Bienvenue à Sott.net
mer., 23 août 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Changements Terrestres
Carte

Magnify

Le professeur Istvan Marko explique pourquoi la théorie du réchauffement climatique doit nous faire rire

Intervention du Pr Istvan Marko, docteur en chimie et professeur à l'Université catholique de Louvain (UCL), lors de la réunion d'Agora Erasmus le 5 décembre à Bruxelles. Questions et réponses ainsi que les autres vidéos la réunion: http://www.agora-erasmus.be/VIDEO-Reu...


Fire

Incendies en Floride : Près de 9.000 maisons évacuées

Des dizaines d'incendies en activité brûlent des hectares de forêts en Floride, aux États-Unis. Les autorités ont dû procéder à l'évacuation de la population. Les autorités ont évacué environ 8 800 maisons en raison des incendies de forêt qui ravagent l'État américain de Floride, a annoncé la chaîne de télévision Local 10.
© Gina Ritter
u total, les pompiers de Floride luttent contre au moins 32 incendies sur une superficie totale de trois hectares. ​Trois feux de forêts importants font rage à proximité des habitations. Selon les officiels, un des foyers d'incendie a été circonscrit dans le comté de Lee, un autre a été circonscrit à 60 % dans le comté de Polk et le troisième dans le comté de Collier est circonscrit à 20 %.

Snowflake Cold

Climat : réchauffement délirant ? Non, refroidissement brutal !


Commentaire: Inutile de compter sur le gouvernement pour nous préparer au refroidissement qui va nous tomber dessus. Il est sûr qu'en très haut-lieu, les élites savent parfaitement de quoi il en retourne : comment pourraient-ils ignorer ce que nous avons appris, nous, à notre petit niveau, d'une science non trafiquée, dispensée par les quelques chercheurs honnêtes qui officient encore deci delà ? Le maintien de la population dans l'ignorance participe donc certainement à l'accomplissement de noirs desseins et il n'est pas envisageable, pour ceux qui détiennent vraiment le pouvoir, de partager des ressources alimentaires et énergétiques que l'avènement d'un mini-âge glaciaire aura rendu inéquitablement disponibles pour l'ensemble des 7 milliards d'êtres humains qui peuplent aujourd'hui la Terre... Si le politicien obtient sa récompense immédiate, argent, pouvoir, avec sa misérable propagande réchauffiste, la dépopulation massive qu'un refroidissement brutal du climat entraîne obligatoirement est bien l'une des récompenses qu'obtiennent les gouvernants de l'ombre, n'en doutons pas.

© Inconnu
En 2007 l'IPCC a reconnu qu'il était illusoire d'assigner des grandeurs physiques aux modèles d'évolution du climat pour tester leur validité. Plus simplement énoncé cela revient à dire qu'il est impossible d'avoir une quelconque idée des températures futures et qu'il est donc tout aussi impossible de calculer la sensibilité du climat au CO2. Malgré cela l'IPCC a encouragé et financé indirectement via les institutions gouvernementales de nombreux universitaires pour persévérer dans la mise au point de modèles décrivant l'évolution future du climat et rassembler, parfois au mépris des principes fondamentaux de l'honnêteté scientifique de base, toutes sortes d'arguments confortant l'hypothèse du réchauffement d'origine anthropique, depuis la disparition supposée des ours blancs et des banquises polaires jusqu'à l'acidification des océans provoquant la mort des coraux. Il en reste la conclusion à l'emporte-pièce qu'il faut se résigner malgré tout à contrôler les émissions de CO2 comme cela fut présenté à la COP21. Cette dissonance dans les connaissances est tellement extrême qu'elle en est irrationnelle car il n'y a encore aujourd'hui aucune évidence que le CO2 joue un quelconque rôle dans l'évolution globale des températures.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Mars 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Le chaos environnemental planétaire a joué ce mois-ci les prolongations et ce sans relâche.
© Sott.net
Une énorme vague s'est abattue sur les côtes de la ville de Durban en Afrique du Sud. L'onde de marée haute de 5 mètres a fait fuir des baigneurs et causé des dégâts considérables sur les structures côtières et les plages
Plusieurs spectaculaires bolides cosmiques ont été vus d'un bout du monde à l'autre. Les feux de forêt ont ravagé plusieurs états du Midwest étasunien alors que des vents exceptionnellement puissants ont frappé les États de l'Illinois et de New York. Une féroce tempête s'est abattue sur l'île de Madagascar dans l'Océan Indien, tout comme sur le Brésil, la Nouvelle-Zélande et la France.
© Sott.net
Un énorme « jet bleu » - variablement dénommé phénomène lumineux transitoire, sprite ou sylphe - a été capturé au-dessus du Brésil
De graves inondations ont touché plusieurs régions du globe dont la plus grande victime fut le Pérou, où des dizaines de personnes sont mortes et des centaines de milliers d'autres ont perdu leurs foyers. Avec d'inhabituels raz de marée voguant de l'Iran à l'Afrique du Sud, d'étranges explosions au « gaz » au Royaume-Uni et des fuites de gaz de méthane en Russie, sans parler de la neige au large des côtes de l'Afrique et des éclairs qui ont pointé leur foudre sur des voitures, le mois de mars a été un mois assez intense pour la grosse boule bleue et ses habitants.
© Sott.net
Un rare arc circumhorizontal ou « arc-en-ciel de feu » a été capturé dans le ciel du Paraguay

