Bienvenue à Sott.net
mer., 18 oct. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Binoculars

Nicolas Dupont-Aignan, sur la fusion Alstom-Siemens : « C'est une immense escroquerie organisée par l'État »


Nicolas Dupont-Aignan

Le mardi 26 septembre 2017, Nicolas Dupont-Aignan président de Debout la France était l'invité politique de Léa Salamé dans le 7/9 Info sur France Inter

USA

Syrie - Le Commandement central étasunien déclare la guerre à la Russie

Hier, trois officiers russes de haut rang ont été tués dans une « attaque de l'EI » à l'est de la Syrie. Il est probable qu'ils ont été tués par des forces spéciales ou des insurgés contrôlées par des forces spéciales américaines. L'incident sera interprété comme une déclaration de guerre.
© Inconnu
Le Général Valeriy Asapov, tué en Syrie
Le Commandement central des États-Unis au Moyen-Orient veut que ses forces par procurations prennent le contrôle des champs de pétrole de l'est de la Syrie pour mettre en place un mini-état kurde aligné sur les États-Unis dans la région. Le gouvernement syrien, allié à la Russie, a besoin des revenus de ces champs de pétrole pour reconstruire le pays.

Commentaire: Lire aussi :


Laptop

« La première guerre sur internet du monde a commencé en Catalogne », s'alarme Julian Assange

Les tentatives de Madrid de blocage des applications facilitant la tenue du référendum en Catalogne constituent une véritable « guerre sur internet » selon Julian Assange, qui a lancé un appel appuyé afin de lutter contre ces mesures.
© Inconnu
Julian Assange, le célèbre fondateur du site Wikileaks, s'est invité à sa manière dans la campagne du référendum sur l'indépendance de la Catalogne, qui doit se tenir le 1er octobre malgré son interdiction par la justice espagnole. Impitoyable défenseur de la liberté d'expression, le lanceur d'alerte s'est insurgé contre les mesures prises par Madrid pour tenter d'empêcher la tenue du scrutin, ciblant particulièrement les mesures de censure dans le domaines des télécommunications.

Chess

Les cinq étapes pour la domination mondiale

Vous n'avez pas besoin d'une armée pour parvenir à une domination mondiale. Tout ce dont vous avez besoin, c'est d'un crédit bon marché pour acheter tout ce qui génère la plus haute valeur et / ou revenu.


Les six commandements géographiques
Domination mondiale, cela sonne bien, n'est-ce pas ?

Voici comment l'obtenir en cinq étapes :

1. Transformez tout en une marchandise qui peut être échangée sur le marché mondial : terre, baux sur la terre, options pour acheter des terrains, des maisons, des bâtiments, des chambres dans les bidonvilles, le travail, des outils, des robots, l'eau, les droits sur l'eau, les droits miniers, les droits sur les lignes aériennes, les navires, les avions, le pouvoir politique, les actions des sociétés, les obligations d'État, les obligations municipales, les obligations des sociétés, les prêts étudiants qui ont été regroupés dans des instruments dérivés, les revenus des parkings des villes, l'électricité, les logiciels, la publicité, le marketing, les médias, les médias sociaux, l'alimentation, l'énergie, les assurances, l'or, les métaux, le crédit, les swaps de taux d'intérêt et, en dernier lieu, les instruments financiers qui contrôlent et / ou organisent en pyramide tous les biens et avoirs réels qui ont été marchandisés (c'est-à-dire presque tout).

Pourquoi est-ce la première étape essentielle dans la domination mondiale ? Une fois que quelque chose a été marchandisé, il peut être acheté et vendu sur le marché mondial dans des devises fiduciaires - des devises qui ne sont pas soutenues par un actif du monde réel et qui peuvent être créées ex nihilo par les banques centrales et privées.

Chess

La « Kurdish Connection » : Les efforts d'Israël, de Daesh et des USA pour déstabiliser l'Iran ( 2/3 )

Sarah Abed poursuit son analyse du rôle de certaines organisations kurdes, abusivement mises en avant comme représentatives de la totalité des kurdes syriens, dans la guerre au Moyen-Orient élargi.
© Inconnus
Les relations kurdo-israéliennes ont significativement mûri. Depuis les années 1960 au moins, Israël a épisodiquement fourni aux Kurdes une assistance sécuritaire et un entraînement militaire. Cela a principalement servi de diversion contre Saddam - en le gardant occupé alors qu'Israël menait deux guerres contre une coalition de ses voisins arabes - mais la compréhension mutuelle de leurs difficultés respectives a aussi nourri des affinités israélo-kurdes.

Commentaire: Lire la première partie :


Eiffel Tower

La grande braderie en marche. TGV, chantiers navals, Française des jeux, la vente de la France par Macron s'accélère

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Nos élites vendent la France, une idée dans laquelle ils ne croient plus du tout.

D'ailleurs, le rêve mystique européen de notre Jupiter du palais n'est jamais rien que la destruction consciente de notre pays, de notre indépendance, de notre souveraineté, mais aussi de notre patrimoine sacrifié sur l'autel d'une Europe de plus en plus totalitaire.

