Bienvenue à Sott.net
sam., 05 déc. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Sécheresses


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Octobre 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Des records de chutes de neige précoces, un froid exceptionnel, des grêlons d'une taille énorme, des incendies de forêt dévastateurs, des inondations mortelles, des sécheresses, de puissantes éruptions volcaniques, des tremblements de terre, des boules de feu météoriques incroyables... et sans citer tous les événements, ce mois d'octobre les a tous réunis.
Résumé SOTT octobre 2020
© Sott.net
Dire que ce mois-ci fut le plus extrême de 2020, et même des années précédentes, ne serait pas exagéré. Nous conseillons à chacun de prêter attention à ces événements et de se préparer en conséquence.

Ce fut le mois d'octobre le plus froid jamais enregistré pour les États-Unis, avec de nombreux records de chutes de neige précoces battus dans le monde entier. Elles ont recouvert les États américains depuis le Montana jusqu'au Nouveau-Mexique, et certaines régions de l'Ouest et du Midwest des États-Unis ont pulvérisé des records de froid.

Lyman dans le Wyoming a battu tous les records avec -35° C ; Potomac dans le Montana a atteint -33,9° C ; et Boise dans l'Idaho a enregistré -13° C, battant ainsi le vieux record de -8° C établi en 1878... et nous n'en sommes qu'au deuxième mois de l'automne.

Le passage d'une puissante tempête verglaçante a engendré un véritable « carnage pour les arbres » à Oklahoma City. La végétation a été détruite et les lignes électriques se sont effondrées, privant d'électricité jusqu'à 300 000 personnes.

La Colombie-Britannique et le Canada ont été en proie à des chutes de neige telles qu'elles ont battu un record vieux de 120 ans, tandis que 80 % de la Russie s'est retrouvée à des degrés divers nappée de blanc.

Sortez vos lainages d'hiver, car si ces tendances se poursuivent, cet hiver pourrait bien être spectaculaire !

Curieusement, et peut-être pour la première fois dans les chroniques historiques, l'océan arctique n'avait pas commencé à geler comme il le fait habituellement en octobre et la saison glaciaire du Groenland s'est arrêtée un mois plus tôt. Pour autant, cette situation ne relève pas d'un « réchauffement climatique », mais plutôt de la modification des courants océaniques et de l'augmentation de l'activité volcanique, deux symptômes du minimum solaire en cours.

La presse institutionnelle tente de focaliser l'attention sur certains « points chauds » du globe ou de normaliser ce qui semble être le début d'une mini ère glaciaire, tandis que les « mondialistes » planifient une « réinitialisation » économique, politique et sociale, sous prétexte de lutter contre le Covid.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Juillet 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Alors que le minimum solaire se renforce, tous les phénomènes électriques augmentent en quantité et en intensité, et le globe terrestre a enregistré un autre mois de quantités records de précipitations qui se sont déversées un peu partout, et qui ont affecté des millions de personnes et détruit des récoltes dans le monde entier.
Résumé SOTT juillet 2020
© Sott.net
L'est de l'Asie semble avoir connu le pire, avec des pluies de mousson extrêmes et les inondations subséquentes qui ont provoqué la mort de centaines de personnes en Chine, au Japon, en Corée du Sud, au Népal, au Bangladesh et en Inde.

La Chine continue de lutter contre les pires inondations depuis des décennies. Le niveau d'eau de 433 rivières est supérieur à la ligne de démarcation des inondations, et 33 d'entre elles ont atteint des niveaux records. Des pluies diluviennes ont frappé 27 des 31 provinces du pays, et ont affecté plus de 37 millions de personnes et entraîné jusqu'à présent la mort ou la disparition de 141 personnes.
east asia
La Corée du Sud continue de subir la mousson la plus humide de son histoire récente, au moins 15 personnes sont mortes et plus de 1 500 autres ont été évacuées. Environ 1 300 maisons auraient été submergées ou enterrées lors de glissements de terrain dans tout le pays, et 1 000 routes et ponts ont été détruits ou endommagés.

Des pluies torrentielles et des inondations ont depuis le mois de mai continué de ravager l'Assam, en Inde, entraînant la mort de plus de 100 personnes, affectant 2 à 3 millions de personnes dans 27 districts et détruisant des récoltes. Plus de 2 400 villages ont été submergés.

Au Yémen, et après deux semaines de pluies abondantes, des inondations soudaines ont emporté des maisons, des fermes, des routes, des lignes électriques et des conduites d'eau. Au moins 14 personnes sont mortes et des milliers d'autres se sont retrouvées sans abri.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Mai 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Alors que le Soleil entre dans une période de « confinement », la Terre se recharge et réagit en conséquence. Cette fois, même la science dominante a déclaré que ce minimum solaire pourrait provoquer un temps glacial, la famine, une augmentation des tremblements de terre et des éruptions volcaniques catastrophiques... et les derniers changements terrestres le montrent.
Résumé SOTT Mai 2020
© Sott.net
Mais la diminution de l'activité solaire n'est pas le seul aspect à souligner, puisque le Soleil a déclenché le 29 mai la plus grande éruption depuis 2017. Un phénomène qui peut se révéler particulièrement dangereux pour les satellites et autres dispositifs technologiques si notre magnétosphère continue de s'affaiblir.

