SOTT Focus:


Jet3

SOTT Focus: Un avion de chasse israélien a largué une bombe à déflagration aérienne dans la cour de l'hôpital al-Ahli - Les preuves

Il est vrai qu'Israël n'a pas « bombardé l'hôpital al-Ahli » à Gaza dans la nuit du 17 octobre 2023. Les preuves suggèrent un acte bien plus funeste encore.
Hôpital Al-Ahli baptistede Gaza
Capture d'écran d'une vidéo montrant les médecins de l'hôpital al-Shifa durant leur conférence de presse au milieu des cadavres après que les blessés et les morts résultant de l'attaque israélienne sur l'hôpital baptiste Al-Ahli de Gaza y aient été transportés, le 17 octobre 2023.
Comme tous les autres hôpitaux de Gaza, l'hôpital al-Ahli était devenu un refuge pour les milliers de personnes déplacées à l'intérieur de la bande de Gaza en raison de la campagne de bombardements massifs menée par Israël depuis le 7 octobre. Dans la nuit du 17 octobre, des centaines d'hommes, de femmes et d'enfants palestiniens s'étaient rassemblés dans la cour de l'hôpital (l'hôpital lui-même étant déjà plein) parce qu'ils pensaient que ce lieu leur offrirait un refuge relativement protégé contre les bombardements israéliens.
Le chanoine Richard Sewell, doyen du St George's College à Jérusalem, a déclaré à la BBC qu'un millier de personnes déplacées s'étaient réfugiées dans la cour lorsque le bâtiment a été frappé, et qu'environ 600 patients et membres du personnel se trouvaient alors à l'intérieur.
Non seulement l'Armée de défense israélienne [Tsahal - NdT] avait déjà averti cet hôpital au cours des trois jours consécutifs précédant l'explosion qu'il serait attaqué, mais elle l'a effectivement attaqué le 14 octobre, frappant le service de cancérologie. Depuis le 7 octobre, l'OMS a signalé 59 attaques contre des établissements de santé dans la ville de Gaza et 137 sur l'ensemble du territoire de la bande de Gaza.

Heart

SOTT Focus: In Memoriam: Pierre Lescaudron

À bientôt...
Pierre Lescaudron
C'est avec une grande tristesse que nous vous annonçons qu'un membre essentiel de l'équipe de Sott.net et de Cassiopaea.org, Pierre Lescaudron, a quitté cette vie, nous laissant, ainsi que tous ceux d'entre vous qui le connaissaient et l'aimaient, avec un profond sentiment de perte.

Depuis le jour où il a rejoint notre équipe il y a 14 ans et jusqu'au jour où il a choisi de quitter ce monde, Pierre a été un contributeur charmant, positif, dévoué et perspicace à notre travail, à la fois en ligne et dans le monde réel, où il a servi de mentor compétent à de nombreuses personnes.

Pierre a réservé son plus grand enthousiasme et ses plus grands efforts à ses tentatives de mieux comprendre la nature fondamentale de notre réalité, l'histoire cachée de notre planète et le rôle essentiel que nous, en tant qu'êtres humains, jouons dans le « grand schéma » des choses.

Bien que la liste des réalisations de Pierre est trop longue pour être détaillée ici, ce qui suit donne un aperçu de son travail et de son engagement.

Bonne route Pierre, et à bientôt !

Star of David

SOTT Focus: L'opération « Déluge d'Al-Aqsa » n'a pas surpris Israël — La censure militaire israélienne vous cache la vérité sur l'attaque du Hamas

C'était l'information la plus importante de l'opération « Déluge d'Al-Aqsa », mais elle nous avait pourtant échappé. L'attaque d'Israël n'a pas été conduite par les jihadistes du Hamas, mais par quatre groupes armés unis. C'est la première fois, depuis cinquante ans, que les Palestiniens de Gaza s'unissent. Qu'on le veuille ou non, les longues années d'indifférence occidentale au sort des Palestiniens se terminent. Désormais, il va falloir commencer à appliquer le Droit international.
Benjamin Netanyahu auprès de ses troupes
Benjamin Netanyahu vient s’assurer que ses soldats sont prêts à lui obéir, quels que soient ses ordres.
Cet article fait suite à « Changement de paradigme en Palestine », 10 octobre.
[Publié sur Sott.net : « Changement de paradigme en Palestine après 75 ans d'oppression » - NdE]
Contrairement à ce que j'ai écrit la semaine dernière sur la base des dépêches d'agences de presse occidentales et arabes filtrées par la censure militaire israélienne, l'attaque d'Israël le 7 octobre 2023 (opération « Déluge d'Al-Aqsa ») n'a pas été perpétrée par le seul Hamas. Son déclenchement a été décidé par une chambre d'opération unitaire de l'ensemble de la Résistance palestinienne. Le Hamas, qui en est de loin la principale composante, a fourni l'essentiel des troupes, mais trois autres groupes y ont participé :
  • le Jihad islamique (sunnite et khomeyniste) ;
  • le Front populaire de libération de la Palestine (marxiste) ;
  • et le Front populaire de libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG).
La presse occidentale a rendu compte des crimes barbares commis par certains des assaillants, mais pas du respect de certains autres. Vérification faite, les accusations de viols et de décapitations de bébés [1] relèvent de la propagande de guerre. Ce journalisme borgne et menteur ne doit plus nous étonner.

