Bienvenue à Sott.net
mer., 29 jan. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Sécheresses


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Décembre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Après des températures estivales inhabituellement froides et des chutes de neige dans la région des Alpes victoriennes, l'Australie est victime de feux de brousse exceptionnels dont les conséquences sont dévastatrices. Les brasiers ont forcé des milliers de personnes à l'évacuation et causé jusqu'à présent la mort d'un demi-milliard d'animaux.
Vidéo mensuelle SOTT Décembre 2019
© Sott.net
Après enquête, la police australienne a conclu que des incendies criminels et la foudre sont à l'origine de ces feux destructeurs... et non les changements climatiques anthropiques.

Au moins cent cinquante maisons ont également été détruites par des incendies de forêt qui se sont propagés à grande vitesse dans la ville chilienne de Valparaíso. Des zones résidentielles brûlaient encore le jour de Noël.

La neige a étendu son manteau sur près de la moitié des 48 États contigus des États-Unis — 46,2 pour cent de la superficie —, soit la plus grande superficie pour un début décembre jamais enregistrée dans les archives de couverture neigeuse mises en place en 2003. La neige a également atteint les régions nord du Mexique.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Novembre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Comme pour se gausser de la propagande des adeptes du changement climatique anthropique, la Nature en a fait voir — une fois de plus ce mois-ci — des vertes et des pas mûres aux habitants de la planète Terre.
Résumé Sott novenbre 2019
© Sott.net
À l'instar de ces dernières années, les habitudes quotidiennes des habitants de l'hémisphère Nord ont été perturbées par un hiver qui a rapidement pointé le bout de son nez dans de nombreuses régions et provoqué une rupture d'équilibre dans la production alimentaire. L'Europe, l'Asie, le Moyen-Orient et certaines régions d'Afrique ont subi plus tôt que de coutume des chutes de neige exceptionnelles et des températures glaciales, et les États-Unis ont battu de nouveaux records de froid et de chutes de neige sur une grande partie de leur territoire. Tout ceci n'a nullement empêcher les brigades anti-extinction [« Extinction Rebellion » - NdT] de brailler leurs lamentables exigences en faveur de nouvelles réductions des émissions de CO2, propres paraît-il à sauver la planète de la surchauffe.

L'ensemble de nos lecteurs et auditeurs ne sera pas surpris d'apprendre qu'une quantité non négligeable de boules de feu météoriques et d'objets géocroiseurs non détectés ont — ce mois-ci encore — croisé nos cieux, ce qui n'a pas manqué de stupéfier et réjouir de nombreux témoins oculaires, tandis que de nombreux experts affirmant pouvoir suivre tous les objets géocroiseurs potentiellement dangereux se demandent si leur affirmation selon laquelle ils peuvent le faire n'est tout simplement pas « un vœu pieux ».

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Octobre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Feu dans le ciel ! Les observations de météores et de boules de feu et les survols d'astéroïdes à peine détectés ont sûrement retenu notre attention le mois dernier. Qu'est-ce que le Cosmos essaie de nous dire ?
Résumé SOTT octobre 2019
© Sott.net
L'Irlande, l'Écosse, le Portugal, les États-Unis, le Canada et la Chine ont assistés à certaines des plus importantes observations de météores, et dans son incapacité à détecter un grand nombre d'objets géocroiseurs, l'orgueilleuse Nasa a perdu sa crédibilité en prouvant clairement que nous sommes sans défense contre l'éventuel impact de l'une de ces pierres cosmiques qui « arriverait de nulle part ».

De violentes tempêtes et des inondations ont encore provoqué des ravages dans le monde entier, semant dans leurs sillages la destruction en Arabie saoudite, en Italie, en Turquie, en Égypte, en Inde, au Japon et en Espagne.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Septembre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Septembre 2019 restera dans les mémoires comme le mois où la prophétesse Greta Thunberg, 16 ans, a pris la parole à l'ONU à New York pour alerter le monde sur la catastrophe mondiale qui se produira si les gens ne changent pas leurs comportements. Du moins, c'est ainsi que les médias voulaient apparemment que les gens se souviennent de septembre.
Capture écran vidéo mensuelle septembre 2019
© Sott.net
Loin de tout ce cirque, l'augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes et des bouleversements sismiques avance à grand pas.

