Bienvenue à Sott.net
mar., 19 juin 2018
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Science et Technologie
Carte

Cell Phone

Voici une autre preuve que vos portables seraient en permanence sur écoute

Comme les mots ont un sens, je note que le titre sème un tantinet la confusion. S'il y a preuve c'est que les portables SONT sur écoute, s'ils seraient sur écoute, c'est plutôt une supposition qu'une preuve, basée sur les coïncidences trop nombreuses d'après l'auteur, et d'après ce que nous savons sur facebook, c'est à vous de voir.
ecoute
© Inconnu
« Alors oui, nos téléphones nous écoutent et tout ce que nous disons autour de nos téléphones pourrait potentiellement être utilisé contre nous. », lit-on dans un article d'un journaliste de Vice, qui a présenté les preuves que les portables enregistrent et écoutent, même quand on ne s'en doute pas.

Pirates

Ce composé présent dans la vaisselle jetable expose à un risque cinq fois plus important de contracter un cancer respiratoire

spoon, plate
Une récente étude affirme qu'un des composés de la vaisselle en plastique contient du styrène, un liquide organique qui exposerait à un risque cinq fois plus important de contracter un cancer respiratoire chez les personnes travaillant dans cette industrie.

Le styrène (C8H8) est un composé organique aromatique servant à fabriquer des plastiques, en particulier le polystyrène, utilisé notamment pour confectionner la vaisselle jetable. Ce même composé se retrouve également dans le latex. Voici maintenant plusieurs décennies que nous utilisons le styrène, et une étude publiée le 1er mai dans la revue Epidemiology et menée par le Centre international de recherche sur le cancer (IARC) de l'OMS estime que le styrène est un composé cancérigène.

Sheeple

Des sursauts d'activité cérébrale liés à la réactivation de la mémoire pendant le sommeil

sleep
Les principales théories suggèrent que le sommeil est un moment qui permet de consolider les souvenirs importants et nouveaux. Et on sait depuis longtemps quelles ondes cérébrales sont produites pendant le sommeil. Mais dans le cadre d'une nouvelle étude, les chercheurs ont entrepris de mieux comprendre les mécanismes cérébraux qui assurent le stockage de la mémoire.

L'équipe des universités du Nord-Ouest et de Princeton s'est efforcée de trouver des preuves plus directes et plus précises de l'implication d'une phase de sommeil particulière - connue sous le nom de "fuseau de sommeil".

Dans l'étude, les fuseaux de sommeil, décrits comme des rafales d'activité cérébrale d'une durée d'environ une seconde, étaient liés à la réactivation de la mémoire. L'article "Sleep spindle refractoriness segregates periods of memory reactivation", a été publié aujourd'hui dans la revue Current Biology.

"L'aspect le plus nouveau de notre étude est que nous avons découvert que ces fuseaux se produisent de façon rythmique - toutes les trois à six secondes environ - et que ce rythme est lié à la mémoire", a déclaré James W. Antony, premier auteur de l'étude et boursier postdoctoral au Computational Memory Lab de Princeton.

Robot

BrambleBee : Le robot qui pourrait aider à polliniser les cultures si nous tuons toutes les abeilles

West Virginia University Interactive Robotics Laboratory
© West Virginia University Interactive Robotics Laboratory
Si la trajectoire de notre population de pollinisateurs se poursuit, nous pourrions avoir bientôt besoin du BrambleBee.

Dans une serre de l'Université de Virginie-Occidentale, un robot roule dans les allées de mûriers et apprend à agir comme une abeille. Des algorithmes de vision par ordinateur sont en cours de développement pour aider le robot à localiser les fleurs, et son bras robotique, surmonté d'un ensemble d'embouts de brosses souples - conçus pour agir comme les poils d'une abeille - s'étendront doucement vers chaque fleur et la polliniseront. En ce moment, le bras travaille sa technique sur des flash codes placés à l'intérieur de mûriers.

"Du point de vue de la robotique, nous essayons toujours de trouver des solutions aux problèmes urgents dans le monde", dit Yu Gu, professeur d'ingénierie à l'université qui travaille sur la conception du robot, appelé BrambleBee. Environ les trois quarts des plantes alimentaires dépendent au moins en partie des pollinisateurs, et les pollinisateurs sont en difficulté.

Robot

Autopilote : Tesla impliqué dans une nouvelle collision

Une berline en mode pilote automatique s'est écrasée sur un véhicule de police.

Tesla, accident

Une berline Tesla en mode Pilote automatique a heurté un véhicule du Département de Police Laguna Beach.
Pour rappel, deux groupes de défense de consommateurs accusaient Tesla Inc. de tenir des affirmations promotionnelles trompeuses concernant la sécurité et la capacité d'assistance au conducteur de sa technologie d'autopilotage et réclamaient que la FTC (Federal Trade Commission) mène une enquête à ce propos.

Tesla, dont la fonction d'assistance pilotage automatique a fait l'objet d'un examen minutieux à la suite des précédentes collisions, est encore impliqué dans un nouvel accident.

En effet, le système de pilotage automatique de Tesla a déjà fait des victimes précédentes. Un pilote de Tesla dans l'Utah s'est écrasé en utilisant le pilote automatique tout en regardant son téléphone le 14 de ce mois-ci. Deux accidents mortels ont également eu lieu pendant l'utilisation du système : l'un en Californie en mars cette année et un autre en 2016 en Floride.

Le système de pilotage automatique de Tesla Inc. utilise un radar, des caméras avec une visibilité à 360 degrés et des capteurs pour détecter les voitures et les objets à proximité. Il est construit de sorte que les voitures changent automatiquement de voie, garent ou freinent pour éviter les collisions.

