Bienvenue à Sott.net
sam., 04 juil. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Inondations


Candle

Birmanie : plus de 160 morts dans un glissement de terrain dans des mines de jade

Hpakant (Birmanie) Plus de 160 mineurs ont été tués jeudi dans un gigantesque glissement de terrain dans des mines de jade du nord de la Birmanie, la pire catastrophe de ce type de ces dernières années.
bbbb
© AFP
Les recherches, compliquées par la nuit, se poursuivaient jeudi soir et le bilan pourrait encore s'alourdir.

Cloud Lightning

Le sud de la Chine frappé par des crues exceptionnelles

Alors que les médias chinois se focalisent sur les moyens déployés par la ville de Pékin pour lutter contre une nouvelle vague de Covid-19, la Chine fait face, depuis le début du mois de juin, à une autre catastrophe : les pluies torrentielles qui s'abattent depuis des semaines sur le sud-ouest du pays.
cccc
© Inconnu
Plus de soixante personnes seraient mortes ou portées disparues, et 500 000 ont dû être évacuées. Les inondations mettent à l'épreuve le gigantesque et controversé barrage des Trois-Gorges.

Commentaire:




SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Mai 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Alors que le Soleil entre dans une période de « confinement », la Terre se recharge et réagit en conséquence. Cette fois, même la science dominante a déclaré que ce minimum solaire pourrait provoquer un temps glacial, la famine, une augmentation des tremblements de terre et des éruptions volcaniques catastrophiques... et les derniers changements terrestres le montrent.
Résumé SOTT Mai 2020
© Sott.net
Mais la diminution de l'activité solaire n'est pas le seul aspect à souligner, puisque le Soleil a déclenché le 29 mai la plus grande éruption depuis 2017. Un phénomène qui peut se révéler particulièrement dangereux pour les satellites et autres dispositifs technologiques si notre magnétosphère continue de s'affaiblir.

Curieusement, les protestations et les émeutes autour de George Floyd ont coïncidé avec cette éruption solaire... s'agit-il d'une connexion entre l'humain et le cosmique ?

Certaines parties de l'hémisphère nord ont renoué avec l'hiver... à un mois de l'été, tandis que les premiers records de neige et de froid ont été battus dans l'hémisphère sud alors que l'hiver n'a pas encore « officiellement » commencé.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Avril 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Avril 2020 nous a apporté quelques surprises glaciales liées aux changements climatiques, en passant par des chutes de neige en quantité record pour la saison dans certaines parties des États-Unis et de l'Europe, jusqu'à de la grêle en Asie et au Moyen-Orient.
Résumé Sott avril 2020
© Sott.net
Un système météorologique arctique a plongé le Canada, le Midwest, le Nord-Est et le Sud des États-Unis dans le froid, entraînant des pannes de courant au Manitoba et dans le Maine qui ont privé des centaines de milliers de personnes d'électricité. Des records de chute de neige ont été battus dans le Colorado avec 76 cm de cumul, dans le Dakota du Sud avec 38 cm et dans l'Iowa avec 28 cm.

La neige est également tombée à Douchanbé, au Tadjikistan, pour la première fois depuis 26 ans... et au printemps !

La production alimentaire mondiale n'a pas seulement été perturbée par la pandémie qui tue l'économie, un froid et un gel intenses ont également détruit des récoltes en Europe et aux États-Unis.

La grêle a également fait des ravages partout dans le monde ce mois-ci, et a entraîné la mort de cinq personnes, ravagé les récoltes et endommagé six mille maisons au Vietnam. Les tempêtes de grêle ont également laissé quatre mille personnes sans abri à Tripura en Inde, et ont recouvert d'un manteau épais les sols de certaines parties de l'Arabie Saoudite, de l'Iran et de la Chine... lequel en fondant a provoqué des inondations.

Ice Cube

Le soleil entre dans un minimum solaire : temps glacial, famines et tremblements de terre en prévision

clouds sun
© Getty Images
Le soleil est entré lui aussi dans une période de "confinement", qui pourrait provoquer un temps glacial et des famines.

Notre soleil s'est confiné, ce qui pourrait provoquer un temps glacial, des tremblements de terre et la famine, selon les scientifiques.

Le soleil est actuellement dans une période de "minimum solaire", ce qui signifie que l'activité à sa surface a chuté de façon spectaculaire.

Les experts pensent que nous sommes sur le point d'entrer dans la période de "déclin" solaire la plus profonde jamais enregistrée, car les taches solaires ont pratiquement disparu.

L'astronome Dr Tony Phillips a déclaré : "Le minimum solaire est en cours et il est important."

"Le nombre de taches solaires suggère que c'est l'un des plus importants du siècle dernier. Le champ magnétique du soleil est devenu faible, permettant à des rayons cosmiques additionnels de pénétrer dans le système solaire."

"L'excès de rayons cosmiques pose un risque pour la santé des astronautes et des voyageurs à bord des avions passants par les régions polaires, affecte l'électrochimie de la haute atmosphère terrestre et peut contribuer à déclencher la foudre."

Les scientifiques de la NASA craignent qu'il ne s'agisse d'une répétition du minimum Dalton, qui s'est produit entre 1790 et 1830 - entraînant des périodes de froid intense, de perte de récoltes, de famine et de puissantes éruptions volcaniques.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Mars 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Alors que la « pandémie » de coronavirus attire toute l'attention, la Nature nous invite à nous pencher ce mois-ci sur plusieurs phénomènes météorologiques extrêmes préoccupants.
Résumé SOTT mars 2020
© Sott.net
Un cocktail de fortes précipitations pluvieuses, d'inondations et de glissements de terrain, de froid et de chutes de neige hors saison, a causé une dévastation généralisée dans le monde entier.

