A woman clears snow from the pavement in Hamburg, northern Germany.
© Axel Heimken
Une femme déblaie la neige du trottoir à Hambourg, dans le nord de l'Allemagne.
La violente tempête "Friederike" a fait huit morts en Europe du Nord dont cinq en Allemagne, où le trafic ferroviaire grandes lignes a été complètement suspendu jeudi

La compagnie de chemins de fer Deutsche Bahn "suspend tout le trafic grandes lignes. Les trains restent dans les gares ou bien s'arrêtent dans des gares sur leur trajet", a déclaré un de ses porte-parole à l'AFP, ajoutant que la mesure devait être en vigueur "au moins toute la journée".

Après avoir paralysé le trafic ferroviaire dans l'ouest de la première économie européenne, la tempête Friederike se dirigeait vers l'est avec des vents soufflant à plus de 130 km/h en milieu d'après-midi, ont précisé les services météorologiques. Dans les massifs montagneux du Hartz (centre), des rafales allant jusqu'à 203 km/h ont été relevées.

Avions cloués au sol

Plus tôt, la tempête venue de la mer du Nord a provoqué de nombreuses perturbations aux Pays-Bas, où les trains ne circulent toujours pas, et en Belgique. La circulation des trains à grande vitesse Thalys reliant la France, la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne a été interrompue pour la journée au-delà de Bruxelles.

La tempête a aussi cloué les avions au sol à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol pendant la matinée. Alors que le trafic avait repris peu après midi, des tôles se sont envolés du toit d'un terminal, nécessitant la fermeture de deux halls des départs, a rapporté à l'AFP Gedi Schrijze, porte-parole de l'aéroport. Au total 320 vols ont été annulés.

Plusieurs vols ont aussi dû être annulés dans les aéroports allemands de Düsseldorf (ouest) et Munich (sud). Depuis la mi-journée, aucun avion n'avait pu décoller ou atterrir à Düsseldorf. Impossible de partir également depuis l'aéroport d'Hanovre (nord).

Huit morts

En Allemagne, cinq personnes, dont deux pompiers, sont décédées dans des accidents provoqués par la tempête. Un homme de 59 ans a péri en raison d'une chute d'arbre à Emmerich-Elten, en Rhénanie du nord-Westphalie (Allemagne). Un conducteur de poids-lourds de 68 ans est décédé dans un accident de la route, selon la police rhénane. Dans la même région, un pompier est mort pendant une intervention, un autre a également péri en Thuringe. En Brandebourg près de Cottbus, à environ 120 km au sud de Berlin, un conducteur de camion surpris par une rafale est décédé sur l'autoroute.

Au Pays-Bas, deux hommes de 62 ans chacun ont été tués par des chutes d'arbres à Zwolle (nord-est) et Enschede (est). Une automobiliste en Belgique a péri après qu'un arbre se soit abattu sur sa voiture, dans la banlieue sud de Bruxelles. La circulation routière a été aussi perturbée, aux Pays-Bas en particulier où 66 camions ont été renversés par des rafales de vent dans le pays -un record depuis 1990- provoquant à certains endroits des embouteillages monstre, selon l'office de la circulation routière.

En Allemagne, les nombreux passagers bloqués dans les gares "recevront un bon pour l'hôtel ou pourront passer la nuit dans le train", a précisé un porte-parole de Deutsche Bahn à l'agence DPA. "Nous devons protéger nos voyageurs et notre personnel", a-t-il ajouté. De nombreuses écoles et crèches sont aussi restées fermées dans l'ouest du pays, et à l'est, comme à Berlin, certains établissement ont arrêté les cours plus tôt pour permettre aux élèves de rentrer en toute sécurité chez eux.

A gritter lorry on the A68 in the Scottish Borders. Police have advised motorists to drive with extreme caution amid wintry conditions.
© PA
Une saleuse sur l'A68 à la frontière écossaise. La police a conseillé aux automobilistes de conduire avec une extrême prudence dans des conditions hivernales.
Le nord de la France touché

Aux Pays-Bas, le train ferroviaire continuait d'être interrompu en milieu d'après-midi, provoquant un véritable chaos, avec des passagers frustrés massés dans les gare à la recherche d'un moyen de transport, les bus et les tramways étant eux aussi fortement perturbés. Toujours aux Pays-Bas, la ville portuaire de Rotterdam (ouest) était inaccessible depuis les axes venant du Nord, notamment de La Haye et d'Amsterdam, selon l'organisation nationale pour la circulation VID. Les bateaux de pêcheurs sont également restés à quai, tout comme le ferry reliant l'île de Texel (nord) à la terre ferme.

En France, la tempête a également fait des dégâts. Quelque 3.000 clients étaient toujours privés d'électricité jeudi en milieu de journée dans le nord du pays, où la vigilance orange pour vents violents a été levée dans la matinée.