Bienvenue à Sott.net
lun., 25 sept. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Sécheresses


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Août 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Alors qu'une grande partie du monde occidental et des médias qui leur sont associés se concentrent sur les ouragans Harvey et Irma depuis une dizaine de jours, vous pourriez être pardonnés de penser que le reste du monde était parallèlement relativement paisible, d'un point de vue climatique. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. En fait, l'ouragan Harvey s'est manifesté à la fin d'un autre mois de météorologie « anormale » et gravement destructrice dans le monde, dont certaines ont fait de Harvey un aspect relativement bénin.

En prenant en compte les nouveaux records d'inondations « historiques » sur presque tous les continents associés aux glissements de terrain mortels qui s'ensuivent et le nombre alarmant de violentes tempêtes et de feux de forêt hors de contrôle, le chaos climatique et environnemental a une fois encore défini la réalité de la vie sur la planète Terre en août.


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Juillet 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

À mesure que des températures estivales plus froides et des chutes de neige hors saison commencent à devenir la nouvelle norme météorologique dans le monde, des pluies surabondantes et des inondations brisent les records enregistrés de longue date engendrant des dommages généraux aux propriétés et aux cultures ainsi que la mort d'un nombre croissant de personnes.

À mesure que de plus en plus d'animaux sont tués par des éclairs, les événements plasmatiques, les « sylphes rouges » et les nuages noctulescents augmentent également, de même pour les observations de météorites et de boules de feu météoriques.


SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Juin 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Le mois de juin a vraiment été « extraordinaire » en termes de chaos climatique à travers l'ensemble du globe terrestre. Des véritables « trombes de pluie » ont été enregistrées dans de nombreuses régions différentes, provoquant de larges inondations et des coulées de boue mortelles.

Des « rafales descendantes » impressionnantes, d'importantes chutes de grêle et des chutes de neige hors saison ont également été de la partie, aussi bien que des tornades et des trombes d'eau qui ont également fait sentir leur présence de la Chine à la Russie, et jusqu'à l'État du New Jersey aux États-Unis.


Cloud Lightning

Résumé SOTT des changements terrestres - Mai 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Au cas où vous ne l'auriez pas encore remarqué, l'environnement de notre planète semble refléter les niveaux extrêmes de chaos et de violence qui se jouent au niveau humain. En mai, des inondations massives (et souvent sans précédent) ont encore une fois causé des dévastations partout sur la planète.

Des chutes de neige extrêmement tardives tant aux États-Unis qu'en Europe ou en Chine ont causé de sérieux problèmes pour les gens et la nourriture sur laquelle ils comptent, tout comme des tempêtes de grêlons lourdes et nuisibles.

Tornades, feux de forêt, trombes marines, tourbillons, tempêtes de poussière, éruptions volcaniques, activité animale étrange, et bien plus encore, ont fait de ce mois de mai un mois extrêmement alarmant sur la planète Terre.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Avril 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Le chaos environnemental a continué sans relâche en avril.
© Sott.net
Après que le Pérou ait été inondé en mars, la Colombie a été la suivante à subir les dramatiques conséquences de précipitations pluvieuses massives et d'inondations qui ont provoqué des glissements de terrain meurtriers dans la ville de Mocoa.
© Sott.net
D'importantes inondations et glissements de terrain ont également frappé l'Inde, l'Indonésie, les États-Unis et la Chine, tandis que des feux de forêt ont encore une fois frappé l'État de Floride aux États-Unis, cependant qu'une neige très tardive a recouvert d'un blanc manteau plusieurs nations européennes entraînant la destruction de nombreuses cultures.
© Sott.net

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Mars 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Le chaos environnemental planétaire a joué ce mois-ci les prolongations et ce sans relâche.
© Sott.net
Une énorme vague s'est abattue sur les côtes de la ville de Durban en Afrique du Sud. L'onde de marée haute de 5 mètres a fait fuir des baigneurs et causé des dégâts considérables sur les structures côtières et les plages
Plusieurs spectaculaires bolides cosmiques ont été vus d'un bout du monde à l'autre. Les feux de forêt ont ravagé plusieurs états du Midwest étasunien alors que des vents exceptionnellement puissants ont frappé les États de l'Illinois et de New York. Une féroce tempête s'est abattue sur l'île de Madagascar dans l'Océan Indien, tout comme sur le Brésil, la Nouvelle-Zélande et la France.
© Sott.net
Un énorme « jet bleu » - variablement dénommé phénomène lumineux transitoire, sprite ou sylphe - a été capturé au-dessus du Brésil
De graves inondations ont touché plusieurs régions du globe dont la plus grande victime fut le Pérou, où des dizaines de personnes sont mortes et des centaines de milliers d'autres ont perdu leurs foyers. Avec d'inhabituels raz de marée voguant de l'Iran à l'Afrique du Sud, d'étranges explosions au « gaz » au Royaume-Uni et des fuites de gaz de méthane en Russie, sans parler de la neige au large des côtes de l'Afrique et des éclairs qui ont pointé leur foudre sur des voitures, le mois de mars a été un mois assez intense pour la grosse boule bleue et ses habitants.
© Sott.net
Un rare arc circumhorizontal ou « arc-en-ciel de feu » a été capturé dans le ciel du Paraguay

