Bienvenue à Sott.net
sam., 16 jan. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Changements Terrestres
Carte


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Décembre 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

L'année 2020 s'est achevée sur d'étonnants événements liés aux changements climatiques, notamment un énorme bolide qui a pris beaucoup de monde par surprise dans le sud de la Chine à la fin du mois. De nombreux témoins ont fait état d'une série de grandes détonations dans le ciel. Selon les compte-rendus, il aurait projeté plusieurs fragments dans la région et aurait probablement atterri près de la frontière entre le comté de Nangqian et le comté de Yusu.
Résumé Sott Décembre 2020
© Sott.net
Espérons que ces fragments ne contiennent pas quelque chose de bien pire que la grippe Covidienne qualifiée de dramatique d'une manière exagérée. Mais même si ce bolide a été ce mois-ci le plus impressionnant, de nombreux compte-rendus ont fait état d'événements similaires dans d'autres pays, notamment aux États-Unis avec deux récits enregistrés dans l'Idaho.

Désormais, les pluies torrentielles et les inondations deviennent ordinaires pour l'Asie du Sud-Est.

Le Vietnam continue d'être confronté à d'incessantes pluies diluviennes ; deux cent quatre-vingt morts, soixante-six disparus et un million et demi de personnes touchées rien qu'en décembre. Les autorités évaluent à dix mille milliards les dommages causés par cette catastrophe qui dure depuis des mois.

Le centre des Philippines fait partie des régions à avoir été frappée par des pluies continues depuis octobre. Les inondations et les glissements de terrain ont fait deux morts et entraîné ce mois-ci l'évacuation de centaines de familles.

En Indonésie occidentale, les eaux de crue ont dépassé jusqu'à cinq mètres les niveaux habituels, et ont causé des dégâts considérables et fait au moins cinq morts ; deux mille sept cents maisons se sont retrouvées sous les eaux, ce qui a contraint les autorités à couper l'électricité et l'approvisionnement en eau.

Snowflake

Au Japon, une tempête de neige fait au moins dix morts

D'importantes chutes de neige ont paralysé la région du Hokuriku, sur la côte ouest du Japon. Au moins dix personnes ont perdu la vie, plusieurs centaines d'autres ont été blessées, et des milliers de véhicules sont immobilisés sur les routes.
yhjuik
© Inconnu
Quelques jours après l'Espagne, où la tempête Filomena a provoqué des chutes de neige historiques, c'est au tour du Japon, de l'autre côté du globe, d'être touché par une importante tempête de neige. Ces intempéries ont été observées les dimanche 10 et lundi 11 janvier dans la région côtière du Hokuriku, bordée par la mer du Japon. Les chutes de neige ont paralysé de nombreuses villes, comme le montrent les images ci-dessous relayées par le South China Morning Post.

Snowflake

De la neige et encore de la neige : Tempête de neige en Espagne, des skieurs dans les rues de Madrid

Ce sont des images rares. Un épais drap blanc a recouvert Madrid ce samedi 9 janvier, résultat de la tempête Filomena qui s'est abattue sur une partie de l'Espagne. À Madrid, recouverte par un manteau neigeux inédit depuis un demi-siècle, des habitants ont sorti leurs skis comme sur la célèbre place de la Puerta del Sol à Madrid ou même un traîneau tiré par cinq chiens. On a également pu voir des enfants faire de la luge ou construire des bonhommes de neige.
uyuyuy
Si ces images peuvent faire sourire, "la situation est d'une extrême gravité" à Madrid, a mis en garde son maire José Luis Martinez-Almeida sur Twitter, en appelant les habitants à ne pas sortir de chez eux. En effet, la tempête de neige a causé la mort de trois personnes, a annoncé samedi le ministre espagnol de l'Intérieur et d'importantes chutes de neige sont encore attendues dans la journée.

Commentaire: Et un peu d'humour, pourquoi pas.




