Bienvenue à Sott.net
sam., 21 juil. 2018
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Inondations


Better Earth

Résumé SOTT des changements terrestres - Juin 2018 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Au cours de ce mois de juin, de nombreuses régions de la planète ont été inondées par des pluies diluviennes de toutes formes et de toutes tailles : depuis les violentes tempêtes de grêle et les orages intenses en Europe et dans certaines régions asiatiques d'où parfois des poissons, des crevettes et des poulpes tombaient du ciel, jusqu'à un mélange étonnant de vents ouraganesques, de fortes pluies et d'inondations aux États-Unis, au Mexique et dans certaines parties de l'Amérique du Sud.

changement terrestres juin 2018
L'activité volcanique continue de battre des records autour de la notre planète bleue. Le volcan Kilauea a continué à faire des ravages sur la grande île d'Hawaï, détruisant les maisons et engloutissant la région de fumées toxiques. Pendant ce temps, après des années d'activité continue, le Volcán de Fuego du Guatemala a violemment explosé, causant la mort d'au moins 109 personnes. Des centaines de personnes sont toujours portées disparues et des villes entières étaient recouvertes de plusieurs mètres de cendres.

Outre la nature spectaculaire de ces éruptions, le point important à retenir est que toutes ces cendres saturent les couches supérieures de l'atmosphère en réfléchissant les rayons solaires et en favorisant la condensation de l'eau et la formation de glace. Compte tenu de l'actuel minimum solaire, ce n'est bien sûr pas une bonne nouvelle.

Il est fort possible que les températures mondiales continueront de chuter à mesure que nous avancerons dans le temps, et étant donné les quantités massives d'eau qui s'abattent au-dessus de nos têtes, l'hiver prochain pourrait bien être une période difficile pour beaucoup de gens dans l'hémisphère Nord.

Cloud Precipitation

Japon : les intempéries ont fait au moins 156 morts

Japan, flood
© AFP
La ville de Kurashiki a été durement touchée par les terribles pluies de ces derniers jours.
Les précipitations inédites enregistrées entre vendredi et dimanche ont entraîné de terribles inondations, des coulées de boue et d'autres dégâts majeurs qui ont piégé de nombreux habitants.

Les inondations et coulées de boue provoquées par de très violentes précipitations dans l'ouest du Japon ont tué au moins 156 personnes, a annoncé mardi après-midi le gouvernement (heure locale).

Dans la matinée, au moins dix autres personnes sont officiellement portées disparues, a précisé Yoshihide Suga, le porte-parole de l'exécutif, tandis que les médias parlaient de plus de 50 disparus.

« Les 75 000 policiers, pompiers, soldats des Forces d'autodéfense (appellation de l'armée japonaise, NDLR) et garde-côtes font de leur mieux » pour porter secours aux sinistrés, a souligné le porte-parole du gouvernement.

Les recherches et travaux de nettoyage se poursuivent désormais sous un soleil de plomb, avec une température de 35 °C prévue à l'ombre, « et ce temps ensoleillé devrait durer une semaine au moins », a-t-il ajouté, demandant une « grande vigilance » face au risque d'insolation et de coup de chaleur, ainsi qu'aux possibles nouveaux glissements de terrain.

Cloud Precipitation

Résumé SOTT des changements terrestres - Mai 2018 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Alors que la neige est tombée hors saison tout au long du mois de mai, des montagnes Rocheuses et du nord des États-Unis au Canada, au nord de l'Europe, au nord-est de la Chine, au nord de l'Inde, au Cachemire et au Népal, ce sont les inondations de proportions « bibliques » dans le monde entier qui ont volé la vedette ce mois-ci.

inondation mai 2018
Les États-Unis et une grande partie de l'Europe ont également eu leur part de tornades et de tempêtes de grêle dévastatrices... la grêle géante devenant la nouvelle norme dans de nombreuses parties du monde, semble-t-il.

grelons mai 2018

Cloud Precipitation

Inondations dans le Béarn

Béarn, innondations
Plusieurs cours d'eau sont sortis de leur lit en Béarn. La commune de Salies-de-Béarn est notamment particulièrement touchée. Dans le 64, environ 1 000 interventions des pompiers ont été menées depuis mardi. Le point

Des trombes d'eau se sont abattues sur le Béarn ces mardi et mercredi, entraînant la montée des rivières et l'inondation de plusieurs communes et routes.