Curieusement, les protestations et les émeutes autour de George Floyd ont coïncidé avec cette éruption solaire... s'agit-il d'une connexion entre l'humain et le cosmique ?

Certaines parties de l'hémisphère nord ont renoué avec l'hiver... à un mois de l'été, tandis que les premiers records de neige et de froid ont été battus dans l'hémisphère sud alors que l'hiver n'a pas encore « officiellement » commencé.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Avril 2020 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Avril 2020 nous a apporté quelques surprises glaciales liées aux changements climatiques, en passant par des chutes de neige en quantité record pour la saison dans certaines parties des États-Unis et de l'Europe, jusqu'à de la grêle en Asie et au Moyen-Orient.
Résumé Sott avril 2020
© Sott.net
Un système météorologique arctique a plongé le Canada, le Midwest, le Nord-Est et le Sud des États-Unis dans le froid, entraînant des pannes de courant au Manitoba et dans le Maine qui ont privé des centaines de milliers de personnes d'électricité. Des records de chute de neige ont été battus dans le Colorado avec 76 cm de cumul, dans le Dakota du Sud avec 38 cm et dans l'Iowa avec 28 cm.

La neige est également tombée à Douchanbé, au Tadjikistan, pour la première fois depuis 26 ans... et au printemps !

La production alimentaire mondiale n'a pas seulement été perturbée par la pandémie qui tue l'économie, un froid et un gel intenses ont également détruit des récoltes en Europe et aux États-Unis.

La grêle a également fait des ravages partout dans le monde ce mois-ci, et a entraîné la mort de cinq personnes, ravagé les récoltes et endommagé six mille maisons au Vietnam. Les tempêtes de grêle ont également laissé quatre mille personnes sans abri à Tripura en Inde, et ont recouvert d'un manteau épais les sols de certaines parties de l'Arabie Saoudite, de l'Iran et de la Chine... lequel en fondant a provoqué des inondations.

Ice Cube

Le soleil entre dans un minimum solaire : temps glacial, famines et tremblements de terre en prévision

clouds sun
© Getty Images
Le soleil est entré lui aussi dans une période de "confinement", qui pourrait provoquer un temps glacial et des famines.

Notre soleil s'est confiné, ce qui pourrait provoquer un temps glacial, des tremblements de terre et la famine, selon les scientifiques.

Le soleil est actuellement dans une période de "minimum solaire", ce qui signifie que l'activité à sa surface a chuté de façon spectaculaire.

Les experts pensent que nous sommes sur le point d'entrer dans la période de "déclin" solaire la plus profonde jamais enregistrée, car les taches solaires ont pratiquement disparu.

L'astronome Dr Tony Phillips a déclaré : "Le minimum solaire est en cours et il est important."

"Le nombre de taches solaires suggère que c'est l'un des plus importants du siècle dernier. Le champ magnétique du soleil est devenu faible, permettant à des rayons cosmiques additionnels de pénétrer dans le système solaire."

"L'excès de rayons cosmiques pose un risque pour la santé des astronautes et des voyageurs à bord des avions passants par les régions polaires, affecte l'électrochimie de la haute atmosphère terrestre et peut contribuer à déclencher la foudre."

Les scientifiques de la NASA craignent qu'il ne s'agisse d'une répétition du minimum Dalton, qui s'est produit entre 1790 et 1830 - entraînant des périodes de froid intense, de perte de récoltes, de famine et de puissantes éruptions volcaniques.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Décembre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Après des températures estivales inhabituellement froides et des chutes de neige dans la région des Alpes victoriennes, l'Australie est victime de feux de brousse exceptionnels dont les conséquences sont dévastatrices. Les brasiers ont forcé des milliers de personnes à l'évacuation et causé jusqu'à présent la mort d'un demi-milliard d'animaux.
Vidéo mensuelle SOTT Décembre 2019
© Sott.net
Après enquête, la police australienne a conclu que des incendies criminels et la foudre sont à l'origine de ces feux destructeurs... et non les changements climatiques anthropiques.

Au moins cent cinquante maisons ont également été détruites par des incendies de forêt qui se sont propagés à grande vitesse dans la ville chilienne de Valparaíso. Des zones résidentielles brûlaient encore le jour de Noël.

