Bienvenue à Sott.net
jeu., 14 déc. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Changements Terrestres
Carte

Arrow Up

La Nasa pense avoir découvert une source de chaleur qui fait fondre l'Antarctique par en-dessous

ice het
© MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]
Selon la Nasa, cette source de chaleur se serait formée il y a 50 ou 110 millions d'années.
Une mystérieuse source de chaleur, cachée sous la surface de l'Antarctique, semble être à l'origine de sa fonte. La Nasa pense avoir découvert d'où elle provenait.

D'après un article publié ce mardi 7 novembre par l'agence spatiale, un panache serait en cause. Ce phénomène géologique consiste en une remontée de roches venant du manteau terrestre, dont la chaleur extrême pourrait expliquer la fonte et la fente des glaces.

Cette hypothèse avait déjà été envisagée il y a trente ans par des scientifiques de l'Université du Colorado qui tentaient d'expliquer l'étrange structure en forme de dôme de la Terre Marie Byrd, une région de la partie occidentale de l'Antarctique.

Malgré le scepticisme de nombreux scientifiques, ceux de la Nasa ont décidé de vérifier si l'hypothèse était plausible. Pour ce faire, une maquette numérique en trois dimensions a été créée, dans le but de déterminer la quantité de chaleur nécessaire afin de provoquer les phénomènes observés en Terre Marie Byrd.

En comparant leurs résultats et les données rapportées par des membres de la Nasa en mission dans le pôle Sud, les chercheurs ont conclu que le panache contenait une quantité de chaleur et de pression colossale sous la surface du continent.

Il se serait formé il y a 50 ou 110 millions d'années, bien avant la formation de la couche de glace, et la chauffe donc depuis toujours. Le réchauffement climatique ne fait qu'accélérer cette fonte.


Commentaire : Difficile pour le journaliste de ne pas quand même citer l'inévitable réchauffement climatique en fin d'article.


Cloud Precipitation

Pluies torrentielles en Inde: 12 morts, 10.000 évacuations

La région du Tamil Nadu, à l'extrême sud-est de l'Inde, fait face depuis le 27 octobre à de fortes précipitations. Des inondations provoquées par des pluies ont provoqué la mort de 12 personnes et l'évacuation de 10.000 habitants, paralysant la capitale provinciale de Chennai.
iiiiii
© Times of India

Better Earth

Une étrange bulle bleue dans le ciel de Sibérie

blue bublle siberian sky
Dans la nuit du 26 octobre, en Sibérie, plusieurs personnes ont pu voir une sphère lumineuse bleutée grandir dans le ciel, à côté des aurores boréales qui dansaient à ce moment-là. S'agissait-il d'un phénomène naturel ou artificiel ?

Un étrange phénomène céleste a été observé dans la nuit du 26 octobre, en Sibérie et même jusqu'en Suède. Grand habitué des aurores boréales, le guide Oliver Wright, qui était alors à Abisko, en Suède, raconte qu'il n'avait jamais vu cela auparavant : « Le ciel était totalement bleu ». Il y avait bien des aurores ce soir-là, qui dansaient à côté, comme cela arrive souvent, mais une aurore d'un bleu glacial comme celle-ci, c'est vraiment très rare...

Surtout que le 26 octobre dernier, l'activité géomagnétique était relativement calme et faible. Autrement dit, cette lueur bleue ne pouvait pas être causée par une intense tempête solaire - les aurores bleues se produisent lorsque des particules très énergétiques interagissent avec l'azote moléculaire ionisé à très haute altitude.


Sur cette vidéo amateur, on peut voir le phénomène évoluer. © The Siberian Times


Cloud Lightning

Violente tempête en Europe centrale

Au moins cinq personnes sont mortes dans une tempête qui a frappé tôt dimanche l'Europe centrale, provoquant des coupures d'électricité et perturbant la circulation routière et ferroviaire, selon les services de secours.

storm flood
En République tchèque, des chutes d'arbres ont tué une femme près de Trebic (sud-est) et un homme âgé à Jicin (nord-est).

En Pologne, un conducteur est mort dans sa voiture après une collision avec une branche tombée sur la route près de Szczecin (nord-ouest), selon les pompiers. La chute d'une branche sur sa voiture a tué un autre automobiliste dans la ville d'Opole (ouest), d'après les pompiers.

En Allemagne, un homme de 63 ans qui dormait dans un minibus dans un camping de la Baie de Jade, dans le nord du pays, a été surpris par la montée des eaux et s'est noyé alors qu'il tentait de fuir à pied, a indiqué la police.

A Hambourg, certaines rues étaient inondées, notamment dans le quartier du marché aux poissons, à proximité de l'Elbe. Plusieurs liaisons ferroviaires ont été interrompues dans le nord du pays, selon la compagnie de chemins de fer Deutsche Bahn.

SOTT Logo Media

Résumé SOTT des changements terrestres - Septembre 2017 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Septembre a encore été un mois extrêmement violent, d'un point de vue des « changements terrestres ».
fire novembre 2017
Une série d'éruptions solaires de classe X semblent avoir été les signes avant-coureurs de phénomènes naturels sans précédent, en quantité et en intensité.

Deux tremblements de terre historiques ont frappé le Mexique causant plus de 300 morts, détruisant des centaines de maisons et endommageant des milliers d'autres.

La saison 2017 des ouragans de l'Atlantique est parmi le top 10 des saisons les plus actives, et ce n'est pas encore fini. Jusqu'à présent, le choc réel a été d'avoir trois ouragans en même temps, dont deux, Irma et Maria, apportant des ravages à travers les Caraïbes et dans le centre de la Floride.

