Bienvenue à Sott.net
dim., 22 jan. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Changements Terrestres
Carte

Arrow Down

En Russie une voiture est avalée par une doline de six mètres de profond, elle ne sera jamais retrouvée

Traduction : SOTT

Probablement pas aussi épique que Titanic de James Cameron, mais cette vidéo russe a sa part de moyen de transport lentement submergé. Une voiture Lada Kalina se noyait dans une doline pendant que son propriétaire attendait frénétiquement l'arrivée des sauveteurs ... mais elle n'a jamais été revue.
© Владимир Кобзев / YouTube
La vidéo sur la descente de la voiture dans l'abîme boueux d'Ufa, une ville de l'Oural, a été mise en ligne par un témoin oculaire, qui a déclaré que lorsque les secours sont arrivés sur les lieux, le véhicule avait de l'eau « jusqu'au cou ».

Bizarro Earth

Une énorme doline s'ouvre à Ramapough-Lenape, territoire indiens dans le New Jersey

© News12 New Jersey
Une énorme doline s'est ouverte sur le territoire de Ramapough-Lenape
Un affaissement massif s'est développé sur la terre de la tribu Ramapough-Lenape à Ringwood.

Les voisins disent que le trou, qui s'est ouvert sur la route de Van Dunk, à une circonférence de 10 à 15 mètres. Un membre de la tribu Ramapough-Lenape a découvert le trou mercredi matin en marchant sur un sentier dans les bois.

Les responsables de la zone de Ringwood ont dit à la chaîne News 12 du New Jersey qu'ils pensent que l'un des nombreux puits de mine qui traversent Ringwood s'était effondré. La cause n'a pas été immédiatement déterminée.

Le chef Ramapough-Lenape dit que les résidents vivent dans la peur constante de l'effondrement des dolines et dit qu'il n'y a jamais eu de véritable solution pour résoudre le problème.

Cloud Lightning

Un orage coupe la respiration de 2.000 Australiens, trois en meurent

Vent de panique en Australie lundi, lorsque plus de 2.000 personnes ont ressenti de grosses difficultés respiratoires au cours d'un violent orage. Pour trois personnes, les secours n'ont rien pu faire, il était trop tard. La cause de ces maux est rare et potentiellement dangereuse pour quiconque, il s'agit d'un asthme foudroyant provoqué par le phénomène orageux.
© Istock
Orage asthmatique en Australie
La journée de lundi a été marquée par des températures particulièrement étouffantes dans la région de Melbourne et dans le reste de l'état de Victoria, en Australie. Le thermomètre affichait 38 degrés Celsius lorsque de gros nuages noirs annonciateurs d'orage et donc d'un rafraîchissement de l'atmosphère se sont faits menaçants. La population se réjouissait qu'il fasse bientôt plus respirable... Malheureusement, la situation a rapidement mal tourné pour de nombreux habitants.

Ice Cube

Préparez-vous, le vortex polaire se déplace

Traduction SOTT

Le changement climatique a frappé l'Arctique plus que jamais au cours des dernières années, mais cela ne signifie pas que l'hémisphère Nord connaîtra un hiver doux cette année.

© NASA
Vortex polaire
En fait, une nouvelle étude montre que le vortex polaire se déplace, et qu'il va y avoir des hivers plus longs sur la côte est des États-Unis et dans certaines parties de l'Europe, avec des températures exceptionnellement froides attendues en mars.

Le vortex polaire est cette belle zone d'air froid qui tourbillonne autour de l'Arctique pendant l'hiver. Lorsque des parties du vortex se rompent et volent en éclats, elles peuvent causer des conditions de froid anormales vers la fin de l'hiver et au début du printemps dans l'hémisphère Nord.

Cela s'est produit au début de 2014 - comme vous pouvez le voir dans l'image satellite ci-dessus - et a causé un événement météorologique extrême dans le nord des États-Unis et au Canada.

Mais peu de gens se rendent compte qu'il y a en réalité deux tourbillons polaires : le vortex polaire stratosphérique, qui est à environ 19 800 mètres au-dessus de la surface de la Terre; et le vortex polaire troposphérique autour de 5 500 à 9 100 mètres au-dessus de la surface.

Habituellement, quand les météorologues parlent du vortex polaire, ils se réfèrent au vortex troposphérique, qui est celui qui se déchire et envoie de l'air froid vers des villes de latitude moyenne, comme New York.

Mais cette étude a examiné le vortex polaire stratosphérique, qui peut avoir un effet plus important, mais plus subtil sur le temps en moyenne latitude.

Commentaire: voir aussi :


Question

Deux énormes flashs éclairent le ciel la nuit à Surgut en Sibérie occidentale

© YouTube/Igor Kessler
Cette vidéo téléchargée sur YouTube montre deux flashs aériens à Surgut, en Sibérie occidentale, le 22 novembre 2016. La description indique qu'un son crépitant a été entendu. Était-ce un éclair ou un autre type de décharge électrique ? Ou peut-être des explosions de météorites ?


Commentaire: Plus tôt dans l'année, des flashs de lumière inexpliqués avaient déjà déconcerté les résidents de Petrozavodsk en Russie.


Seismograph

Puissant séisme au large du Salvador, état d'urgence au Nicaragua

Un puissant séisme a ébranlé jeudi 24 novembre la côte pacifique de l'Amérique centrale, alors même qu'un ouragan balayait certaines parties du Nicaragua et du Costa Rica. Une alerte au tsunami lancée dans un premier temps a été levée par la suite.


