et des records de températures basses sont enregistrés à travers l'Ontario au Canada. Des records vieux de 100 ans sont également battus aux États-Unis où il a fait très froid en Floride et en Alabama pendant que certaines parties du Maine, du Michigan et de l'État de New York ont cumulé 36 cm de neige, qu'il a encore neigé au Texas, et qu'une masse d'air arctique historiquement précoce et mortelle s'est emparée d'une grande partie du pays.


Les conditions météorologiques sont mauvaises, voire très mauvaises ce jeudi dans tout le Sud-Est de la France. Météo France place 11 départements en vigilance orange (niveau 3 sur une échelle de 4) en raison de la neige, de la pluie, des orages et des vagues jusqu'à vendredi matin.
Une déneigeuse sur les boulevards à Valence
© Radio France/Timour Ozturk
Une déneigeuse sur les boulevards à Valence
Les départements concernés. Les 11 départements en vigilance orange sont les suivants : Saône-et-Loire, Loire, Rhône, Ain, Isère, Drôme, Ardèche, Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Var et Alpes-Maritimes.


Commentaire : La chute d'une ligne électrique de 20 000 volts dans le secteur de Tournon-sur-Rhône provoque une coupure d'électricité pour 63 000 habitants entre Drôme et Isère. Les portes d'une galerie commerciale à Guilherand-Granges ont été fermées plus tôt que prévu car son toit/verrière montraient des faiblesses de structure à cause du poids de la neige.


Tous les départements limitrophes sont en vigilance jaune (niveau 2 sur 4).
Vigilance orange France 14 novembre 2019
© Météo France
Neige à basse altitude. Sept départements sont en vigilance orange en raison de la neige : Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône et Saône-et-Loire. Des chutes de neige ont commencé ce jeudi à l'aube à l'ouest de cette zone. Le phénomène s'accentue depuis le milieu de journée.

La perturbation s'attardera sur les régions de la vallée du Rhône et la Saône-et-Loire en cours de nuit de jeudi à vendredi et jusque dans la matinée de vendredi sur les départements les plus au nord. « Les quantités de neige sur ces secteurs pourront être très importantes», annonce Météo France. La tenue au sol sera variable allant de «quelques centimètres à 20 cm». «Sur les premières hauteurs, à partir de 300 m la couche de neige pourra atteindre 20 cm à 30 cm, voire localement plus.»

Pourquoi de la neige alors qu'il ne gèle pas ? Dans certaines zones, l'arrivée de la neige peut surprendre car il n'y fait pas 0°C ou moins. Les conditions de ce jeudi sont en fait propices à un phénomène dit d'isothermie, c'est-à-dire une chute brutale des températures. En quelques minutes, le thermomètre peut descendre de plusieurs degrés.

Comme l'explique l'ingénieure-prévisionniste de Météo France Christelle Robert dans cette vidéo, deux conditions sont nécessaires pour que ce phénomène se produise : des précipitations abondantes et une absence (ou une quasi-absence) de vent. Dans ce cas, s'il fait plus chaud au sol qu'en altitude, les précipitations vont en quelque sorte avoir le temps et la force de faire descendre la masse d'air froid au sol.


Difficultés sur les routes, cours perturbés. Les chutes de neige provoquent des difficultés de circulation. Des restrictions de circulation sont mises en place dans les départements en vigilance orange. C'est notamment le cas dans l'Ain pour les poids lourds. Vinci autoroutes explique que, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, l'A89, l'A46, l'A72 et l'A7 sont concernées par ces restrictions pour les poids lourds de plus de 7,5 t.


En Isère, la circulation des poids lourds est interdite dans une vaste partie du département. Ceux transportant des personnes sont exemptés par endroits, à condition d'être équipés de pneus neige.

En Haute-Loire, qui n'est qu'en vigilance jaune, les poids lourds n'ont pas le droit de rouler sur la RN88 et la RN102 par arrêté préfectoral, comme le rapporte France 3. Les autres véhicules doivent avoir des équipements adaptés pour circuler.

En Lozère, en vigilance jaune, des restrictions sont aussi en mise en place.

Dans le massif pyrénéen, lui aussi en vigilance jaune, la circulation est difficile en Haute-Garonne, dans les Hautes-Pyrénées et en Ariège. RN22, RN20 et RN320 sont interdites aux poids lourds.

Par ailleurs, en raison de ces intempéries, le ramassage scolaire est avancé, notamment dans la Drôme et en Ardèche. Les élèves concernées par le ramassage manquent donc les cours.

Orages violents avec risque de tornade. Trois départements sont en vigilance orange en raison des orages et des précipitations : les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse. Météo France prévient qu'en quelques heures les cumuls de pluie atteindront 60 mm à 100 mm, soit jusqu'à 100 litres d'eau par mètre carré.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Octobre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Feu dans le ciel ! Les observations de météores et de boules de feu et les survols d'astéroïdes à peine détectés ont sûrement retenu notre attention le mois dernier. Qu'est-ce que le Cosmos essaie de nous dire ?
Résumé SOTT octobre 2019
© Sott.net
L'Irlande, l'Écosse, le Portugal, les États-Unis, le Canada et la Chine ont assistés à certaines des plus importantes observations de météores, et dans son incapacité à détecter un grand nombre d'objets géocroiseurs, l'orgueilleuse Nasa a perdu sa crédibilité en prouvant clairement que nous sommes sans défense contre l'éventuel impact de l'une de ces pierres cosmiques qui « arriverait de nulle part ».