La neige et les températures froides hors saison ont également frappé l'Europe du Nord et les États du nord des États-Unis en septembre, alors que des orages de grêle surdimensionnés, des pluies torrentielles et des inondations ont aussi pilonné l'Europe, l'Asie du Sud et l'Afrique.

Jetez un coup d'œil ci-dessous, merci de regarder et n'oubliez pas de liker et de vous abonner pour ne rien manquer du drame en cours !

Musique : « Escape from the Temple » par Per Kiilstofte. Sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Tornado1

Tempête Ophelia : l'Irlande durement touchée

Une mer déchaînée. Les vagues s'écrasent sur le front de mer de la station balnéaire de Cobh (Irlande). Des rafales à plus de 150 km/h. Des voiliers sur le point de rompre leurs amarres. C'est la pire tempête qu'a connue l'Irlande depuis 30 ans. Les branches d'un arbre sont tombées sur la voiture d'une femme, tuée sur le coup. L'Irlande déplore trois morts. Toutes les victimes s'étaient aventurées dehors malgré les appels à rester confiné dans les maisons.

Des vents qui vont gagner en vitesse

Le danger est partout. Depuis sa fenêtre une petite fille terrorisée voit une voiture s'envoler. Le toit métallique du stade de Turners Cross, dans le sud du pays, s'envole après une rafale plus forte que les autres. 120 000 foyers sont privés d'électricité. Les écoles sont fermées ainsi que les services publics et les commerces. Plus aucun bus, tramway ou train ne circule. Les vents devraient se renforcer dans la soirée de ce lundi 16 octobre.

Alarm Clock

Antarctique : un mystérieux trou géant de 80.000 km² s'est formé

Au milieu du continent Antarctique s'est formé un gigantesque trou et personne n'en connait la véritable raison. Selon les scientifiques enquêtant sur le sujet, les conséquences sur le climat de ce continent sont encore méconnues.
antarctide
© NASA Worldview (photo satellite)
Université de Brême (contours du trou)
Ce qui frappe en premier lieu concernant ce trou, c'est sa taille. En effet, selon le National Geographic, celui-ci s'étendrait sur une surface de 80.000km², soit sept fois la taille de la région Île-de-France ! Cette découverte a été faite par une équipe de chercheurs de l'Université de Toronto à Mississauga (Canada) et du Southern Ocean Carbon and Climate Observations and Modeling (SOCCOM).

Commentaire: Lire aussi :


Attention

Incendies dans la péninsule Ibérique

Trois morts au Portugal, frappé par un nombre record de feux de forêts, trois en Galice en Espagne: les incendies ont touché la péninsule ibérique dimanche, provoqués par la sécheresse et des pyromanes et attisés par le vent.
incendies
© Inconnu
Galicia
Les trois morts au Portugal ont été recensés pour deux d'entre eux dans une grange près de Penacova, pour le dernier à Serta, deux villes du centre du pays, selon le porte-parole de l'Autorité nationale de protection civile, Patricia Gaspar, qui a précisé que 25 personnes avaient également été blessées.

Tornado1

Tempête Ophelia : au moins trois morts et 360 000 habitants privés d'électricité en Irlande

Les vents, atteignant 156 km/h sur la côte Ouest, ont également provoqué des chutes d'arbres. Toutes les écoles ont été fermées lundi et le resteront mardi.

Ophelia
© CLODAGH KILCOYNE / REUTERS
La tempête Ophelia touche le port de Lahinch, en Irlande, le 16 octobre 2017.
La tempête Ophelia a fait au moins trois morts en Irlande, lundi 16 octobre. Les vents, atteignant 156 km/h sur la côte Ouest, ont provoqué des chutes d'arbres et privé plus de 360 000 habitants d'électricité. Cette situation pourrait "durer plusieurs jours", a prévenu l'opérateur ESB Networks.

Une femme d'une cinquantaine d'années est morte dans un accident de voiture provoqué par la chute d'un arbre, à proximité du village d'Aglish, dans le sud du pays. Une septuagénaire a également été blessée dans l'accident, a précisé la police. Au nord de Dundalk, près de la frontière avec l'Irlande du Nord, un homme a été tué par la chute d'un arbre sur sa voiture alors qu'il conduisait. Un homme d'une trentaine d'années a, en outre, succombé aux blessures provoquées par la tronçonneuse qu'il utilisait pour dégager un arbre couché par la tempête, dans la ville de Cahir (Sud), selon la police.

Les écoles resteront fermées mardi

Les autorités avaient fermé lundi toutes les écoles, de nombreux services publics, les transports et les parcs nationaux. Le gouvernement avait demandé aux habitants de rester confinés chez eux. Les écoles resteront également fermées mardi, afin "d'éviter tout risque pour la vie des enfants et du personnel", a souligné le ministère de l'Education.

Tornado1

10 ouragans en 10 semaines

10 ouragans en 10 semaines égalant le record de tous les temps établi en 1878 et égalée en 1886 et 1893. La saison des ouragans 2017 très intense ne semble pas faiblir.

Ophelia est devenu un ouragan mercredi soir, le dixième nommé tempête dans une rangée pour atteindre ce statut, liant un record établi il y a plus d'un siècle.

huricanne
La dernière fois qu'une saison a produit 10 ouragans consécutifs a eu lieu en 1893, une période où le suivi des ouragans reposait en grande partie sur les navires et les relevés barométriques.
#Ophelia is 10th consecutive Atlantic named storm to reach hurricane - tying the all-time record set in 1878 and equaled in 1886 & 1893. pic.twitter.com/tfXoPxbyGV
- Philip Klotzbach (@philklotzbach) 11 octobre 2017
Ouragan Ophélia

Situé dans l'Atlantique central à environ 760 miles au sud-ouest des Açores, Ophelia ne représente aucune menace pour la terre et serait probablement banal, sinon pour sa place dans les livres de bord.