Bienvenue à Sott.net
ven., 07 août 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Grande Étrangeté
Carte


Violin

Michel Sardou et son orchestre de violons dans un rasoir

Michel Sardou

Michel Sardou
Dans l'émission « Coucou C'est Nous ! » diffusée le 23 février 1994 et présentée par Christophe Dechavanne, Michel Sardou explique les expériences étranges qu'ils ont eues, lui et ses invités, dans un château qu'il avait loué pour Noël.

Le château évoqué serait le Château du Maréchal de Saxe. A partir de 33'39.

Grey Alien

Crop circle — La « croix des Templiers » apparaît dans un champ français

Un crop circle [ou agroglyphe - NdT] géant, apparemment sorti de nulle part, a attiré les foules dans le champ d'un agriculteur du nord de la France.
Templar Crop Circle à Vimy près de Lens
© Reuters
Le signe géant des Templiers est en fait apparu le 5 juillet dans un champ à Vimy, près de Lens, et a créé une grande excitation dans la région — attirant des milliers de visiteurs.

L'agriculteur à qui appartiennent ces cultures de blé, Gérard Benoit, est tombé sur la rune alors qu'il conduisait son tracteur. « J'ai remarqué que les épis de maïs étaient couchés sur le sol. J'ai cru que quelqu'un avait endommagé mon blé pendant la nuit, mais j'ai alors réalisé qu'il formait un motif, c'est bien fait. Nous n'avons jamais vu d'agroglyphe avant. On en voit dans les films ». « C'est du vandalisme mais on s'est dit : pour une fois, c'est bien ! » a répondu Nicolas Benoit, le fils du fermier.

Play

OVNIS : une affaire d'États

En 2019, l'US Navy a confirmé la réalité de vidéos d'OVNIs déclassifiées un an plus tôt qui provenaient des caméras embarquées de chasseurs. Ces aéronefs d'origine inconnue effectuaient des manœuvres impossibles défiant les lois de la physique...

ovnis filhos
Dans le cadre de la diffusion du documentaire (ci-dessous) OVNIS : une affaire d'États, réalisé par Dominique Filhol en 2019, Alain Juillet, l'ancien directeur des renseignements à la DGSE, a réalisé une interview pour Paris Match. Morceaux choisis :
« Dans le domaine particulier des OVNIs, sans parler des gens qui voient une soucoupe volante se poser dans un champ, il y des pilotes de chasse, des astronautes, des gens qui sont tout sauf des rigolos et rapportent des observations très précises. Il ne faut pas dire que ce sont des bêtises mais juste reconnaître qu'il y a des choses qui nous échappent. C'est dans cadre là que je me suis intéressé à ce problème car la première chose que l'on voit quand on étudie ce phénomène, c'est qu'à l'évidence ces engins ou ces apparitions ne fonctionnent pas selon les lois terrestres et en particulier qu'ils ne sont pas soumis à la gravitation. La question qui se pose est donc : un pays a-t-il mis au point un système qui permet d'échapper à la gravitation ? Il y a 20 ans, j'aurais répondu : « Pourquoi-pas? ». Mais, aujourd'hui, si un pays dans le monde avait réalisé une telle découverte, on le saurait. Aucun progrès de cet ampleur ne peut rester secret. C'est impossible. (...)

D'une façon ou d'une autre, il y aurait eu des fuites, une indiscrétion des scientifiques qui travaillent dessus... Puisqu'il n'y a absolument rien eu, c'est que c'est autre chose et que ça échappe à la dimension terrestre (...) nous passons d'une vision du monde modelée par la physique traditionnelle à une autre vision fondée sur la physique quantique. Et l'on comprend beaucoup mieux ces phénomènes à travers le prisme de la physique quantique qu'avec celui de la physique actuelle. (...)

