Bienvenue à Sott.net
mer., 23 août 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Changements Terrestres
Carte

Bell

Séisme aux Philippines : six morts, une centaine de blessés

Les sauveteurs étaient samedi à la recherche de survivants après un séisme de magnitude 6,5 qui a fait au moins six morts, une centaine de blessés et causé de nombreuses destructions dans le sud des Philippines. Les habitants de la ville côtière de Surigao, sur l'île de Mindanao, ont passé la nuit effrayés par les répliques après la secousse principale survenue dans la soirée de vendredi, quand de nombreuses personnes dormaient déjà.

© Inconnu
Un séime de 6,5 aux Philippines
"J'ai cru que c'était la fin du monde. Le revêtement des rues était éventré", a déclaré un habitant, Carlos Canseco, à la chaîne de télévision ABS-CBN. Mindanao est située à environ 700 kilomètres au sud-est de Manille, la capitale.

Snowflake Cold

Chute de la température de 17° en 24 heures à New York, la ville se retrouve sous 30cm de neige

Les New-yorkais ont été surpris ce jeudi 9 février par d'abondantes chutes de neige. En 24 heures, le thermomètre a brusquement chuté dans la région. Le point avec France 3.


New York mercredi 8 février 2017
Avec un thermomètre affichant -1°C, les New-yorkais ont été surpris par une tempête de neige ce jeudi 9 février. Un changement de temps qui a surpris les habitants de la grosse pomme alors que le thermomètre affichait encore 16°C la veille. Un changement climatique qui étonne même le maire de la ville. "Nous assistons à quelque chose que nous n'avions encore jamais vu. Hier, c'était une belle journée de printemps en plein hiver, et aujourd'hui, nous devons affronter une véritable tempête de neige. Une tempête inhabituelle, violente et intense", a déploré Bill de Blasio.

Les écoles fermées


New York jeudi 9 février 2017

Commentaire: Heureusement, comme on peut le voir dans le reportage, les habitants de New York adooorent ce temps. Ouf !


Attention

Signes des temps : des centaines de baleines meurent échouées en Nouvelle-Zélande

Il s'agit du troisième plus important échouement de baleines jamais recensé en Nouvelle-Zélande, où de tels événements sont relativement fréquents. Plus de 400 baleines-pilotes se sont échouées, dans la nuit de jeudi 9 à vendredi 10 février sur une plage de Nouvelle-Zélande, a annoncé le service de protection de l'environnement.
© TRACY NEAL / AFP
De nombreux bénévoles sont venus secourir les baleines échouées, vendredi 10 février, sur la plage de Farewell Spit
Selon les autorités, près des trois quarts de celles-ci seraient mortes sur la plage de Farewell Spit située dans la région de Golden Bay, dans l'extrême nord de l'île du Sud, l'une des principales îles qui forment la Nouvelle-Zélande.

Aucune explication scientifique de ce comportement


Les volontaires ont toutefois réussi à renflouer la plupart des baleines-pilotes vivantes et ont formé une chaîne humaine pour tenter de les empêcher de s'échouer à nouveau. Selon Andrew Lamason, directeur régional du service de protection de l'environnement, il n'existe pas d'explication scientifique certaine de ce comportement, mais la géographie sous-marine du lieu pourrait être en cause.
« A Farewell Spit, il y a une grande quantité de sable en forme de crochet et les eaux sont peu profondes, explique-t-il. Une fois que les baleines sont entrées dedans il est très difficile pour elles d'en ressortir. »

Commentaire: Il est évident que si les baleines échouent c'est pour une raison. Serait-ce que les eaux sont trop contaminées ? Se passe-t-il quelque chose (méthane, volcanisme, changement magnétique, ...) au fond des océans qui nous reste caché mais dont ces créatures en seraient le signe avant-coureur ? Quel est donc le message que les baleines nous délivrent lorsqu'elles meurent sur les plages de nos cités ? Il serait peut-être temps de trouver la cause, même si les scientifiques ne la trouvent pas (ou ne font pas un effort pour la trouver). La survie des baleines est sûrement liée à la survie de l'espèce humaine... Ne sont-elles pas de la famille des mammifères, comme nous ?


