Bienvenue à Sott.net
sam., 29 avr. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Changements Terrestres
Carte

Bizarro Earth

Batagaika : la « porte de l'enfer » qui ne cesse de grandir en Sibérie


Commentaire : La nature a peut-être aussi le sens de l'humour, avec cette « porte de l'enfer » en forme de « Suivez le guide » séminal. On notera que c'est la déforestation qui a initié le phénomène.


© Inconnu
En Sibérie, se trouve un cratère géant connu sous le nom de cratère de Batagaika. Selon une nouvelle étude, cette dépression ne cesse de grandir à une vitesse importante, exposant des parcelles de forêt et de sol qui ne l'ont pas été depuis des millénaires. Les habitants le surnomment "la porte de l'Enfer" et il suffit de voir les images pour comprendre pourquoi. A l'Est de la Sibérie en Russie, à proximité du bassin de la rivière Yana, la terre semble s'est ouverte en deux, formant un gigantesque cratère au milieu de la forêt : le cratère de Batagaika. Cette dépression est lié à un phénomène appelé thermokrast. Il est causé par la fonte de la glace du pergélisol. Une fonte qui provoque un tassement du sol et donc des effondrements. D'après les spécialistes, le cratère de Batagaika a commencé à se former dans les années 1960 à cause de la déforestation qui a éliminé les arbres qui protégeaient normalement le sol gelé de la chaleur au cours des mois d'été. A l'heure actuelle, le cratère géant mesure près d'un kilomètre de long pour 86 mètres de profondeur, faisant de lui l'un des plus grands au monde. Néanmoins, la surveillance constante du cratère réalisée notamment grâce à des images satellite a révélé qu'il ne cesse de grandir à une vitesse préoccupante.

Un cratère qui grandit un peu plus chaque année

En décembre 2016, des chercheurs allemands ont expliqué lors de la réunion de l'American Geophysical Union que le mur principal du cratère avait grandi de 10 mètres par an, au cours de la dernière décennie. Les années les plus chaudes, la hausse est montée jusqu'à 30 mètres par an. L'équipe pense également qu'un mur latéral du cratère pourrait bientôt atteindre une vallée voisine déjà victime d'érosion. "En moyenne sur plusieurs années, nous avons constaté qu'il y a peu d'augmentation ou de diminution de ces taux, c'est en croissance constante", a commenté pour la BBC, Frank Günther de l'Institute Alfred Wegener à Potsdam. "Et une croissance continue signifie que le cratère devient de plus en plus profond chaque année". Pour les scientifiques, la fonte du pergélisol favorisée par le changement climatique est une cause de préoccupation majeure. D'ailleurs, elle n'est pas observée que dans cette région de la Sibérie. D'autres dépressions bien que plus petites sont également apparues à d'autres endroits.

Or, la fonte du pergélisol pourrait avoir de sérieuses conséquences comme la libération de gaz à effet de serre, notamment de dioxyde de carbone, piégé depuis des millénaires dans les glaces. Des gaz qui pourraient à leur tour favoriser le réchauffement. Toutefois, le cratère de Batagaika présente aussi un grand intérêt pour les scientifiques.

Une fenêtre sur un monde inconnu

Commentaire: Ou, bien sûr, s'il se refroidit...


Snowflake Cold

L'alerte au blizzard décrétée à New York

Une vague de froid, qui pourrait constituer la pire tempête de l'hiver sur la côte Est des États-Unis, s'est abattue lundi sur près de la moitié du pays, provoquant l'annulation de centaines de vols. Une alerte au blizzard a été décrétée à New York.

Après un hiver inhabituellement doux et malgré la proximité du printemps, une forte tempête, Stella, a recouvert de neige une vaste région allant du centre de la chaîne des Appalaches jusqu'à la Nouvelle Angleterre.

Les services météo ont averti que la tempête Stella pourrait provoquer des chutes record de température lundi soir et mardi, ainsi qu'un blizzard qui pourrait perturber les voyages et provoquer des coupures de courant.