SOTT Logo Media

SOTT Focus: Résumé SOTT des changements terrestres - Septembre 2023 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Des trombes d'eau et des inondations généralisées ont mis un terme brutal à la saison des feux de forêt dans le monde entier. En outre, ce mois de septembre a été marqué par une augmentation évidente des phénomènes électriques, tels que les tornades se produisant dans des régions inhabituelles, les trombes marines (qui se produisent aussi désormais sur des étendues d'eau douce), les orages violents et les éclairs.
Résumé Septembre 2023
© Sott.net
Aux États-Unis, l'ouragan Ida s'est abattu près de Corpus Christi en tant que tempête de catégorie 1 avec des vents soutenus atteignant 120 km/h. Les fortes marées qui en ont résulté ont provoqué d'importants dégâts sur les côtes, du Texas à la Louisiane. Pendant ce temps, en Inde, les pluies de mousson particulièrement abondantes ont provoqué de graves inondations et des coulées de boue qui ont coûté la vie à plus de vingt personnes dans tout le pays. En Afrique du Sud, un système météorologique similaire a provoqué des précipitations pluvieuses historiques qui ont entraîné des coupures d'électricité généralisées et la fermeture de plusieurs routes en raison de glissements de terrain.

Un nombre important de cultures ont également été endommagées dans l'hémisphère Nord par une incroyable quantité de précipitations et des tempêtes de grêle exceptionnelles, comme à Valence, en Espagne, où 22 000 hectares ont été détruits, entraînant des pertes de 43 millions d'euros.

Star of David

SOTT Focus: Changement de paradigme en Palestine après 75 ans d'oppression

Le conflit sanglant qui a débuté en Palestine géographique survient après 75 ans d'injustices toutes aussi meurtrières. Du point de vue du Droit international, les Palestiniens ont le droit et le devoir de résister à l'occupation israélienne, comme les Israéliens ont le droit et le devoir de répondre à l'attaque qu'ils subissent. Il est de la responsabilité de chacun d'aider à résoudre les injustices dont les deux groupes sont victimes, ce qui ne signifie pas soutenir la vengeance cruelle de certains d'entre eux. Par ailleurs, le soutien que l'on peut apporter aux peuples palestinien et israélien ne doit pas conduire à amnistier leurs dirigeants respectifs pour les crimes qu'ils ont commis, ni les grandes puissances qui les ont manipulés.
Benjamin Netanyahu
© Capture d'écran/ GPOLe Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu annonce qu’Israël est en guerre. Pour la première fois de son histoire, l’État hébreu est attaqué sur son territoire. Il le nettoie d’abord, puis lancera une guerre contre-insurrectionnelle à Gaza sur le modèle de la « bataille d’Alger » et de l’« opération Phoenix » au Vietnam : Il s’agira d’une guerre très sale, meurtrière et illimitée. Israël pourra rétablir l’ordre à son avantage, mais ne pourra jamais vaincre.
Le Proche-Orient est un univers instable dans lequel de nombreux groupes s'affrontent pour survivre. Par simplification, nous considérons en Occident que sa population se compose de juifs, de chrétiens et de musulmans, mais la réalité est beaucoup plus complexe. Chaque religion se compose elle même d'une multitude de confessions. Par exemple, en Europe et au Maghreb, nous sommes conscients que les chrétiens se divisent en Église catholique, Église orthodoxes et Églises protestantes, mais au Moyen-Orient, il y a des dizaines et des dizaines d'Églises différentes. Le même constat est vrai au sein des religions juive et musulmane.

Cookie

SOTT Focus: « L'Accord céréalier » : les sommets du cynisme

accord céréalier
Si dans l'antiquité le terme « cynisme » était directement associé à l'école philosophique grecque d'Antisthène qui prônait des valeurs telles que l'humilité, la vertu et la sagesse - soit parfaitement saines - notre époque n'a rien retenu du passé et a transformé ce noble terme qu'en mépris profond et qu'en absence de morale.

Le mépris et l'immoralité, jumelés à une profonde hypocrisie, devenus des normes dans le monde politique actuel - on les retrouve pleinement aujourd'hui dans le cadre de l'une des plus importantes machinations de la dernière décennie organisée par les décideurs du monde Occidental : « l'Initiative pour le transport sécuritaire des céréales et des aliments à partir des ports ukrainiens », plus communément connue comme « l'Initiative céréalière de la mer Noire » ou « l'Accord céréalier ».