Bell

Martinique : seisme de 6,1

Un séisme a frappé la Martinique et a été ressenti en Guadeloupe dans la soirée du 3 février. Le tremblement de terre a fait quelques blessés et causé des dégâts matériels. Des milliers de personnes ont été privés d'électricité. Ce tremblement de terre a été fortement ressenti à travers toute l'île et en particulier dans les communes proches du littoral atlantique.

© NICOLAS ASFOURI / AFP
Tremblement de terre en Martinique
L'épicentre, selon l'OVSM-IPGP était localisé en Atlantique « à 67 km à l'est-nord-est de la commune de Trinité et à 24 km de profondeur ». Les réseaux sociaux se sont vite fait l'écho du séisme rapportant des scènes de panique. Par ailleurs, quelques dégâts matériels ont été enregistrés dans des grandes surfaces et notamment au Lamentin, au Robert et à Sainte-Marie.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Décembre 2016 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Alors que nous entrons dans un climat géopolitique nouveau et incertain avec l'investiture du président étasunien Donald Trump, nous semblons également entrer dans un climat naturel nouveau et incertain.
© Sott.net
Un spectaculaire nuage iridescent « arc-en-ciel » est apparu à Caxias dans le nord-est du Brésil
L'incessante augmentation mondiale des conditions météorologiques extrêmes, des bouleversements géologiques et des bombardements cosmiques s'est poursuivie le mois dernier, clôturant une année que les autorités ont déclarées être (à nouveau) « la plus chaude jamais enregistrée - et c'est la faute des humains ».
© Sott.net
Étrange ! Le brouillard a pris une forme sphéroïdale, en forme de dôme, à Tremeirchion, au nord du Pays de Galles
Pourtant, toujours aucune explication de leur part quant à la façon dont le « CO2 créé par l'homme » est responsable, entre autres de phénomènes naturels, nouveaux ou accrus, de toutes les dolines qui s'ouvrent et tuent des personnes ; des boules de feu météoriques qui jaillissent dans nos cieux ; du changement d'orientation des courants-jets à haute altitude ; et de l'augmentation de la fréquence des séismes multiplié par deux, voire trois.
© Sott.net
De multiples feux de forêts ont éclaté en Suisse - au beau milieu de l'hiver !
Mais ne vous préoccupez pas de ces détails - ce sont probablement juste des signes indiquant que nous nous dirigeons vers une autre époque glaciaire.

Les points forts de notre vidéo mensuelle de décembre 2016 comprennent :
  • Un persistant et lourd brouillard à travers le monde le mois dernier - Europe du Nord, Inde, Chine et golfe Persique.
  • Le retour du « vortex polaire » à la fois en Amérique du Nord et en Russie, avec des records de neige et de froid.
  • De la neige dans le désert du Sahara, le désert d'Arabie et la Syrie.
  • Des tempêtes de neige, tornades de neige, des « murs de brouillard », des « dômes de brouillard », des « disques de glace en rotation », et d'autres phénomènes météorologiques bizarres liés au froid !
  • Une forte inondation (et une tornade) à travers le sud de l'« ensoleillée » Espagne.
  • Éclosion de feux de forêt dans les Alpes suisses... en hiver !?
  • Au moins une demi-douzaine d'événements météorologiques spectaculaires en Amérique du Nord et du Sud, en Europe et en Asie centrale.
  • Une succession de puissants tremblements de terre et des éruptions volcaniques autour de l'anneau de feu du Pacifique.
  • Des inondations répandues en Asie du Sud-Est pendant la « saison sèche ».
  • Des précipitations record dans les régions désertiques de l'Australie.

Snowflake Cold

Brise-glaces russes bloqués dans l'Arctique et yachts au-dessus de volcans sous-marins

Des briseurs de glace russes sont bloqués dans une glace de mer complètement inattendue et d'une épaisseur inhabituelle. Mais bon on nous a dit que la calotte glaciaire disparaissait.
© Capture YouTube
Les navires Kapitan Dranitsyn et Almirante Makarov « coincés » à l'est pour le reste de l'hiver après avoir été piégés au large de Chukotka.
Un yacht privé a navigué à travers des pierres ponces flottantes et puis il a ensuite vu un volcan sous-marin et il a navigué par-dessus. L'article du journal Herald de la Nouvelle-Zélande, est un article épique et une bonne étude d'un cas de « Le biais du réchauffement climatique des médias ».


