Le Capitole, le Forum ou la place Saint-Pierre sous la neige, de rares chutes de neige se sont abattues tôt lundi sur Rome, causant de légères perturbations. Le Colisée a même été fermé au public.
rome
© Inconnu
Il a neigé à Rome
Alors que la vague d'air froid venue de Sibérie a atteint l'ouest de l'Europe lundi matin, amenant des températures sibériennes, l'Italie a reçu dans le même temps d'inhabituelles chutes de neige.

.

Il est ainsi tombé quelques centimètres de poudre blanche à Rome pour la première fois depuis six ans. Les rues de la capitale italienne sont ainsi restées beaucoup plus calmes que d'ordinaire, à l'exception des badauds prenant des photos.

Conséquence de ces chutes de neige, les curiosités touristiques à ciel ouvert de la Ville éternelle ont gardé portes closes ce lundi pour raisons de sécurité, à l'image du Colisée, le monument le plus visité de Rome, mais aussi des Forums impériaux et du Mont Palatin.

Ailleurs en Europe, cette vague de froid a fait trois victimes ce week-end. Un sans-abri de 35 ans a été retrouvé sans vie dimanche à Valence, dans le sud-est de la France, où le thermomètre est descendu à -3 degrés. Selon les autorités, le SDF serait mort de froid.

En Pologne, deux personnes sont décédées pour la même raison, alors que le mercure frôlait les -12 degrés.

En Russie, le centre météorologique national a annoncé que jusqu'à mardi des températures "anormalement froides" allaient frapper le pays. Le mercure est déjà tombé à -24 degrés durant la nuit de dimanche à lundi. Il a également fait -25 degrés dans la région de Bucarest, en Roumanie.