Science et TechnologieS


Hourglass

Meilleur du Web: Dans les coulisses d'OpenAI - Les débuts de « Skynet » ?

Il y a de cela à peine plus d'un an, le monde découvrait ChatGPT, offrant un nouveau sujet de discussion à quelques utilisateurs fascinés pendant les repas de fêtes : enfin, l'intelligence artificielle commençait à ressembler à ce que nous vendait la science-fiction depuis des décennies.
Intelligence artificielle
© phonlamaiphoto - stock.adobe.com
Bien sûr, il n'a pas fallu longtemps pour que les prouesses démontrées par les grands modèles de langage soient quelques peu raillées par les plus sceptiques, au moyen de l'une ou l'autre démonstration loufoque (depuis les dissertations sur le contenu nutritif des œufs de vache jusqu'aux niaiseries sur le cheval blanc d'Henri IV dont la couleur semblait alors impénétrable pour ces intelligences très artificielles).

Néanmoins, l'année 2023 permit d'empiler les preuves que ces modèles résolvaient malgré tout avec brio certains types de problèmes ou d'examens, ce qui n'a pas manqué d'imposer des questions de plus en plus prégnantes sur l'avenir de certaines professions, artistes ou clercs par exemple, qui, confrontés aux prouesses fournies par ces outils, commencent à sérieusement remettre en question leur façon de travailler.

Bizarro Earth

Un défi scientifique : des chercheurs découvrent des momies de souris sur les sommets d'un volcan « semblable à Mars »

semblable à mars
Une étude a découvert des souris momifiées sur des volcans andins de haute altitude, révélant que les mammifères peuvent survivre dans des conditions extrêmes, semblables à celles de Mars. Cette découverte remet en question notre compréhension des limites physiologiques de la vie des vertébrés et incite à poursuivre les recherches sur les mécanismes de survie de ces souris.
Les sommets arides et soufflés par le vent des volcans de la Puna de Atacama, à cheval sur le Chili et l'Argentine, présentent une ressemblance frappante avec la surface martienne, caractérisée par une atmosphère clairsemée et des conditions glaciales. Situés à des hauteurs vertigineuses dépassant les 6 000 mètres, ces sommets étaient auparavant considérés comme inhospitaliers pour l'existence des mammifères. Cependant, une étude récemment publiée dans la revue Biologie actuelle présente une découverte révolutionnaire : des souris momifiées trouvées dans ces paysages hostiles, repoussant les limites connues de la survie des vertébrés sur notre planète.

Better Earth

Non, l'Everest n'est pas la plus haute montagne du monde

everest
Everest
Quoiii ?! On nous aurait donc menti ?

Sur notre belle planète qu'est la Terre, l'ensemble de chaînes de montagnes répondant au doux nom d'Himalaya coupe le continent asiatique en deux et parcourt plusieurs pays, du Pakistan au Tibet. Sur ces terres enneigées règne en maître le mont Everest, classé comme le plus au sommet du monde depuis sa découverte par les Européens en 1847. Son altitude est de 8 848,86 mètres, hélas, elle n'est pas la plus haute montagne du monde. Enfin si. Enfin non. En fait, tout dépend d'où on se place.

Robot

La Chine veut s'approprier le futur marché des robots humanoïdes

Selon le ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'information, les robots humanoïdes « changeront profondément les modes de production et les modes de vie de l'humanité ». Aussi, l'Empire du Milieu a-t-il prévu de dominer le marché dans les prochaines années.
Robot
© Aideal Hwa - Unsplash
À partir de 2025, la Chine prévoit de s'organiser pour produire massivement ce type de robots aux traits humains, de sorte qu'elle puisse être le leader du marché d'ici à 2027.

Comme le rapporte Le Figaro, « la stratégie vise pour l'essentiel à bâtir un écosystème industriel de taille, comprenant deux à trois géants internationaux, un tissu résistant de petites et moyennes entreprises, ainsi que deux ou trois clusters sur le territoire chinois ». Évidemment, il faudra pour cela passer par l'acquisition massive de composants électroniques.

Plus tôt dans l'année, la société chinoise Unitree dévoilait un robot-chien fonctionnant grâce à l'IA, capable de parler. Un peu plus tard, la firme créait un nouveau robot humanoïde « H », le présentant comme le « robot polyvalent, le plus puissant du monde ».

Commentaire: Il est encore assez difficile pour le grand public de réellement se rendre compte de l'avancée technologique à laquelle sont parvenues les plus grandes sociétés spécialisées dans la robotique. Pour ceux qui ont l'opportunité de voyager en Asie du Nord-Est tel qu'au Japon, en Corée du Sud ou en Chine, il n'est pas rare de tomber sur des robots faisant office de serveur dans un restaurant ou encore sur un modèle humanoïde en démonstration à l'accueil d'un centre commercial. À n'en point douter, la science avance à grands pas dans ce domaine et si les applications pratiques seront nombreuses pour améliorer le confort quotidien de certaines personnes, les questions que cela soulève en matière d'économie, d'éthique et de sécurité, entre autres, ne seront pas en reste.

Mais pour le moment et comme on dit outre-manche : « Wait and see » (Attendons de voir).