Snowflake Cold

Refroidissement climatique — Avis de plus grande tempête de neige depuis plus d'une décennie sur la Grande-Bretagne accompagné d'un rare phénomène déjà en cours en Écosse

De fortes chutes de neige et des accumulations de glace devraient provoquer un désastre, avec le pire gel hivernal depuis au moins 10 ans attendu sur la Grande-Bretagne. Un avertissement météorologique pour le Nouvel An a déjà été émis en Écosse, et d'autres régions en Europe s'apprêtent à subir des tempêtes hivernales historiques à mesure que le mois de janvier avance.
Ice pancakes
© Cath Whittles
15 cm de neige et de glace devraient recouvrir le nord du Royaume-Uni cette semaine, dans le cadre d'une vague de froid qui pourrait faire chuter les températures jusqu'à -20°C dans certaines régions reculées des Highlands, des chiffres qui remettront en question les températures quotidiennes les plus froides jamais enregistrées au Royaume-Uniau temps pour les prévisions globales annonçant que les températures extrêmement basses et les fortes chutes de neige appartiennent au passé...

À titre de référence, toutes les températures quotidiennes les plus basses jamais enregistrées au Royaume-Uni entre le 31 décembre et le 7 janvier sont supérieures à -21,2 °C, la majorité d'entre elles étant supérieures à -20 °C : le Royaume-Uni est sur le point de subir une vague de froid historique, qui pourraient battre les records établis lors des gels dévastateurs de 1941 et 1962.

Les routes et les trottoirs pourraient être transformés en patinoires fatales pendant un méga gel qui pourrait durer un mois, rapporte le dailyrecord.co.uk de manière typiquement dramatique — mais à cette occasion, l'hyperbole pourrait bien être justifiée.

Seismograph

Sept morts dans un séisme de magnitude 6,4 en Croatie

PETRINJA | Sept personnes au moins ont péri mardi dans un puissant séisme qui a secoué le centre de la Croatie, semant la panique, rasant des maisons et plongeant une ville dans le noir.
thyh
La localité de Petrinja et ses alentours ont été durement touchés par la secousse de magnitude 6,4, également ressentie dans les pays voisins et même jusqu'à Vienne. Certains des 20 000 habitants s'apprêtaient à passer la nuit dehors par peur d'éventuelles répliques.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Novembre 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Accrochez-vous, ça va remuer ! La Nature semble avoir bien des choses à dire et elle ne s'en prive pas. Si les conditions météorologiques extrêmes se sont déjà bien exprimées durant le mois d'octobre, celles du mois de novembre ont été encore plus signifiantes.
Résumé SOTT novembre 2020
© Sott.net
Eta, la plus grosse tempête d'une saison comportant un nombre d'ouragans record, a d'abord dévasté l'Amérique centrale et certaines parties des Caraïbes avant d'entraîner des pluies diluviennes et des inondations dans certaines parties du sud-est du Mexique et des États-Unis.

En Amérique centrale, les cultures agricoles et les abris nécessaires aux populations pour travailler la terre ont disparu sans laisser de traces. Dans les pays les plus touchés, le Nicaragua, le Honduras et le Guatemala, quatre-vingt-dix personnes sont mortes, cent treize sont toujours portées disparues et deux cent dix mille ont été évacuées de leurs foyers.

Alors même qu'elle était encore sous le choc des ravages causés par l'ouragan Eta, l'arrivée de l'ouragan Iota a déversé sur la région des inondations torrentielles et emporté jusque dans les rues des toitures entières, et provoqué en Amérique centrale et dans les Caraïbes la mort d'au moins neuf personnes. Environ cent mille Nicaraguayens et Honduriens ont été évacués de leurs foyers.

Le Brésil a lui aussi été sévèrement touché ce mois-ci, avec des inondations sans précédent, des chutes de températures record, des tempêtes de grêle qui ont entraîné d'importantes pertes agricoles et endommagé les infrastructures et une série de boules de feu météoriques.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Octobre 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Des records de chutes de neige précoces, un froid exceptionnel, des grêlons d'une taille énorme, des incendies de forêt dévastateurs, des inondations mortelles, des sécheresses, de puissantes éruptions volcaniques, des tremblements de terre, des boules de feu météoriques incroyables... et sans citer tous les événements, ce mois d'octobre les a tous réunis.
Résumé SOTT octobre 2020
© Sott.net
Dire que ce mois-ci fut le plus extrême de 2020, et même des années précédentes, ne serait pas exagéré. Nous conseillons à chacun de prêter attention à ces événements et de se préparer en conséquence.