Le printemps ? Quel printemps ? Des chutes de neige hors saison ont recouvert certaines régions d'Europe, dont l'Italie et la Suède - un événement peu pratique pour notre chère Greta et ses précepteurs. Les États-Unis ont connu leur lot de températures froides et de neige dans l'Ouest et le Midwest, et même les sommets hawaïens ont été recouverts d'un manteau blanc.

Certaines régions du Moyen-Orient et de l'Asie du Sud ont également été touchées par des températures glaciales. Lahaul, en Inde, a été frappée par 80 centimètres de nouvelle neige !

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Février 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

La vigueur de l'hiver s'est renforcée tout au long du mois de février dans l'hémisphère nord, où des records de chutes de neige ont été battus.
Résumé SOTT février 2020
© Sott.net
Après un puissant blizzard dans le sud-est de la Turquie, soixante-dix villages ont été ensevelis sous six mètres de neige. Sans eau ni électricité, les habitants ont dû se battre pour se frayer un chemin jusqu'à l'extérieur. De plus, quarante-et-une personnes ont été tuées par deux avalanches dans la partie orientale du pays, tandis qu'un tremblement de terre de magnitude 5,7 a fait huit victimes dans le sud-est... Ce qui fait beaucoup pour une seule région.

Haji Omeran, une ville située sur la frontière montagneuse entre l'Irak et l'Iran, a fait face à des chutes de neige exceptionnellement abondantes qui ont bloqué des routes et littéralement enseveli des voitures. Avec une chute des températures à -5° C, l'Arabie saoudite a elle aussi enregistré un froid très inhabituel dans ce désert où les températures hivernales avoisinent les 20° C.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Janvier 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Les incendies ont continué à se propager dans toute l'Australie, recouvrant d'un brouillard de fumée 70 pour cent du pays. Les États de la Nouvelle-Galles du Sud et de Victoria ont été les plus touchés, avec plus de 2 000 maisons détruites et des milliers de personnes déplacées.
Résumé SOTT janvier 2020
© Sott.net
La pluie a depuis apporté un certain répit, mais plus de cinquante feux demeurent encore actifs. Et comme si cela ne suffisait pas, les dégâts causés par les incendies en cours ont été aggravés par des crues soudaines, des grêlons géants et des tempêtes de poussière à travers le pays.

Un nombre important d'impressionnantes boules de feu météoriques ont été filmées, et un accroissement des signalements de « boums » ou d'« explosions dans le ciel » a été enregistré, ce qui laisse à penser qu'un plus grand nombre encore de boules de feu météoriques pourraient ne pas être signalées ou passer inaperçues.

Tornado1

Australie : les feux à peine éteints, le pays fait face à un cyclone tropical

Sortant à peine de plusieurs mois d'effroyables feux forêt, l'Australie essuie désormais des trombes d'eau à l'est et se prépare à un cyclone tropical de catégorie quatre à l'ouest.
austalie
© EPA
Vendredi, les pompiers de Nouvelle-Galles du Sud, l'État australien durement frappé par les feux de brousse, faisaient par de leur soulagement de voir arriver un front pluvieux , alors que quarante brasiers couvaient toujours. Samedi toutefois, Shane Fitzsimmons, le chef des pompiers des zones rurales, a dû se résoudre à annoncer « revoir les priorités » des incendies vers les inondations.

D'intenses averses balaient en effet l'est de l'Australie depuis 48h, créant de nouvelles scènes chaotiques dans les régions autour de Sydney. Une quinzaine de véhicules ont été piégés dans des voies inondées dans les régions bordant la métropole samedi et les rues de la station balnéaire de Byron Bay, au nord de l'État, étaient sous les eaux.

Des vents jusqu'à 90 km/h, des marées hautes hors normes et des risques d'inondations font aussi partie des prévisions du Bureau météorologique australien pour le week-end. En trois jours, près de 300 mm de pluie sont attendus dans une partie du pays qui connaît la sécheresse depuis plusieurs mois et où des localités commençaient à connaître des pénuries. Si ces pluies sont bienvenues, la désolation laissée par les feux de brousse accentue cependant le risque de dangereuses crues éclairs.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Décembre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Après des températures estivales inhabituellement froides et des chutes de neige dans la région des Alpes victoriennes, l'Australie est victime de feux de brousse exceptionnels dont les conséquences sont dévastatrices. Les brasiers ont forcé des milliers de personnes à l'évacuation et causé jusqu'à présent la mort d'un demi-milliard d'animaux.
Vidéo mensuelle SOTT Décembre 2019
© Sott.net
Après enquête, la police australienne a conclu que des incendies criminels et la foudre sont à l'origine de ces feux destructeurs... et non les changements climatiques anthropiques.

Au moins cent cinquante maisons ont également été détruites par des incendies de forêt qui se sont propagés à grande vitesse dans la ville chilienne de Valparaíso. Des zones résidentielles brûlaient encore le jour de Noël.

La neige a étendu son manteau sur près de la moitié des 48 États contigus des États-Unis — 46,2 pour cent de la superficie —, soit la plus grande superficie pour un début décembre jamais enregistrée dans les archives de couverture neigeuse mises en place en 2003. La neige a également atteint les régions nord du Mexique.