Articles liés :


Nebula

NASA : le James Webb a (encore) observé un trou noir record

trou noir record abell 2744
© RAYON X : NASA/CXC/SAO/ÁKOS BOGDÁN ; INFRAROUGE : NASA/ESA/CSA/STSCI ; TRAITEMENT D'IMAGES : NASA/CXC/SAO/L. FRATTARE & K. ARCANDCES IMAGES MONTRENT L'AMAS DE GALAXIES ABELL 2744 DERRIÈRE LEQUEL SE TROUVE UHZ1, DANS LES RAYONS X DE CHANDRA ET LES DONNÉES INFRAROUGES DE WEBB, AINSI QUE DES GROS PLANS DE LA GALAXIE HÔTE DU TROU NOIR UHZ1.
Le James Webb n'en finit plus de repousser les limites de l'Univers observable. Bien aidé par le télescope Chandra, il a pu identifier le trou noir supermassif le plus ancien jamais observé.

Le record du trou noir le plus ancien à avoir été détecté vient de tomber une nouvelle fois. Des astrophysiciens américains ont mis le doigt sur un trou noir exceptionnel qui réside dans la galaxie UHZ1 ; d'après l'équipe de recherche à l'origine de cette observation, il date d'environ 470 millions d'années après le Big Bang. Il dépasse donc le précédent tenant du titre, identifié par le James Webb Space Telescope en juillet dernier, d'une centaine de millions d'années.

Ice Cube

Un super-volcan cracheur de glace sur la planète Pluton ?

pluton
© NASA/JHUAPL/SwRI
Selon des scientifiques de la NASA, Pluton serait prêt à dévoiler un super-volcan géant qui recrache de la glace (ou plutôt de l'eau glacée chargée en ammoniaque). Il s'agirait ainsi d'un « super-cryovolcan » qui, selon les auteurs, serait déjà visible sur des images capturées par la sonde New Horizons il y a près d'une dizaine d'années.

Windsock

Le réchauffement climatique est un mythe !


Commentaire : Marcel Leroux était professeur émérite de climatologie de l'Université Jean Moulin (Lyon III), directeur du LCRE (Laboratoire de climatologie, risques et environnement) du CNRS, membre de l'American Meteorological Society et de la Société Météorologique de France. Il a écrit notamment Global Warming - Myth or reality ? Il est décédé le 12 août 2008.


marcel leroux
Aujourd'hui, il n'est presque plus possible de participer à un colloque consacré à l'agriculture sans que soient évoqués le réchauffement climatique et l'effet de serre. Préoccupation majeure de l'agriculteur, la question du climat suscite un intérêt évident car ses aléas ont des répercussions immédiates sur les résultats des exploitations.

Marcel Leroux, professeur en climatologie à l'université Jean Moulin de Lyon III et directeur depuis 1986 du Laboratoire de Climatologie, Risques, Environnement (CNRS), est l'auteur du premier livre de climatologie en français traduit en anglais, La Dynamique du temps et du climat (éditions Dunod, 1996). Après la parution de The Meteorology and Climate of tropical Africa, aux Editions Springer en 2001, il a achèvé son troisième ouvrage, Global Warning, myth or reality, disponible depuis décembre 2006.

Pour ce climatologue iconoclaste, qui conteste la validité des modèles informatiques actuels, les variations climatiques s'expliquent tout naturellement, lorsque l'on prend en compte ce qu'il appelle les anticyclones mobiles polaires (AMP), vastes lentilles d'air glacial de 1500 mètres d'épaisseur et de 2.000 à 3.000 km de diamètre, générées quotidiennement par les pôles et se déplaçant vers l'équateur.

Microscope 2

Pseudogravité: découverte d'un cristal se comportant comme un trou noir, au potentiel technologique immense

cristal photovoltaïque
Un nouveau cristal, capable de dévier la lumière comme le ferait un trou noir, suscite un vif intérêt dans la communauté scientifique. Cette prouesse, qualifiée de "pseudogravité", ouvre la porte à des applications dans des domaines aussi divers que la communication 6G et l'étude de la gravité quantique.

Cell Phone

L'attaque surprise de Huawei ouvre une brèche dans les sanctions américaines contre la Chine

Le smartphone Mate 60, nouveauté du géant chinois des télécoms, fait comprendre l'échec des restrictions imposées par Washington sur les puces électroniques.

huawei mate 60
Le smartphone Mate 60 de Huawei, qui a récemment vu le jour sans campagne publicitaire ni préavis, a rencontré beaucoup d'enthousiasme. Le 30 août, Reuters a rapporté que les actions de l'entreprise avaient grimpé, sur fond de succès inattendu pour le modèle aux spécifications décrites comme très au-dessus des normes dans le domaine, permettant notamment les appels par satellite et des vitesses très élevées.

Airplane

Une analyse technique, par un spécialiste de l'aviation, sur l'accident d'avion qui a tué Yevgeny Prigozhin

fghj
Russie - L'avion de type Legacy 600 transportant le chef de la milice Wagner s'est écrasé a une centaine de kilomètres de Moscou. L'Appareil qui transportait 10 personnes (2 pilotes, 1 hôtesse et 7 passagers) est tombé comme une feuille morte depuis le niveau de vol 280. Les images qui circulent montrent une chute verticale sans vitesse horizontale. Il est possible que l'aile droite manque.