Bienvenue à Sott.net
dim., 24 mar. 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Stormtrooper

Des CRS exigent des manifestants qu'ils retirent leur gilet jaune

Lyon, gilets jaunes, CRS
© RT
A #Lyon, des CRS ont exigé que des manifestants retirent leurs gilets jaunes. La vidéo, devenue virale sur les réseaux sociaux, montre «la dérive autoritaire» de la France selon le député LFI de l'Ariège, Michel Larive.

Bad Guys

Selon l'avocat David Koubbi la loi anticasseurs est une « loi d'opportunité » qui menace « les libertés fondamentales »

L'Assemblée nationale a presque voté comme un seul homme en faveur de la loi anticasseurs proposée au printemps 2018 et poussée par l'exécutif à l'hiver. Pour l'avocat David Koubbi, cette « loi d'opportunité » nuit aux libertés fondamentales.
loii
Après l'approbation par la chambre basse du parlement de la proposition de loi dite « anticasseurs » le 5 février, une polémique s'est fait jour laissant penser qu'une bise frondeuse soufflait dans les rangs de la majorité. Scandale : 50 marcheurs se sont abstenus de valider le texte et un élu Modem est même allé jusqu'à voter contre.

Commentaire: Les avocats, c'est connu, aiment bien parler et faire, quelques fois, de la poésie.


Bad Guys

La Brute ou la violence de cet Etat maastrichtien

"Je suis le fruit d'une forme de brutalité de l'Histoire." Macron, le 13 février 2018, devant la presse présidentielle. Certes, l'État définit bien ce Moloch qui dispose du monopole de la violence légale: mais pour quoi faire?
etat
© Philippe Wojazer/Reuters
Sauf irénisme radical, la nature humaine étant ce qu'elle est, il n'est en effet pas question d'imaginer un monde dans lequel on n'aurait plus besoin d'armée ou de police, de tribunaux ou de prisons, de loi et de droit.

Commentaire:




Eye 1

L'Assemblée nationale adopte la loi anticasseur

La grande majorité des députés LREM, Modem, LR et UDI ont voté pour la loi anticasseur défendue par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner ; celle-ci est donc adoptée par l'Assemblée. Elle doit être examinée au Sénat le 12 mars.
loii
© Inconnu
L'Assemblée Nationale
Défendu par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner comme un texte de «tolérance zéro contre les violences» visant à «stopper les brutes» et non dirigé contre les Gilets jaunes, la proposition de loi anticasseur a été adoptée par l'Assemblée nationale ce 5 février.

Commentaire: Le chiffre des gens qui ont voté pour l'application de cette loi est effarant. Qui veulent-ils empêcher de s'exprimer dans la rue ?

Lire aussi :





Eye 1

La France reconnaît Juan Guaido comme « président en charge » du Venezuela

La France a reconnu ce 4 février le président autoproclamé Juan Guaido comme « président en charge » du Venezuela, tandis que d'autres pays européens dont le Royaume-Uni et l'Espagne l'ont reconnu comme président par intérim.
vene
© Inconnu
A l'issue de l'ultimatum de plusieurs pays européens réclamant l'organisation d'une nouvelle élection présidentielle au Venezuela qu'a rejeté par le président Nicolas Maduro, plusieurs capitales européennes ont reconnu ce 4 février l'opposant Juan Guaido comme président par intérim.

Commentaire: Ils sont tous de connivence. Comme des vautours affamés pour s'approprier des ressources naturelles du pays.

Lire aussi :



Magnify

Le débat sur les « origines de l'islam » occulte les causes modernes du conflit entre chiites et sunnites au sein du monde musulman

sunni shia

L'intelligentsia occidentale affirme que les divisions sanglantes sont inévitables parce que, s'agissant de l'islam, elles sont ancrées dans l'ADN musulman. Or elle « oublie » que l'interventionnisme occidental fait office de catalyseur.
Récemment, c'est devenu une habitude chez les orientalistes qui font l'apologie de l'impérialisme occidental d'offrir des explications historico-théologiques réductrices au conflit entre chiites et sunnites au Moyen-Orient, afin d'étouffer les réactions suscitées par les interventions et les guerres par procuration ineptes menées par les Occidentaux, lesquelles ont allumé la mèche et attisé les conflits fratricides au sein du monde islamique.

Certains « arabologues » autoproclamés au sein des médias mainstream postulent que cette division remonte aux fondements de l'islam, il y a de cela 1400 ans, et prétendent que ce conflit émergea au cours du règne du quatrième calife, Ali ibn Abi Talib, au 7e siècle ap. J.-C.

On peut se demander quelle explication ces historiens « érudits » de l'islam donneraient à la guerre contre le terrorisme menée par les Américains, à savoir que la cause du « choc des civilisations » entre chrétiens et musulmans remonte aux Croisades, lorsque Richard Cœur de Lion et Saladin ferraillaient au Levant tout en échangeant des politesses.

Le fait est que, à notre époque, le conflit entre sunnites et chiites au Moyen-Orient est en essence un conflit politique entre, d'une part, les autocrates du golfe Persique et, d'autre part, l'Iran, l'enjeu étant la domination de la région, et ce conflit est présenté aux musulmans laïques sous un vernis de religiosité.

Cult

Le fossoiement USA du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) avec les complicités européennes

La "suspension" du Traité FNI, annoncée le 1er février par le secrétaire d'état Mike Pompeo, lance le compte à rebours qui, d'ici six mois, amènera les États-Unis à sortir définitivement du Traité. Dès aujourd'hui, en tous cas, les États-Unis se considèrent libres de tester et déployer des armes de la catégorie interdite par le Traité : missiles nucléaires à portée intermédiaire (entre 500 et 5500 Km), avec base à terre.
misile
© Inconnu
C'est à cette catégorie qu'appartenaient les missiles nucléaires installés en Europe dans les années 80 : les missiles balistiques Pershing 2, installés par les États-Unis en Allemagne de l'Ouest, et ceux de croisière lancés depuis le sol, installés par les États-Unis en Grande-Bretagne, Italie, Allemagne de l'Ouest, Belgique et Pays-Bas, avec le prétexte de défendre les alliés européens des missiles balistiques SS-20, installés par l'Union Soviétique sur son propre territoire.

Commentaire: Lire aussi :


Stormtrooper

Acte IX à Toulouse - Tabassage en règle

Toulouse, gilets jaunes, tabassage

Tir de flashball à bout portant (à 1 minute).
Toulouse, gilets jaunes, tabassage

Gilets jaunes, Toulouse, acte XII

Stormtrooper

Acte XII - A Avignon des méthodes d'artillerie sont utilisées pour gazer les Gilets jaunes

gilets jaunes, acte 12, Strasbourg

Les cartouches de gaz lacrymo descendent du ciel !
gilets jaunes, acte 12, Strasbourg

War Whore

A Bordeaux, la police traîne un Gilet Jaune inanimé visage contre le sol

Bordeaux, gilet jaune, sol, trainé