Bienvenue à Sott.net
ven., 23 août 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Boules de feu


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Juillet 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Plus de deux cents personnes sont mortes et des milliers d'autres ont été déplacées à la suite d'inondations et de glissements de terrain provoqués par une mousson d'une intensité inhabituelle qui a dévasté l'Inde, le Népal, le Pakistan et le Bangladesh. Des pluies torrentielles ont également déclenché des inondations et des glissements de terrain sans précédent dans le sud-est de la Chine, qui ont provoqué le déplacement de soixante-dix-sept mille personnes et affecté plus de vingt millions d'autres.
Vidéo mensuelle Sott juillet 2019
© Sott.net
L'Amérique du Nord a également connu sa part de fortes précipitations pluvieuses : les villes de Washington, Pittsburgh et la Nouvelle-Orléans ont été submergées par des rues transformées en rivières qui ont emporté des dizaines de voitures et obligé beaucoup d'habitants à pagayer dans leur kayak pour circuler autour de chez eux.

Meteor

En Inde une météorite de 15 kg frappe un champ près d'un village et fait un cratère d'une profondeur de 1 m 50

météorite, Inde
Le 22 juillet 2019, une météorite présumée a touché une rizière près du village de Mahadeva, dans le nord du Bihar, en Inde, vers 14 h 30 LT.

Les paysans travaillant sur le terrain au moment de l'événement ont déclaré avoir vu un objet ressemblant à une boule de feu descendre du ciel et avoir entendu un bruit inhabituel lorsque l'objet a heurté un champ où ils travaillaient.

Ils sont partis à la recherche de la source du son et, après un certain temps, ont trouvé un cratère d'une profondeur de 1,5 m (5 pieds) avec un objet ressemblant à une météorite à l'intérieur.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Juin 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Partout dans le monde, le mois dernier, d'impressionnants déluges ont de façon très soudaine emporté des terres, des maisons et des personnes. Bien que ce soit le début de l'« été » dans l'hémisphère Nord, la région du lac Baïkal en Sibérie a connu ses pires inondations de mémoire d'homme, les déserts du Yémen, de la Libye, du Nouveau Mexique et de la Mongolie ont subi des inondations, tandis que plusieurs villes depuis le sud du Mexique jusqu'au sud de l'Italie étaient touchées par de considérables quantités de grêle.
Vidéo mensuelle juin 2019
La succession de ces manifestations météorologiques extrêmes - à la fois dans l'espace et le temps - est la caractéristique déterminante de cette « ère de transition » dans laquelle nous sommes entrés. La première moitié du mois de juin a été marquée par un temps humide et violent en Europe, avec d'impétueuses tempêtes inondant le continent de pluie, de froid et de grêle... mais dans la seconde moitié du mois, une vague de chaleur extrême a frappé, provoquant des températures record en France et d'immenses feux de forêts en Espagne.

Meteor

Un astéroïde de la taille d'une voiture a été repéré quelques heures seulement avant son explosion au-dessus de Porto Rico

asteroid
© iStockphoto

Commentaire : Récemment, la NASA a créé un « Bureau de coordination de la défense planétaire » en vue de suivre les météores se dirigeant vers la Terre et de « rediriger » les astéroïdes potentiellement dangereux dans le cadre d'un objectif de défense à long terme de la planète.

Cependant, la « réorientation » ou la « déflexion » de l'astéroïde reste purement théorique. Une façon plus juste de voir les choses est que la NASA finance le détournement et la réorientation du sujet des menaces spatiales en « faisant passer le message » que « tout va bien ».


asteroid
© iStockphoto
Des astronomes ont découvert un astéroïde de la taille d'une voiture quelques heures avant qu'il ne s'écrase sur Terre et ne brûle dans l'atmosphère le week-end dernier, selon ce que rapportent les actualités.

Les scientifiques d'Hawaï ont d'abord repéré l'astéroïde, nommé 2019 MO, le samedi (22 juin). Peu de temps après, le voyageur céleste s'est brisé en une grosse boule de feu lorsqu'il a frappé l'atmosphère à environ 380 kilomètres au sud de San Juan, Puerto Rico, selon l'Université d'Hawaii.

C'est seulement la quatrième fois dans l'histoire que des scientifiques repèrent un astéroïde si près de l'impact. Les trois autres détections se sont toutes produites au cours des 11 dernières années, y compris 2008 TC3, 2014 AA et 2018 LA, qui ont atterri sous forme de météorite en Afrique australe seulement 7 heures après que les scientifiques l'ont remarqué.

Commentaire: Alors que le nombre de boules de feu augmente, il vaut mieux se souvenir que le ciel peut nous tomber sur la tête sans aucun avertissement :




Snowflake Cold

Résumé SOTT des changements terrestres - Mai 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

L'hiver approche... En mai ! Notre étoile n'a présenté aucune tâche solaire pendant dix-neuf jours consécutifs - soit presque trois semaines complètes. Serait-ce l'un des nombreux signes du début d'une nouvelle ère glaciaire, mini... ou maxi ?
Neige Corse mai 2019
© Sott.net
Ce mois de mai 2019 est devenu un autre présage de ce qui pourrait se produire sur une large échelle planétaire à horizon potentiellement pas si lointain : des pluies diluviennes, des inondations dévastatrices, d'énormes grêlons, des températures en chute libre, de la neige hors saison, des récoltes endommagées et des cultures en ruine, des séismes d'une magnitude significative, des tornades hors contextes « habituels » et davantage d'effervescence volcanique.

