Bienvenue à Sott.net
jeu., 23 mai 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Attention

Acte 19 : les soldats de Sentinelle pourront tirer en cas de menace, selon le général Le Ray

Interrogé par France Info, le responsable de la force Sentinelle en Ile-de-France a expliqué que les soldats mobilisés pour l'Acte 19 des Gilets jaunes pourront faire feu « si leur vie ou celle des personnes qu'ils défendent est menacée ».
Sentinelle
© Kenzo Tribouillard
L'exécutif vient-il de franchir un cap dans la crise des Gilets jaunes dans laquelle il est embourbé depuis des mois ? Les craintes de l'opposition, vent debout contre le déploiement de l'opération Sentinelle pour garantir la sécurité de l'Acte 19 de la mobilisation, ne risquent pas de s'apaiser suite à l'intervention du responsable de la force en Ile-de-France, le général Bruno Le Ray, sur les ondes de France Info ce 22 mars.

Commentaire: Mais les Sentinelles, défendent qui ? Ou quoi.






Snakes in Suits

Castaner : les gilets jaunes « C'est moins de 200 personnes qui se mobilisent chaque jour »

Castaner, 200 personnes
Selon Castaner, le mouvement des #GiletsJaunes "n'existe plus dans la réalité quotidienne".

Jet3

« Gilets jaunes » : Sentinelle mobilisé samedi

Sentinelle
© AFP, LUDOVIC MARIN
"Gilets jaunes": Sentinelle mobilisé samedi, Philippe annule son déplacement en Guyane
87 partages
Chargement en cours
Des soldats de l'opération Sentinelle sur le parvis du Trocadéro, le 12 septembre 2017 à Paris
Des soldats de l'opération Sentinelle sur le parvis du Trocadéro, le 12 septembre 2017 à Paris.
La mission antiterroriste militaire Sentinelle sera mobilisée de manière "renforcée" samedi pour une nouvelle journée potentiellement à hauts risques dans la crise des "gilets jaunes" qui a conduit Edouard Philippe à annuler mercredi soir son déplacement prévu en Guyane.

"Compte tenu du contexte particulier lié aux questions d'ordre public, le Premier ministre a décidé de reporter son déplacement en Guyane", a indiqué Matignon à l'AFP.

C'est le cinquième déplacement à l'étranger ou en outremer que le Premier ministre est contraint d'annuler depuis le début du quinquennat, le deuxième depuis le début de la crise des "gilets jaunes" après la COP 24 en Pologne début décembre.

Le chef du gouvernement devait arriver vendredi soir dans le département français d'Amérique du Sud et y rester jusqu'à dimanche soir, ce qui l'aurait contraint à se trouver à plus de 7.000 kilomètres de Paris avec un décalage horaire de quatre heures.

Un éloignement potentiellement compliqué à gérer après les saccages commis samedi dernier à Paris, principalement sur les Champs-Elysées. Suite à cette nouvelle explosion de violence, l'exécutif a limogé le préfet de police de la capitale et annoncé de nouvelles mesures sécuritaires en vue du 19e acte prévu ce samedi.

War Whore

Manifestation des Gilets jaunes : la France fait appel à l'armée

sentinelle
La mission antiterroriste militaire Sentinelle sera mobilisée de manière « renforcée » samedi dans le cadre des manifestations des « gilets jaunes » afin de protéger des bâtiments officiels et autres « points fixes », a rapporté mercredi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Cette initiative annoncée par le président Emmanuel Macron en Conseil des ministres permettra aux forces de l'ordre de se « concentrer sur les mouvements, sur le maintien et le rétablissement de l'ordre », a justifié M. Griveaux.

« On a à notre disposition cette mission Sentinelle assurée par des militaires et qui ont parfaitement vocation à sécuriser les lieux, comme d'ailleurs nos concitoyens ont l'habitude de les voir », a-t-il poursuivi.

Mesures drastiques

Black Cat

Le « parti américain » dans les institutions de l'Union européenne

"La Russie ne peut plus être considérée comme un partenaire stratégique et l'Union européenne doit être prête à lui imposer d'ultérieures sanctions si elle continue à violer le droit international" : c'est ce qu'établit la résolution approuvée par le Parlement européen le 12 mars avec 402 voix pour, 163 contre et 89 abstentions.
union
© Inconnu
La résolution, présentée par la parlementaire lettone Sandra Kalniete, nie avant tout la légitimité des élections présidentielles en Russie, en les qualifiant de "non-démocratiques", et en présentant ainsi le président Poutine comme un usurpateur.