Arrow Down

Une doline géante avale un chien dans le nord de la Floride

Un chien de la race carlin âgé de 10 ans appelé Cookie est sain et sauf après être tombé dans un puits géant après une forte tempête de pluie dans le nord de la Floride.
© Inconnu
La doline
Les équipes de plusieurs agences ont travaillé cinq heures pour le remonter en surface mardi soir près de Gainesville.

Gainesville Sun rapporte que Cookie a suivi sa propriétaire, Patricia Langston, dans sa grange mardi soir. Le chien s'est arrêté pour gratter. Alors qu'il faisait un pas en avant, le sol s'est ouvert et Cookie est tombé dans le trou.

Laurel Johanson, l'autre propriétaire de Cookie, a dit que le chien a disparu de la vue dans le trou de 9m de profondeur.

Le Service de traitement d'urgence vétérinaire de l'Université de Floride et d'autres équipages ont creusé des heures jusqu'à ce que l'étudiante vétérinaire Jennifer Groover, quatrième année, ait finalement pu descendre dans le trou pour récupérer Cookie. Elle a dit que le chien s'est blotti sur ses genoux et qu'ils ont été hissés en sécurité.

Traduction Sott

Fire

Après 250 ans de sommeil, le volcan russe Kambalny se réveille


Commentaire: Le volcan est situé sur la fameuse ceinture de feu du Pacifique qui, n'en doutons pas, changerait probablement la face du monde en un rien de temps si elle se réveillait vraiment...


© Inconnu
La dernière fois que le volcan Kambalny a fait éruption, les États-Unis n'existaient pas. La semaine dernière, après un sommeil de 248 ans, le volcan russe est entré en éruption et a surpris les scientifiques.

Au sud de la péninsule de Kamtchatka, en Russie, une région de la taille de la Californie abrite plus de 300 volcans et la plus grande concentration au monde de volcans actifs. On y trouve le Kambalny, haut de 2 156 mètres et composé de cinq grands cratères. Selon les rapports, la dernière activité de ce volcan remonte à 1769, alors que Catherine II (la Grande Catherine) était impératrice de toutes les Russies (de 1762 jusqu'à sa mort en 1796). Sa dernière forte activité remonte à l'an 1350.

Après un sommeil qui aura donc duré 248 ans, le volcan Kambalny s'est réveillé ce 24 mars 2017 projetant des cendres à sept kilomètres d'altitude. « C'est le premier événement volcanique sérieux à Kambalny dans l'histoire moderne des observations scientifiques », déclare Olga Girina, responsable de l'Équipe d'intervention d'éruption volcanique de Kamtchatka (KVERT). Cette équipe en place depuis 1993 observe l'activité volcanique de la région et « rien ne montrait une éventuelle éruption du Kambalny », ajoute Olga Girina à l'agence de presse russe TASS.

Ambulance

Colombie : plus de 200 morts dans une coulée de boue

MOCOA, Colombie - La Colombie est en deuil après une gigantesque coulée de boue qui a fait plus de 200 morts, des centaines de disparus et de blessés, suite aux fortes pluies affectant la région andine, dont aussi le Pérou et l'Équateur. La Croix-Rouge a répertorié 206 morts, 202 blessés et 220 disparus, après cette catastrophe qui a ravagé tard vendredi soir la ville de Mocoa, chef-lieu du Putumayo, dans le sud du pays, et dont le bilan pourrait encore s'alourdir.
© COLOMBIAN ARMY HANDOUT EFE | ATLAS
Colombie aujourd'hui
« Nos cœurs sont avec les familles des victimes et les personnes affectées par cette tragédie», a tweeté le président Juan Manuel Santos, qui a pris sur place la direction des secours et déclaré l'état de « calamité publique » pour les « accélérer ».