New York en alerte

Une alerte au blizzard a été décrétée à New York, et le brouillard devrait rendre les voyages par la route « extrêmement dangereux », selon les services météo. La tempête devrait également atteindre Washington.« D'importantes quantités de neige sont prévues, qui rendront les voyages dangereux. Ne voyagez qu'en cas d'urgence, et gardez avec vous une torche électrique, des vivres et de l'eau dans votre voiture », ont averti les services météo.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Janvier 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

À ce stade de nos chroniques météorologiques, nous commençons à ressembler à un disque rayé. Mais ce n'est pas notre faute ! Le climat ne cesse de se balancer d'un extrême à l'autre...
© Sott.net
Auparavant un événement rare, le Danube en Autriche et en Hongrie a gelé 3 fois au cours de la dernière décennie.
Les faits marquants du mois dernier comprennent :
  • Des incendies de forêt record au Chili et en Argentine (où il y aussi eu des précipitations record)
  • Un record de pluviosité clôturant la sécheresse record en Californie
  • Des records journaliers et mensuels des chutes de neige au Japon et dans l'ouest étasunien
  • Un record d'essaim de tornades dans le sud des États-Unis
  • Un record journalier de chutes de pluie dans le sud des États-Unis
  • Des records de froid et de chutes de neige en Europe de l'Est et du Sud
  • Un record de chute de neige dans le Sahara
  • Un record de chaleur en Australie et un record de froid en Nouvelle-Zélande
© Sott.net
Une massive doline s'est ouverte à Cheltenham, en Pennsylvanie, États-Unis.

Snowflake Cold

Un refroidissement local de l'Atlantique Nord qui inquiète les scientifiques

© Inconnu
Le refroidissement local de l'Atlantique nord particulièrement dans la mer du labrador inquiété les scientifiques. En effet ce phénomène relativement complexe est le résultat de la cessation du mélange d'eaux de l'océan.

Atlantico : Une équipe de chercheur, dont vous faite partie, a récemment découvert le risque d'un refroidissement rapide de l'Atlantique nord. Comment expliquer ce phénomène ? Quels sont les risques concrets auxquels nous devons faire face ?

Giovanni Sgubin : Notre équipe n'a pas découvert ce risque, il était déjà bien connu, notamment comme conséquence d'une possible interruption de la circulation thermohaline, c'est-à-dire le système de courant à grande échelle responsable du transport de la chaleur dans l'Atlantique du Nord. Un tel événement pourrait causer un refroidissement drastique de tout l'Atlantique du Nord. Cependant, cette possibilité reste pour nous relativement faible au cours du XXIème siècle. Les résultats d'une quarantaine de modèles climatiques montrent que même s'il y a un ralentissement de cette circulation à grande échelle, celui-ci sera très progressif et il y a de très faible chance d'un arrêt total.

Commentaire: La théorie du « gaz à effet de serre » ne surchauffe que les cerveaux dont elle est issue : Pour expliquer l'importance des changements climatiques auxquels nous assistons, on pourra porter son attention, par exemple, sur les rayonnements cosmiques et sur notre incroyable Soleil. Puis admettre, si l'on a envie, qu'il y a peu « à faire » et rien à contrôler. On pourra encore, éventuellement, accepter les cycles de la nature pour ce qu'ils sont : des mouvements indispensables à la vie elle-même, pour que celle-ci puisse perdurer.


Attention

Séisme au large de Fukushima de 5,6 également ressenti à Tokyo

Un séisme de magnitude 5,6 a eu lieu mardi dans le nord-est de Tokyo, a annoncé l'Agence météorologique du Japon. L'épicentre a été situé au large de la côte de la préfecture de Fukushima, où en 2011 un accident majeur a eu lieu en raison d'un tsunami. Les secousses ont été ressenties jusqu'à Tokyo. Les secousses ont duré plus de 30 secondes, selon des habitants de la zone où elles ont été le plus fortement ressenties, cités par la chaîne NHK.

© Sputnik
Tremblement de terre au large de Fukushima
Le tremblement de terre se trouve à une profondeur de 50 kilomètres. Aucune menace d'un tsunami n'a été annoncée, ni aucune donnée sur les dommages occasionnés. La magnitude indique la puissance de l'énergie libérée lors d'un séisme et représente l'amplitude maximale des ondes sismiques. Cependant, elle ne permet pas de juger la force de l'influence des tremblements de terre sur les objets situés à la surface de la Terre.

