Julian Assange a répondu à l'accusation du directeur de la CIA Mike Pompeo selon laquelle WikiLeaks serait une « agence de renseignement non étatique », en déclarant à son tour que la CIA était à l'origine des groupes terroristes Daech et al-Qaïda.

En effet, hier, jeudi 13 avril, Mike Pompeo avait accusé WikiLeaks d'être un « service de renseignement hostile et non étatique ».

Assange, à son tour, vient d'accuser la CIA de créer des groupes terroristes. Il a ainsi expliqué que la CIA avait fabriqué al-Qaïda, en rappelant le rôle de l'agence dans l'armement et la formation des miliciens en Afghanistan, afin qu'ils luttent contre les Soviétiques dans les années 1970. Certains d'entre eux, comme Oussama ben Laden, ont évolué ensuite vers al-Qaïda et les talibans, a-t-il dit.

Concernant l'Iran, Assange a à juste titre rappelé que la CIA avait reconnu avoir initié le coup d'État de 1953 en Iran qui a renversé le Premier ministre Mohammad Mosaddeq et réinstallé le dictateur, Mohammad Reza Pahlavi, qui a régné encore 26 années durant.

Enfin, Assange a rappelé la politique ferme et continue de la CIA pour aider au renversement du président chilien Salvador Allende en 1973 et son soutien au dictateur Augusto Pinochet.

Il est utile de rappeler ici que Mike Pompeo et Donald Trump s'étaient déclarés, dans un passé pas si lointain, comme de sincères défenseurs du site WikiLeaks.