Bienvenue à Sott.net
mar., 18 déc. 2018
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Ne paniquez pas ! Rigolez !
Carte


Lemon

« Ferme ta gueule et va bosser »

La Bajon
La Bajon se met dans la peau du trésor public et fait un petit décryptage.

MIB

« Londongrad » infesté par environ 75.000 espions russes, selon un rapport

Ils sont « nombreux », « déterminés » et leurs intentions vis-à-vis la société britannique sont « sinistres » : qui reconnaissez-vous sur ce portrait à la manière britannique ? À n'en pas douter des espions de la Main du Kremlin, dont le nombre à Londres peut atteindre 75.000, selon un rapport visé par l'ex-directeur du MI6.
espion
© Inconnu
Méfiez-vous lors de vos déplacements à et dans Londres : « une explosion du nombre d'espions russes » au cœur du Royaume-Uni, à savoir dans sa capitale, a été constatée par le groupe de réflexion Henry Jackson Society, et notamment par Andrew Foxall, l'auteur d'un rapport largement diffusé par différents médias britanniques.

Black Cat

La Main du Kremlin est partout ! : ce qui se cache ( vraiment! ) derrière les colis piégés aux USA

Les colis piégés aux USA... ont-ils été envoyés depuis la Russie ? L'adresse était apparemment écrite par la Main du Kremlin elle-même ! Au moins un présentateur de télévision américain croit à ce qui semble être une théorie bien tentante pour les États-Unis ...
todd
© Inconnu
Mister Todd
Il a fallu moins de 48 heures à ce présentateur américain pour désigner les coupables dans l'affaire des colis suspects adressés à plusieurs hauts responsables américains et pour s'engager sur la piste de la Main du Kremlin.

Black Cat

Banksy révèle le secret de l'autodestruction de sa « Petite Fille au ballon »

L'artiste Banksy a calmé les esprits excités par l'incident qui s'était produit vendredi lors de la vente aux enchères chez Sotheby's, à Londres, d'une de ses œuvres qui s'est mystérieusement autodétruite juste après son adjudication pour un peu plus d'un million de livres sterling.
petite
© Inconnu
"Petite fille au ballon" de Banksy

Commentaire: Tout de même, quelle drôle de conception que celle de détruire une oeuvre admirée et qui a de la valeur. Dans quel but ?


Smiley

La Bajon - Nouveau garde du corps du président de la République Française

La Bajon
Le président de la République à un nouveau garde du corps et c'est une femme.


---


Light Saber

Poutine - Stayin' Alive

Putin - Stayin' Alive
Vladimir Poutine dans les pas de John Travolta.

Et voici l'original :

Smiley

Satire - Le briefing de l'affaire Benalla dévoilé

Mon Président
« Je voulais créer une start-up nation ! »


---

Candy Cane

La rencontre de deux Présidents et tout le brouhaha autour

Inutile de se voiler plus longtemps la face : le « sommet de la trahison » nous en a appris plus sur Trump que toutes ses démarches précédentes. Il a dit « faire confiance » à Poutine ! Confession qui ne peut, certes, n'être que celle d'un véritable agent du Kremlin, comme le laisse penser l'atmosphère régnant aux États-Unis après l'entrevue d'Helsinki.
presidents

Poutine/Trump
Quelle honte, monsieur Trump, vous auriez pu mettre plus de cœur à l'ouvrage et faire mieux semblant de vous opposer au Président russe ! Évoquant avec lui à Helsinki la prétendue ingérence russe dans la présidentielle américaine, le dirigeant américain a osé dire qu'il « ne voit aucune raison pour laquelle la Russie aurait pu faire des efforts pour intervenir dans l'élection de 2016 ».

Bullseye

Y'en a un qui va dormir dans le salon ce soir

Macron

Quenelle

Le Monty Python Terry Gilliam raille la diversité à l'écran : « Je suis une lesbienne noire en transition »

Gilliam
© Max Nash / AFP
Ras-le-bol. Désabusé par l'apparente nécessité de faire des castings inclusifs et diversifiés, l'acteur et scénariste a dit avec humour ce qu'il pensait de ces pratiques.

Il ne passe plus une année sans que l'industrie cinématographique ne soit taxée de racisme. Chaque nouveau blockbuster est devenu l'occasion de dénoncer l'absence ou l'insuffisance de diversité dans les castings. Une tendance qui, selon le site Ecran Large, a eu le don d'agacer Terry Gilliam, membre emblématique des Monty Python. Le réalisateur, interrogé par la BBC à ce sujet, a lâché ses quatre vérités, sous couvert d'humour.

« C'est de la connerie »

L'acteur britannique était interrogé par la BBC au sujet d'un éventuel retour du Monty Python's Flying Circus, le premier spectacle des comiques éponymes. « Si vous rassemblez une équipe aujourd'hui, ce ne sera pas six types blancs d'Oxford. Ce sera une collection de gens variés qui représentent le monde actuel », lâche alors le journaliste, d'un ton prophétique. Une affirmation à laquelle Terry Gilliam a choisi de réagir en conférence de presse, lors du Festival de Karlovy Vary, en République tchèque.

« J'en ai pleuré : l'idée que... six hommes blancs d'Oxford ne puissent plus faire un spectacle comique. À présent il nous faut un peu de ceci, un peu de cela, représenter tout le monde... C'est de la connerie », fustige-t-il. Et d'ajouter : « Je ne veux plus être un mâle blanc, je ne veux plus qu'on me reproche tout ce qui ne tourne pas rond dans le monde : maintenant, je dis aux gens que je suis une lesbienne noire. Je m'appelle Loretta, je suis une LNT, une lesbienne noire en transition ».