La neige a étendu son manteau sur près de la moitié des 48 États contigus des États-Unis — 46,2 pour cent de la superficie —, soit la plus grande superficie pour un début décembre jamais enregistrée dans les archives de couverture neigeuse mises en place en 2003. La neige a également atteint les régions nord du Mexique.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Novembre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Comme pour se gausser de la propagande des adeptes du changement climatique anthropique, la Nature en a fait voir — une fois de plus ce mois-ci — des vertes et des pas mûres aux habitants de la planète Terre.
Résumé Sott novenbre 2019
© Sott.net
À l'instar de ces dernières années, les habitudes quotidiennes des habitants de l'hémisphère Nord ont été perturbées par un hiver qui a rapidement pointé le bout de son nez dans de nombreuses régions et provoqué une rupture d'équilibre dans la production alimentaire. L'Europe, l'Asie, le Moyen-Orient et certaines régions d'Afrique ont subi plus tôt que de coutume des chutes de neige exceptionnelles et des températures glaciales, et les États-Unis ont battu de nouveaux records de froid et de chutes de neige sur une grande partie de leur territoire. Tout ceci n'a nullement empêcher les brigades anti-extinction [« Extinction Rebellion » - NdT] de brailler leurs lamentables exigences en faveur de nouvelles réductions des émissions de CO2, propres paraît-il à sauver la planète de la surchauffe.

L'ensemble de nos lecteurs et auditeurs ne sera pas surpris d'apprendre qu'une quantité non négligeable de boules de feu météoriques et d'objets géocroiseurs non détectés ont — ce mois-ci encore — croisé nos cieux, ce qui n'a pas manqué de stupéfier et réjouir de nombreux témoins oculaires, tandis que de nombreux experts affirmant pouvoir suivre tous les objets géocroiseurs potentiellement dangereux se demandent si leur affirmation selon laquelle ils peuvent le faire n'est tout simplement pas « un vœu pieux ».

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Octobre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Feu dans le ciel ! Les observations de météores et de boules de feu et les survols d'astéroïdes à peine détectés ont sûrement retenu notre attention le mois dernier. Qu'est-ce que le Cosmos essaie de nous dire ?
Résumé SOTT octobre 2019
© Sott.net
L'Irlande, l'Écosse, le Portugal, les États-Unis, le Canada et la Chine ont assistés à certaines des plus importantes observations de météores, et dans son incapacité à détecter un grand nombre d'objets géocroiseurs, l'orgueilleuse Nasa a perdu sa crédibilité en prouvant clairement que nous sommes sans défense contre l'éventuel impact de l'une de ces pierres cosmiques qui « arriverait de nulle part ».

De violentes tempêtes et des inondations ont encore provoqué des ravages dans le monde entier, semant dans leurs sillages la destruction en Arabie saoudite, en Italie, en Turquie, en Égypte, en Inde, au Japon et en Espagne.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Septembre 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Septembre 2019 restera dans les mémoires comme le mois où la prophétesse Greta Thunberg, 16 ans, a pris la parole à l'ONU à New York pour alerter le monde sur la catastrophe mondiale qui se produira si les gens ne changent pas leurs comportements. Du moins, c'est ainsi que les médias voulaient apparemment que les gens se souviennent de septembre.
Capture écran vidéo mensuelle septembre 2019
© Sott.net
Loin de tout ce cirque, l'augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes et des bouleversements sismiques avance à grand pas.

Le mois dernier, des crues soudaines et catastrophiques au Maroc et en Algérie ont fait 18 morts ; l'ouragan Dorian a complètement détruit les Bahamas ; de graves inondations en Asie du Sud-Est et en Inde ont fait des centaines de morts ; l'Espagne a été frappée par son pire système cyclonique depuis au moins 140 ans ; des tremblements de terre destructeurs ont frappé le Cachemire et l'Indonésie ; des dizaines de boule de feu météoriques ont illuminé les cieux nocturnes ; des records de froid et de chutes de neige précoces ont été battus dans l'hémisphère Nord.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Août 2019 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Ce mois d'août a connu de fortes pluies, de la grêle et des inondations destructrices qui ont tué des centaines de personnes et déplacé des millions d'autres dans le monde.
Résumé Sott aout 2019
© Sott.net
L'Inde a été le pays le plus touché avec plus de deux cents morts et une dévastation généralisée. Ces événements se sont produit simultanément à une rare chute de neige estivale dans l'Himachal, annonciatrice d'une une saison hivernale précoce.

En déversant des trombes d'eau et des rafales de vent à 221 km/h, le super typhon Lekima a frappé le centre de la Chine et produit de fortes inondations qui ont provoqué la mort de cinquante-six personnes et contraint des millions d'autres à l'évacuation.

L'Espagne a également été frappée par des conditions climatiques extrêmes ce mois-ci, avec des inondations, de la grêle et même des tornades. Pendant ce temps, des incendies incontrôlables sur l'île de la Grande Canarie ont contraint à l'évacuation près de dix mille habitants.