Le mois dernier, des crues soudaines et catastrophiques au Maroc et en Algérie ont fait 18 morts ; l'ouragan Dorian a complètement détruit les Bahamas ; de graves inondations en Asie du Sud-Est et en Inde ont fait des centaines de morts ; l'Espagne a été frappée par son pire système cyclonique depuis au moins 140 ans ; des tremblements de terre destructeurs ont frappé le Cachemire et l'Indonésie ; des dizaines de boule de feu météoriques ont illuminé les cieux nocturnes ; des records de froid et de chutes de neige précoces ont été battus dans l'hémisphère Nord.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Août 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Ce mois d'août a connu de fortes pluies, de la grêle et des inondations destructrices qui ont tué des centaines de personnes et déplacé des millions d'autres dans le monde.
Résumé Sott aout 2019
© Sott.net
L'Inde a été le pays le plus touché avec plus de deux cents morts et une dévastation généralisée. Ces événements se sont produit simultanément à une rare chute de neige estivale dans l'Himachal, annonciatrice d'une une saison hivernale précoce.

En déversant des trombes d'eau et des rafales de vent à 221 km/h, le super typhon Lekima a frappé le centre de la Chine et produit de fortes inondations qui ont provoqué la mort de cinquante-six personnes et contraint des millions d'autres à l'évacuation.

L'Espagne a également été frappée par des conditions climatiques extrêmes ce mois-ci, avec des inondations, de la grêle et même des tornades. Pendant ce temps, des incendies incontrôlables sur l'île de la Grande Canarie ont contraint à l'évacuation près de dix mille habitants.

Cloud Lightning

La chaleur extrême fait la une des journaux, mais ce sont les montagnes russes de la météo qui devraient nous inquiéter le plus - que se passe-t-il ?

»Alors que cet été certaines parties de l'Europe connaissent une deuxième vague de chaleur et combattent les feux de forêt au son des avertissements météorologiques et des alarmes sur le changement climatique, d'autres parties du monde les regardent avec envie alors qu'elles tremblent de froid dans leurs shorts d'été.
Snow Germany May 5th

De la neige sur certaines parties de l'Allemagne le 5 mai 2019.
La Belgique, l'Allemagne et les Pays-Bas viennent de battre un record historique de chaleur. Le Royaume-Uni est prêt à faire de même. La France l'a fait le mois dernier, mais pourrait bien s'en rapprocher cette semaine. Le Portugal vient de maîtriser un incendie de forêt et met en garde contre un risque « très élevé » d'autres incendies, tout comme l'Espagne et l'Italie.

Mais début juillet, l'Allemagne et les Pays-Bas ont atteint une température nocturne record de moins de -1°C, et la Suisse a été quelques degrés plus froide que ses moyennes estivales.

Pendant ce temps, Moscou est trempée par la pluie en ce mois de juillet qui devrait devenir le mois le plus froid depuis plus de 40 ans. Nous avons demandé aux spécialistes du climat et de la météo ce qui se passait.

« Réchauffement de la planète » ou « Changement climatique » ?

Cow Skull

Des pertes de récoltes catastrophiques signalées dans le monde entier

crop losses 2019
© Google Maps
Les pertes de récoltes dans le monde en 2019.
Je vous préviens d'emblée - l'information contenue dans cet article pourrait vous faire flipper. Si ce que certains experts nous disent est vrai, une crise alimentaire mondiale semble inévitable. Même pendant les bonnes années, nous avons beaucoup de mal à nourrir tout le monde sur la planète, et maintenant un changement climatique majeur semble se produire. Notre soleil est devenu extrêmement silencieux, et beaucoup d'experts estiment que c'est le signe qu'un minimum solaire est maintenant imminent.

Bien sûr, nous avons vu des minimums solaires se produire assez régulièrement dans le passé, et si c'est juste un minimum solaire normal, les conditions devraient commencer à revenir à la normale après quelques années. Malheureusement, il est de plus en plus évident que nous sommes entrés dans ce que l'on appelle un "grand minimum solaire". En fait, le professeur Valentina Zharkova dit que nous sommes confrontés à un "super grand minimum solaire", et si c'est vrai, nous allons être confrontés à un chaos climatique comme jamais auparavant. Au cours des "grands minimums solaires" précédents, le globe a été frappé par des famines dévastatrices et un grand nombre de personnes sont mortes. Un scénario semblable pourrait-il se produire dans un avenir proche ?

Commentaire: Les signes sont partout. Y êtes-vous attentif ?


