neurons
Les cerveaux des gens plus intelligents ne sont pas seulement plus gros.....

Les gens qui ont une tête plus grosse sont, en moyenne, plus intelligents, comme le confirment les nouvelles recherches.

Les grosses têtes contiennent des cerveaux plus gros, qui ont plus de neurones (cellules cérébrales), ce qui rend les gens plus intelligents.

Mais attendez, ce n'est pas la fin de l'histoire.

Les dernières recherches en neurosciences suggèrent qu'il y a un rebondissement.

Lorsque vous "écoutez" électriquement le cerveau qui fonctionne, les plus intelligents génèrent moins de "bruit".

C'est comme un moteur plus gros et plus puissant qui tourne plus silencieusement.

Il s'avère qu'en plus d'avoir un cerveau plus gros, les gens plus intelligents ont moins de connexions entre les neurones dans le cortex cérébral, selon les résultats de la recherche.

La raison en est que le cerveau des personnes intelligentes est plus efficace - c'est ce que les psychologues appellent "l'hypothèse de l'efficacité neurale de l'intelligence".

La conclusion est tirée d'une étude de neuroimagerie qui s'est penchée sur la microstructure du cerveau.

L'analyse du cerveau de 259 personnes a mesuré le nombre de dendrites dans leur cerveau.

Les dendrites sont des extensions de cellules cérébrales qui s'étendent vers d'autres cellules du cerveau, ce qui leur permet de communiquer entre elles.

Les tests de QI ont montré que les personnes ayant moins de dendrites étaient plus intelligentes.

Plus que la taille, c'est l'efficacité avec laquelle les cellules de votre cerveau communiquent qui compte.

Avec moins de connexions dendritiques, il y a moins de 'bruit' dans le cerveau et le signal est plus pur.

Moins de dendrites consomment également moins d'énergie - d'où un cerveau plus efficace.

Voici la description schématique de l'auteur (from Genç et al., 2018) :

iq brain

En haut (personne à QI faible) :

Haute densité de neurites

Dispersion élevée d'orientation des neurites



En bas (personne à QI élevé) :

Faible densité de neurites

Dispersion faible d'orientation des neurites
Le Dr Erhan Genç, qui a dirigé l'étude, a déclaré :
"L'hypothèse a été que les cerveaux plus gros contiennent plus de neurones et, par conséquent, possèdent plus de puissance de calcul.

Cependant, d'autres études avaient montré que, malgré leur nombre relativement élevé de neurones, le cerveau des personnes intelligentes montrait moins d'activité neuronale au cours d'un test de QI que le cerveau d'individus moins intelligents.

Les cerveaux intelligents possèdent des connexions neuronales allégées, mais efficaces.

Ainsi, ils peuvent se vanter d'avoir des performances mentales élevées à faible activité neuronale."
L'étude a été publiée dans la revue Nature Communications (Genç et al., 2018).

Traduction Sott.net de source.