Bienvenue à Sott.net
lun., 18 déc. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Dollars

L'escroquerie de la fausse monnaie : la BCE va continuer même après 2017 !

money cash dinero
© Imagen ilustrativa. Amr Dalsh / Reuters
Eh bien voilà : je me souviens d'en avoir longuement parlé à la radio lorsque la BCE avait soudain décidé, en janvier 2015, de faire tourner sa blanche à billets pour racheter toutes les actions sur le CAC40, Dox Jones, etc.: une fois que la BCE se sera mise à consommer de l'héroïne, PLUS RIEN ne pourra l'arrêter. Les banquiers de Francfort deviendront des junkies.

Et justement, la BCE a donc déjà discrètement fait savoir, CONTRAIREMENT A CE QU'AVAIT ANNONCE MARIO DRAGHI EN 2015 (la planche à billets s'arrêtera en décembre 2017), qu'elle continuera à balancer de la fausse monnaie MEME A PARTIR DE 2018 !

Certes, ce ne seront plus 80 milliards de monnaie de singe chaque mois (de janvier 2015 à janvier 2017), ni 50 à 60 milliards par mois comme en ce moment, mais juste des "petits" 20 ou 30 milliards...

LoL !

Cochon qui s'en dédit ! Si la BCE ment elle ira en enfer.

Mine de rien: on sera à presque 3 TRILLARDS de fausse monnaie injectée dans le système financier européen depuis 2015, pas de quoi rougir il est vrai, face à la Fed ou à la Bank of Japan, maitres-artisans en fausse monnaie depuis 1971.

Sauf que là, tout le système monétaire tourne aux fausses monnaies, ce qui vous explique le succès grandissant du BTC qui, lui, a une émission maximale fixée à l'avance.

Des pays où la monnaie de singe est reine genre Zimbabwe ou Vénézuéla, et où elle ne vaut plus rien, le BTC et l'or ou le troc ont remplacé depuis belle lurette la monnaie locale.

Le fait que la Banque Centrale Européenne soit incapable / ne veuille pas stopper sa planche à billets vous prouve donc mes diverses analyses :

SOTT Logo Media

Corey Feldman des « Goonies » dénonce l'existence d'un réseau pédophile à Hollywood

Corey Feldman
© Capture d'écran vidéo Youtube
Corey Feldman a lancé une levée de fonds pour réaliser un documentaire sur un réseau de pédophilie dans les milieux du cinéma et de la télévision.
L'ex-enfant star qui a joué dans "Les Goonies" et "Gremlins" a annoncé, dans une vidéo de sept minutes, son projet de documentaire sur un réseau de pédophilie présumé dans les milieux du cinéma et de la télévision.

L'ex-enfant star Corey Feldman a annoncé jeudi qu'il prévoyait de réaliser un documentaire pour mettre en lumière un réseau pédophile présumé dans les milieux du cinéma et de la télévision aux États-Unis.

Un film à venir sur un réseau de pédophilie.

Dans une vidéo publiée sur Twitter, le musicien et acteur de 46 ans indique qu'il tente de lever dix millions de dollars pour financer un film qui ferait "une description honnête et vraie des abus d'enfants" dans le secteur du cinéma et de la télévision.
IN CASE U MISSED IT, THE WAR HAS BEGUN, IF U FOLLOW ME, HELP ME: https://t.co/wU3kV0uddi

- Corey Feldman (@Corey_Feldman) 25 octobre 2017
"Je peux citer six noms". "Ce que je propose, c'est un plan qui peut littéralement transformer l'industrie du divertissement telle que nous la connaissons. Et je pense que cela peut aussi entraîner la chute d'un cercle de pédophilie dont je connais l'existence depuis que je suis enfant", a-t-il ajouté. "Comme ça, à la volée, je peux citer six noms dont l'un est encore très puissant aujourd'hui. Et comment ils sont liés à la tête d'un grand studio", poursuit-il.

La campagne de levée de fonds "Feldman's Truth Campaign" avait reçu des promesses de dons de plus de 128.000 dollars (soit 110.000 euros) à travers le site internet Indiegogo jeudi.

