Bienvenue à Sott.net
dim., 11 déc. 2016
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Changements Terrestres
Carte

Blue Planet

Puissant séisme de 7,8 et alerte au tsunami en Nouvelle-Zélande

Un puissant tremblement de terre de magnitude a été ressenti ce dimanche matin en Nouvelle-Zélande, dans l'île du Sud. La magnitude mesurée par l'Institut de géologie américain (USGS) serait de 7,8.
© Marty Melville/AFP
Dans les rues de Wellington en Nouvelle-Zélande après le puissant séisme dans l'île du Sud
L'épicentre a été localisé à 90 km environ de la ville de Christchurch, déjà terriblement éprouvée par le séisme de février 2011, de magnitude 6,3. Il avait fait 185 morts.

« J'espère que tout le monde est sain et sauf après le séisme de cette nuit », a tweeté le Premier ministre John Key.
La première secousse s'est produite à 12h02 (heure française), à 20 km au nord-est de Culverden, à une profondeur de 39 km. Elle a été suivie d'une dizaine de répliques. Aucune victime n'a été signalée dans un premier temps. Selon la sismologue Anna Kaiser, qui travaille pour le centre gouvernemental GNS Science, les secousses se sont produites près de la côte.

Commentaire: Voir la vue mondiale des changements terrestres pour le mois dernier : Cet outil peut être utilisé pour n'importe quel catégorie présente sur le site de SOTT.net




Attention

L'est du Japon frappé par un séisme de magnitude 6,2

Un séisme de magnitude 6,2 s'est produit samedi dans l'est du Japon, où aucun dommage ni victime n'était signalé pour le moment. Ce tremblement de terre, d'une profondeur de 44 km, est survenu à 06H42 (21H42 GMT) au large de la côte nord-est de l'île principale de Honshu, soit à environ 350 km de Tokyo. Selon l'Institut de géophysique américain (USGS), aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée. Le Japon, situé à la jonction de quatre plaques tectoniques, connaît chaque année un grand nombre de tremblements de terre relativement violents
© Google
La terre a tremblé au Japon
Les Japonais habitués aux séismes. Mais les normes de construction y sont très strictes et des exercices d'entraînement aux comportements à adopter en cas de catastrophe sont régulièrement menés, réduisant les pertes humaines et les dommages.

Commentaire: Lire aussi :


Blue Planet

Cette menace pour des millions d'humains qui dort au fond des océans

La disparition du corail de l'océan mondial représente un préjudice sans précédent pour des millions de personnes, tant sur le plan environnemental qu'économique.
© Inconnu
La barrière de corail vue du ciel de l'Australie
On savait déjà que la Grande barrière de corail — le plus grand récif corallien du monde en Australie — avait subi une soudaine décoloration et que les coraux blanchis avaient péri en grand nombre. Selon les experts, le problème était dû au « réchauffement de l'océan » et à l'augmentation de son acidité.

Les derniers calculs indiquent que si cette tendance se maintenait, d'ici 2050 la disparition massive des coraux entraînerait des conséquences catastrophiques pour des dizaines de millions d'êtres humains à travers le monde. Selon le groupe international de chercheurs, le plus important préjudice menace les régions où les récifs coralliens servent à protéger la ligne côtière. Une fois disparues, ces barrières ouvriront la voie aux vagues qui inonderont les colonies côtières.

Better Earth

Quand la nature sculpte des milliers de boules de neige en Sibérie

Alors que l'hiver et ses réjouissances ne sont pas encore à nos portes, dans un village de Sibérie, les habitants ont eu la surprise de découvrir des milliers d'énormes boules de neige au beau milieu de la nature. Un phénomène naturel rare.

C'est dans le petit village de Nyda que les quelque 2 000 habitants ont découvert ce vendredi 4 novembre 2016 des milliers de grosses boules de neige échouées au beau milieu de la nature. Certaines font la taille d'une balle de tennis, d'autres d'un ballon de basket et elles sont si parfaites qu'elles semblent avoir été modelées par l'homme. Mais il n'en est rien, c'est bien la nature qui s'est chargée de sculpter ce spectacle.

Pour les habitants de ce village situé au nord du pays, au niveau du golfe de l'Ob, « un golfe de la mer de Kara formé par l'embouchure de l'Ob au nord de la Iamalie » c'est pourtant la première fois que cela arrive. « Nous ne les avons vues qu'à un seul endroit. C'est comme si quelqu'un les avait éparpillés. Elles ont toutes une taille différente. [...] Nous avons tous été très surpris. Certains n'y ont cru qu'après les avoir vues de leurs propres yeux. Ça ne s'était jamais produit auparavant. Et il n'y avait pas beaucoup de neige pour qu'elles se forment. C'est très intéressant » déclare une habitante du village au Siberian Times.

Bizarro Earth

Une énorme doline engloutie en partie une avenue au Japon

C'est une scène digne d'un film catastrophe qui nous vient tout droit du Japon. Un effondrement de terrain a provoqué, mardi, l'apparition d'un trou géant en pleine ville. Et lorsque l'on dit "géant", il ne s'agit pas d'une hyperbole : une partie de l'artère du centre Fukuoka, au sud-ouest du pays, a ainsi été littéralement avalée par le cratère de 20 mètres sur 15.

