Bienvenue à Sott.net
ven., 20 jan. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Caesar

Trump sur la décision de Poutine de ne pas expulser les diplomates US: « Génial! »

Le président élu américain Donald Trump a qualifié vendredi de géniale la décision du chef de l'État russe Vladimir Poutine de ne pas expulser les diplomates américains en réponse à l'expulsion de 35 diplomates russes de Washington et de San Francisco. « Coup génial de la part de Vladimir Poutine. J'ai toujours su qu'il était très intelligent », a indiqué M. Trump sur Twitter.

© Google
Donald Trump
Les États-Unis ont décidé jeudi d'expulser 35 diplomates russes que le président sortant Barack Obama a qualifiés « d'agents secrets ». L'administration sortante américaine a en outre adopté de nouvelles sanctions contre la Russie, accusant les services secrets russes et plusieurs personnes d'ingérence dans la présidentielle américain

Commentaire: Monsieur Poutine est un extraordinaire joueur d'échecs. En plus d'être un diplomate de première. Avec son attitude il donne une bonne leçon à Monsieur Obama. Il était temps.

Lire aussi :


Fireball

Un ancien chef du Mossad admet qu'Israël soutient al-Qaïda en Syrie

Une vidéo mise en ligne sur youtube en juin 2016 (et qui est bien authentique) montre Efraim Halevy — « avocat et expert du renseignement israélien [qui] a été le neuvième directeur du Mossad et le 4ème chef du Conseil de sécurité nationale israélien » d'après le descriptif —, interviewé par le journaliste Mehdi Hasan de l'émission UpFront (AlJazeera, émission du 31/05/2016) qui pose en anglais la question suivante, parmi d'autres questions sur la situation en Syrie.
© Inconnu
Efraim Halevy
« Il y a eu des rapports établissant qu'Israël traite des combattants rebelles syriens blessés dans des hôpitaux à la frontière, y compris des combattants du front Nosra, qui est bien sûr la branche syrienne d'al-Qaïda. Est-ce que ces rapports vous inquiètent, qu'Israël aide des combattants blessés, alliés d'al-Qaïda?
Voici la réponse d'Efraim Halevy:
« Comme je l'ai dit avant, c'est toujours utile de traiter avec vos ennemis d'une manière humaine. Je pense que, quand on a des gens qui sont blessés, vous traitez avec eux de manière humaine, la considération de les ramener à l'intérieur n'est pas seulement de savoir si c'est politiquement utile, ou...
Le journaliste:
« C'est purement humanitaire, dites-vous. Il n'y a pas de stratégie tactique ou politique ?

Eye 1

Offensive des-information: c'est la guerre froide qui est recommencée et ce n'est qu'un début

Contraints de reconnaître que Moscou gagne la «guerre de l'information», les politiciens européens crient à la désinformation qui est, selon eux, une arme au cœur de la nouvelle doctrine militaire russe, dont l'objectif consiste à «faire dérailler les processus démocratiques» en Occident.

© Google
Le temps de la des-information est arrivé
Affolés, des experts européens préviennent qu'après l'Ukraine, les États européens sont de plus en plus menacés par les campagnes de désinformation pilotées par le Kremlin, alors que les médias occidentaux n'hésitent pas à rendre la Russie responsable de l'essor du populisme tant en Europe qu'aux États-Unis.

Commentaire: Nous vivons dans un monde absurde. Et cette absurdité risque de faire mal, provoquer des guerres, empêcher que la paix s'installe, empêcher que l'humanité évolue. L'absurdité aussi nous fait sourire car tout est à l'envers, comme le disait si bien George Orwell. Mais Orwell nous avait avertis que si nous ne prenions garde, « 1984 » serait notre futur. Donc, prenons garde à ce monde absurde et essayons de le mettre à l'endroit avant qu'il ne soit trop tard.

Lire aussi :


Eye 2

Propagande, guerre froide : Les USA expulsent 35 diplomates russes et ferment deux missions diplomatiques

Les Etats-Unis ont décidé d'expulser 35 diplomates russes de Washington et de San Francisco, a annoncé jeudi l'agence Reuters citant un représentant de l'administration américaine. Les diplomates ont 72 heures pour quitter le pays. Le président américain Barack Obama a qualifié les diplomates expulsés d'agents secrets.

© Google
Ambassade russe à Washington
Les autorités américaines ferment en outre les missions diplomatiques russes dans le Maryland et à New York qui, selon elles, auraient servi à mener des activités de renseignement, toujours selon la même source.

