Bienvenue à Sott.net
mar., 26 juil. 2016
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Changements Terrestres
Carte

Health

La terre continue a trembler au Japon : séismes de grande intensité dans les deux derniers jours

L'image est impressionnante. Elle montre le flanc d'une montagne effondré, comme une entaille dans la verdoyance des contreforts surplombant Minamiaso, village du département de Kumamoto qui s'étend au sud du mont Aso. Provoqué par les multiples répliques qui continuent de secouer l'île de Kyushu, dans le sud-ouest du Japon, et qui ont fait au moins 41 morts dans la nuit de vendredi à samedi, selon un nouveau bilan, le glissement de terrain a emporté une voie ferrée et une route. Le grand pont d'Aso n'est plus. Le tunnel de Tawarayama, entre Minamiaso et le village de Nishihara, s'est écroulé. Non loin de là, les répliques auraient détruit le sanctuaire d'Aso, l'un des plus anciens de l'Archipel et important bien culturel nippon.

© Google
Séismes tres puissants au Japon depuis deux jours
Ces constats témoignent de l'augmentation des dégâts dans cette région soumise, depuis le soir du 14 avril, à une succession d'importants séismes, au niveau de la faille dite de Futagawa Hinagu. La série a commencé avec un tremblement de terre de magnitude 6,5, qui a été suivi par des dizaines de répliques. La nuit du vendredi 15 au samedi 16 a été marquée par un nouveau puissant tremblement de terre, de magnitude 7,3. Enregistré à 1 h 25 du matin, il a été suivi de répliques s'enchaînant à un rythme élevé, une toutes les 10 minutes environ. Une alerte au tsunami a été émise après le séisme par l'agence japonaise de météorologie dans les mers de Yatsushiro et d'Ariake, les noms donnés aux deux baies de Kumamoto.

Cloud Precipitation

Pluies torrentielles en Arabie Saoudite et au Yémen : plus de 30 morts

Au moins 14 personnes ont été tuées au Yémen en raison des pluies diluviennes qui ont provoqué des glissements de terrain dans la province de Heya, dans le Nord-Ouest du pays.


Des témoins ont déclaré que de gros rochers sont tombés sur des maisons dans la région de Bayt Kadam, Sharas, situé dans la province de Heya.

Des dizaines de familles ont été déplacées en raison des torrents d'eau qui ce sont suite aux grandes quantités de précipitations tombées en peu de temps.

La pluie a également causé des perturbations au niveau de la circulation, sur les routes reliant les provinces de Heya et Imran, la route principale reliant la capitale Sana'a avec le port Al Hudeida sur la mer Rouge (ouest).

Dans la capitale, l'eau a emporté des véhicules stationnés dans les rues.

Windsock

Tremblement de terre au Japon de 6,4 à l'échelle Ritcher

Un "fort" tremblement de terre, de magnitude 6,4, s'est produit jeudi soir dans le sud-ouest du Japon, dans la préfecture de Kumamoto, où se trouvent plusieurs réacteurs nucléaires, a annoncé l'agence de météorologie japonaise. Le séisme survenu à 21H26 (12H26 GMT) n'a pas créé de risques de tsunami, a précisé le même organisme.

© Capture écran [email protected]
La chaîne de télévision NHK a diffusé des images de sa rédaction durant le tremblement de terre.
L'Institut américain de géophysique (USGS) a pour sa part mesuré une magnitude de 6.Un deuxième séisme, de magnitude 5,7, a eu lieu à 22H07, a annoncé plus tard l'agence de météorologie japonaise, excluant cette fois encore l'éventualité d'un tsunami.

Tornado2

Résumé SOTT - Mars 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres

Des records de lourdes chutes de neige printanières, des tornades destructrices, des avions qui tombent du ciel, des inondations catastrophiques sur tous les continents, des « sons métalliques dans le ciel » entendus dans divers endroits, plusieurs observations de boules de feu météoriques, de massives hécatombes animales, des dolines qui avalent des véhicules en mouvement... Ce sont quelques-uns des signes des temps pour mars 2016...

Red Flag

Un puissant séisme frappe le Myanmar (Birmanie) : 6,9

Un puissant séisme de magnitude 6,9 a secoué le Myanmar mercredi et été ressenti jusqu'en Inde et au Bangladesh. On ne rapportait ni dégâts, ni blessures dans l'immédiat. La secousse a frappé mercredi soir à une profondeur de 135 kilomètres, à environ 400 kilomètres au nord de la capitale birmane, Naypyidaw, selon l'Agence géologique américaine (USGS).

