Le ciel était noirci par une pluie de fines cendres et de débris, ajoutant aux inquiétudes des habitants de la zone dont plus de 40.000 ont déjà fui. L'agence vulcanologique philippine a averti lundi d'une "éruption dangereuse imminente".
mayon
© epa
Le volcan Mayon est fâché
Elle estime que le Mayon pourrait entrer dans les prochains jours en éruption après deux semaines d'activité.

Colonne de cendres

Tôt mardi, le Mayon a craché une colonne de cendres haute de 5 km, plongeant dans l'obscurité une partie de la zone avoisinante, selon des volcanologistes et les autorités locales. Célèbre aux Philippines pour la quasi-perfection de son cône, ce volcan situé à quelque 330 km au sud-est de Manille, culmine à 2.460 mètres. Il a connu 51 éruptions au cours des 400 dernières années, dont la dernière remonte à 2014.

Évacuation

Les autorités ont ordonné l'évacuation d'une zone de huit km entourant le volcan. Mardi, les écoles et magasins ont été fermés dans la province d'Albay où est situé le Mayon. Les responsables de l'aviation civile ont fermé les aéroports des villes de Legazpi et Naga ainsi que sur l'île voisine de Masbate. Certaines autoroutes ont également été fermées.