Bienvenue à Sott.net
jeu., 30 mar. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Eye 1

Guerre au cash, guerre à notre liberté


Comment: Observons sur une mappemonde les pays qui ont entamé leur propre guerre contre le cash : les États-Unis, l'Inde, la France, la Corée du sud, la Chine, le Canada, le Danemark, l'Italie, la Suisse, l'Espagne, le Mexique, l'Uruguay, la Suède. Petite liste non-exhaustive tirée des articles publiés sur Sott depuis les deux ou trois dernières années. Il ne s'agit pas d'un état oniroïde ponctuel ou d'une crise suraiguë de paranoïa conspirationniste qui nous ferait voire croire imaginer désirer des choses qui n'existent pas, non, non. Les faits se constatent : par accumulation, par répétition, ils sont l'expression d'une tendance. La nature nous ayant doté d'un système nerveux pourvu d'une capacité d'analyse importante, nous pouvons tirer quelques conclusions desdites tendances, au grand dam, certes, des médias traditionnels et des hommes de pouvoir qui voudraient que de cerveau et de bon-sens nous n'ayons point. Et qu'est ce qu'ils nous disent ces deux-là ? Qu'en économie, tout est calcul et planification, qu'en politique, rien n'arrive par hasard ; que les propositions qui viennent d'être énumérées sont interchangeables. Que, dans la vie quotidienne des milliards de personnes qui vivent sur terre, il n'y a strictement aucun avantage à se passer d'espèces, bien au contraire ; l'expérience Indienne est là pour nous le prouver. Que les seules personnes qui retirent un bénéfice dans la promotion de la suppression du cash sont les psychopathes qui sévissent dans la haute finance et la politique. Leurs intérêts ont-ils jamais coïncidé avec ceux du peuple ?

Devons-nous à présent jouer le réquiem du peu de liberté qu'il nous reste ? On dirait bien :
La suppression du cash, avec l'encadrement légal des moyens de productions alimentaires, constitue sans doute la base la plus solide sur laquelle pourrait reposer tout système de contrôle vraiment efficace. Puisque l'argent détermine presque entièrement la qualité de notre vie sociale, il devient possible, en conditionnant de façon restrictive cet accès à l'argent, de contrôler la vie d'une personne dans sa quasi-totalité. C'est qu'il ne s'agit plus de savoir ce que fait, souhaite et pense le citoyen ordinaire : les autorités compétentes le savent depuis longtemps déjà, aidées en cela par les traces inévitables qu'il laisse en utilisant son ordinateur, son téléphone, sa voiture et en effectuant ses paiements par carte bancaire. Il s'agit plutôt, pour les pouvoirs en place, de disposer d'un instrument de punition sans équivalent, qui sanctionne, sans échappatoire possible. N'est-ce pas là une manière de remplacer la peine de mort physique par une peine de mort virtuelle tout aussi létale, mais politiquement correcte ?

© Inconnu
Le virus cancérigène et liberticide mondial que sont les interdictions d'utilisation d'espèces, au nom de la lutte contre le terrorisme, a atteint les côtes taïwanaises cette semaine. Selon un article du quotidien de Taipei, l'Economic Daily News, qui cite une source anonyme du Ministère de la Justice, Taïwan pourrait interdire, dans le cadre de la "lutte contre le blanchiment d'argent", toutes les transactions en espèces pour des achats immobiliers et de produits de luxe.

Comme nous l'avons déjà mentionné, la guerre déclarée aux espèces ne fait pas que continuer sur sa lancée, mais elle s'intensifie.

Snakes in Suits

La confiscation de l'élection présidentielle française par l'Etat Profond

Titre original : Plus de frein, pas d'airbag, accélérateur coincé, à fond vers le mur.

Comment donner raison à Marine Le Pen et lui abandonner la défense des libertés publiques.

