L'aubépine (Crataegus laevigata) est un petit arbre épineux de la famille des Rosacées. Cette plante officinale rustique, au bois très dur, était utilisé par les sorcières contre les mauvais esprits. L'aubépine est reconnue aujourd'hui pour ses bienfaits et vertus sur la santé.
© Inconnu
L'Aubépine
Le plus souvent, ce sont les fleurs d'aubépine qu'on utilise mais on peut également se servir des feuilles et des fruits, en infusion, teinture, gélules, comprimés et gouttes à base d'extrait.

L'aubépine et ses bienfaits sur la santé
  • L'aubépine constitue un excellent traitement contre la tachycardie. C'est un régulateur cardiaque qui aide à ralentir le rythme cardiaque tout en faisant baisser les palpitations.
  • En cas d'insuffisance cardiaque légère, l'aubépine améliore l'oxygénation du cœur et la tolérance à l'effort. Elle agit comme un fortifiant du cœur.
  • Antispasmodique, l'aubépine diminue l'excitabilité du système nerveux. L'infusion d'aubépine (20 g de fleurs par litre d'eau bouillante), à raison de plusieurs tasses par jour en cure d'une ou deux semaines, est très efficace en cas d'insomnie et d'anxiété.
  • On la recommande aussi contre les troubles liés à la ménopause (palpitations, bouffées de chaleur, insomnie, etc.) et pour rééquilibrer la tension artérielle.
  • Les fruits d'aubépine sont astringents, on les utilise en gargarismes (10 g de fruits par litre d'eau additionnée d'un peu de miel) pour soulager les maux de gorge et les angines.
  • En usage externe, on peut utiliser une décoction d'aubépine (faire bouillir 20 g de fleurs ou de baies dans un demi-litre d'eau) pour se nettoyer le visage. Résultats garantis contre les rougeurs et petits boutons.
© Inconnu
Cultiver l'aubépine pour ses bienfaits

Une terre drainée, fraîche et riche conviendra parfaitement à la culture de l'aubépine. Plantez-la en plein soleil ou à mi-ombre légère. L'aubépine est plutôt résistante aux conditions extrêmes. Elle supporte les écarts de température et le vent. À moins de la considérer comme un bonsaï et donc de tailler ses tiges et ses racines fréquemment, l'aubépine ne se trouve pas franchement à l'aise en pot. Surveillez bien votre arbuste qui peut facilement être attaqué par les araignées rouges, les pucerons et les chenilles (mais généralement sans trop de dégâts).

L'aubépine en cuisine et ses bienfaits

© Inconnu
Les toutes jeunes feuilles d'aubépine, vert clair, sont très tendres. N'hésitez pas à les ajouter à vos salades ou à les grignoter tout simplement au passage.

Les cenelles, fruits de l'aubépine, ne présentent pas d'intérêt culinaire particulier quand elles sont crues car elles sont farineuses. Vous pouvez en revanche les utiliser pour réaliser des gelées ou confitures originales.