Devant les caméras de la chaîne NHK, un jeune témoin raconte : "Il faisait encore un peu sombre dehors et ma première réaction a été de me dire 'la rue est-elle vraiment en train de s'enfoncer ?'". Il ajoute : " Quand j'ai vu cela, il y avait déjà deux trous et ils continuaient à s'étendre. J'ai commencé à prendre peur quand un feu de circulation, qui se trouvait à une intersection non loin, est tombé. Je me suis dit 'il faut partir d'ici'".
Quelques images. La première peu après 5h15 et la seconde il y a quelques minutes. #Fukuoka pic.twitter.com/MCu6SyPJIT

— Béné (ベネ) (@Bene_Fukuoka) 7 novembre 2016

Snowflake

Il neige en France et sur l'Europe, et cela n'avait plus été le cas depuis 1980 dans certaines régions

Il neige en France et sur l'Europe, et ce n'était pas arrivé depuis 1980 dans certaines régions à cette époque de l'année. Les premiers flocons de neige de la saison hivernale sont tombés sur la station météorologique de Sainte-Geneviève-des-Bois dans l'Essonne ce 7 novembre 2016, tenant temporairement au sol avec 1 cm de neige mouillée.

Il faut remonter à l'année 1980 pour retrouver des flocons aussi précoces, un peu plus précoces même, puisqu'ils étaient tombés le 4 novembre 1980.

Tornado1

Italie : une gigantesque tornade fait deux morts et de lourds dégâts à Ladispoli près de Rome (vidéos)

Une impressionnante tornade a frappé la ville de Ladispoli, sur la côte méditaranéenne, à 30 kilomètres au nord de Rome, le 6 novembre en fin de journée. Les autorités italiennes font pour l'instant état de deux morts. La première victime serait un jeune homme de 22 ans de nationalité indienne qui travaillait dans la région en tant que salarié agricole. Il est décédé après avoir été écrasé par un pan de mur arraché d'un immeuble par la tornade.
© Google
Furieuse tornade à Rome
L'autre victime serait un retraité de 60 ans, écrasé par une chute d'arbre alors qu'il se trouvait dans sa voiture, dans un village voisin de Ladispoli.

Commentaire:




Alarm Clock

Nouvelle forte secousse sismique de 6,6 de magnitude en Italie

Un fort tremblement de terre, de magnitude 6,6 selon l'institut américain de géologie (USGS), a frappé le 30 octobre vers 7h40 (6h40 GMT) le centre de l'Italie, quatre jours après deux séismes dans cette même région, selon les autorités. L'institut italien de sismologie a fait état de son côté d'une secousse d'une magnitude de 6,1.

© Stefano Pagliarini
Nouveau tremblement de terre en Italie
Ce nouveau séisme dont l'épicentre est situé dans le centre de l'Italie, à six kilomètres au nord de la petite vile de Norcia, a provoqué de nouvelles destructions mais semblait, en début de matinée, ne pas avoir fait de victimes. La plupart des habitants des villages alentours avaient en effet déjà été évacués.

Seismograph

Tremblement de terre en Italie

Une forte secousse sismique a été ressentie dans le centre de l'Italie mercredi vers le soir, y compris à Rome, mais les informations sur d'éventuels dégâts n'étaient pas disponibles dans l'immédiat. La secousse de magnitude 5,4 a été enregistrée à 9 km de profondeur dans la zone de Macerata, dans les Marches (centre), selon l'Institut national de géophysique et de volcanologie (INGV). L'Institut géologique américain a annoncé de son côté un séisme de magnitude 5,4 détecté près de Visso, dans la province de Macerata.
© Google
Séisme en Italie
Cette zone est très proche de la région d'Amatrice, qui avait été dévastée le 24 août par un violent séisme ayant fait près de 300 morts et de L'Aquila où un puissant séisme avait fait à peu près le même nombre morts en 2009.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Septembre 2016 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Traduction : SOTT

Tandis que l'Empire s'effondre sous son propre orgueil et que les étincelles du mécontentement se répandent au milieu des rumeurs de guerre mondiale, le bouleversement planétaire se poursuit sans relâche. L'ouragan du mois Matthew restera probablement dans les mémoires comme le pire cas de tempête de l'année aux États-Unis (et ailleurs), mais Hermine et Julia - deux autres tempêtes de ce mois de septembre - ont inondé le littoral du sud-est des États-Unis. L'une d'entre elles était le premier ouragan en Floride depuis 2005, et l'autre la première tempête à jamais se former directement sur le Sunshine State (surnom de la Floride).
© Sott.net
Une série de cyclones a également apporté des vagues d'inondations dans le sud-est de l'Australie, battant des records de précipitations remontant à la fondation du pays au 19e siècle, et amenant le pays dans son ensemble à son troisième record de l'hiver le plus humide. Pendant ce temps, plusieurs typhons dans le nord-ouest du Pacifique se sont abattus aux Philippines, à Taiwan, en Chine, en Corée et au Japon. Cinquante pour cent plus puissante aujourd'hui qu'il y a quarante ans, la plus importante de ces tempêtes cycloniques - de catégorie 5 et portant le nom de Meranti - fut jusqu'à présent la plus intense dans le monde cette année, et selon les livres des records, au deuxième rang derrière le typhon Haiyan de 2013.
© Sott.net
En plus des murs d'eau apportés par ces grandes tempêtes, des rafales descendantes locales ont apporté un record de précipitations, provoquant de graves inondations soudaines qui ont emporté les voitures, les maisons et les gens dans certaines parties des États-Unis,du Mexique, de la Tunisie, de la Grèce, de la Turquie, de l'Ukraine, de l'Inde, de l'Indonésie et de la Chine. L'Oklahoma aux États-Unis, qui n'avait jamais connu de tremblements de terre jusqu'à récemment, a pourtant ressenti la puissance de celui qui l'a frappée le mois dernier. Un tremblement de terre de puissance record a également frappé la Corée du Sud, tandis qu'à Skopje, en Macédoine, un violent séisme a endommagé les bâtiments et plongé les résidents dans la panique.
© Sott.net
Déluge en Grèce