Emmanuel Todd avait parlé de « flash totalitaire » au moment de l'organisation par le pouvoir socialiste des manifestations après les massacres de Charlie hebdo et de l'Hyper-casher en janvier 2015. Cette façon de qualifier fut accueillie par un violent concert de désapprobation. Cela aurait pourtant mérité discussion, surtout à la lumière des jours qui ont suivi. Cette expression fait aujourd'hui un retour fracassant, pour qualifier le comportement hallucinant d'un système aux abois. Une presse aux ordres, à la fois de ses patrons oligarques et du pouvoir d'État, fait la promotion d'un télévangéliste sorti de nulle part, et affublé de tous les attributs de ce que les Français ne supportent plus. Ayant connu toutes les élections présidentielles depuis 1965 je n'ai jamais vu un tel déferlement de propagande. Et je n'ai jamais assisté non plus à une telle instrumentalisation de la justice et de la police à des fins directement politiciennes.

Avec esprit de responsabilité les Français sont restés stoïques face à la catastrophe démocratique et politique de la présidence Hollande, s'en remettant pour s'en débarrasser à l'élection la plus importante des institutions de la Ve République. Ils constatent effarés toute une série de manipulations visant à confisquer ce scrutin, pour faire élire Emmanuel Macron à la faveur d'un deuxième tour contre Marine Le Pen. Manipulations qui utilisent sans vergogne les services de l'État dont beaucoup abandonnent une neutralité qui devrait pourtant leur être constitutive.

Whistle

Control total en Afrique ? L'UE envisage la création d'un centre de commandement conjoint pour les missions militaires

Les Etats membres de l'UE discuteront le 6 mars de la création d'un centre de commandement conjoint pour les missions de formation militaire de l'Union au Mali, en Somalie et en Centrafrique, a déclaré un responsable européen cité par Reuters. Les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des 28 Etats membres de l'UE se réuniront le 6 mars à Bruxelles pour discuter de la création d'un centre de commandement conjoint qui sera nommé Capacité de planification et de conduite militaire (CPCM).

D'après les révélations d'un responsable européen, cité par Reuters, le but principal de ce nouveau centre serait de mener des missions militaires non-exécutives de l'UE, notamment des missions de formation militaire de l'Union au Mali, en Somalie et en Centrafrique. Dans l'avenir, ce centre pourrait aussi avoir pour objectifs de surveiller des missions militaires et s'occuper du retrait des armes.

Une armée pour l'Afrique ?

Commentaire: Le but ultime serait-il de contrôler totalement le Mali, la Somalie et Centreafrique ? Pour débuter, bien sûr ...

Lire aussi :


Bomb

La dette mondiale en 2017 : les émetteurs de monnaie de singe vont-ils détruire le monde ?

Chers lecteurs, regardez bien ce graphique et sachez que le 15 mars 2017, les Etats-Unis devront à nouveau voter une loi leur permettant de creuser la tombe de la planète encore plus profond. Ce que vous voyez ici, c'est que les émetteurs de monnaie de singe sont ceux qui vont entraîner le reste du monde dans sa chute. La dette américaine N'EST PAS REMBOURSABLE, pas plus que la japonaise. Le Français est une langue géniale: dans "détruire" on a aussi "dette". C'est pour cela que je l'aime par-dessus tout.


Arrow Up

La Russie et la Chine mettent leur véto à une résolution de l'ONU sur la Syrie

La Russie et la Chine ont bloqué la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU imposant des sanctions à la Syrie le mardi 28 février. La Russie et la Chine ont mis leur veto à la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies prévoyant l'imposition de sanctions contre les représentants syriens qui pourraient être impliqués dans l'utilisation d'armes chimiques.

© EUTERS/ Pierre Albouy
La Russie et la Chine mettent leur véto à l'ONU
Le document a été soutenu par neuf membres du Conseil de sécurité. La Russie et la Chine (membres permanents) et la Bolivie ont voté contre. Trois autres États se sont abstenus: le Kazakhstan, l'Égypte et l'Éthiopie.Les pays occidentaux accusent Damas de l'utilisation présumée d'armes chimiques.

Commentaire: Ah, ils ne sont pas contents ceux qui appuient les terroristes en Syrie !

Lire aussi :


Cult

Mossoul : les USA exfiltrent les agents secrets de Daech

Les États-Unis cherchent à faire fuir les agents des services secrets du groupe terroriste Daech de Mossoul, a confié le porte-parole du mouvement Ahl al-Haq à l'agence Fars.