Sources

Attention

Étrange et inquiétant : Une fissure géante se forme dans l'État d'Arizona

Dans l'État d'Arizona, une fissure géante s'est formée en plein désert. La cause de ce phénomène naturel demeure pour l'instant inconnue. Une fissure géante, dont la longueur dépasse trois kilomètres, s'est formée aux alentours des monts Tator Hills, dans le comté de Pinal, écrit le journal The Daily Mail.

© Inconnu
La fissure
Concernant la profondeur de cette dernière, les spécialistes d'un service géologique local, l'Arizona Geological Survey (AZGS), ne sont pas encore en mesure de la déterminer avec précision. Quoi qu'il en soit, la vidéo qu'ils ont réussi à tourner dans la foulée grâce à deux drones autoguidés permet d'en évaluer l'envergure.

Commentaire:




Snowflake

Réchauffement toujours : En Algérie le Sahara recouvert de neige

L'Algérie vit un épisode neigeux très important depuis plusieurs jours. Les internautes s'extasient sur la beauté du désert avec son burnous blanc. La neige a recouvert le sable dans le Sahara algérien.

© DR/Capture d'écran Facebook
Désert recouvert de neige
Les Algériens n'en reviennent pas, ils expriment leur étonnement mais aussi leur admiration pour le Sahara sous la neige. Un important épisode neigeux sévit dans le pays depuis plusieurs jours. Routes coupées, écoles fermées, hôpitaux inondés et malades évacués par canots de sauvetage. L'Algérie grelotte. Sur les réseaux, le désert avec son burnous (manteau) blanc fait le bonheur des internautes.

Tornado2

Impressionnantes trombes marines dans le Var

Vous avez été nombreux à observer ce phénomène au large de nos côtes ce jeudi matin.

Les trombes marines sont assez fréquentes en automne et en hiver, et se forment en fonction des différences de températures entre la surface de l'eau et l'air en altitude, et de la direction des vents.

Elles ont été observées ce jeudi matin du côté d'Hyères et La Londe.

Merci à tous les internautes pour leurs images, que vous trouverez aussi en commentaires sur notre page Facebook.

Snowflake Cold

Une mini-période glaciaire pourrait frapper la Terre à partir de 2030

D'après des scientifiques britanniques, le Soleil pourrait être confronté, dès 2030, à un phénomène appelé « minimum de Maunder ». Celui-ci pourrait provoquer une nette baisse des températures sur Terre.
© Saul Loeb/AFP
Pour avancer cette hypothèse stupéfiante, l‘organisme se base sur la mise au point d'un nouveau modèle des cycles solaires qui permet « des prédictions d'une précision sans précédent ». (Image d'illustration)
La Terre va-t-elle connaître de nouveau un « petit âge glaciaire » ? D'après une étude menée par la Royal Astronomical Society, un organisme de recherche astronomique britannique, l'activité du Soleil pourrait brutalement chuter de 60% d'ici les années 2030-2040, provoquant une baisse de température généralisée comme de 1645 à 1715. Une période appelée « Minimum de Maunder », se traduisant par un nombre de taches solaires - de petites régions sombres où la température est plus basse que celle de son environnement - très faible.

Pour avancer cette hypothèse, l'organisme se base sur la mise au point d'un nouveau modèle des cycles solaires qui permet « des prédictions d'une précision sans précédent », commente l'organisme. Le modèle repose sur l'analyse de la circulation des champs magnétiques à l'intérieur et à la surface du Soleil, un phénomène appelé « effet dynamo ».

« Nous avons remarqué que les deux vagues magnétiques qui circulent à l'intérieur du Soleil ont pour origine deux différentes couches de matière. Elles ont toutes deux une fréquence d'environ 11 années, même si elles sont légèrement différentes et sont parfois décalées. Au cours d'un cycle, les vagues fluctuent entre les hémisphères nord et sud du Soleil. En combinant les effets des vagues et en les comparant avec les données réelles du cycle du soleil, nos prévisions montrent une exactitude de 97 % », a expliqué le professeur Valentina Zharkova, lors d'une présentation devant l'Assemblée nationale de l'astronomie à Llandudno, au nord du Pays de Galles.

Commentaire: Voir aussi cet article qui prédit une période glacière pour plus tôt encore (2020) :
  • Le grand gel planétaire - Prédiction que dans 4 ans surviendra un âge de glace de 15 ans, le soleil se préparant à « hiberner »