Commentaire: Lire aussi :


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Février 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Ce qui a démarré en janvier s'est poursuivi en février. Aux États-Unis, des inondations massives se sont produites en Californie en raison des « rivières atmosphériques » qui ont déversé de grandes quantités de pluie sur les zones côtières ainsi que de grandes quantités de neige sur la Sierra Nevada. La fonte de cette neige a provoqué de nouvelles inondations dans l'État du Nevada. L'Est du Canada a également connu des chutes de neige record, tout comme l'Iran, le Kazakhstan, l'Afghanistan et le Japon.
© Sott.net
Les régions généralement sèches du nord-ouest de l'Australie ont connu des précipitations et des inondations sans précédent.
Des incendies de forêt ont éclaté dans l'est de l'Australie et en Nouvelle-Zélande alors que des précipitations record ont inondé l'Australie occidentale. D'importantes inondations ont également touché plusieurs pays d'Amérique du Sud, dont le Chili, le Pérou et la Colombie.
© Sott.net
Des centaines de baleines pilotes sont mortes dans un échouage massif en Nouvelle-Zélande, le plus grand jamais vu là-bas. Malgré les efforts de la population locale, la plupart des baleines sont mortes.
Il y a au moins 30 volcans actifs dans le monde en ce moment, dont un vraiment impressionnant au Guatemala. D'énormes crevasses de terre se sont ouvertes au Pakistan et en Italie.
© Sott.net
De sévères précipitations ont frappé l'Arabie Saoudite, inondant les zones urbaines et provoquant des glissements de terrain, chutes de pierres et crues soudaines qui ont emporté les véhicules.

Windsock

Debbie : le cyclone qui arrive en Australie


Commentaire : À l'heure où nous publions cet article, Debbie est déjà sur les côtes nord-est australiennes dans le Queensland. Elle a fait une arrivée fracassante en touchant les terres à 260 km/h.


Des milliers de personnes, dont des touristes, ont été évacuées lundi du nord-est de l'Australie en prévision de l'arrivée du puissant cyclone Debbie, le plus violent depuis plusieurs années dans la région. Le cyclone se forme depuis plusieurs jours au large de l'Etat du Queensland et devrait toucher terre mardi peu après l'aube, a expliqué le Bureau de la météorologie.
© AFP | PETER PARKS
Une affiche de campagne sur les mesures à prendre en cas de cyclone près de la ville de Townsville, dans le nord du Queensland, où des milliers de personnes ont été évacuées à l'approche du cyclone Debbie, le 27 mars 2017 en Australie
Lundi soir, il était classé en catégorie quatre sur une échelle de cinq. Les habitants ont été mis en garde contre les risques associés à cette tempête, la plus violente depuis le cyclone Yasi en 2011, qui avait détruit des maisons du nord du Queensland et des récoltes.

Commentaire:





Better Earth

Un refroidissement rapide en Atlantique nord ?

Vous vous en êtes peut-être aperçus mais depuis peu de temps, une tache dans l'Atlantique nord apparaît sur les cartes d'anomalies de température des eaux océaniques. Il s'agit là d'une zone où la température de l'eau demeure plus froide qu'en temps normal et ce depuis maintenant presque 5 années. Alors, comment devons-nous interpréter ces observations ? Qu'elle sera l'évolution future de ce phénomène encore mal compris par la communauté scientifique ?

Nous assistons à un phénomène climatique encore trop jeune pour être compris dans son intégralité. C'est un peu la même chose avec l'hypothèse d'une amplification des phénomènes extrêmes, comme les cyclones par exemple, en lien avec le réchauffement planétaire qui, rappelons-le, n'est apparu qu'assez récemment (environ une trentaine d'années). Cette ''cold blob'' ou ''tache froide'' observée sur l'Atlantique nord est depuis peu de temps sous surveillance et des projections sont actuellement en cours pour tenter d'en savoir plus sur son évolution future.