Bienvenue à Sott.net
mar., 13 avr. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Covid


Ladybug

« Covidpnose » par induction séquence rapide avec rupture de pattern

covid smiley
L'hypnose

L'hypnose n'a rien de magique. Le Petit Robert la définit comme un « état voisin du sommeil, provoqué par des manœuvres de suggestion, des actions physiques ou mécaniques, ou par des médicaments hypnotiques (catalepsie, magnétisme, narcose, somnambulisme, transe). Agir sous hypnose. Par analogie : état d'engourdissement ou d'abolition de la volonté, rappelant l'hypnose (envoûtement). Un auditoire en état d'hypnose (cf. sous le charme) ».

Il convient de bien retenir cette notion d'auditoire. Parce que nous devenons le public de quelque chose ou de quelqu'un à travers notre vue, au moyen de notre ouïe, et le plus souvent par le biais des deux à la fois. Étant ceux qui regardent, qui écoutent, nous validons inconsciemment notre rôle passif au sein de la narration, de l'événement, du spectacle ou du drame - quels qu'ils soient. Valider inconsciemment son rôle passif, revient à se synchroniser à son insu sur la narration. Un aparté ici pour préciser que la synchronisation, contrairement à ce qui est « vendu » par les spécialistes, ne peut en aucun cas être exclusivement le fait de celui qui parle, agit ou montre. Elle est aussi et irrésistiblement le processus inconscient de l'auditeur, puisque dès l'instant qu'il s'attache à écouter et à regarder, il s'appaire inconsciemment à la narration, au point parfois de fusionner avec elle...

Family

Italie - Manifestations de masse contre le confinement

manifestation italie covid
Les manifestations de grande ampleur contre le confinement se poursuivent dans le monde occidental.

Les médias couvrent efficacement ce mouvement en refusant tout simplement d'en parler, ou en en faisant une note de bas de page.

Nous n'avons aucune idée du pourcentage de personnes qui soutiennent encore ce confinement.

Syringe

Bombe en Grande-Bretagne : 60 à 70 % des victimes de la troisième vague seraient des patients... vaccinés

La Grande-Bretagne, qui est le pays européen à avoir la plus grande proportion de sa population ayant reçu un vaccin anti-Covid, se prépare malgré tout comme ses voisins à prolonger les restrictions pour faire face à une « troisième vague ».
vaccin covid19
L'annonce a été faite cette semaine par le premier ministre Boris Johnson.

Doit-on y voir un échec de la politique de vaccination tous azimuts qui occupe actuellement l'ensemble de l'Europe ?

Eh bien, je vais vous surprendre, mais... ce débat est dépassé.

Une enquête parue dans le Telegraph - l'équivalent outre-Manche de notre Figaro, où il est le quotidien le plus lu - fait une révélation fracassante sur les effets réels de cette vaccination.

Red Pill

Covid et mensonges — La létalité réelle du Covid-19 est équivalente à celle de la grippe annuelle, et la vaccination semble augmenter le nombre des infections et des décès

Voilà l'affirmation que je m'étais empressée de communiquer il y a une année dès que les premières évaluations du Pr John Ioannidis avaient été connues, dans une vidéo rapidement devenue virale et qui avait fait en quelques jours plus de 4 millions de vues sur le site Athle.ch
Menteur masqué
© Inconnu
Un menteur patenté masqué (nom connu du rédacteur).
Ce qui m'avait valu des haines féroces et une campagne de dénigrement sans précédent de la miséreuse presse suisse, s'empressant de me décrire comme « peu crédible » ou de trouver mon expérience et mon CV « douteux » alors que jusque-là ils ne m'avaient guère valu que des éloges et d'être invité avec insistance tant par les universités que les médias, en Suisse comme dans d'autres pays...

Manifestement, cette révélation dérangeait et une année après, on ne peut que réaffirmer cet intéressant constat.

Avec une pointe : l'OMS avait évidemment validé en cours de route les estimations de Ioannidis. Puis, il y a quelques mois, celui-ci avait récidivé avec son équipe en montrant dans une étude comparative (jamais démentie) que les mesures de contrainte (confinements, fermetures, port du masque) ne produisaient aucun effet probant ni de ralentissement de l'épidémie ni de « tassage de la courbe » des hospitalisations comme on nous l'avait vendu au mois de mars 2020. Et comme les « experts » continuent de l'affirmer en dépit de toute évidence une année plus tard !

Attention

Vaccins : les effets secondaires explosent en Touraine

En quelques semaines, le Centre régional de pharmacovigilance de Tours a été inondé de signalements d'effets indésirables du vaccin AstraZeneca. Inquiétant !

vaccin covid
© Tetra Images / Getty Images
Quatre vaccins sont autorisés en France : ceux de Pfizer-BioNTech,Moderna, AstraZeneca (désormais appelé Vaxzevria) et Johnson&Johnson, qui devrait être livré à partir du 19 avril. Selon l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), plus de 10 millions d'injections ont été réalisées au 1er avril 2021 dont plus de 1,9 million de doses de Vaxzevria ( AstraZeneca).