Jawad al-Tulaibawi, porte-parole du mouvement Ahl al-Haq, lié aux unités de la mobilisation populaire en Irak, a fait part des tentatives américaines visant à exfiltrer les agents du renseignement de Daech de la ville de Mossoul.

Les Américains cherchent à aider, de nouveau, Daech, d'après les documents appuyés récemment révélés, a-t-il insisté.

D'après le porte-parole d'Ahl al-Haq, les États-Unis ont fait tout leur possible, pour aider les terroristes étrangers de Daech et des éléments terroristes liés aux services de renseignement d'autres pays à sortir de Mossoul.

« Ces terroristes avaient un rôle important dans la préparation des plans de guerre et les attaques terroristes de Daech dans diverses régions de l'Irak depuis ces deux dernières années », a-t-il fait savoir.

Selon lui, plus l'étau se resserre autour de Daech à Mossoul, plus les opérations héliportées que l'on prétend être de la coalition internationale anti-Daech dirigée par les États-Unis en Irak, s'intensifient.

Commentaire: Dans la même veine ,se rappeler qu'après la Seconde Guerre mondiale les Etat-Unis ont récupéré les savants nazis et leur savoir. Pareil avec le Japon où ils ont récupéré une unité avec les savants qui avaient fait des expériences, entre autres biologiques, sur les prisonniers.


Light Sabers

« Les Casques blancs » : un Oscar pour les complices des terroristes ?

« The White Helmets », film consacré à l'activité des Casques blancs syriens, a remporté l'Oscar du meilleur court-métrage documentaire. Dans un commentaire à Sputnik, la journaliste Vanessa Beeley indique que la récompense est revenue à une organisation mêlée à des organisations terroristes.

The White Helmets (Les Casques blancs) d'Orlando von Einsiedel a remporté l'Oscar du meilleur court-métrage documentaire lors de la 89e cérémonie qui s'est déroulée le 26 février à Los Angeles. Or, l'organisation qui est au cœur du film est soupçonnée de liens avec des terroristes et de propagande. Qui plus est, le directeur de la photographie du documentaire Casques blancs, nominé aux Oscars, a été interdit d'accès sur le territoire américain par le service de Sécurité intérieure, d'après l'agence AP.
« Le prix est attribué à une organisation dont les liens avec Al-Qaïda et le Front al-Nosra (aujourd'hui Front Fatah al-Cham, ndlr) ont déjà prouvés. En témoignent les déclarations des habitants d'Alep-Est qui ont vécu sous l'occupation d'al-Nosra », indique dans un commentaire à Sputnik Vanessa Beeley, journaliste et militante de la paix qui a mené une enquête sur l'activité des Casques blancs.

Gold Coins

La Chine proche du point de rupture monétaire ?

Nous en parlions entre nous depuis des semaines mais c'est la plus haute autorité, {Bloomberg}, qui nous le confirme : « la politique actuelle de la Chine est proche du point de rupture. »

Quel est ce point de rupture ? En quoi est-il important ? Et comment Trump en tiendra-t-il compte ?

© AFP 2016/ MARK RALSTON
La Chine a officiellement annoncé le 7 février que ses réserves en devises sont passées sous la barre des 3 000 Mds$ — un seuil psychologique.

Après cette annonce, elles s'élevaient à 2 990 Mds$. Beaucoup d'analystes estiment que la Chine a besoin d'une réserve entre 2 600 et 2 800 Mds$ pour prévenir une crise de la balance des paiements.

Mais à présent que ce seuil psychologique est approché, beaucoup craignent une accélération de cette baisse. La Chine doit donc stopper l'hémorragie, et vite.

Selon Rajiv Biswas, économiste chez IHS Global Insight :
« Avec cette chute des réserves en dessous de cet important seuil psychologique de 3 000 Mds$, les pressions sur les décideurs politiques chinois vont s'intensifier pour empêcher un siphonage encore plus importante des réserves. »
Avec l'aggravation de la crise de la dette et le ralentissement de la croissance, les capitaux ont fuit la Chine aussi vite que cela leur était possible. Selon l'organisme chinois Institute of International Finance, la sortie des capitaux a atteint le chiffre record de 725 Mds$ l'année dernière.