Ce fut le mois d'octobre le plus froid jamais enregistré pour les États-Unis, avec de nombreux records de chutes de neige précoces battus dans le monde entier. Elles ont recouvert les États américains depuis le Montana jusqu'au Nouveau-Mexique, et certaines régions de l'Ouest et du Midwest des États-Unis ont pulvérisé des records de froid.

Lyman dans le Wyoming a battu tous les records avec -35° C ; Potomac dans le Montana a atteint -33,9° C ; et Boise dans l'Idaho a enregistré -13° C, battant ainsi le vieux record de -8° C établi en 1878... et nous n'en sommes qu'au deuxième mois de l'automne.

Le passage d'une puissante tempête verglaçante a engendré un véritable « carnage pour les arbres » à Oklahoma City. La végétation a été détruite et les lignes électriques se sont effondrées, privant d'électricité jusqu'à 300 000 personnes.

La Colombie-Britannique et le Canada ont été en proie à des chutes de neige telles qu'elles ont battu un record vieux de 120 ans, tandis que 80 % de la Russie s'est retrouvée à des degrés divers nappée de blanc.

Sortez vos lainages d'hiver, car si ces tendances se poursuivent, cet hiver pourrait bien être spectaculaire !

Curieusement, et peut-être pour la première fois dans les chroniques historiques, l'océan arctique n'avait pas commencé à geler comme il le fait habituellement en octobre et la saison glaciaire du Groenland s'est arrêtée un mois plus tôt. Pour autant, cette situation ne relève pas d'un « réchauffement climatique », mais plutôt de la modification des courants océaniques et de l'augmentation de l'activité volcanique, deux symptômes du minimum solaire en cours.

La presse institutionnelle tente de focaliser l'attention sur certains « points chauds » du globe ou de normaliser ce qui semble être le début d'une mini ère glaciaire, tandis que les « mondialistes » planifient une « réinitialisation » économique, politique et sociale, sous prétexte de lutter contre le Covid.

Tornado1

Les images impressionnantes du puissant typhon qui a fait quatre morts aux Philippines

Un puissant typhon a perdu en intensité après avoir frappé dimanche le sud de la principale île des Philippines, faisant au moins quatre morts selon les autorités et provoquant des coupures d'électricité et des inondations.
mmmmmmmm
© Inconnu
Le typhon Goni, le plus puissant répertorié à travers le monde cette année, a été accompagné de rafales allant jusqu'à 290 km/h après avoir touché terre dans la région de Bicol.

Bien que le niveau d'alerte a été abaissé, le service météorologique national a prévenu qu'une menace planait toujours pour des provinces situées au sud de la capitale Manille.

Ambulance

Séisme de magnitude 7 frappe l'ouest de la Turquie

Un puissant séisme de magnitude 7 sur l'échelle de Richter a secoué ce vendredi 31 octobre l'ouest de la Turquie et provoqué l'effondrement de plusieurs immeubles, ont rapporté l'Institut de géophysique américain (USGS) et les médias turcs.
seisme

Le tremblement de terre, ressenti jusqu’à Istanbul mais aussi en Grèce, a provoqué l’effondrement de plusieurs immeubles
La secousse, qui a été ressentie jusqu'à Istanbul et Athènes, s'est produite en mer Egée, au sud-ouest d'Izmir, troisième plus grande ville de Turquie, et près de l'île grecque de Samos.

Seismograph

Un fort séisme secoue l'Islande

La capitale Reykjavik et plusieurs régions d'Islande ont été secouées mardi par un fort séisme de magnitude 5,6, qui n'a pas fait de dégât ni de victime, mais a notamment brièvement interrompu la session parlementaire en cours.
sssss
La secousse de plusieurs secondes, suivie de nombreuses répliques, a eu lieu à 13 h 43 GMT et a été ressentie dans tout le pays. En pleine session, les députés se sont eux figés pendant la longue secousse, selon les images diffusées en direct par la télévision islandaise, et leurs travaux ont été suspendus pendant un quart d'heure.