Boules de feu
S


Better Earth

SOTT Focus: D'où je me trouve : « Raindrops Keep Fallin' On My Head* »

*« Des gouttes de pluie me tombent sur la tête ». Titre d'une chanson.

Traduction : SOTT

BS Meter
© naFoutaise-o-mètre en alerte maximale

Un ami vient de m'envoyer un lien vers un article : Iran accused of September 11 role [article en français : des avocats veulent que l'Iran soit déclaré coupable des attentats de 2001 - NdT]

Tout ce que je peux dire, c'est : absolument PATHÉTIQUE !

Mais passons. La seule raison pour laquelle j'écris si tard ce soir, c'est que quelque chose me tracasse.

Ce qui m'a frappée ce soir, c'est un grand nombre d'étranges « juxtapositions ». D'abord, les informations sur les armes climatiques et sismiques qui ont circulé cette semaine. La première était à propos de l'ex-secrétaire à la Défense Cohen, qui a ouvertement mentionné HAARP en admettant l'existence de programmes capables d' « altérer le climat, de déclencher des tremblements de terre et des éruptions volcaniques à distance via l'utilisation d'ondes électromagnétiques. » Cherchez sur le Net, vous trouverez une liste de sites de conspiration qui en parlent (non pas qu'ici, à SOTT, nous ne pensions pas que ça conspire à tout va).

Admettre être en possession de programmes qui peuvent altérer le climat, déclencher des tremblements de terre, etc. est un peu ambitieux, et n'a vraiment rien à voir avec HAARP. L'objectif de HAARP est le contrôle mental.

Toutefois, des tremblements de terre peuvent être déclenchés via des armes à impulsion électromagnétique depuis des satellites.

M'est avis que ces clowns aimeraient beaucoup que la population pense qu'ils peuvent contrôler le climat - et peut-être le peuvent-il s'ils provoquent l'éruption d'un volcan. Mais ce qu'ils essaient de faire en réalité, c'est de poser un écran de fumée sur les VÉRITABLES changements terrestres ; des changements contre lesquels ils ne possèdent aucune arme. Et ces Changements terrestres sont ce qui, on peut le concevoir, pourrait détruire la quasi-totalité de la vie sur Terre.

Meteor

SOTT Focus: Flashback : Que cachent-ils ? Vol AF447 et événements de type Toungouska

Traduction : SOTT

Mise à jour : 06 mai 2010

La prétendue récente découverte des boîtes noires de l'AF447 nous fournit l'occasion de relire cet intéressant article de Joe Quinn sur le crash du vol Rio-Paris :


Le vol Air France 447 Rio de Janeiro - Paris s'est désintégré juste au-dessus de l'Atlantique (juste au Nord de l'équateur) à approximativement 1h33 TUC[1], le 1er juin 2009.

Meteor

Virginia beach : une probable météorite crée une forte explosion


Un mystère complet drape la ville de Virginia beach et sa région depuis 48 heures.

Mardi, une forte explosion fantôme a fait trembler toute la région, et des centaines de résidents se sont précipités sur leur téléphones pour contacter les secours.

"Ca ressemblait à un bruit de tremblement de terre" témoigne l'un deux.

Mais rien ne semble pouvoir éclairer la raison de cet étrange phénomène.

Question

US : Impact de météorite ? Un trou « inexpliqué » dans le toit de la cabine du Boeing : atterrissage d'urgence

Image
© via NBC newsPhoto prise par un passager au moment où l'avion s'apprête à faire un atterrissage d'urgence
Un Boeing de la Southwest Airlines avec 118 passagers a dû faire un atterrissage d'urgence vendredi en Arizona après une dépressurisation subite de la cabine, provoquée par un trou dans la carlingue, a annoncé la compagnie.

Le vol 812 reliant Phoenix à Sacramento s'est posé sans encombre environ 40 minutes après son décollage à Yuma (Arizona), selon le communiqué de la compagnie. Aucun passager n'a été blessé.

"Après s'être posé sans encombre à Yuma, l'équipage a découvert un trou dans le toit de la cabine" du Boeing 737, selon le communiqué.

L'administration de l'aviation civile américaine va ouvrir une enquête sur cet incident à l'origine inexpliquée.

Meteor

Météorite au-desus d'Oklahoma City

Vidéo de la météorite observée au-dessus d'Oklahoma City le 23 mars 2011

Meteor

Chute de météorite dans la Marne, d'autres témoins ont vu le bolide

Image
La météorite observée vendredi soir à Witry-lès-Reims a dû commencer à s'illuminer à 75 km d'altitude.
Vendredi soir, une grosse météorite a illuminé le ciel de Witry-lès-Reims (l'union de dimanche). L'observateur se trouvait devant le bâtiment de l'Escal lorsqu'il a vu le bolide et sa traînée lumineuse « vert turquoise » dont la longueur apparente, à vue d'œil, s'étirait dans le ciel sur « 60 centimètres ».

Meteor

Un bolide illumine le ciel

Image
© InconnuLa météorite observée vendredi soir à Witry-lès-Reims a dû commencer à s'illuminer à 75 km d'altitude.
Vendredi soir, une météorite a illuminé le ciel de Witry-lès-Reims. Deux personnes l'ont vue, mais il y a probablement eu de nombreux autres témoins dans la région.

Meteor

Était-ce une météorite ?

Le vendredi 18 février, peu avant 19 h, dans le Narbonnais, des témoins ont aperçu une boule d'un vert éclatant traversant le ciel.

Grey Alien

Des fossiles de bactéries E.T. dans des météorites ?

Image
© Richard HooverLa structure découverte dans une météorite que Richard Hoover interprète comme un fossile de cyanobactérie
Un chercheur de la Nasa annonce la découverte de fossiles de bactéries extraterrestres dans plusieurs météorites carbonées. Une nouvelle qui semble extraordinaire mais qui doit être prise avec la plus grande prudence. On se souvient d'au moins une fausse alerte, la météorite martienne ALH 84001, et l'auteur a déjà présenté ces résultats depuis plusieurs années.

Meteor

Vie extraterrestre sur une météorite ?

Un scientifique de la Nasa affirme avoir trouvé des traces de vie extraterreste fossilisées dans les fragments d'une météorite, suscitant enthousiasme et scepticisme au sein de la communauté scientifique.

L'article de Richard Hoover, accompagné de photos prises au microscope de petites créatures ressemblant à des vers, a été publié vendredi dans le Journal de cosmologie américain.

Le scientifique a découpé en tranches des fragments de différents types de météorites, dites chondrites carbonées, susceptibles de renfermer de l'eau et des matières organiques, et les scrutées au microscope. Il a trouvé ce qui ressemble à des bactéries qu'il a appelées "fossiles autochtones" et dont il pense qu'ils proviennent non pas d'une contamination une fois que la météorite a frappé la Terre, mais bien de l'espace et d'organismes vivants contenus dans des comètes, météorites ou autres objets stellaires. "Les implications sont que la vie est partout et que la vie sur Terre pourrait venir d'autres planètes", écrit-il dans cette étude.