Bienvenue à Sott.net
dim., 05 fév. 2023
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Black Cat

Le boom de la guerre

Échange de cadeaux de Noël entre Zelensky et Biden dans leur rencontre à la Maison Blanche. Le président ukrainien a apporté à Biden la loi, tout juste signée, qui abolit le Tribunal administratif de district de Kiev, déjà dans le collimateur du Département d'État USA qui avait sanctionné le président du Tribunal pour "violation des droits humains".
kkkk
La raison réelle pour laquelle le Tribunal a été aboli est qu'il avait ouvert une procédure contre les néonazis ukrainiens et leurs crimes. De son côté, Biden a offert à Zelensky la première batterie de missiles Patriot et l'engagement de lui fournir, en 2023, 45 nouveaux milliards de dollars, sous forme d'armes et assistance militaire. Zelensky a déclaré, dans son discours au Congrès, que ce qui est fourni par les USA à l'Ukraine pour la guerre est "un investissement dans la sécurité mondiale et dans la démocratie".

Megaphone

Tirs dans le nord du Kosovo : l'armée serbe déployée

Les tirs entendus à Zubin Potok, municipalité du nord du Kosovo à majorité serbe, impliquée dans les protestations de la population locale, ont été confirmés hier par la Kfor, la force de l'OTAN sur place.
jkjk
La fusillade aurait eu lieu lorsque la police kosovare d'ethnie albanaise aurait tenté de démanteler une des barricades érigées depuis le 10 décembre par les Serbes locaux pour protester contre l'arrestation d'agents démissionnaires de la police kosovare, et contre l'envoi dans la zone à majorité serbe de plusieurs unités de la police spéciale du Kosovo.

Commentaire: Telle une marée, la guerre semble vouloir s'étendre...

Lire aussi :


Dominoes

Une remarquable synthèse : La tentation d'abandonner tout espoir

J'analyse la situation géopolitique, économique, financière et monétaire mondiale comme une rupture. Je pèse mes mots, car souvent le mot rupture est utilisé à mauvais escient pour désigner des phénomènes somme toutes mineurs.
,,,,
Les États-Unis ont décidé d'aller jusqu'au bout des facilités que leur donnait le dollar impérial.
Ils ont décidé de profiter jusqu'au bout de la supériorité temporaire qui est encore la leur pour s'opposer aux nécessités du mouvement de l'Histoire.

Target

« Guerre silencieuse » : une ultraviolence qui ne dit pas son nom

tour effeil france paris
Un conflit peut aussi se dérouler sans armes à feu. Il peut être plus insidieux mais les dégâts sont bien réels et souvent gravissimes. Le documentaire « Guerre silencieuse » montre comment, à la manière du boa constricteur qui s'enroule autour de ses proies et les étouffe lentement, les États-Unis ont choisi de mener une guerre économique ultraviolente et déloyale contre l'Europe en recourant à la manipulation et à l'espionnage.

Bell

Sur les traces de Johnson: Sunak met en garde Kiev contre un cessez-le-feu

sunak zelensky
La Grande-Bretagne se révèle une fois de plus comme une puissance belliciste inébranlable dans le conflit ukrainien, qui ne veut rien savoir d'une solution négociée. Ce sont surtout les Ukrainiens qui en paient le prix.

Le nouveau Premier ministre britannique Sunak a désormais mis en garde contre des négociations trop rapides en vue d'un cessez-le-feu. Le chef du gouvernement a déclaré que « toute demande unilatérale de cessez-le-feu de la part de la Russie est totalement insignifiante dans le contexte actuel ». La Russie se servirait d'une telle situation pour se reformer, a déclaré Sunak lundi lors d'une réunion avec les chefs d'Etat et de gouvernement de la Force expéditionnaire conjointe (JEF) à Riga. Tant que la Russie ne s'est pas retirée, il ne peut et ne doit pas y avoir de véritables négociations. Lors du sommet, Sunak a également appelé à de nouvelles livraisons d'armes à Kiev.

Pistol

L'assassinat de Kennedy était un coup d'État. Mais au profit de qui ?

Mord an John F. Kennedy
Réagissant à une déclaration récente de Tucker Carlson, Robert Kennedy Jr. a commenté : « le meurtre de mon oncle par la CIA était un coup d'État réussi, dont notre démocratie ne s'est jamais remise ». Beaucoup de gens pensent de même. Comme l'a écrit en commentaire un lecteur de mon dernier article sur cette affaire, « the whole fucking world knows the CIA killed Kennedy ! » Ce qui est à peu près certain, c'est qu'il y a aux États-Unis plus de gens qui pensent que la CIA a assassiné Kennedy, que de gens qui pensent que Lee Harvey Oswald est le seul coupable.

USA

Les États-Unis ont envisagé d'infiltrer et de déstabiliser l'Ukraine dès 1957

infiltrer ukraine 1957
Les opérations américaines visant à déstabiliser l'Ukraine et à l'éloigner de Moscou ont commencé dès les premières étapes de la guerre froide, du moins au niveau de la planification. Selon des analystes américains, un soulèvement anti-soviétique aurait bénéficié d'un large soutien dans différentes régions de la République socialiste soviétique d'Ukraine et la ligne de démarcation entre « pour » et « contre » Moscou aurait suivi à peu près la même frontière qui sépare aujourd'hui les républiques populaires. du Donbass depuis Donetsk et Lougansk (RPD et RPL) et la Crimée depuis le reste de l'Ukraine.

Red Flag

L'OTAN utilise également l'arme de la provocation contre la Serbie

drapeau serbie
Les provocations de l'OTAN risquent de créer un nouveau front de guerre en Europe, exacerbant les tensions entre la Serbie et le gouvernement du Kosovo autoproclamé.

La Serbie a officiellement (re)rejoint la liste des méchants selon Washington. Les attaques médiatiques dont Belgrade a fait l'objet ces derniers jours, et qui n'avaient pas eu lieu depuis les attaques de 1999, en sont la preuve. La véritable faute de la Serbie est qu'elle est l'un des rares pays européens à ne pas avoir fait de génuflexion devant le diktat des sanctions anti-russes.

Newspaper

L'affrontement entre la Russie et l'OTAN: une question de semaines (jours) ?

otan russie
Selon plusieurs sources1 de haut niveau l'OTAN aurait pris la décision d'entrer officiellement dans le conflit aux côtés de l'Ukraine, dans les semaines voire les jours qui viennent.

La raison principale en serait la très prochaine offensive générale russe que prévoit l'OTAN et qui selon elle décimerait l'armée ukrainienne non seulement dans le Donbass mais également du côté de Kiev (de nombreuses unités Russes sont en situation de combat en Biélorussie aux frontières avec l'Ukraine).

Binoculars

L'Iran tel qu'il est (et pas comme nous le montre le mainstream)

Dans cet épisode réalisé avec la collaboration du journaliste Max Civili, Grandangolo (dans le format Dentro la Notizia) montre la réalité iranienne à travers un témoin éminent qui la vit de l'intérieur : le professeur Raffaele Mauriello, professeur à la Faculté de Littérature Persane et Langues Étrangères de l'Université de Téhéran.
ghyt

Téhéran
L'émission ouvre avec une fiche synthétique sur les événements historiques qui ont conduit à la situation actuelle, en commençant par le coup d'État de 1953, orchestré par les services secrets britanniques et exécuté par la CIA étasunienne pour renverser Mohammad Mossadeq, le premier ministre iranien démocratiquement élu en 1951, qui avait nationalisé l'industrie pétrolifère en la soustrayant au contrôle britannique.