Alarm Clock

George Soros finance l'indépendantisme catalan

La fondation Open Society Initiative for Europe de George Soros a financé en 2014 des organisations militant pour l'indépendance de la Catalogne, a révélé La Vanguardia l'année dernière.
soros
© Inconnu
George Soros
Selon des documents internes, elle a versé : 27 049 dollars au Consell de Diplomàcia Pública de Catalunya (Conseil de diplomatie publique de Catalogne) ; organisme créé par la Généralité de Catalogne avec divers partenaires privés ; 24 973 dollars au Centre d'Informació i Documentació Internacionals a Barcelona (CIDOB - Centre d'information et de documentation internationale de Barcelone), un think tank indépendantiste.

Commentaire: Lire aussi :


Chess

Comment les élites dominent le monde - Première partie : L'endettement comme outil d'asservissement

World in debt
Au cours de l'histoire de l'humanité, la classe dominante n'a eu de cesse de trouver de nouveaux moyens de faire travailler à son profit économique ceux qui sont situés plus bas qu'elle sur l'échelle sociale. Mais de nos jours, nous sommes les propres acteurs de notre asservissement. Le débiteur travaille pour le compte du créditeur, et il n'y a jamais eu autant d'endettement qu'aujourd'hui dans toute notre histoire. Selon l'Institut de Finance internationale, l'endettement mondial est estimé à 217 000 milliards de dollars, bien que d'autres estimations l'évaluent beaucoup plus haut. C'est une évidence pour tous que notre planète est en train de sombrer dans un océan de dettes, mais la plupart des gens se demandent qui détient toute cette dette. Cette bulle d'endettement sans précédent représente le plus grand transfert de richesse dans l'histoire de l'humanité, et ceux qui s'enrichissent de la sorte sont les membres d'une élite fabuleusement riche au sommet de la pyramide.

Saviez-vous que huit hommes au sommet de la pyramide possèdent autant de richesses que les 3,6 milliards hommes les plus pauvres au bas de cette pyramide ?

Chaque année, l'écart entre les super-riches et les pauvres ne fait que croître. C'est un sujet sur lequel j'ai beaucoup écrit, et la « financiarisation » de l'économie mondiale joue un rôle majeur dans l'accentuation de cette tendance.

Le système financier mondial dans son intégralité est basé sur l'endettement, et ce système basé sur la dette détourne sans relâche la richesse du monde vers le haut de la pyramide.

On attribue à Albert Einstein la citation suivante :
« Le principe des intérêts composés 1 est la huitième merveille du monde. Celui qui comprend son mécanisme s'enrichit grâce à lui... tandis que celui qui ne le comprend pas, le paye. »
Peu importe qu'il ait ou non réellement prononcé cette phrase, il est un fait que cette affirmation est exacte. En assujettissant chacun de nous à la dette, l'élite peut s'asseoir et contempler sa fortune croître lentement mais sûrement. Alors que le reste de l'humanité travaille d'arrache-pied pour « payer ses factures », la vérité est que nous passons les années les plus productives de notre vie à travailler pour enrichir quelqu'un d'autre.

Folder

La CIA conseille à Trump de retarder la publication de 3 000 documents inédits sur l'assassinat de JFK

John F. Kennedy
© Reuters
Plus de 3 000 documents inédits du FBI, de la CIA et du ministère de la Justice au sujet de l'assassinat de John F. Kennedy devraient être publiés, de nombreux experts craignent qu'une publication aussi importante de documents d'assassinat secrets ne suscite "une nouvelle génération de théories du complot".

Selon Roger Stone, la CIA conseille le président Donald Trump de retarder la divulgation de certains dossiers pour 25 autres années.

Roger Stone a déclaré dans un post sur son site...
"Ils doivent mal réfléchir à la CIA même si pratiquement tout le monde est mort depuis longtemps."
Rapports Newsmax :
Plus de 3 000 documents inédits du FBI, de la CIA et du ministère de la Justice devraient être publiés, ainsi que 30 000 documents qui n'ont été publiés que partiellement par le passé. La décharge de documents "alimentera simplement une nouvelle génération de théories du complot", écrivent Philip Shenon et Larry J. Sabato.