Better Earth

L'astéroïde tueur de dinosaures aurait réchauffé le climat pendant 100.000 ans

asteroide
La Terre pourrait avoir subi un réchauffement climatique global de plusieurs degrés pendant environ 100.000 ans en raison de l'impact à l'origine de la disparition des dinosaures, selon un groupe de géologues. C'est ce que suggère la détermination de la température de l'eau à cette époque en utilisant des isotopes de l'oxygène.

Le cratère de Chicxulub, témoin de l'extinction des dinosaures Il y a environ 65 millions d'années, près de la péninsule du Yucatán, au Mexique, une météorite de plus de 10 km de diamètre s'écrasa sur Terre formant le cratère de Chicxulub. Le choc, équivalent à environ un million de bombes atomiques, serait en partie responsable de l'extinction des dinosaures. Discovery Science revient sur cet événement en vidéo.

Evil Rays

Une application qui permet de mesurer votre exposition aux ondes électromagnétiques

Lightwaves
© Mehau Kulyk / Getty Images
L'Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria) a mis au point une application pour smartphone. Son but ? Mesurer les ondes électromagnétiques que génèrent notamment les points d'accès Wi-Fi ainsi que les smartphones.

Il faut rappeler que l'exposition aux ondes électromagnétiques reste encore un mystère en ce qui concerne la santé humaine. Si les personnes électrosensibles ressentent effectivement des effets, l'impact sur le commun des mortels n'est pas encore connu. Reste que de nombreuses personnes semblent se soucier de leur propre exposition à ces ondes.

Dans ce cadre, l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria) a élaboré une application qui devrait intéresser les plus soucieux d'entre nous. Baptisée Electrosmart, celle-ci est disponible gratuitement sur Android. L'application activée se chargera ensuite de détecter et de mesurer les ondes environnantes, une action qui permettra d'afficher un genre de « score d'exposition ». Ainsi, plus ce score est élevé, plus l'exposition est importante.

Dig

Un forage en Antarctique pourrait remonter plus d'1 million d'années dans le passé et résoudre un mystère paléo-climatique

ice carrot
© NASA's Goddard Space Flight Center/Ludovic Brucker.
En Antarctique, la découverte récente de blocs de glace âgés de plus de 2,5 millions d'années suggère la possibilité d'étendre les reconstructions climatiques basées sur des carottages glaciaires au-delà du million d'années dans le passé. Des données qui pourraient notamment permettre de résoudre l'énigme du changement de périodicité entre âge glaciaire et interglaciaire qui s'est opéré à cette période.

Les carottes de glace sont une des principales archives naturelles des climats passés de la terre. Par le biais de carottiers, elles sont prélevées essentiellement au niveau des calottes polaires que sont le Groenland et l'Antarctique. Les couches de neige qui s'accumulent au fil des années dans ces régions reculées s'entassent les unes sur les autres et finissent par se transformer en couches de glace sous l'effet de leur propre poids. L'épaisseur des calottes s'établit à plusieurs kilomètres ce qui offre la possibilité de remonter très loin dans le passé. Après le prélèvement, c'est au travers de l'analyse des propriétés isotopiques des molécules d'eau, des impuretés ou des gaz présents sous forme de bulles dans la glace que les chercheurs peuvent retracer l'évolution temporelle de certaines variables climatiques telles que la température ou la composition atmosphérique en gaz à effet de serre.

Brain

Une nouvelle théorie quant aux spécificités des cerveaux à QI élevé

neurons
Les cerveaux des gens plus intelligents ne sont pas seulement plus gros.....

Les gens qui ont une tête plus grosse sont, en moyenne, plus intelligents, comme le confirment les nouvelles recherches.

Les grosses têtes contiennent des cerveaux plus gros, qui ont plus de neurones (cellules cérébrales), ce qui rend les gens plus intelligents.

Mais attendez, ce n'est pas la fin de l'histoire.

Les dernières recherches en neurosciences suggèrent qu'il y a un rebondissement.

Lorsque vous "écoutez" électriquement le cerveau qui fonctionne, les plus intelligents génèrent moins de "bruit".

C'est comme un moteur plus gros et plus puissant qui tourne plus silencieusement.

Il s'avère qu'en plus d'avoir un cerveau plus gros, les gens plus intelligents ont moins de connexions entre les neurones dans le cortex cérébral, selon les résultats de la recherche.

Eye 1

Une vidéo de Google laisse apercevoir comment le futur de l'humanité va être gérée par une Intelligence Artificielle

The Selfish Ledger
© Google
« Le registre intéressé »
The Verge a mis la main sur une vidéo interne à Google, montée en 2016 par le chef de sa division X. On y voit pendant 8 minutes une vision futuriste extrêmement curieuse, où l'on utiliserait les données personnelles des humains pour contrôler leur comportement, mais aussi dégager des solutions pour éradiquer la pauvreté ou la dépression.

« Nous ne sommes qu'au début de notre voyage qui consiste à comprendre la manière d'utiliser les données des utilisateurs », annonce la voix-off de cette curieuse vidéo de 8 minutes. L'esthétique est léchée, l'ambiance fausse sereine, à l'image d'un sourire figé sur un fond de chants de cigales un peu trop intense.

Cette vidéo qui ressemble à un court-métrage est en fait un contenu interne à Google, qui a été récupéré et mise en ligne par le média américain The Verge, ce 17 mai 2018. Il s'agit d'un montage fait par Nick Foster, le chef du labo X de Google, qui travaille sur des projets toujours ambitieux, souvent secrets.

Commentaire: Aucun doute que les jeunes générations vont plonger tête baissée dans l'utilisation d'une telle application tellement ce sera trop "Cooool", que cela permettra de sauver la planète et que cela évitera de réfléchir. Mais sinon aucun doute que l'Empire a le bien-être des gens à cœur :