Puissant séisme au Salvador
La magnitude de ce tremblement de terre a été estimée tout d'abord à 7,2 sur l'échelle de Richter, avant d'être ramenée à 7,0. Il a frappé à la faible profondeur de 10,3 kilomètres sous le plancher marin, ce qui a dû amplifier son impact. Quant à son épicentre, il a été localisé à 150 km environ au sud-sud-ouest de Puerto Triunfo, au Salvador, selon l'Institut géologique américain (USGS). Le tremblement de terre a aussi été ressenti au Costa Rica.

Commentaire: Aussi :


Tornado2

L'ouragan Otto frappe l'Amérique centrale

La tempête tropicale Otto s'est formée dans la mer des Caraïbes. Mardi après-midi, elle a atteint le statut d'ouragan de catégorie 1 et ses effets ont déjà commencé à se faire sentir.
© Inconnu
On s'attend à ce que l'ouragan Otto touche terre en Amérique centrale, vers le Costa Rica et le Nicaragua d'ici la fin de la semaine. En revanche, le Panama a déjà ressenti les effets de la tempête alors que des pluies torrentielles et des vents qui ont atteint les 110 km/h se sont abattus sur le pays. On dénombre déjà trois morts en lien à l'ouragan qui a causé des glissements de terrain et a déraciné des arbres.

Statistiques
© Météo Média
Otto et l'ouragan à s'être développé le plus au sud à cette période de l'année depuis Martha qui avait frappé Panama en 1969 lors du week-end de l'Action de grâce américaine en plus d'être le premier ouragan à se former dans l'ouest de la mer des Caraïbes à cette période de l'année et ce, depuis 1851.

Attention

Japon: Un fort séisme provoque un tsunami d'un mètre près de la centrale de Fukushima

De notre correspondant à Tokyo, Un réveil angoissant pour des million s de Japonais. A 5h59 mardi matin (21h59 lundi, heure française), un séisme de magnitude 7,4 a secoué le Tohoku («nord-est» du pays), déclenchant des alertes au tsunami dans cette région déjà durablement meurtrie par la triple catastrophe - séisme, tsunami et accident nucléaire - du 11 mars 2011. Une vague d'un mètre a été mesurée peu après, sur la côte près de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima. Aucun problème majeur n'a cependant été recensé sur le site, a affirmé Tepco, l'opérateur de la centrale.

© Google
Fort séisme au Japon près de la centrale de Fukushima
Deux heures après le séisme, plusieurs tsunamis, dont un de 1,4 m, ont également été mesurés sur la côte de Sendai (département de Miyagi). Toutes les chaînes de télévision ont relayé en boucle depuis l'aube les avertissements des autorités sur un risque de deuxième et troisième vagues qui peuvent être plus fortes. L'avis de risque de tsunami n'a été levé qu'en milieu de journée.

Snowflake Cold

Des records de froid battus lors des huit derniers mois ...

C'est acté, au cours des huit derniers mois, les températures mondiales ont baissé de 1,2°C sur l'ensemble de la terre. Ce mois de novembre connaît même des records de froid en Russie et en Australie... C'est le blogueur-chercheur Tony Heller (alias Steven Goddard) qui met en évidence et publie ces données sur son site web realclimatescience.com. De quoi sourire encore du réchauffement climatique soi-disant en cours. La COP 22, elle, qui se termine aujourd'hui, l'assène plus que jamais.

Des records de froid qu'on n'entend nulle part

Qui est Tony Heller ? Ce chercheur a passé la majeure partie de ces sept dernières années à étudier l'histoire des conditions météorologiques extrêmes, ainsi que l'histoire et la méthodologie de l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA).

A la neuvième Conférence internationale sur le changement climatique organisée par le Heartland Institute, en juillet 2014 à Las Vegas, son discours intitulé « Le nouveau climat de l'empereur » a démonté de manière drastique et mécanique l'alarmisme climatique réchauffiste ambiant de ces trente dernières années, en démontrant le parti-pris des instituts et des organismes qui n'ont pas hésité à « oublier » des données, voire à modifier des chiffres et donc falsifier des courbes.

Commentaire: Voir aussi : Le grand gel planétaire - Prédiction que dans 4 ans surviendra un âge de glace de 15 ans, le soleil se préparant à « hiberner »


Blackbox

Le Grand Smog de Londres enfin expliqué par les experts

Le 5 Décembre 1952, le brouillard envahit la ville de Londres. Si cela est très courant en Angleterre, celui-ci serait plus tard baptisé grand smog de Londres, un désastre de pollution mortel, le pire de l'histoire britannique, en vérité. Aujourd'hui, plus de 60 ans plus tard, des experts en ont enfin découvert la cause.

© Google
12 mil personnes sont mortes dû au brouillard
Les habitants n'y avaient à l'époque pas prêté attention, c'était très courant. Mais quelques heures plus tard, le ciel était devenu jaune et l'air ambiant commençait à sentir l'œuf pourri. Le lendemain, il avait la couleur d'une soupe de pois et était nauséabond, la visibilité ne cessait de diminuer et respirer dehors était toujours plus douloureux. Lorsque la situation devait revenir à la normale, le 9 Décembre, pas moins de 150 000 personnes avaient été hospitalisées. Au total, plus de 12 000 hommes, femmes et enfants en sont morts.

Commentaire: Lire aussi :