La seule chose qui nous sauve, c'est que les Allemands, loin d'être aussi stupides et crétins que les dirigeants français qui sont décidément véritablement en dessous de tout, n'ont pas du tout l'intention, eux, de sacrifier leur leadership et leur domination de simples à des bons sentiments cucul-gnangnan fussent-ils européens.

Pour les Allemands, l'Europe et l'euro sont deux outils de leur suprématie et de leur domination.

Cela veut dire que de la même manière qu'il n'y a jamais de fusion « entre égaux » entre deux entreprises, il n'y aura jamais de rapprochement franco-allemand équilibré, ou égalitaire.

Nous sommes demandeurs.

En réalité, Macron est même un « quémandeur » de plus d'Europe, pensant qu'avec plus d'Europe il marginalisera la grande Allemagne de Merkel.

Il se fourre le doigt dans l'œil jusqu'à la garde.

Au mieux, il ne fera que vendre à vil prix les actifs qu'il reste à notre pays.

Macron est un fossoyeur, il procède à la liquidation totale de notre pays

Il n'est pas le seul coupable, tout au plus le chef d'orchestre.

Arrow Up

La Syrie demande à l'ONU de condamner les «crimes barbares» de la coalition

Damas a appelé l'ONU à prendre des mesures urgentes pour mettre un terme aux crimes de guerre présumés commis par la coalition. Selon la diplomatie syrienne, les avions sous commandement américain auraient utilisé du phosphore blanc.
© Inconnu
La guerre contre la Syrie
Damas a demandé la suspension des frappes « systématiques » menées par la Coalition américaine, qui ne feraient qu'aider les terroristes tout en tuant de nombreux civils et détruisant des infrastructures vitales pour la Syrie, peut-on lire sur le site de l'agence officielle syrienne SANA.

Commentaire: La guerre, cette chose monstrueuse, pour détruire des cultures, des civilisations, des peuples, des familles, des enfants, et où la coalition y est jusqu'au cou, la guerre et les milliards de euros qui pourraient être utilisés pour construire un meilleur monde. Mais qui sont ces gens qui aiment tant la guerre tout en faisant semblant qu'ils respectent les droits humains ? Des psychopathes, sans aucun doute.


Gold Coins

Qui achète de la dette à 100 ans ?

a dette souveraine à 100 ans trouve des acheteurs. C'est - avec les taux négatifs - le signe de la dégénérescence du système financier.

Plusieurs pays ont récemment émis de la dette à 100 ans : Argentine, Autriche, Irlande, Belgique...

Pourquoi pas, pourquoi se gêner ? Les taux d'intérêt n'ont jamais été aussi bas depuis 5 000 ans. Par conséquent, c'est une bonne affaire de s'endetter à 2% sur 100 ans.

Voici un graphique amusant qui remonte à la nuit des temps et donne l'évolution des taux d'intérêt depuis 5 000 ans.


Bomb

Washington a ouvert les hostilités militaires contre la Russie

La Russie a fourni des preuves montrant que Washington collabore avec ISIS dans les attaques contre les forces russes.

Lors d'une attaque gérée par Washington, ISIS a tenté de capturer 29 hommes de la police militaire russes. Mais les forces spéciales russes sont entrées dans la mêlée, et il en a résulté des pertes spectaculaires pour ISIS.

Lors d'une autre attaque gérée par Washington qui violait les accords, le général russe Valery Asapov et deux colonels russes ont été tués.

Tôt ou tard, le gouvernement russe comprendra que Washington n'est pas un gouvernement rationnel avec qui l'on peut appliquer la diplomatie, chercher la paix et passer des accords. Tôt ou tard, le gouvernement russe comprendra que, loin d'être rationnels, les décideurs de Washington sont un ramassis de psychopathes criminellement aliénés, esclaves du complexe militaro-sécuritaire qui, pour sa part, recherche d'énormes profits.

En d'autres termes, pour les puissants groupes d'intérêts qui contrôlent le gouvernement étasunien, la guerre est un centre de profit. Tout luxe de diplomatie russe est inutile contre ce fait.

Jet4

L'Otan rejette le désarmement nucléaire

Le lendemain du jour où le président Trump exposait aux Nations Unies un scénario de guerre nucléaire, menaçant de "détruire totalement la Corée du Nord", s'est ouverte aux Nations Unies, le 20 septembre, la signature du Traité sur la prohibition des armes nucléaires. Voté par une majorité de 122 états, il engage à ne pas produire ni posséder des armes nucléaires, à ne pas les utiliser ni menacer de les utiliser, à ne pas les transférer ni à les recevoir directement ou indirectement, avec l'objectif de leur totale élimination.

© Inconnu
Le premier jour le Traité a été signé par 50 états, parmi lesquels Venezuela, Cuba, Brésil, Mexique, Indonésie, Thaïlande, Bangladesh, Philippines, Etat de Palestine, Afrique du Sud, Nigéria, Congo, Algérie, Autriche, Irlande et Saint Siège (qui l'a ratifié le jour même). Le Traité entrera en vigueur s'il est ratifié par 50 états.

Commentaire: Quels sont ces fous qui nous gouvernent ?