En réponse à une lettre ouverte de 116 experts en robotique, le général britannique à la retraite Richard Barrons a déclaré que l'utilisation de robots tueurs dans les conflits serait « forcée d'advenir » malgré toutes les interdictions possibles. David Stupples, professeur de la City University de Londres, donne son avis à Sputnik à ce propos.
rtrtrt
© Reuters
Arme autonome

Les risques que l'intelligence artificielle fait courir à l'humanité sont décrits depuis longtemps, et des responsables d'entreprises de robotique, dont le milliardaire Elon Musk, ont adressé une lettre ouverte aux Nations unies pour mettre en garde contre les dangers des armes autonomes, surnommées « robots tueurs ».

« J'ai pris connaissance de cette lettre de plus d'une centaine de spécialistes en matière d'intelligence artificielle qui réclament l'arrêt de tous les travaux de mise au point d'armes autonomes, aussi appelées robots tueurs. Par le passé, des savants avaient déjà fait de telles déclarations, que je trouve pour le moins naïves », a déclaré David Stupples à Sputnik.

Et d'expliquer qu'il était parfaitement impossible d'arrêter le progrès, dont le développement des technologies


Commentaire : Le progrès ?


« Quoi qu'il en soit, je partage entièrement l'avis des scientifiques qui insistent sur la nécessité de créer un système de contrôle sur les robots militaires», a souligné l'interlocuteur de l'agence.

Il a rappelé que les drones, qui étaient une sous-classe des robots militaires, étaient déjà utilisés pour des missions de reconnaissance.

« Nous les utilisons aussi lors des opérations militaires en Syrie et en Irak pour neutraliser des terroristes de Daech », a poursuivi l'universitaire, tout en déplorant les pertes parmi les civils, dont les autorités de certains pays se soucient peu.


Commentaire : C'est plutôt le contraire que font les drones : ils permettent de voir où sont les terroristes pour les aider à fuir et à se sauver. Par ailleurs les drones tuent, des centaines de victimes au Pakistan sont dues aux drones.


L'interlocuteur de Sputnik s'est souvenu par ailleurs du film américain de science-fiction Star Wars, épisode II: L'Attaque des clones, réalisé par George Lucas, où l'on a vu une armée de robots.

« Je n'exclus pas qu'une chose pareille puisse se produire un jour dans la réalité, les États ne tenant plus à continuer d'envoyer leurs soldats à la mort. Aussi, se mettront-ils à utiliser des robots pour les missions dangereuses », a-t-il conclu.

Un robot militaire, aussi appelé arme autonome, est un robot, autonome ou contrôlé à distance, conçu pour des opérations militaires. Les drones sont une sous-classe des robots militaires.