De violentes tempêtes et des inondations ont encore provoqué des ravages dans le monde entier, semant dans leurs sillages la destruction en Arabie saoudite, en Italie, en Turquie, en Égypte, en Inde, au Japon et en Espagne.

Snow Globe Xmas

Près de 20 cm de neiges précoces touchent la Tchétchénie en Russie

People walk in a park during snowfall in downtown Grozny, the capital of Chechnya
© Musa Sadulayev
Des gens se promènent dans un parc pendant les chutes de neige au centre-ville de Grozny, la capitale de la Tchétchénie, le samedi 2 novembre 2019.
Le Centre hydrométéorologique républicain rapporte que des chutes de neige - les premières depuis quatre ans - se produisent en Tchétchénie depuis 24 heures.

"La dernière fois qu'il a neigé en novembre, c'était en Tchétchénie, il y a 4 ans. Un fort refroidissement est dû au cyclone qui a atteint le sud et la partie européenne de la Russie", rapporte le département, notant que la couverture neigeuse atteint 20 cm.

Selon les prévisions météorologiques, les chutes de neige dureront une journée, jusqu'au 3 novembre, puis un réchauffement est attendu, rapporte RIA Novosti.

Snowflake Cold

Réchauffement ? Des températures historiquement basses dans une grande partie des États-Unis menacent de ruiner la fin de la saison de récolte

snow
Il ne devrait pas faire aussi froid en octobre. Le début officiel de l'hiver n'est encore que dans environ deux mois, et pourtant le temps dans la majeure partie de la moitié ouest du pays ressemble actuellement à ce à quoi nous pourrions nous attendre à la mi-janvier. Des records inégalés pour un mois d'octobre s'établissent ville après ville, et cet air extrêmement froid va se propager dans le Midwest d'ici la fin de la semaine. Les températures au cœur du pays seront jusqu'à 10 degrés C sous la normale et, malheureusement, environ la moitié du maïs n'a pas encore été récolté.

En raison de pluies sans précédent et d'inondations extrêmes au début de l'année, de nombreux agriculteurs ont été confrontés à des retards excessifs pour semer, et ils espéraient donc que le beau temps de fin de saison donnerait aux cultures le temps nécessaire pour atteindre leur complète maturité et pouvoir être récoltés. Malheureusement, nous avons plutôt assisté à un scénario cauchemardesque. Quelques tempêtes de neige monstrueuses se sont déjà abattues sur le Midwest, et les basses températures record menacent de ruiner le reste de la saison de récolte.

Lorsque les températures descendent nettement en dessous de zéro pendant plus de quelques heures, les scientifiques nous disent que cela tuera le maïs sur pied....
Un gel important (-2°C ou moins pendant quelques heures) tuera toute la plante, et tout gel aura pour effet de défolier les plantes, ce qui réduira le remplissage des graines, surtout dans la moitié supérieure des plantes.
Et en ce moment, nous faisons face à une crise parce que moins de la moitié du maïs américain a été récolté.

Snowflake

La neige est tombée sur les sommets en Pays de Savoie

Tignes
© Photo DR
Depuis la Grande Motte avec une vue plongeante sur Tignes.
l'aiguille du midi
© Photo Olivier P.
A l'aiguille du midi, on déneige !

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Septembre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Septembre 2019 restera dans les mémoires comme le mois où la prophétesse Greta Thunberg, 16 ans, a pris la parole à l'ONU à New York pour alerter le monde sur la catastrophe mondiale qui se produira si les gens ne changent pas leurs comportements. Du moins, c'est ainsi que les médias voulaient apparemment que les gens se souviennent de septembre.
Capture écran vidéo mensuelle septembre 2019
© Sott.net
Loin de tout ce cirque, l'augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes et des bouleversements sismiques avance à grand pas.

Le mois dernier, des crues soudaines et catastrophiques au Maroc et en Algérie ont fait 18 morts ; l'ouragan Dorian a complètement détruit les Bahamas ; de graves inondations en Asie du Sud-Est et en Inde ont fait des centaines de morts ; l'Espagne a été frappée par son pire système cyclonique depuis au moins 140 ans ; des tremblements de terre destructeurs ont frappé le Cachemire et l'Indonésie ; des dizaines de boule de feu météoriques ont illuminé les cieux nocturnes ; des records de froid et de chutes de neige précoces ont été battus dans l'hémisphère Nord.

Igloo

Tempête de neige au Canada : des Premières Nations du Manitoba forcées d'évacuer

neige, arbres
© Hydro Manitoba
Jusqu’à présent, environ 200 chambres d’hôtel dans le nord-ouest de Winnipeg et à proximité de l’aéroport ont été réservées pour les aînés et les parents ayant de jeunes enfants.
Après avoir passé des jours sans électricité en raison de la tempête de neige qui s'est abattue sur la province, plusieurs Premières Nations du Manitoba sont contraintes de quitter leur communauté.

Selon le directeur général du conseil de bande des réserves de la région d'Entre-les-Lacs, Karl Zadnik, six communautés se préparent pour une évacuation dimanche.

Les communautés sont très vulnérables aux catastrophes naturelles telles que celles-ci, a mentionné Karl Zadnik. Soixante-douze heures, c'est une attente très longue pour déclarer l'état d'urgence.