Commentaire: Si cette situation se déroulait dans un film, un film des années 50, un film noir de série B, on pourrait en rire. Mais ça se passe au 21e siècle, ça se passe dans un pays où, supposément, les services secrets contrôlent tout et donc rien n'est à leur épreuve. Ça se passe aux États-Unis. Ce n'est pas drôle du tout. Cela nous montre le vrai et ultime visage du prix Nobel de la paix, un visage si décousu, si faible et si hypocrite. Monsieur Obama n'a donc rien appris, avec le temps. Sa terrible et désastreuse présidence aura fait de cette planète un monde plus dur et triste, plus violent. Il est temps donc que la relève arrive.

Lire aussi :


Attention

Cessez-le-feu en Syrie : accord « conclu » selon Poutine, ouvrant la voie aux « pourparlers de paix »

Le gouvernement syrien et l'opposition armée sont arrivés à un accord de cessez-le-feu en Syrie. Le processus de paix sera surveillé et garanti par la Russie, la Turquie et l'Iran, a expliqué la président russe. Un accord de cessez-le-feu a été conclu entre les différentes parties en Syrie, préparant la voie vers des négociations de paix qui se tiendront à Astana, au Kazakhstan.


Parler de paix c'est déjà la voir à l'horizon
Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid al-Moualem s'est montré optimiste quant à l'accord, assurant qu'il y avait une « réelle chance » de résoudre la crise en Syrie. Il a par ailleurs invité les rebelles à prendre leur distance vis-à-vis de Daesh et du groupe djihadiste Front Fatah al-Cham, proche d'al-Qaïda et anciennement baptisé Front al-Nosra.

Stop

Honteux ! Volte-face des Occidentaux qui ne veulent plus d'une enquête internationale pour les crimes de guerre au Yémen

Les pays occidentaux ont fait volte-face, sur pression de l'Arabie saoudite selon certains, et retiré leur appui aux Pays-Bas qui voulaient présenter au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU une résolution demandant une enquête internationale sur des crimes de guerre au Yémen.

© Google
Silence ! On tue au Yémen
Ce changement a poussé les Pays-Bas à retirer mercredi soir — date limite du dépôt des projets de résolution — leur projet, laissant le champ libre à un autre texte, défendu par Ryad.

Commentaire: C'est le règne des sauvages qui a la main sur tout, jusqu'aux bureaux européens. Est-ce possible ?! Où sont donc l'intégrité, l'humanité, le respect des Droits de l'Homme ?

Lire aussi :


Dollar Gold

237 milliards de dollars en 2016 pour nos riches amis philanthropes...


Commentaire : Sans surprise, on constate que les riches représentants du Système restent les mêmes, mais pas tout à fait : l'année en cours les voit en général plus argentés que l'année précédente. Ce qui signifie toujours plus de malheur pour le reste de l'humanité, puisque cette dernière sue sang et eau, bien souvent littéralement, pour que, affreuse ironie, ses parasites richissimes puissent continuer leur sale besogne. On pourra méditer sur un texte que l'on croirait écrit tout récemment... mais qui a 500 ans :
« Les riches diminuent, chaque jour, de quelque chose le salaire des pauvres, non seulement par des menées frauduleuses, mais encore en publiant des lois à cet effet. Récompenser si mal ceux qui méritent le mieux de la république semble d'abord une injustice évidente ; mais les riches ont fait une justice de cette monstruosité en la sanctionnant par des lois. C'est pourquoi, lorsque j'envisage et j'observe les républiques aujourd'hui les plus florissantes, je n'y vois, Dieu me pardonne ! qu'une certaine conspiration des riches faisant au mieux leurs affaires sous le nom et le titre fastueux de république. Les conjurés cherchent par toutes les ruses et par tous les moyens possibles à atteindre ce double but : Premièrement, s'assurer la possession certaine et indéfinie d'une fortune plus ou moins mal acquise ; secondement, abuser de la misère des pauvres, abuser de leurs personnes, et acheter au plus bas prix possible leur industrie et leurs labeurs. Et ces machinations décrétées par les riches au nom de l'État, et par conséquent au nom même des pauvres, sont devenues des lois. »

- Thomas More, L'Utopie, 1516.
,

© Kevin Lamarque / Reuters/REUTERS
Warren Buffett et Bill Gates sont ceux qui ont gagné le plus cette année, selon le classement réalisé par Bloomberg. Bernard Arnault arrive en cinquième position.

L'année 2016 aura mieux réussi aux plus riches de la planète que 2015. Malgré les nombreux soubresauts qui l'ont animée - le Brexit, le référendum en Italie ou encore l'élection de Donald Trump... - les 500 personnes les plus riches du monde ont gagné 237 milliards de dollars au total en 2016 selon Bloomberg, notamment grâce au rebond des marchés actions aux États-Unis. L'indice Dow Jones Industrial a gagné près de 14% en 2016, après un début d'année chaotique, et le S&P 500 près de 12%. À eux-seuls, les 500 les plus riches détenaient le 27 décembre dernier 4 400 milliards de dollars, soit 5,7% de plus qu'il y a un an.

