Retour sur la plus importante opération secrète menée par la CIA : la guerre clandestine au Laos entre 1962 et 1973. La guerre du Viêt-Nam fut le premier conflit retransmis à la télévision. Pourtant, c'est le Laos voisin qui constitua la cible d'une guerre aérienne interminable et démesurée, devenant le pays le plus bombardé de l'histoire (plus que l'Allemagne et Japon réunis lors de la 2nd guerre mondiale). Cette « guerre secrète », l'opération la plus importante menée par la CIA, reste aujourd'hui encore largement ignorée.

© Google
Extrait du film : Opération Laos, made in CIA
Les spécialistes parlent de crimes de guerre et la comparent aux conflits actuels en Irak et en Afghanistan. Dans CIA - Opération Laos, les principaux protagonistes de cette opération (anciens agents de la CIA, pilotes américains, combattants laotiens, reporters de guerre) nous conduisent jusqu'à l'emplacement stratégique du conflit : la base secrète de Long Cheng, QG de la CIA où tout était organisé et décidé. Alors que la guerre s'éternisait, Long Cheng était devenue la base aérienne la plus active du monde et un centre névralgique du commerce de l'opium et de l'héroïne...

En bref, officiellement les USA soutiennent le régime « neutraliste » en place. Ils sont armés par les USA, les « conservateurs » sont aussi armés par les USA. Le 3eme groupe est communiste et est armé par la Russie. Tandis que la CIA établit la base à Longs Cheng ils arment les Mongs clandestinement et bombardent le Laos du nord au sud. (destruction notamment de temple et de la pleine des Jarres) Trafique d'opium...

Tout ceci dans le plus grand secret...

Une compagnie aérienne américaine « Air America » filiale de la CIA organise les missions humanitaires qui visent au développement du pays, et aménage des pistes d'atterrissages dans tout le pays. Distribution de matériel, de vivres et occasionnellement d'armes et munitions. Les communistes se rebellent contre la base de Longs Cheng.

La CIA s'est retiré du Laos au milieu des années 70. Jusqu'en 2003, les Mongs continueront le combat craignant pour leur vie avant d'être un pays !

Ça ne s'invente pas... on ne refait pas l'histoire ! L'histoire est un éternel recommencement.