Water

Inde - 13 millions d'habitants touchés par une grave pénurie d'eau dans l'indifférence cynique et criminelle des autorités

Une grave crise de l'eau dans le sud de l'Inde frappe Chennai, la capitale de l'État du Tamil Nadu qui est la quatrième région métropolitaine la plus peuplée du pays. Les résidents sont forcés de se joindre à des files d'attente la nuit pour avoir accès à de petites quantités d'eau. Les plus durement touchés sont les familles de la classe ouvrière et les familles pauvres.
Pénurie d'eau Chennai Inde
© Inconnu
Des résidents de Chennai recueillant l’eau d’un puits de forage public
Alors que les autorités affirment que la crise est due à une mousson insuffisante, la véritable responsabilité de la pénurie d'eau à laquelle sont confrontés plus de 13 millions d'habitants de la région métropolitaine de Chennai incombe à l'establishment politique des grandes entreprises. Les gouvernements successifs central et des États, qu'ils soient dirigés par l'actuel parti au pouvoir, le Bharatiya Janata (BJP), parti suprématiste hindouiste, ou par le Parti du Congrès et les principaux partis régionalistes tamouls - le All India Anna Dravida Munnetra Kazhagam (AIADMK) ou le Dravida Munnetra Kazhagam (DMK) - font tous preuve d'indifférence criminelle face aux besoins fondamentaux des travailleurs.

L'élite indienne se vante des « frappes chirurgicales » menées par ses militaires à l'intérieur du Pakistan et dépense des milliards de dollars pour construire l'arsenal nucléaire de l'Inde et acheter d'autres armements sophistiqués. Elle dépense également des milliards de dollars pour construire les infrastructures demandées par les investisseurs étrangers et locaux. Mais elle reste réticente et incapable d'investir dans les ressources en eau de l'Inde et de les gérer de manière à satisfaire les besoins les plus élémentaires de la population, à savoir son accès à de l'eau potable.

Better Earth

Résumé SOTT des changements terrestres - Juin 2018 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Au cours de ce mois de juin, de nombreuses régions de la planète ont été inondées par des pluies diluviennes de toutes formes et de toutes tailles : depuis les violentes tempêtes de grêle et les orages intenses en Europe et dans certaines régions asiatiques d'où parfois des poissons, des crevettes et des poulpes tombaient du ciel, jusqu'à un mélange étonnant de vents ouraganesques, de fortes pluies et d'inondations aux États-Unis, au Mexique et dans certaines parties de l'Amérique du Sud.

changement terrestres juin 2018
L'activité volcanique continue de battre des records autour de la notre planète bleue. Le volcan Kilauea a continué à faire des ravages sur la grande île d'Hawaï, détruisant les maisons et engloutissant la région de fumées toxiques. Pendant ce temps, après des années d'activité continue, le Volcán de Fuego du Guatemala a violemment explosé, causant la mort d'au moins 109 personnes. Des centaines de personnes sont toujours portées disparues et des villes entières étaient recouvertes de plusieurs mètres de cendres.

Outre la nature spectaculaire de ces éruptions, le point important à retenir est que toutes ces cendres saturent les couches supérieures de l'atmosphère en réfléchissant les rayons solaires et en favorisant la condensation de l'eau et la formation de glace. Compte tenu de l'actuel minimum solaire, ce n'est bien sûr pas une bonne nouvelle.

Il est fort possible que les températures de la planète continueront de chuter à mesure que nous avancerons dans le temps, et étant donné les quantités massives d'eau qui s'abattent au-dessus de nos têtes, l'hiver prochain pourrait bien être une période difficile pour beaucoup de gens dans l'hémisphère Nord.

Cloud Precipitation

Résumé SOTT des changements terrestres - Mai 2018 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Alors que la neige est tombée hors saison tout au long du mois de mai, des montagnes Rocheuses et du nord des États-Unis au Canada, au nord de l'Europe, au nord-est de la Chine, au nord de l'Inde, au Cachemire et au Népal, ce sont les inondations de proportions « bibliques » dans le monde entier qui ont volé la vedette ce mois-ci.

inondation mai 2018
Les États-Unis et une grande partie de l'Europe ont également eu leur part de tornades et de tempêtes de grêle dévastatrices... la grêle géante devenant la nouvelle norme dans de nombreuses parties du monde, semble-t-il.

grelons mai 2018