Propaganda

SOTT Focus: Projet de loi interdisant le « climatoscepticisme » : la liberté de la presse contestée

Comme le rapportait The Epoch Times début août, un groupe de députés tous horizons confondus, de la gauche à la droite, à l'exception notable du Rassemblement national, travaillent à l'élaboration d'un projet de loi visant à bannir le « climatoscepticisme » dans la presse. « Notre pratique est de ne pas travailler avec le RN », assume Stéphane Delautrette, député socialiste de Haute-Vienne en charge de piloter le projet législatif, qui devrait accoucher d'ici à la fin du mois de janvier.

Assemblée nationale
© GEOFFROY VAN DER HASSELT/AFP via Getty ImagesL'Assemblée nationale à Paris, le 9 mai 2023.
L'Arcom, gardien du dogme écologiste

Cette idée de proposition de loi a été initiée par Quota Climat, avant d'être reprise par le groupe parlementaire. En collaboration avec l'institut Rousseau, l'association écologiste rédige un texte législatif qui prévoit de donner les pleins pouvoirs à l'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom) afin de vérifier que la couverture médiatique autour du climat s'aligne avec le « consensus scientifique ».

Commentaire: A n'en point douter, certains élus sont très probablement persuadés d'être investis d'une mission de la plus haute importance pour l'avenir de leur nation, voire de l'humanité, et de faire le bien en utilisant les outils que la République et la démocratie leur offrent volontiers. Ah, que c'est beau le progrès et la démocratie, vous ne trouvez pas ? Il est vrai que certains esprits un brin rebelles pourraient être tentés de penser que l'enfer est plus que jamais pavé de bonnes intentions...

Par ailleurs, en science, le consensus n'existe pas et ne doit pas exister, sinon ce n'est plus de la science et on entre dans le doctrinaire voire le totalitarisme. Ou y sommes-nous déjà ?

Articles liés :


SOTT Logo Media

SOTT Focus: Résumé SOTT des changements terrestres - Août 2023 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Les incendies de forêt soi-disant historiques aux États-Unis, en Grèce et au Canada ont fait les unes des médias mainstream tout en étant attribués à l'« ébullition mondiale ». Toutefois, le nombre annuel d'incendies de forêt pour 2023 reste dans la moyenne aux États-Unis ainsi qu'en Europe. En Grèce, des pyromanes sont à l'origine de l'augmentation modérée de la moyenne annuelle.
Résumé Sott Août 2023
© Sott.net
Les médias sociaux ont été inondés d'arguments convaincants et de spéculations, accusant les larbins des psychopathes mondialistes d'avoir déclenché les incendies afin de propager les craintes d'un changement climatique anthropique, de promouvoir les politiques « Net Zero » dans le monde occidental et de profiter des conséquences de ces incendies pour acquérir des terres à une fraction de leur prix initial.

Mr. Potato

SOTT Focus: « L'École fabrique des masses de jeunes violents et incultes » - Eve Vaguerlant

Eve Vaguerlant est agrégée et docteur en Lettres modernes, professeur de français depuis une dizaine d'années. Elle a enseigné dans plusieurs collèges et lycées de la région parisienne.

Vaguerlant
© Epohc Times
Il y a quelques semaines, elle a publié un essai intitulé Un prof ne devrait pas dire ça - Choses vues et choses tues dans l'éducation nationale, aux éditions L'Artilleur.

Un ouvrage dans lequel elle décrit, à travers de nombreuses anecdotes tirées de son expérience ou de celle de ses collègues, les différents problèmes qui minent le système scolaire français : effondrement du niveau, refus de la culture et de la transmission, banalisation de la violence, absence de discipline et de sanctions, ingérences idéologiques, atteintes à la laïcité, pression des parents d'élèves, déni des enseignants et des chefs d'établissement, etc.

Commentaire: L'expérience de cette enseignante nous montre que le problème de dégradation du niveau d'instruction et d'éducation ne touche pas que les milieux populaires ou les établissements classés en zones prioritaires mais également les classes sociales moyennes et, dans l'ensemble, ceux qui n'ont pas les moyens de se protéger de l'abrutissement des masses dont nous faisons l'objet depuis des décennies. Plus que jamais, gardons à l'esprit que « la connaissance protège et que l'ignorance expose au péril ».

Articles liés :


Propaganda

SOTT Focus: Pravda Américaine : Pourquoi les médias ont peur de Robert F. Kennedy Jr

L'évitement des conspirations sur l'assassinat du président John F. Kennedy
American Pravda
La semaine dernière, le New York Times a publié en première page un article tapageur s'en prenant à Robert F. Kennedy Jr., le rejeton de la famille politique la plus célèbre des États-Unis qui est également l'outsider défiant le président Joseph Biden dans la course à l'investiture Démocrate pour les élections présidentielles de 2024.