Pour en revenir à la physique quantique, elle postule que deux points séparés peuvent être les mêmes. Cela nous paraît inconcevable mais à partir de là, on peut aller très loin, jusqu'à l'existence possible de mondes parallèles. A titre de comparaison, une mouche avec ses yeux à facettes peut voir d'autres dimensions que les nôtres bien qu'elle vive dans notre monde. Peut-être existe-t-il donc des choses qui sont dans notre univers mais qu'on ne peut pas voir en temps normal car elles ne sont pas dans notre champ de vision. Mais peut-être que, de temps en temps, il se passe quelque chose, qu'un phénomène passe dans notre champ de perception avant d'en disparaître. Je ne parle pas là des « petits hommes verts ». J'ai plutôt l'impression d'être dans la même démarche que certains savants et astronomes qui se disent simplement « quelque chose nous échappe » (...) il y a quelque chose, c'est indiscutable. Un certain nombre de facteurs laissent penser que c'est à côté de nous sans provenir de nous et que, ça peut venir d'autres mondes, pourquoi pas après tout... »
***

Extrait du documentaire :


UFO 2

Le Pentagone déclassifie trois vidéos d'OVNI

Aux USA, le Pentagone a rendu publiques trois courtes vidéos montrant des « phénomènes aériens non identifiés ».

ovni pentagone
Cette semaine, le Pentagone a officiellement déclassifié trois vidéos montrant des « phénomènes aériens non identifiés », des images qui circulent sur le web depuis quelques années déjà. La première date de 2004 et les deux autres de 2015, elles ont été capturées par des pilotes de la Marine américaine.

Commentaire: Voir aussi :
Découvrez les secrets des archives du bureau des OVNI britannique
John A. Keel, conférence fortéenne, 1992 : le phénomène OVNI est largement hallucinatoire
Jacques Vallée : « Merveilles dans le Ciel »


UFO

Cahors : un Ovni au-dessus du collège, une photo et de nombreux témoins oculaires

ovni cahors

L'objet de forme ovoïde s’est immobilisé un court instant, puis est reparti vers le haut à une vitesse vertigineuse.
Le confinement et ses effets insolites ! Exemple ici. Confinés, les Cadurciens passent beaucoup de temps à leur fenêtre le soir. Certains ont vu un étrange objet dans le ciel au-dessus du collège Gambetta. Sûrs de ce qu'ils ont observé, ils témoignent.

David Vincent les a vus ! De nombreux habitants de Cahors aussi.

Pour le héros de la série Les Envahisseurs c'est en cherchant "un raccourci que jamais il ne trouva" qu'il est tombé nez à nez avec une soucoupe volante. "Pour lui tout a commencé par une nuit sombre, le long d'une route solitaire de campagne". Pour au moins une dizaine de Cadurciens qui commentaient samedi sur le marché une étrange observation dans le ciel, survenue deux jours auparavant, tout a commencé au-dessus du collège Gambetta.

Étrange et troublante comme en témoigne cette photo prise dans le ciel nocturne dégagé de toute pollution.
"Jeudi, j'étais à ma fenêtre. En ces moments de confinement j'y passe de longues heures pour flâner ou fumer. Je regarde le ciel. J'ai vu cette chose. Pour moi, il s'agissait bien d'un objet et sûrement pas de l'étoile du berger, ni de la station orbitale ISS que l'on peut voir parfois à l'œil nu tellement le ciel est limpide en ce moment. C'était un engin. Pas une étoile filante non plus. Une étoile filante tombe. Cette chose étrange est restée un moment immobile, puis a effectué un léger déplacement sur la gauche avant de prendre soudain une trajectoire ascendante à une très grande vitesse. Cela ne pouvait pas être non plus un avion ou un ballon-sonde. Je suis certaine de ce que j'ai vu" affirmait Géraldine sur le marché où l'apparition de cet Ovni a longuement alimenté les conversations.