1 000 interventions dans le département depuis mardi

Depuis mardi matin, environ 1 000 interventions ont été menées par le service départemental d'incendie et de secours, notamment dans le secteur de Salies-de-Béarn, particulièrement touché, mais aussi du côté de Pau, Lembeye, Navarrenx...

A Os-Marsillon, les secours étaient fortement mobilisés cet après-midi, 40 maisons, soit la moitié du village, étant inondées. Enfin, à Carresse-Cassaber, des sauveteurs aquatiques du Sdis et l'hélicoptère de la Sécurité civile étaient engagés pour dégager et mettre en sécurité trois personnes bloquées dans un véhicule.

Cloud Precipitation

Suisse : « De mémoire de Lausannois, on n'a jamais vécu une situation avec une intensité de pluie si forte dans un délai si court »

flood

Inondation spectaculaire en gare de Lausanne. Image: Marion Moussadek .
Lausanne a vécu une fin de soirée des plus agitée, lundi vers 23h, quand des pluies torrentielles se sont abattues sur la capitale vaudoise.

Concours de circonstances ou heureux hasard ? Depuis la fin de la semaine dernière, le groupe d'artillerie 1 de l'armée suisse s'exerçait avec les autorités civiles de la ville de Lausanne. La thématique: intempéries et inondations.

Au vu de l'ampleur des intempéries hier soir, l'armée a proposé son aide. «Si l'engagement est réel, aucun homme n'est armé», rassure Pierre-Antoine Hildbrand, conseiller municipal, responsable de la sécurité et de l'économie. Le chef de l'état-major du groupe artillerie 1 Jérémie Chenaux explique que «l'armée met ses hommes à disposition des autorités, en fonction de la demande. Pour des travaux de remise en état des axes et de déblaiements». Vers 13 h, les troupes étaient à l'oeuvre du côté de la Tour Haldimand et du quai de Belgique (voir galerie ci-dessus).

Cloud Precipitation

Seine-Saint-Denis : « Au moins 40 cm d'eau sur l'A86 »

Gennevilliers , flood
© Info Trafic IDF
Gennevilliers - La Courneuve, ce mardi matin. L’A86 a été inondée, paralysantles automobilistes.
Des routes et voies de tramway ont été fermées à cause des violentes chutes de pluie, engendrant des difficultés pour se déplacer.

En Seine-Saint-Denis, les routes ont été particulièrement touchées par les inondations et les pluies orageuses, survenues dans la nuit de lundi à mardi, rallongeant considérablement le temps de trajet des automobilistes.

Parmi les gros points noirs de la matinée de mardi, l'autoroute A86. Yvon, qui vit à Drancy et travaille à Saint-Ouen, a été témoin de l'inondation : « Je récupère l'A86 tous les jours à hauteur de Bobigny, vers 6 h 30, un horaire où ça circule encore bien. Mais là, tout était bouché. J'en ai compris la raison lorsque je suis arrivé sous le pont, à hauteur de La Courneuve. Toute la chaussée était inondée. Il y avait au moins 40 cm d'eau. Dans l'autre sens, j'ai même aperçu des dépanneuses venues récupérer des voitures immobilisées. »

Cloud Precipitation

Orages : « En Ile-de-France, une intensité de pluies digne des tropiques »

Sablonnières
© LP/Sébastien Roselé
A Sablonnières (Seine-et-Marne), le Petit Morin est sorti de son lit après les fortes pluies qui ont frappé la vallée depuis lundi.
Tous les records de pluie pour un mois de juin ont été battus, lundi, en Ile-de-France. Les orages se succèdent jour après jour, depuis un mois, partout en France.