La CIA exhorte le président Donald Trump à retarder la divulgation de certains dossiers pendant 25 autres années, selon l'ami et conseiller politique Roger Stone, mais les Archives nationales ne diraient pas si des agences ont fait appel de la publication des documents.

Commentaire: Voir aussi :


Red Flag

Le gouvernement catalan dans la tourmente après la suppression de l'autonomie par l'Espagne

Samedi, trois semaines après la répression contre le référendum du 1ᵉʳ octobre sur l'indépendance catalane, le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a invoqué l'article 155 de la Constitution espagnole pour suspendre l'autonomie catalane.
catalogne
© Inconnu
L'action a fait se précipiter 450 000 personnes dans les rues de Barcelone pour s'y opposer plus tard dans la journée, signe que les mesures antidémocratiques qui vont être appliquées en vertu de l'article 155 provoqueront un conflit violent avec la population catalane.

Stormtrooper

Des sénateurs US stupéfaits de découvrir que les Etats-Unis ont déployé 1000 soldats au Niger

military plane troups
La mort de quatre soldats a ouvert les yeux sur cette mission. Cela soulève également une question : comment notre présence peut-elle être justifiée par une loi adoptée en 2001 ?

La mort de quatre soldats des forces d'opérations spéciales étatsuniennes au Niger a suscité une conversation houleuse sur la façon dont les présidents devraient réconforter les familles.

Mais, discrètement, cela alimente un débat plus difficile que de savoir si un appel téléphonique ou une lettre suffisent à la suite d'une tragédie ; surtout, pourquoi les troupes étatsuniennes étaient-elles présentes dans le pays au départ, et le Congrès a-t-il besoin d'exercer plus d'autorité lorsqu'il s'agit de tels déploiements ?

Beaucoup de législateurs évitent assidûment ces questions. Mais lors des spectacles du dimanche, plusieurs d'entre eux ont été contraints de s'adresser à eux après la mort de quatre soldats dans des circonstances encore mystérieuses près de la petite ville de Tongo Tongo. Au cours de ce processus, deux sénateurs importants ont tacitement admis qu'ils n'avaient même pas connu l'ampleur de la participation étatsunienne au Niger.

Le sénateur Lindsey Graham (R-S. C.), l'un des membres les plus bellicistes de la Chambre, a déclaré à l'animateur Chuck Todd dans Meet the Press qu'il ne savait pas jusqu'à tout récemment qu'un millier de soldats étatsuniens étaient stationnés au Niger.

Graham fait partie de la puissante commission sénatoriale des services armés, chargée de superviser le Pentagone. Et il l'a admis lorsque Todd lui a demandé si le Congrès devait voter sur une Autorisation d'Utilisation de la Force Militaire (AUFM) pour cette mission.

"Les militaires déterminent qui sont les menaces, ils élaborent la politique d'engagement et si nous n'aimons pas ce que font les militaires, nous pouvons financer l'opération ", a dit Graham. "Mais je ne savais pas qu'il y avait un millier de soldats au Niger"

Radar

États-Unis se prépare à mettre les bombardiers nucléaires en alerte 24/7

Au milieu d'un face-à-face de plus en plus tendu avec la Corée du Nord et de tensions qui s'approfondissent avec la Russie et la Chine, les États-Unis se préparent à remettre en alerte 24 heures sur 24 leur flotte de bombardiers B-52 nucléaires pour la première fois depuis 1991.

« C'est encore un pas de plus pour s'assurer que nous sommes prêts », a déclaré le général David Goldfein, chef d'état-major des Forces aériennes, à « Defence One » (un site web couvrant les forces armées américaines) dans un entretien exclusif.

planes

Des Bombardiers B-52 sur la piste en forme de sapin de Noël à la base de Miniot des Forces aériennes américaines (photographiés en 1991)
Pendant la guerre froide, le Commandement aérien stratégique des Forces aériennes des États-Unis a maintenu une série de zones d'alerte appelées « arbres de Noël » dans des bases partout aux États-Unis où les bombardiers lourds B-52 seraient en état de disponibilité permanente, avec l'hébergement des équipages sur le site.