Binoculars

Un policier révèle les méthodes étonnantes utilisées contre les Gilets Jaunes

France police
Intervention d'Eric, un policier du Syndicat France Police - policiers en colère, sur la répression policière contre les Gilets Jaunes, les ordres donnés par le gouvernement et les moyens utilisés, aux assises des Gilets Jaunes. A Rungis, le dimanche 17 mars 2019.

Book 2

Armes, contrats, passeports... L'univers des faux documents de Benalla révélé par Mediapart

Macron, Benalla
Que ce soit pour justifier un virement, un passeport ou la détention d'une arme, Benalla utilisait de nombreux documents. Mediapart a publié certains d'entre eux produits par Alexandre Benalla et soupçonnés d'être des faux alors qu'il s'en servait depuis des années.

Après que le directeur de cabinet du Président, Patrick Strzoda, a affirmé devant le Sénat qu'Alexandre Benalla avait utilisé «régulièrement des faux pour obtenir un certain nombre de titres officiels», Mediapart a identifié des documents sur lesquels planent des soupçons de faux, mais aussi des «mensonges proférés dans le cadre professionnel par l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron pour obtenir certains avantages.»

Le journal a également publié les copies de ces documents sur son site.

Un contrat dont l'un des signataires ne sait rien

Dans un contrat à durée indéterminée datant d'octobre 2018, Alexandre Benalla assure la fonction de «conseiller personnel» de l'homme d'affaires Philippe Hababou Solomon, 40 heures par semaine pour une rémunération mensuelle brute de 10 000 euros. Le document a été présenté pour justifier deux virements d'un montant total de 15.000 euros effectués par le businessman en octobre et en novembre 2018.

L'homme d'affaires a déclaré à Mediapart avoir découvert avec surprise ce contrat, qu'il qualifie de «faux grossier», rempli de «fausses informations»: «Je ne suis pas né à Paris le 18/05/1955, je ne suis pas français mais israélien, le numéro de sécurité sociale est faux, mon adresse est fausse, ce n'est pas ma signature.». Il a en revanche confirmé avoir versé 15.000 euros sur le compte d'Alexandre Benalla, mais sous forme de prêt et en aucun cas d'une quelconque rémunération.

Eye 2

Le Fouquet's qui brûle à Paris : Le faux drapeau de Macron contre les gilets jaunes

Le restaurant Fouquet's brûle, gilets jaunes, Paris
On a pu entendre dans les dernières 24 heures que les "méchants" gilets jaunes avaient incendié le restaurant Fouquet sur l'avenue des Champs-Élysées à Paris lors de la manifestation du 16 mars dernier. Bien sûr, les médias occidentaux - imprimés et numériques - ont fait de leur mieux pour réduire la protestation à ce seul incident afin de tenter de mobiliser davantage les électeurs bourgeois de Macron contre les gilets jaunes. Par exemple, voici un exemple de "Radio France Internationale", un propagandiste de l'Etat :

Bad Guys

Gilets jaunes : des manifestations interdites et plus de dureté annonce Edouard Philippe

Dans un discours ce 18 mars, deux jours après un acte 18 des Gilets jaunes émaillé de violences aux Champs-Elysées à Paris, le Premier ministre a annoncé le remplacement du préfet de Paris et plus de fermeté dans la « doctrine de maintien de l'ordre ».

Le préfet Michel Delpuech, 66 ans, avait été fragilisé par l'affaire Benalla et les polémiques à répétition sur la gestion de l'ordre public dans la capitale. Il sera remplacé par Didier Lallement, actuel préfet de Nouvelle Aquitaine.

Commentaire: Il est étonnant que dans une société où tout le monde est contrôlé, les Forces de l'Ordre ne puissent pas contrôler les ultras et ne puissent pas les empêcher de faire du grabuge durant les manifestations. Ce seront donc les Gilets jaunes qui subiront les conséquences des faits et méfaits des ultras que le gouvernement ne semble pas vouloir pénaliser tout en ayant un discours qui semble dire le contraire.


War Whore

Acte XVIII - Les GJ nassés afin de créer des violences qui seront réprimées par la nouvelle loi anti-casseurs

Acte 18