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Février 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Ce qui a démarré en janvier s'est poursuivi en février. Aux États-Unis, des inondations massives se sont produites en Californie en raison des « rivières atmosphériques » qui ont déversé de grandes quantités de pluie sur les zones côtières ainsi que de grandes quantités de neige sur la Sierra Nevada. La fonte de cette neige a provoqué de nouvelles inondations dans l'État du Nevada. L'Est du Canada a également connu des chutes de neige record, tout comme l'Iran, le Kazakhstan, l'Afghanistan et le Japon.
© Sott.net
Les régions généralement sèches du nord-ouest de l'Australie ont connu des précipitations et des inondations sans précédent.
Des incendies de forêt ont éclaté dans l'est de l'Australie et en Nouvelle-Zélande alors que des précipitations record ont inondé l'Australie occidentale. D'importantes inondations ont également touché plusieurs pays d'Amérique du Sud, dont le Chili, le Pérou et la Colombie.
© Sott.net
Février 2017 - Des centaines de baleines pilotes sont mortes dans un échouage massif en Nouvelle-Zélande, le plus grand jamais vu là-bas. Malgré les efforts de la population locale, la plupart des baleines sont mortes.
Il y a au moins 30 volcans actifs dans le monde en ce moment, dont un vraiment impressionnant au Guatemala. D'énormes crevasses de terre se sont ouvertes au Pakistan et en Italie.
© Sott.net
De sévères précipitations ont frappé l'Arabie Saoudite, inondant les zones urbaines et provoquant des glissements de terrain, chutes de pierres et crues soudaines qui ont emporté les véhicules.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Janvier 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

À ce stade de nos chroniques météorologiques, nous commençons à ressembler à un disque rayé. Mais ce n'est pas notre faute ! Le climat ne cesse de se balancer d'un extrême à l'autre...
© Sott.net
Auparavant un événement rare, le Danube en Autriche et en Hongrie a gelé 3 fois au cours de la dernière décennie.
Les faits marquants du mois dernier comprennent :
  • Des incendies de forêt record au Chili et en Argentine (où il y aussi eu des précipitations record)
  • Un record de pluviosité clôturant la sécheresse record en Californie
  • Des records journaliers et mensuels des chutes de neige au Japon et dans l'ouest étasunien
  • Un record d'essaim de tornades dans le sud des États-Unis
  • Un record journalier de chutes de pluie dans le sud des États-Unis
  • Des records de froid et de chutes de neige en Europe de l'Est et du Sud
  • Un record de chute de neige dans le Sahara
  • Un record de chaleur en Australie et un record de froid en Nouvelle-Zélande
© Sott.net
Une massive doline s'est ouverte à Cheltenham, en Pennsylvanie, États-Unis.

Map

Alerte au tsunami dans le Pacifique après un séisme de magnitude 8,0 au large des îles Salomon

Un tremblement de terre de magnitude 8.0 s'est produit jeudi au large des îles Solomon, annonce l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS).
© Inconnu
Les secousses souterraines ont été enregistrées à 17h38 UTC(18h38 heure française) à 63km au sud-ouest de l'agglomération de Kirakira. Le foyer du séisme se trouve à 40km de profondeur. Aucune information sur d'éventuelles victimes ou destructions n'est disponible dans l'immédiat. Une alerte au tsunami a été lancée.

C'est par les îles Solomon que passe la ceinture de feu du Pacifique - un alignement de volcans qui borde l'océan Pacifique sur la majorité de son pourtour, soit environ 40 000 kilomètres. C'est là-bas que sont concentrés la plupart des volcans de la planète mais aussi que se produisent 90 % de tous les séismes.

Commentaire: « De dangereuses vagues de tsunami sont possibles dans les trois prochaines heures le long de certaines côtes des îles Salomon, de Vanuatu, de Nauru, de Papouasie-Nouvelle Guinée, de Nouvelle-Calédonie, de Tuvalu et de Kosrae », a déclaré le Centre d'alerte au tsunami du Pacifique. Source




SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Septembre 2016 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Traduction : SOTT

Tandis que l'Empire s'effondre sous son propre orgueil et que les étincelles du mécontentement se répandent au milieu des rumeurs de guerre mondiale, le bouleversement planétaire se poursuit sans relâche. L'ouragan du mois Matthew restera probablement dans les mémoires comme le pire cas de tempête de l'année aux États-Unis (et ailleurs), mais Hermine et Julia - deux autres tempêtes de ce mois de septembre - ont inondé le littoral du sud-est des États-Unis. L'une d'entre elles était le premier ouragan en Floride depuis 2005, et l'autre la première tempête à jamais se former directement sur le Sunshine State (surnom de la Floride).
© Sott.net
Une série de cyclones a également apporté des vagues d'inondations dans le sud-est de l'Australie, battant des records de précipitations remontant à la fondation du pays au 19e siècle, et amenant le pays dans son ensemble à son troisième record de l'hiver le plus humide. Pendant ce temps, plusieurs typhons dans le nord-ouest du Pacifique se sont abattus aux Philippines, à Taiwan, en Chine, en Corée et au Japon. Cinquante pour cent plus puissante aujourd'hui qu'il y a quarante ans, la plus importante de ces tempêtes cycloniques - de catégorie 5 et portant le nom de Meranti - fut jusqu'à présent la plus intense dans le monde cette année, et selon les livres des records, au deuxième rang derrière le typhon Haiyan de 2013.
© Sott.net
En plus des murs d'eau apportés par ces grandes tempêtes, des rafales descendantes locales ont apporté un record de précipitations, provoquant de graves inondations soudaines qui ont emporté les voitures, les maisons et les gens dans certaines parties des États-Unis,du Mexique, de la Tunisie, de la Grèce, de la Turquie, de l'Ukraine, de l'Inde, de l'Indonésie et de la Chine. L'Oklahoma aux États-Unis, qui n'avait jamais connu de tremblements de terre jusqu'à récemment, a pourtant ressenti la puissance de celui qui l'a frappée le mois dernier. Un tremblement de terre de puissance record a également frappé la Corée du Sud, tandis qu'à Skopje, en Macédoine, un violent séisme a endommagé les bâtiments et plongé les résidents dans la panique.
© Sott.net
Déluge en Grèce