Bienvenue à Sott.net
mer., 29 mar. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Sécheresses


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Janvier 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

À ce stade de nos chroniques météorologiques, nous commençons à ressembler à un disque rayé. Mais ce n'est pas notre faute ! Le climat ne cesse de se balancer d'un extrême à l'autre...
© Sott.net
Auparavant un événement rare, le Danube en Autriche et en Hongrie a gelé 3 fois au cours de la dernière décennie.
Les faits marquants du mois dernier comprennent :
  • Des incendies de forêt record au Chili et en Argentine (où il y aussi eu des précipitations record)
  • Un record de pluviosité clôturant la sécheresse record en Californie
  • Des records journaliers et mensuels des chutes de neige au Japon et dans l'ouest étasunien
  • Un record d'essaim de tornades dans le sud des États-Unis
  • Un record journalier de chutes de pluie dans le sud des États-Unis
  • Des records de froid et de chutes de neige en Europe de l'Est et du Sud
  • Un record de chute de neige dans le Sahara
  • Un record de chaleur en Australie et un record de froid en Nouvelle-Zélande
© Sott.net
Une massive doline s'est ouverte à Cheltenham, en Pennsylvanie, États-Unis.

Map

Alerte au tsunami dans le Pacifique après un séisme de magnitude 8,0 au large des îles Salomon

Un tremblement de terre de magnitude 8.0 s'est produit jeudi au large des îles Solomon, annonce l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS).
© Inconnu
Les secousses souterraines ont été enregistrées à 17h38 UTC(18h38 heure française) à 63km au sud-ouest de l'agglomération de Kirakira. Le foyer du séisme se trouve à 40km de profondeur. Aucune information sur d'éventuelles victimes ou destructions n'est disponible dans l'immédiat. Une alerte au tsunami a été lancée.

C'est par les îles Solomon que passe la ceinture de feu du Pacifique - un alignement de volcans qui borde l'océan Pacifique sur la majorité de son pourtour, soit environ 40 000 kilomètres. C'est là-bas que sont concentrés la plupart des volcans de la planète mais aussi que se produisent 90 % de tous les séismes.

Commentaire: « De dangereuses vagues de tsunami sont possibles dans les trois prochaines heures le long de certaines côtes des îles Salomon, de Vanuatu, de Nauru, de Papouasie-Nouvelle Guinée, de Nouvelle-Calédonie, de Tuvalu et de Kosrae », a déclaré le Centre d'alerte au tsunami du Pacifique. Source




SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Septembre 2016 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Traduction : SOTT

Tandis que l'Empire s'effondre sous son propre orgueil et que les étincelles du mécontentement se répandent au milieu des rumeurs de guerre mondiale, le bouleversement planétaire se poursuit sans relâche. L'ouragan du mois Matthew restera probablement dans les mémoires comme le pire cas de tempête de l'année aux États-Unis (et ailleurs), mais Hermine et Julia - deux autres tempêtes de ce mois de septembre - ont inondé le littoral du sud-est des États-Unis. L'une d'entre elles était le premier ouragan en Floride depuis 2005, et l'autre la première tempête à jamais se former directement sur le Sunshine State (surnom de la Floride).
© Sott.net
Une série de cyclones a également apporté des vagues d'inondations dans le sud-est de l'Australie, battant des records de précipitations remontant à la fondation du pays au 19e siècle, et amenant le pays dans son ensemble à son troisième record de l'hiver le plus humide. Pendant ce temps, plusieurs typhons dans le nord-ouest du Pacifique se sont abattus aux Philippines, à Taiwan, en Chine, en Corée et au Japon. Cinquante pour cent plus puissante aujourd'hui qu'il y a quarante ans, la plus importante de ces tempêtes cycloniques - de catégorie 5 et portant le nom de Meranti - fut jusqu'à présent la plus intense dans le monde cette année, et selon les livres des records, au deuxième rang derrière le typhon Haiyan de 2013.
© Sott.net
En plus des murs d'eau apportés par ces grandes tempêtes, des rafales descendantes locales ont apporté un record de précipitations, provoquant de graves inondations soudaines qui ont emporté les voitures, les maisons et les gens dans certaines parties des États-Unis,du Mexique, de la Tunisie, de la Grèce, de la Turquie, de l'Ukraine, de l'Inde, de l'Indonésie et de la Chine. L'Oklahoma aux États-Unis, qui n'avait jamais connu de tremblements de terre jusqu'à récemment, a pourtant ressenti la puissance de celui qui l'a frappée le mois dernier. Un tremblement de terre de puissance record a également frappé la Corée du Sud, tandis qu'à Skopje, en Macédoine, un violent séisme a endommagé les bâtiments et plongé les résidents dans la panique.
© Sott.net
Déluge en Grèce