En inspectant la base aérienne de Barksdale en Louisiane, Goldfein a précisé que de telles installations, mises en sommeil depuis la fin de la guerre froide, sont en cours de rénovation.

« Déjà, diverses améliorations ont été apportées pour préparer Barksdale », a rapporté Defence One « pour ramener les B-52 à une posture d'alerte. Près des aires d'alerte, un vieux bâtiment en béton - où les équipages des B-52 dormaient pendant la guerre froide, prêts à courir vers leurs avions et à décoller à tout moment - est en cours de rénovation. À l'intérieur, des lits sont installés pour plus de 100 membres d'équipage, plus qu'assez de place pour les équipages qui seraient posés sur les neuf tapis d'alerte à

Commentaire: Intox de la part de USA ?


Light Sabers

Daech avait-il conquis Raqqa pour le compte des États-Unis ?

Raqqa
Nous naviguons d'une histoire à l'autre, d'un scénario à l'autre, en une sorte de zapping permanent, et nous ne nous rendons pas vraiment compte de ce qui se passe autour de nous. Quelqu'un se souvient-il encore du moment où Raqqa est passé de ville du nord de la Syrie à capitale de Daech ? Le monde médiatique en a fait progressivement le centre de décision de l'Etat Islamique, faisant oublier Mossoul, au point que personne n'était plus capable de dire dans laquelle de ces deux villes étaient basés la direction de l'EI et son supposé calife Baghdadi. C'est le flou stratégique par excellence.

D'ailleurs, toute la guerre mondiale contre la Syrie a été nimbée de ce flou stratégique. Personne, en dehors de Damas et ses alliés, ne savait qui était qui, qui luttait contre qui et pour qui. Dans ce flou stratégique, il est difficile, voire impossible, de discerner les alliances, ni qui est l'ami ou l'ennemi. Il semble que ce soit le nouveau mode opératoire des guerres modernes où la communication l'emporte sur les évènements, et où seul le pays cible a conscience de ce qui se passe, tandis que les commentateurs extérieurs élucubrent chacun à sa manière, participant ainsi sans s'en rendre compte au renforcement du flou stratégique.

Une vision cohérente des évènements n'apparait qu'après que ces évènements aient eu lieu. Et même encore, les avis « autorisés » mais erronés qui avaient été émis antérieurement par les « spécialistes », continuent à prévaloir pendant un certain temps. Après chaque évènement, il apparait cependant qu'il y avait toujours, pour sa réalisation, une stratégie, un calcul dont les détails avaient été soigneusement camouflés de prime abord. Ayant cela en tête, il devient évident que les intentions affichées, allègrement reprises dans les médias, n'ont rien à voir avec la réalité qui sous-tend ces intentions. C'est toute la différence qu'il y a entre, d'une part, les médias d'actualité, c'est-à-dire en fait la plupart des médias mainstream, dont la tâche principale consiste à recueillir les déclarations et décrire les évènements au moment où ils se déroulent et, d'autre part, les médias d'opinion qui sont plus attachés à la compréhension des évènements.

Bell

Moscou : Raqqa a vécu le destin de Dresde, détruite en 1945 par les bombardements US-UK

Les bombardements de la coalition sous commandement américain ont enterré sous les ruines de Raqqa des milliers de civils que l'aviation « libérait » de Daech, a estimé le ministère russe de la Défense, dressant un parallèle entre la libération de la capitale autoproclamée des djihadistes et les bombardements anglo-saxons en Allemagne nazie.
raqqa
© Inconnu
Raqqa
Raqqa c'est une Dresde syrienne « rayée de la carte en 1945 par les bombardements anglo-saxons ». C'est ainsi que le ministère russe de la Défense a réagi ce dimanche à la libération de Raqqa, annoncée par les combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS) et la coalition dirigée par les États-Unis.

Commentaire:



Lire aussi :