Jamais autant d'impacts de foudre n'avaient été comptabilisés en France que depuis bientôt un mois. Idem avec la pluie, avec à certains endroits des records de précipitations. Et ces perturbations ne sont pas sans conséquence : les dégâts sont importants, plusieurs routes sont impraticables et même une rame du RER B s'est renversée mardi. Prévisionniste à Météo France, François Jobard explique les raisons de ce printemps exceptionnellement orageux.

Pourquoi subit-on cette succession d'orages depuis un mois ?

FRANÇOIS JOBARD. Cela fait quasiment quatre semaines que l'anticyclone est bloqué sur l'Europe du Nord. La Scandinavie, les Pays-Bas, l'Allemagne ont tous connu leur mois de mai le plus chaud depuis très longtemps. Il a fait plus chaud début juin à Oslo en Norvège (32 °C) qu'à Toulouse (Haute-Garonne). Du fait de ce blocage, la dépression est contrainte de s'isoler du côté de l'Espagne et l'on se retrouve en France avec de l'air plus chaud au sol qui rencontre de l'air plus froid en altitude. Cela provoque une masse d'air instable. Les cumulus d'orage deviennent de plus en plus gros, se transforment en cumulonimbus, montent jusqu'à 10 km d'altitude et finissent par éclater.


Map

Inondations éclairs monstrueuses en Espagne (Vidéo)

Espagna, flood
Les inondations ont eu lieu à Sitges.
Sitges

Tornado2

Pyrénées : Tornade à Livron, inondations à Pontacq et à Baleix et ceci avant l'alerte aux orages...

tornade, Pyrénées
La Chaîne Météo lance une alerte aux orages et risques de grêle à partir de dimanche matin. En attendant, le ciel menace ce samedi et une mini-tornade a même été aperçue du côté de Livron tandis que la salle de Pontacq a été inondée.

La Chaîne Météo lance une alerte pour forts orages et grêle à l'ouest ce dimanche. Une alerte lancée à partir dimanche 3 juin à 10 heures et jusqu'au lundi 4 juin à 9 heures.

Les sapeurs-pompiers béarnais ont dû intervenir cinq fois dans le secteur de Pontacq et le même nombre de fois pour les zones de Lembeye et de Peyrelongue-Abos. Toujours pour les mêmes raisons : "des inondations soudaines et des habitations menacées". Samedi en début de soirée, aucun blessé n'était à déplorer.

Ce samedi le ciel est déjà menaçant et une mini-tornade a même été aperçue vers 15h20 du côté de Livron, dans l'Est Béarn.

Cloud Precipitation

Des inondations partout : L'Europe frappée par des murs de pluie, de la grêle et des orages

mudslide
© Facebook/Jeannette Quadvlieg-van Dam
Des eaux boueuses pénètrent dans une maison de la province néerlandaise du Limbourg.
La province méridionale néerlandaise du Limbourg a été frappée par des pluies torrentielles et la grêle le mardi 22 mai. Les rues, les sous-sols et les autoroutes ont été inondés. Il y a quelques jours, des pluies torrentielles ont frappé la région pour la deuxième fois, causant cette fois des coulées de boue.

Le déluge de boue a touché principalement les villages néerlandais de Berg et Terblijt. Les eaux boueuses ont atteint certaines maisons, causant de sérieux dégâts. D'autres villages près de la ville hollandaise de Maastricht, ainsi que les villages de Bemelen et Cadier en Keer ont également signalé de graves inondations. Selon le service météorologique national des Pays-Bas, 44 mm de pluie sont tombés en très peu de temps.

Les événements survenus en Hollande n'étaient qu'un petit exemple des inondations généralisées qui ont touché de nombreuses régions d'Europe. Au cours de la semaine dernière, des régions de la Belgique, de la France, de l'Allemagne, du Royaume-Uni, de l'Espagne et de l'Italie ont toutes été inondées à la suite de pluies diluviennes intenses et localisées.

flood holland
© Mannie
Rue inondée à Nuth, Limburg.