Commentaire:
Monique Gabrielli, enquêtrice spécialisée dans le domaine des phénomènes spatiaux, convient que « c'est certain, ce n'est pas un phénomène naturel. Il faut écarter cette idée ». Elle confirme qu'il ne s'agit pas de l'étoile du berger, car « en ce moment, elle est plein ouest dans la constellation du Taureau. Ce ne peut pas être elle ». Elle réfute aussi le fait que ce soit une comète, une fusée, un feu d'artifice ou un explosif. « L'apparition soudaine suivie d'une accélération dans le ciel, ce n'est pas une chose logique », avance-t-elle avec certitude. (Source)



UFO

Une observation d'OVNI filmée en plein jour en Sibérie

UFO tomsk
© YouTube/State TV and Radio Broadcasting Company Tomsk
Objets mystérieux au-dessus de Tomsk en Sibérie le 6 avril 2020
Il n'est pas fréquent de voir un objet volant non identifié au-dessus de nos têtes, et quand c'est le cas, il vaut mieux le filmer. Mardi, les habitants de Tomsk ont commencé à partager un petit film de trois objets volants lumineux se déplaçant en triangle.

Alors que certains habitants sont convaincus de la nature interplanétaire de l'objet, les experts sont perplexes.

Selon l'agence de presse Interfax, le créateur de l'enregistrement affirme que la vidéo date du 6 avril, filmée depuis le parking d'un des centres commerciaux de la ville. Tatyana Galushina, professeur d'astronomie à l'université d'État de Tomsk, a expliqué qu'elle et ses collègues ne pouvaient pas vraiment s'entendre à ce que montre la vidéo.

Brain

Une chirurgie cérébrale complexe de haut niveau constatée dans une tombe proto-byzantine « spectaculaire »

De nouvelles recherches de l'université d'Adelphi ont révélé la première découverte archéologique, évaluée par la médecine légale, des restes d'un groupe d'archers-lanceurs à cheval dominateurs et de leurs proches de l'Empire romain d'Orient de la période turbulente de ProtoByzance, qui s'est étendue du quatrième au septième siècle.
trephination
© Anagnostis P. Agelarakis/Adelphi University
Vue ectocraniale du spécimen paléopathologique : a) la flèche rouge pointe vers l'orifice sur l'apophyse mastoïde, et b) les dimensions de la préparation chirurgicale en périphérie de la tréphination.
Dix restes de squelettes - quatre femmes et six hommes probablement de haut rang social - ont été découverts sur le site de Paliokastro sur l'île de Thasos en Grèce. Leurs os ont éclairé leurs activités physiques, leurs traumatismes et même une forme complexe de chirurgie du cerveau.

"Le lieu d'inhumation et l'architecture de l'église monumentale funéraire et la construction des tombes sont spectaculaires", a déclaré le chercheur principal et anthropologue Anagnostis Agelarakis, PhD, qui a ajouté que cela indique le haut niveau social des individus qui y sont enterrés.

La préservation avancée de leurs restes ainsi que l'emplacement et l'architecture impressionnants de l'église monumentale funéraire où ils ont été enterrés témoignent de leur statut élevé dans la région.

"D'après les caractéristiques squeletto-anatomiques des individus, les hommes et les femmes ont vécu des vies physiquement exigeantes", a déclaré Agelarakis, professeur d'anthropologie au département d'histoire d'Adelphi. "Les cas de traumatismes très graves subis par les hommes et les femmes avaient été traités chirurgicalement ou orthopédiquement par un médecin/chirurgien très expérimenté et très bien formé aux soins des traumatismes. Nous pensons qu'il s'agissait d'un médecin militaire".

Question

D'étranges ondes traversent les nuages dans le ciel du nord-ouest de la Syrie

Syrie, Alep , nuage, onde

Le ciel d'Alep en Syrie le 3 février.
Un nuage en forme de colonne, parcouru pas des vagues, a été filmé dans le ciel d'Alep en Syrie le 3 février. On peut aussi y distinguer à la 19e seconde quelque chose descendre rapidement. Un oiseau ?

Alep, Syrie, nuage
Il y a de nombreuses spéculations sur la source des ondulations : interférences électromagnétiques, pression créée par une explosion, HAARP, phénomène cosmique ? Mais l'évènement reste bien étrange.