SOTT Logo Media

Résumé SOTT - Août 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres

Traduction : SOTT

Alors que les téléspectateurs ont été distraits par les Jeux olympiques d'été à Rio de Janeiro et la montée en puissance de la farce de l'élection présidentielle aux États-Unis, le rythme implacable de l'augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes dans le monde a continué en août.
© Sott.net
Encore un autre « événement qui n'arrive qu'une fois tous les 1 000 ans » frappe les États-Unis, cette fois un système inhabituel, sans nom, de tempête stationnaire dans le sud de la Louisiane.
Parmi les tendances au sein des bouleversements environnementaux le mois dernier, nous avons observé :
  • un nombre record de tornades aux États-Unis pour un mois d'août ;
  • une autre inondation « qui n'arrive qu'une fois tous les 1 000 ans », cette fois en Louisiane aux États-Unis ;
  • un tremblement de terre destructeur dans le centre de l'Italie ;
  • la comète la plus rapide jamais enregistrée ;
  • beaucoup plus de morts dus à la foudre, y compris un troupeau entier de rennes dans le sud de la Norvège ;
  • trois dolines massives qui s'ouvrent pour avaler (et tuer) les gens en Chine ;
  • de fortes tempêtes qui frappent de nombreuses capitales dans le monde, y compris des précipitations record en Macédoine et à Moscou ;
  • des feux de forêt intenses à travers l'ouest des États-Unis et l'ouest de la Méditerranée.
© Sott.net
Ce sont quelques-uns des signes d'août 2016.

Magnify

Que cache la manipulation des cours de l'or ?


Commentaire : Dans une société régit par l'argent ou notre survie dépend directement des fluctuations de notre compte en banque, nous avons pourtant le plus grand mal à appréhender le fonctionnement d'un système économique qui semble posséder sa propre vie, son propre langage. Si ésotérique qu'il en devient incompréhensible pour la plupart des gens.

Un jour, sans savoir exactement ni comment ni pourquoi, nous apprenons, par les médias, qu'il se passe quelque chose : les spécialistes déclarent un état de « crise financière ». Pour le peuple, ce jour-là n'est pas bien différent du jour précédent. Ne doit-il pas assurer les mêmes taches et le même travail en vue de gagner le même argent pour subvenir à ses mêmes besoins ? Et pourtant voilà qu'on lui signifie que des choses vont changer, que l'argent qu'il gagne n'a plus la même valeur. Qu'il ne va plus pouvoir rembourser sa maison, qu'il n'a plus de travail, que ce qu'il possède ne lui appartient pas vraiment.

Devant l'aberration d'une telle situation, on pourra certes passer beaucoup de temps à expliquer le comment du pourquoi ; les spécialistes économiques ne s'en privent jamais, exposant ceci, démontrant cela, pointant du doigt le ou les coupables, désignant les responsables. Et si les plus éclairés conseilleront même, avec raison, d'éponger le plus rapidement possible les dettes personnelles, de s'installer à la campagne, de planter des salades et d'élever des cochons, la crise qui s'annonce est peut-être aussi l'occasion de comprendre que la nature même du système est dysfonctionnelle, que l'argent a perverti les échanges de compétences qui s'établissent naturellement entre les êtres humains, et qu'aussi surement que le fait la politique, celui-ci attire à lui les natures et les comportements pathologiques.


© Flickr
Les cours de l'or font l'objet d'une des plus grandes manipulations de l'histoire économique.
L'or est la valeur refuge par excellence. Mais son prix n'explose pas. Pourtant, s'en procurer devient difficile et la demande tutoie des sommets. Une vaste manipulation orchestrée par de puissants acteurs est à l'origine de ce paradoxe.

Pas besoin d'être un prix Nobel d'économie pour comprendre que quelque chose ne tourne pas rond sur le marché de l'or. Il suffit d'être familier avec une loi basique : celle de l'offre et de la demande. Ce qui est rare est cher. La demande d'or physique est au plus haut devant les turbulences traversées par l'économie mondiale.