Commentaire:





Health

La Californie en proie à de violentes inondations, des milliers d'évacués

Des milliers de personnes ont reçu mercredi l'ordre d'évacuer leur maison dans la ville de San Jose, dans le nord de la Californie, en raison d'inondations qui ont aussi conduit à la fermeture d'une autoroute. Dans l'État de Californie, de violentes inondations — les plus importantes de ces 100 dernières années dans cette zone — ont été provoquées par le débordement de la rivière, qui court le long de la Silicon Valley, après des jours de fortes pluies, relatent les médias locaux.

© Inconnu
San José, Californie
La zone à évacuer comprend des parties de San Jose, la troisième ville la plus importante de Californie avec environ 1 million d'habitants. Environ 14 000 personnes ont été évacuées et plus de 200 ont dû être secourues par des canots pneumatiques des pompiers mardi soir.

Attention

On évacue ! Une ville californienne court le risque d'être inondée sous peu (photos, vidéos)

Le destin du barrage de Lake Oroville, dont la structure risque de s'effondrer suite à des pluies abondantes, se décidera dans les heures à venir. En attendant, le Département des Ressources hydriques de la Californie ordonne une évacuation immédiate de la population locale.

© Inconnu
On évacue !
Les autorités californiennes ont ordonné dimanche l'évacuation immédiate de la population vivant en aval du barrage de Lake Oroville, dont la structure pourrait s'effondrer, après les fortes pluies enregistrées ces derniers jours.Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, le shérif du comté de Butte ordonne à la population d'évacuer la région, précisant à trois reprises qu'il « ne s'agit pas d'un exercice ».

Commentaire: Signes des temps, partout :


Dominoes

Tous égaux face aux catastrophes naturelles ?

Alors que le Chili fait actuellement face aux pires incendies de son histoire, nous pouvons nous demander quelles sont les endroits les plus touchées par les catastrophes naturelles. De fait, si individuellement nous paraissons tous égaux face à ces aléas climatiques ou géologiques, il apparaît que certaines régions du monde sont bien plus vulnérables que d'autres, de par leur situation géographique et leur niveau de développement.

© Inconnu
Catastrophes
Une catastrophe naturelle est un événement brutal, d'origine naturelle, lié à un phénomène météorologique ou géologique générant un grand nombre de victimes et/ou de dégâts matériels. Cet événement peut être accentué par l'homme, que ce soit par la densité de sa population, l'influence de son activité sur l'environnement ou l'insuffisance des mesures de prévention desdites catastrophes.

Bell

Séisme aux Philippines : six morts, une centaine de blessés

Les sauveteurs étaient samedi à la recherche de survivants après un séisme de magnitude 6,5 qui a fait au moins six morts, une centaine de blessés et causé de nombreuses destructions dans le sud des Philippines. Les habitants de la ville côtière de Surigao, sur l'île de Mindanao, ont passé la nuit effrayés par les répliques après la secousse principale survenue dans la soirée de vendredi, quand de nombreuses personnes dormaient déjà.

© Inconnu
Un séime de 6,5 aux Philippines
"J'ai cru que c'était la fin du monde. Le revêtement des rues était éventré", a déclaré un habitant, Carlos Canseco, à la chaîne de télévision ABS-CBN. Mindanao est située à environ 700 kilomètres au sud-est de Manille, la capitale.

Snowflake Cold

Chute de la température de 17° en 24 heures à New York, la ville se retrouve sous 30cm de neige

Les New-yorkais ont été surpris ce jeudi 9 février par d'abondantes chutes de neige. En 24 heures, le thermomètre a brusquement chuté dans la région. Le point avec France 3.


New York mercredi 8 février 2017
Avec un thermomètre affichant -1°C, les New-yorkais ont été surpris par une tempête de neige ce jeudi 9 février. Un changement de temps qui a surpris les habitants de la grosse pomme alors que le thermomètre affichait encore 16°C la veille. Un changement climatique qui étonne même le maire de la ville. "Nous assistons à quelque chose que nous n'avions encore jamais vu. Hier, c'était une belle journée de printemps en plein hiver, et aujourd'hui, nous devons affronter une véritable tempête de neige. Une tempête inhabituelle, violente et intense", a déploré Bill de Blasio.

Les écoles fermées


New York jeudi 9 février 2017

Commentaire: Heureusement, comme on peut le voir dans le reportage, les habitants de New York adooorent ce temps. Ouf !