La Chine est prête à tout pour garder des capitaux dans le pays afin de soutenir l'économie. Elle a fortement ponctionné dans ses réserves en dollars pour soutenir le yuan. Vendre les dollars qu'elle détient pour acheter des yuans renforce les bases du yuan. Cela le rend plus attractif et enraye la fuite des capitaux.

Malgré ces ponctions, le yuan s'affaiblit.


Eye 2

La guerre réseaucentrique révèle l'ère du totalitarisme ultime et planétaire

Cet article est une introduction au paradigme de la « guerre réseaucentrique » (Net-centric warfare), dont les concepts ont été formalisés et élargis depuis les années 1990 par le ministère de la défense américain, en s'inspirant d'autres sources. A la différence de ce qu'indique le contenu actuel de sa page Wikipedia, ce terme est bien loin de seulement refléter « l'utilisation d'Internet sur les champs de bataille ».
© Inconnu
La guerre Réseaucentrique
Le DoD a utilisé à son propos le terme de « Révolution en matière d'affaires militaires ».[1a] Les travaux entamés à la fin du XXème siècle ont connu leur prise en pratique très concrète à partir de 2003. En effet, il s'agit d'une théorisation qui englobe les opérations comme les Révolutions de couleur, ainsi que tous les moyens d'influence dont l'objectif explicite est la conquête géopolitique et la domination séculaire.
En cela, l'utilisation des opérations définies par cette théorie s'oppose à l'intuition de « volonté prévalente des peuples », proposée par le Pr. P.D. Scott.[1b]
Il est alors symptomatique de noter le rapprochement de la guerre réseaucentrique avec la lutte qu'entretiennent les entités politiques de l'Etat profond vis-à-vis de l'Etat visible.[2a]

Commentaire: Lire aussi :


HAL9000

« Perspective » : la nouvelle intelligence artificielle anti-trolls de Google

© afp.com - MONEY SHARMA
Google lance "Perspective", un outil informatique basé sur l'intelligence artificielle qui aidera les médias à modérer automatiquement les commentaires en ligne en bloquant les messages haineux
Google lance "Perspective", un outil informatique basé sur l'intelligence artificielle qui aidera les médias à modérer automatiquement les commentaires en ligne en bloquant les messages haineux, a annoncé le groupe américain jeudi.

Cette API (interface informatique), proposée gratuitement, permettra aux éditeurs de créer des programmes qui noteront la "toxicité" des messages envoyés sur leurs forums, et de régler à leur guise le seuil toléré avant publication. "Perspective" est testé avec plusieurs éditeurs dont le New York Times, The Guardian et Wikipedia, avec un apprentissage automatique (machine learning) à partir des messages jugés haineux ou hors sujet par des modérateurs humains. Le but est de faciliter la tâche des équipes de modérateurs, souvent débordées par le flot des commentaires haineux qui empêchent les discussions, ce qui a poussé de nombreux journaux à fermer leurs pages de commentaires.

"Les médias veulent encourager les discussions sur leurs contenus, mais trier les millions de commentaires pour repérer ceux qui les trollent leur coûte beaucoup de temps, de travail et d'argent", a souligné sur le blog de Google Jared Cohen, président de Jigsaw, l'incubateur de Google qui a construit l'outil.

Le logiciel est disponible pour les médias membres de la "Digital News Initiative" de Google, mais aussi à toutes les plateformes de réseaux sociaux, dont YouTube, Twitter et Facebook. L'algorithme de Perspective devrait aider à filtrer les messages bien plus vite que les équipes humaines.


Commentaire : Traduction : sous prétexte de lutter contre la pollution trollesque, Google invente un programme qui permet d'imposer une pensée aseptisée et politiquement correcte sur les principaux réseaux sociaux, en « modérant » quelque peu la liberté de parole, concept louable en théorie, mais qui énerve quand même un peu quand elle est utilisée trop souvent, par trop de monde, partout. Le tout chapeauté par un programme machine learning à la technologie, bah, tout à fait inoffensive...