Mais les vaccins peuvent avoir des effets indésirables. Par exemple, l'Agence européenne des médicaments (EMA) a confirmé le lien entre le vaccin AstraZeneca et de « rares cas de thrombose » tout en indiquant que la balance bénéfices / risques penchait toujours du côté des bénéfices.

Commentaire: Les médias aux ordres se focalisent sur les effets indésirables d'AstraZeneca et « omettent » de mentionner les dangers des « vaccins » à ARN messager (Pfizer, Moderna). Pour inciter la population à se tourner vers ces derniers, présentés comme « sûrs et efficaces » par la propagande vaccinaliste ?


Syringe

Une véritable épidémie n'aurait pas besoin d'une campagne marketing !

La vaccination a entraîné des effets délétères qui doivent amener à s'interroger sur son innocuité, si ce n'est déjà s'interroger sur sa simple efficacité... Tout semble être une suite d'expériences hasardeuses dont le peuple est le cobaye. Les tests PCR eux-mêmes semblent pouvoir entraîner des lésions et des méningites bactériennes. Les cas sont rares, mais lorsque les tests se chiffrent par millions, ce qui était exceptionnel devient courant.
COVID-19 vaccinations
© REUTERS/Henry Nicholls

Commentaire: « Si nous vivions une vraie pandémie vraiment mortelle, il faudrait nous payer pour sortir de chez nous ! »


Chart Pie

La santé des habitants réduite au concept coronaviral des officiants de la santé publique

l n'est pas anodin que ce soit un professeur d'écologie microbienne moléculaire qui soit à la tête de la « Task Force ». A l'Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich, il étudie la manière dont les micro-organismes interagissent avec l'environnement et entre eux, s'influençant ainsi mutuellement. Son regard scientifique est de cet fait fortement influencé par ses recherches et le conditionne quand il se penche sur la situation coronavirale.
fghj
C'est avec un tel bagage professionnel que Martin Ackermann fut nommé par la Confédération à la tête de la Task Force scientifique en août 2020. Dans cette entrevue de présentation, il affirme : « Je suis également heureux que nous ayons appris une quantité incroyable de choses au cours des derniers mois, par exemple comment coopérer au mieux avec les autorités. »

Vader

Ils osent tout... C'est même à ça qu'on les reconnaît !

Second communiqué des Gilets Jaunes de la Victoire [1]

Les comploteurs et leurs maîtres ont lancé à l'automne 2019 leur attaque qu'ils veulent définitive contre les Peuples et les Etats pour nous dissoudre dans la mondialisation. Les spadassins que l'on voit s'agiter sur les plateaux TV et dans la presse, ne sont que les mercenaires d'une caste composée de financiers et de milliardaires qui veulent nous contrôler et nous asservir. Leurs armes sont, les pouvoirs qu'ils détiennent, la peur du virus, et la vaccination. Ils sont dans l'obligation absolue de poursuivre leur plan sous peine de perdre la face. Pour cela, ils doivent, coûte que coûte, ad infinitum continuer à mettre la pression sur la population avec ce virus qui n'est qu'un prétexte amplifié par des médias subventionnés et des journalistes, dont la plupart sont au-dessous de tout. Toute cette clique entretient depuis plus d'un an la terreur sanitaire, le plus souvent avec des mensonges, des omissions, et des manipulations les plus grossières[2]. Le confinement perpétuel est indispensable à ceux qui tirent les ficelles, c'est pour cela qu'ils vont prolonger l'état d'urgence et serrer de plus en plus la vis. Notamment pour bloquer les instances judiciaires afin d'éviter une cascade de procès qui risque de leur être fatal[3], ou, par exemple, quand ceci va être déposé dans un tribunal international honnête[4].
reset

Syringe

Olivier Variant sauve le monde

Félix DHJAN interprète Olivier Variant... à voir d'urgence !

variant O.

Syringe

AstraZeneca : un homme de 42 ans « en bonne santé » meurt après une injection

Le parquet de Saint-Brieuc vient d'ouvrir une enquête pour rechercher des causes de la mort d'un homme de 42 ans qui a succombé à une thrombose.
vaccin
© Inconnu
Ils avaient tous reçu une injection d'AstraZeneca contre le Covid-19...
Ils avaient tous reçu une injection d'AstraZeneca contre le Covid-19... Après les décès d'un homme de 63 ans de "multiples thromboses" en Haute-Savoie et d'une femme de 38 ans, aide-soignante, également d'une thrombose, à Toulouse, le parquet de Saint-Brieuc vient d'ouvrir une enquête pour rechercher des causes de la mort d'un homme de 42 ans en "bonne santé", le 22 mars, neuf jours après avoir reçu une première dose.