© AFP
Un tremblement de terre en Birmanie, 6,9
Un journaliste de l'Associated Press qui se trouvait dans un hôpital de Rangoon rapporte que l'édifice de sept étages a tremblé au moins deux fois, pendant au moins une minute. Plusieurs gens qui se trouvaient à l'intérieur - des visiteurs, des employés et des patients - sont sortis en courant.

L'épicentre se trouvait dans la jungle et les collines à environ 220 kilomètres au nord-est de Mandalay, la deuxième ville en importance du pays. La région est très active sismiquement, mais elle n'est que peu peuplée et la plupart des maisons qu'on y retrouve sont très modestes.

Commentaire: Un aperçu des changements terrestres du mois de Février 2016...




Cloud Precipitation

Texas : des grêlons aussi gros que des balles de Baseball


Hier lundi, le comté de Wylie situé au Nord-Est de Dallas, au Texas (USA), a été frappé par un puissant épisode de grêle, qui a provoqué de gros dégâts.

Les grêlons étaient aussi gros que des balles de Base Ball, et ont endommagé des centaines de véhicules et de nombreuses habitations.

Selon le national Weather Service, la taille des grêlons était de 11 à 12 cm.
Le système s'est déplacé en direction du Sud, touchant aussi les comtés de Collin et Rockwall, mais Wylie a été le plus durement touché.

Bizarro Earth

Des cercles mystérieux repérés dans la glace du lac Baïkal


Une formation étrange a été découverte en mars dernier sur le lac Baïkal, en Russie, a annoncé le Centre russe Scanex qui effectue des missions de télédétection de la Terre.

Les spécialistes du centre Scanex ont repéré un cercle dans la glace du lac russe Baïkal, au sud de la presqu'île de Sviatoï Nos, en analysant les photos fournies par les satellites de recherche scientifique américains Terra et Aqua.

Le cercle a une forme asymétrique (6x7,8 km), à la différence des formations détectées sur le lac par le passé. La dernière découverte d'un cercle de glace géant sur le lac Baïkal, en Sibérie orientale, remonte à 2014.

Arrow Up

Un puissant séisme ressenti au Pakistan, en Afghanistan et en Inde

Au moins deux personnes ont été tuées et dix autres blessées dimanche après-midi au Pakistan à la suite d'un séisme d'une magnitude de 7,1 sur l'échelle ouverte de Richter qui a également été ressenti en Afghanistan et en Inde, a-t-on appris de sources concordantes. Le département météorologique du Pakistan a indiqué que le séisme avait frappé le pays à 15h29 heure locale et que le foyer avait été localisé à une profondeur de 236 km dans la chaîne de montagnes de l'Hindou Kouch, à la frontière pakistano-afghane.

© Google
Les secousses ont été ressenties à Islamabad, dans certaines parties de la province du Pendjab (est) et de la province de Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest), y compris à son chef-lieu, Peshawar, ainsi que dans des zones tribales. Les secousses ont également été ressenties en Afghanistan et en Inde.

Cloud Precipitation

Inondations en Argentine : plus de 13 000 personnes affectées


Les fortes pluies se poursuivent et affectent principalement le Nord de l'Argentine, où plus de 13 000 personnes ont été affectées par ces intempéries.

Les provinces les plus touchées sont celles de Santa Fé, Entre Rios, Corrientes et Formosa où des villes entières ont les pieds dans l'eau.

Dans la province de Corrientes, 5000 personnes se situant des zones rurales restent isolées du reste du pays.

Dans la province de Entre Rios, de nombreuses difficultés sont signalées dans les villes de Santa Elena et de La Paz, où l'on parle déjà de 1500 personnes touchées et 200 personnes déplacées.

Tornado1

Dégats causés par le cyclone Zena à Fidji, au moins deux morts

Alors que le cyclone Zena se situe désormais à 450 kilomètres environ à l'ouest de Nadi, le phénomène est passé en catégorie 3 et évolue à la vitesse de 19 nœuds. Le point de la situation, à 15 heures aujourd'hui : au moins deux morts sont à déplorer, tous deux dans le secteur de Nadi, un étudiant de 19 ans qui traversait une rivière ainsi qu'un homme de 70 ans. 3 500 habitants de Nadi ont été évacué ; le centre-ville a été fermé, à cause des inondations.

© www.facebook.com/FijianGovernment
Les principales rivières de l'archipel sont susceptibles de déborder dans les vingt-quatre à quarante-huit heures. Le gouvernement insiste sur la nécessité pour les habitants de se mettre à l'abri. Le gouvernement fidjien a également publié de nombreuses photos des intempéries sur sa page Facebook.