Plusieurs spécialistes s'accordent pour dire que le prix de l'once (31,1 grammes) devrait se situer autour de 8 000 dollars (soit quatre fois son record historique). Début mars, il est d'environ 1 250 dollars.
Ce prix étrangement bas est la question qui agite les experts depuis cinq ans. Pourquoi le prix de l'or ne correspond-t-il pas aux règles économiques ? Plusieurs d'entre eux, choisis pour leur expertise sur le sujet, nous ont aidés à percer le mystère. Selon eux, cette anomalie est le résultat d'interventions massives sur le marché des produits dérivés où l'on échange des contrats plutôt que des lingots. Ces purs mouvements spéculatifs ont pour conséquence de faire chuter les cours. Dans le rôle des suspects, on retrouve les banques centrales et leurs intermédiaires. Les mobiles ? Éviter la panique, protéger la valeur du dollar et le système financier dans son ensemble. Docteur en économie, chroniqueurs, journaliste, ex-traders, gérants d'entreprises, Tous nous décrivent une des plus grandes manipulations de l'histoire économique.
(Vous pouvez consulter la chronologie interactive ci-dessous pour connaître l'évolution du rôle de l'or dans l'économie au cours du XXème siècle.)

Les faits
« Je ne suis pas un adepte des théories de manipulation en matière d'économie. Je me suis intéressé à ce sujet en y allant à reculons. Mais une fois que l'on s'y plonge, il apparaît clair que le marché est biaisé. Trop de faits sont là pour le démontrer. » Philippe Herlin est docteur en économie du Conservatoire national des Arts et Métiers de Paris.
Comme d'autres experts avant lui, il s'est intéressé de plus près au marché de l'or. Et comme bon nombre de ses prédécesseurs, il a été « très surpris » de ce qu'il a découvert. C'est aussi le cas de Philippe Béchade. En novembre dernier, nous avons rencontré le président des Econoclastes et chroniqueur sur BFM Business. Il vous accompagnera tout au long de votre plongée au cœur du marché de l'or avec ses quatre interventions en vidéo.

(Vous pouvez parcourir les slides suivants pour faire défiler plusieurs infographies sur le marché de l'or.)

OR1

Arrêtons-nous un moment sur le fonctionnement de ce business artificiel. Le prix du métal jaune n'est pas seulement fixé par les échanges d'or physique. Les mouvements sur les marchés de produits dérivés influencent également son prix. Il existe plusieurs « marchés à terme ». Ils permettent le trading de contrats portant sur le précieux métal. En théorie, posséder un de ces titres signifie que vous êtes propriétaire de la quantité d'or correspondante et en droit d'en demander la livraison. Cette donnée est essentielle. Selon Nick Laird, spécialiste reconnu pour ses statistiques sur le milieu, plus de 3000 tonnes d'or « papier » sont échangées chaque jour. 3000 tonnes... C'est la production mondiale en 2015 selon Statista, un des numéro un mondial de la statistique.

On échange donc l'équivalent de la production annuelle mondiale d'or chaque jour sur les marchés à terme. Pour Fabrice Drouin Ristori, fondateur et dirigeant de Goldbroker.com, c'est sur la plateforme new-yorkaise du COMEX « que la plupart des manipulations sont effectuées ». Ces derniers mois, en moyenne, il n'existait qu'une once d'or physique disponible pour 300 contrats à terme. Vous avez bien lu. Si ne serait-ce qu'une petite partie des détenteurs d'or papier demandait la livraison de leur métal jaune, le COMEX exploserait.

Pour comprendre comment fonctionne ce casino géant de la spéculation, veuillez visionner la vidéo ci-dessous :

Fireball 3

Résumé SOTT - Novembre 2015 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres

Traduction : SOTT

Novembre 2015 a été un autre mois de phénomènes météorologiques extrêmes, avec plusieurs séries de tornades majeures aux États-Unis causant des dommages étendus de l'Iowa au Texas. Ces systèmes de tempête dévastateurs ont apporté des records de chutes de neige (ainsi que des records de quantité de neige tombée) en de nombreux lieux, avec Chicago qui a connu son mois de novembre le plus enneigé depuis « plus de 100 ans ». Plus au sud, l'État de l'Oklahoma est passé - en l'espace de deux semaines - d'incendies faisant rage à des tempêtes de glace. Ailleurs, le nord de la Chine a enregistré des records de froid et le Japon a connu ses plus lourdes chutes de neige pour un mois de novembre en plus de 60 ans.
© Sott.net
Un énorme météore explose dans le ciel de Bangkok, Thaïlande, 2 novembre 2015.
Dans l'hémisphère sud, les tempêtes « estivales » ont généré des grêlons géants qui ont transformé les rues en rivières de glace en Argentine du nord, tandis qu'une énorme tornade multi-vortex a détruit plus d'un millier d'habitations au Brésil. Les déluges d'octobre qui ont emporté voitures et maisons à travers le Moyen-Orient se sont poursuivis tout au long du mois de novembre, avec le Qatar qui a reçu plus que sa moyenne annuelle de précipitations pluvieuses en une seule journée. Certaines parties d'Israël, la Turquie, l'Iran, l'Arabie saoudite et le Yémen ont également été inondées par des pluies sans précédent. Pour le deuxième mois consécutif, d'intenses tempêtes de grêle ont créé des rivières de glace à travers le désert d'Arabie.