Bizarro Earth

Un inquiétant « nuage maléfique » en forme d'anneau noir plane au-dessus du Pakistan et déconcerte les habitants

O-ring cloud Lahore Pakistan
Un mystérieux nuage noir en forme de O, aperçu au-dessus d'une ville du Pakistan, a suscité un torrent de théories inhabituelles de la part des habitants et des internautes, certains suggérant que ce spectacle étrange est un signe avant-coureur d'une invasion étrangère.

Vu au-dessus de Lahore mardi, le "nuage maléfique" - comme certains ont pris l'habitude de l'appeler - a laissé les spectateurs perplexes, dont beaucoup ont utilisé les médias sociaux pour essayer de comprendre ce dont ils venaient d'être témoins.

UFO 2

Le philosophe Rudolf Steiner parlait d'êtres surnaturels qui se nourrissent d'émotions négatives


Commentaire : Cet article déjà publié est aujourd'hui agrémenté d'un commentaire final.


L'anxiété, la dépression et la peur ravagent aujourd'hui une grande quantité d'individus, mais peu prennent le temps de considérer qu'en plus des influences physiques dans nos vies, nous pouvons aussi être sous l'influence d'êtres qui existent dans des dimensions en dehors de notre perception ordinaire.
Rudolf Steiner
© Inconnu
Rudolf Steiner, ou la science de l’esprit active dans tous les domaines de la connaissance.
Mais il y a bien plus en réalité que ce que nous pouvons voir, sentir, entendre, goûter et toucher. En fait, un bilan de la matière qui compose l'univers révèle qu'environ 73 pour cent de celle-ci est constituée d'énergie noire, et 23 pour cent de matière noire, dont on ne peut ni voir, ni comprendre. De plus, l'œil humain n'est capable de voir qu'environ 0,0035 pour cent du spectre total des rayonnements électromagnétiques. Quand on regarde dans les cieux, 96 pour cent d'entre eux nous sont invisibles. Incluez dans cet invisible les royaumes spirituels et c'est tout un univers de possibilités qui existe au-delà de nos cinq sens.

Très peu de scientifiques sont aujourd'hui prêts à explorer la métaphysique de manière à examiner la vie au-delà de notre perception ordinaire afin d'établir un lien entre le visible et l'invisible.

Commentaire: Une chose en ce qui concerne le « sujet de tous les sujets », comme le nommait Carlos Castaneda, c'est que l'on peut être bien attrapé en cherchant « là-bas » les raisons pour lesquelles les émotions négatives se manifestent ici dans notre vie. Et l'une des façons les plus sûres de se protéger est d'acquérir des connaissances et une prise de conscience, ce qui signifie aussi assumer la responsabilité de nos états émotionnels malgré toute interférence extérieure. Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez aussi lire Ces mondes qui nous gouvernent, paru aux Éditions Pilule Rouge.

Ci-dessous, un extrait de L'Onde Tome III :
« Pendant des siècles - voire même des millénaires - des religions et une dynamique sociale simplistes ont prévalu sur presque toute la planète. Cette situation était rendue possible par le fait que, lorsqu'il y avait « intrusion » d'un être hyperdimensionnel dans notre réalité - lorsque ces entités « s'invitaient » à dîner, si j'ose dire - le manque de moyens de communication entre tribus et peuples facilitait la dissimulation de l'événement.

Lorsque, bien à l'abri chez nous, nous contemplons notre réalité - y compris notre environnement immédiat - nous remarquons un front « stable ». Les voitures défilent dans la rue, transportant des gens de tel à tel point au gré de leurs activités quotidiennes. Le soleil brille, des enfants passent en bavardant et en riant. Chacun est impliqué dans sa propre vie d'une manière immédiate, en s'y identifiant, convaincu que cette vie est la réalité, qu'elle est ce qui est.