Eye 1

« Le Ministère de la Vérité », la novlangue orwellienne , l'oubli du passé

« Massacre de Berlin, pourquoi le terroriste a-t-il laissé ses papiers ? » : se demande le Corriere della Sera, en parlant d' « étrangetés ». Pour avoir la réponse il suffit de regarder le passé récent, mais de celui-là il n'y a plus de mémoire. Il a été réécrit par le « Ministère de la Vérité » qui -imaginé par George Orwell dans son roman de politique-fiction 1984, critique du « totalitarisme stalinien » - est devenu réalité dans les « démocraties occidentales ». Ainsi a été effacée l'histoire documentée des dernières années.

© Google
Celle de la guerre USA/OTAN contre la Libye, décidée -comme le prouvent les emails de la Clinton- pour bloquer le plan Kadhafi de créer une monnaie africaine alternative au dollar et au franc Cfa. Guerre initiée par une opération secrète autorisée par le président Obama, en finançant et armant des groupes islamistes d'abord classifiés comme terroristes, parmi lesquels les noyaux du futur Isis.

Commentaire: Lire aussi :


Heart

Une atteinte au chœur de la Russie


Commentaire : Les deux tragédies qui ont frappé la Russie récemment amputent cette dernière d'une partie de ses moyens de communication. Difficile d'y voir là autre chose qu'un improbable hasard. S'attaquer à un symbole, tel que celui des Chœurs de l'Armée Rouge, n'est-ce pas s'attaquer à la représentation d'une idée, d'un sentiment, d'une philosophie ? N'est-ce pas s'attaquer à l'essence même de la chose représentée, ici le peuple russe ? N'est-ce pas enfin vouloir lui dénier son droit même à l'existence et lui enlever une partie de son ancrage dans la réalité ? Stratégies connues, incontournables, faites de propagande et de désinformation, de guerre psychologique et médiatique, donc ; celle que l'occident à déclaré à la Russie depuis des mois. Le crime n'est-il pas signé ?


© Inconnu
La disparition tragique du chœur Alexandrov en mer Noire ce 25 décembre 2016 est bien plus qu'une tragédie aérienne. C'est un coup historique et une catastrophe nationale, plus douloureuse encore que la perte du Koursk en l'an 2000. Car cet ensemble de haute volée, connu à l'Ouest comme « les chœurs de l'Armée rouge », était la voix même de la Russie invaincue. Par la magie du chant, il était devenu l'un des piliers d'une miraculeuse réconciliation nationale, entre rouges et blancs, qui a jeté un pont par-dessus des millions de cadavres et conduit en moins d'une génération à la résurrection de l'Empire.

Ce que les commissions de révision, les livres d'histoire, les lois et les tribunaux n'auraient jamais pu accomplir, la musique et la spiritualité l'ont fait, tout naturellement. Ce que recelait le chœur Alexandrov, c'était le patrimoine le plus inaliénable de toutes les Russies. « Ceci est à nous! », pouvaient se dire tous les Russes, de tous les bords et opinions. « On pourra nous envahir, on pourra plagier nos chants, mais on ne pourra jamais nous les enlever! » Les airs russes, qui ont tant marqué la musique universelle, plongent leurs racines dans le chant de l'humanité première. Ils sont classiques et populaires, solennels et gaillards, amoureux et martiaux, débridés et funèbres. Ils sont toute la vie! C'est pourquoi le chœur Alexandrov pouvait enchaîner l'hymne national et Daft Punk sans faute de goût.

Star of David

Résolution de l'ONU : Israël menace Obama et « réduit » ses relations avec 12 pays

Entre menaces directes envers le président Obama et sanctions contre 12 pays ayant voté l'adoption de la résolution anti-colonisation de l'ONU, la diplomatie israélienne passe à l'offensive.
© Google
Monsieur Netanyahou
Des proches de Benjamin Netanyahou ont affirmé que les Israéliens étaient prêts à donner à Donald Trump les preuves que l'administration Obama était derrière la résolution anti-colonisation de l'ONU portée par l'Egypte, malgré les fermes démentis des Etats-Unis après les accusations portées par le Premier ministre israélien.

« Nous avons des informations solides provenant du monde arabe que ceci était une poussée délibérée des Etats-Unis et que, en réalité, ils ont même aidé à créer la résolution », a déclaré David Keyes, un porte-parole du Netanyahou, lors d'un entretien avec Fox News.

Commentaire: Est-ce qu'il y aurait donc de l'espoir pour les Palestiniens ?