Attention

La Guadeloupe en « calamité sécheresse »

© franceantilles.fr
Le fonds de secours va être débloqué pour aider les agriculteurs, après une période de sécheresse à «caractère exceptionnel», entre mi-avril et mi-août 2015, a indiqué mercredi la préfecture de la Guadeloupe, dans un communiqué.

«Le préfet de région vient d'obtenir du ministère des Outre-mer l'autorisation de l'intervention du fonds de secours sur l'ensemble des communes de la région Guadeloupe pour les dégâts causés aux cultures et élevages sur la période du 20 avril au 23 août 2015», précise le communiqué. Cela concerne l'archipel guadeloupéen et Saint-Martin.

Le 21 octobre, Jacques Billant, le préfet de la Guadeloupe, demandait l'intervention du fonds de secours, faisant état d'une «situation préoccupante de nombreux exploitants agricoles, au premier rang desquels les maraîchers», et qui avait impacté «tous les secteurs agricoles», avec «des pertes importantes immédiates, qui se (ressentiraient) aussi en 2016».

Commentaire: Pendant que plusieurs régions souffrent à cause de la sécheresse, d'autres n'arrêtent pas d'être inondées :




Sun

Sécheresse en Afrique du Sud : les carcasses de bétail s'entassent

© Lemonde.fr/capture d'écran
L'Afrique du Sud est confrontée à sa pire sécheresse depuis trente-trois ans, une conséquence du phénomène climatique El Nino. Dans le nord du pays, le lac artificiel de Molatedi est quasiment à sec. L'état de catastrophe naturelle est déclaré dans cinq des neuf régions du pays.


Solar Flares

Taïwan en proie à sa plus forte sécheresse depuis 70 ans

Taïwan aborde sa pire sécheresse depuis soixante-dix ans. Pour y faire face, l'île a commencé à rationner l'approvisionnement en eau de plus de un million de foyers. Les robinets seront ainsi coupés deux jours par semaine dans plusieurs villes du nord du pays.

Ces mesures ont été imposées par le gouvernement à la suite des très faibles précipitations enregistrées durant l'automne et l'hiver, les plus basses depuis 1947. Le barrage Shihmen, à Taoyuan, qui alimente plusieurs villes du nord de l'île, n'était ainsi rempli qu'à 24,5 % de sa capacité mercredi 8 avril, selon l'agence taïwanaise des ressources en eau.

Les habitants ont ainsi été prévenus afin qu'ils stockent de l'eau pour la cuisine, la toilette et les toilettes. Si quelque quatorze cents entreprises, dont des fabriquants de composants industriels et chimiques, sont également concernées par les restrictions, leur production n'est pour le moment pas perturbée, affirme la BBC.

Solar Flares

Iran: la sécheresse, nouvelle plaie du pays

Image

Un berger et son troupeau près de Zabol, dans le sud-est de l'Iran, le 2 février 2015 Behrouz Mehri
"Nous n'avons plus d'eau et la poussière est partout", se désole Nazar Sarani, dont le village était autrefois une île au coeur d'une biosphère exceptionnelle aujourd'hui asséchée dans le sud-est de l'Iran.


"La sécheresse dure depuis sept ans", témoigne le berger de 54 ans, l'un des derniers habitants de Sikhsar, où de vieilles barques en bois rappellent que ce village avait autrefois les pieds dans l'eau.

"Avant, il y avait des lacs, des barques et on pêchait", se rappelle Nazar Sarani. "Aujourd'hui, nous avons des tempêtes de sable et nous vivons dans la poussière".
Il y a 15 ans, Hamoun était la septième zone humide au monde. Elle couvrait jusqu'à 4.000 km2 à cheval entre l'Iran et l'Afghanistan, alimentée par la rivière Helmand qui prend sa source de l'autre côté de la frontière.