Mais de temps à autre, un événement bizarre survient, et la personne qui le vit s'efforce d'intégrer cette anomalie au continuum espace/temps. Habituellement, l'incident est suffisamment insignifiant pour qu'elle « l'étouffe » et l'oublie - ce qu'elle doit absolument faire, car il jure trop par rapport au cours des événements, à ce qui est admis comme normal. Il doit donc être escamoté, puis oublié.

Il arrive que des anomalies plus flagrantes surviennent dans la réalité - témoignant d'une intrusion du système de contrôle hyperdimensionnel - ou que le « voile » se déchire d'une façon ou d'une autre, ce qui fait alors les gros titres de la presse. Charles Fort a passé de nombreuses années à collecter des articles rapportant ce genre d'incidents dans des journaux ou magazines du monde entier.

Lorsqu'un événement de ce genre a lieu, le « système de croyances en vigueur » se hâte de le « minimiser », si bien que chacun peut continuer à vivre dans ses illusions respectives ou collectives. En outre, puisque ces types d'événements sont locaux, il est aisé de les étouffer. Il était d'ailleurs bien plus aisé de les étouffer dans le passé.

Quand on lit les informations rassemblées par Charles Fort, on constate que la « réalité alien » dont on parle tant de nos jours était tout autant d'actualité à son époque. En fait, on constate qu'elle est en quelque sorte « cyclique ». Tout comme nous avons des cycles de production alimentaire (plantation, croissance, et récolte), les êtres hyperdimensionnels semblent nous moissonner selon quelque loi « saisonnière ».

Par le passé, il était infiniment plus facile d'étouffer la question. Mais avec le temps, les gens se sont cultivés. Des livres, articles et magazines ont été publiés et diffusés. Voyager est devenu plus facile, et les informations en provenance du monde entier faisant état « d'étranges intrusions » dans notre réalité sont devenues accessibles, donnant l'impression générale que quelque chose « n'est pas clair ».

Avant Charles Fort, certains sentaient déjà le « cadavre dans le placard ». Mais monsieur Fort agita carrément ce cadavre sous notre nez, et les réactions furent des plus intéressantes. La machine à censure se mit à tourner à plein régime, utilisant les vecteurs extrêmement efficaces que sont la science et la religion conventionnelles.

Or le cadavre avait répandu son odeur, et certains ne pouvaient plus se contenter de le remettre dans le placard. La puanteur montait par la porte désormais entr'ouverte.

Certains cherchèrent à savoir d'où venait cette pestilence. Ils commencèrent à rassembler connaissances et informations.

On peut même remarquer de quelle manière la machine à censure lança son entreprise de « damage control ». Lorsqu'on étudie l'histoire des mouvements et changements sociaux et religieux, on se rend compte que le « mécanisme de contrôle » se métamorphose à chaque nouvelle découverte ou prise de conscience de l'humanité ; à mesure que les hommes abandonnaient les anciennes religions et les explications simplistes, de nouvelles « religions » se mirent en place. Exactement au bon moment - c'est-à-dire en plein essor de la science et des connaissances sur la nature de la réalité, lesquelles remettaient sérieusement en cause les anciennes vues religieuses - le mouvement spiritualiste fit son apparition, aboutissant aux informations reçues par channeling, lesquelles avaient pour but de colmater les brèches faites dans le réseau de contrôle. Des explications nouvelles, plus élaborées, sur les « mondes supérieurs » furent communiquées dans notre réalité. Et à chaque nouvelle question, le système de contrôle apportait une nouvelle réponse qui aiderait chacun à se calmer, à se détendre et surtout à arrêter de poser des questions !

De nos jours, ce processus est devenu d'autant plus évident. Il y a quelques années, lorsque nous avons commencé à partager les informations cassiopéennes, la plupart des sujets dont nous traitions n'étaient pas même évoquées par les autres « sources ». Aujourd'hui, dès que nous publions quelque chose, « l'autre bord » présente un nouveau candidat qui donne de nouvelles explications destinées à « colmater les brèches » que nous ouvrons dans le mur de la réalité. »

~ L'Onde Tome III, pp. 388-390