Certaines régions d'Europe, d'Asie et du Moyen-Orient ainsi que la plupart du Midwest américain ont été touchées par des pluies diluviennes et des inondations d'une considérable amplitude.

Aux États-Unis, au moins trois personnes sont mortes et des dizaines de milliers d'autres ont été déplacées, victimes de pluies diluviennes elles-mêmes à l'origine de la montée des eaux du Mississippi dont l'ampleur des débordements a battu le record historique.

Meteor

Une météorite de la taille d'une voiture embrase le ciel australien

metéorite
© Inconnu
Une météorite dont la masse atteignait les 40 tonnes a survolé fin mai le sud de l'Australie, illuminant le ciel des États d'Australie-Méridionale et du Victoria.

Fireball

Une boule de feu météorite nocturne a survolé l'Allemagne et la France

Fireball au-dessus de l'Allemagne et France
© Martin R.
L'American Meteor Society (AMS) a reçu 8 rapports d'un météore survolant l'Allemagne et la France dans la nuit du 22 mai 2019. Jurgen D., membre de l'AMS, a téléchargé des images vidéo de l'événement à partir de son appareil photo pour le ciel :

Commentaire: Consultez la rubrique "Fire in the Sky" du site anglais pour voir que ce type d'évènement est récurrent.


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Avril 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Alors que l'Organisation météorologique mondiale continue de promouvoir l'escroquerie du réchauffement climatique, affirmant que 2018 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée, et que le bureau du MET affirme que le 22 avril a été le lundi de Pâques le plus chaud jamais enregistré, la réalité frappe fort avec des froids records et des chutes de neige un peu partout dans le monde ... tout cela au printemps.
Neige de printemps Midwest USA
© Sott.net
Alors que le minimum solaire s'intensifie, les températures terrestres chutent. Plus de 100 millions de personnes rien qu'aux États-Unis ont été affectées par les températures inhabituellement froides du mois d'avril, alors que la saison des semis a été gravement touchée dans le monde entier. Il en résulte que les agriculteurs font faillite aux États-Unis alors qu'en Corée du Nord et en Chine, la production alimentaire subit des pertes massives.

L'Espagne, le Portugal, l'Italie et l'Allemagne ont également été touchés par des chutes de neige inhabituelles, tandis que les vignobles français ont gelé, compromettant la production vinicole de cette année. L'Afrique a également été frappée par des températures exceptionnellement basses, avec l'Algérie et le Maroc qui ont revêtu leur blanc manteau ce mois-ci. Dans l'hémisphère sud, l'Australie-Occidentale a connu la journée d'avril la plus froide de son histoire en raison d'un immense front antarctique. Le froid a également nui à la production de blé dans le pays, les récoltes ayant atteint leur plus bas niveau en 11 ans.

Des pluies et des inondations record au Moyen-Orient ont non seulement favorisé la floraison dans le désert à un moment très étrange de l'année, mais ont également fait des ravages parmi la population humaine avec des milliers de personnes déplacées en Iran et en Afghanistan.

Deux séismes majeurs ont frappé en avril dernier, un tremblement de terre de magnitude 6,3 aux Philippines qui a fait huit morts et un autre de magnitude 6,1 à Taiwan qui a fait 17 blessés.

Les tempêtes de vent se sont également intensifiées dans des endroits inhabituels tandis que le courant-jet continue son méandre chaotique, dont les conséquences ont particulièrement touché la Chine et le Pakistan ce mois-ci.

Fireball 3

Une boule de feu capturée au-dessus du Nouveau-Mexique

boule de feu, nouveau Mexique
Vous pouvez vous attendre à ce que l'activité des météores augmente au cours des prochains mois alors que nous rentrons dans une période de l'année pour les grandes pluies de météores. Voici toutefois ce qui semble être un météore accidentel, mais un météore très brillant !

Avez-vous vu une boule de feu lumineuse ? Signalez-le à l'American Meteor Society (AMS).

Voici le rapport de Mike à l'AMS.

Fireball 2

Des centaines de personnes signalent la présence de boules de feu en plein jour dans le sud-est des États-Unis.

Meteor fireball over Southeast US on April 4, 2019.
© A. McCullough, AMS
Boule de feu météorite au-dessus du sud-est des États-Unis le 4 avril 2019.
L'American Meteor Society (AMS) a reçu 434 rapports sur une boule de feu de météorite vue au-dessus de l'Alabama, la Floride, la Géorgie, le Kentucky, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud, le Tennessee et la Virginie le jeudi 4 avril 2019 vers 10:50 TU.

L'AMS a reçu 9 vidéos et 7 photos de l'événement.