La Corrèze, la Creuse, le Tarn, l'Aveyron, le Cantal, la Loire, la Haute-Loire, la Lozère et le Puy-de-Dôme sont concernés par cet épisode neigeux précoce.

snow, child, sky
© LAURENT DARD / AFP
Neige à La Mongie, dans les Hautes-Pyrénées, le 28 octobre 2018.
La Corrèze, la Creuse et le Tarn ont été placés en vigilance neige et verglas, s'ajoutant aux six départements du Massif central déjà en alerte, a annoncé Météo France, lundi 29 octobre, dans son bulletin de 6 heures.

L'Aveyron, le Cantal, la Loire, la Haute-Loire, la Lozère et le Puy-de-Dôme restent concernés par la neige et le Var, la Corse et les Alpes-Maritimes par les orages.

Neige précoce

Il neige faiblement au-dessus de 600 à 800 mètres sur le Massif central en fin de nuit de dimanche à lundi, a indiqué Météo France qui précise que cet épisode neigeux arrive tôt dans la saison. Lundi matin, des précipitations parfois soutenues arriveront de l'est sur l'Auvergne, avec une limite pluie-neige qui baissera rapidement vers 500/700 mètres.

La neige tombera fort, d'abord sur la Haute-Loire et la Lozère en matinée, puis en fin de matinée ou début d'après-midi sur la Loire, le Puy-de-Dôme, le Cantal et l'Aveyron et ce jusqu'à mardi matin, avec une limite pluie-neige qui pourra descendre encore jusqu'en plaine dans la nuit de lundi à mardi, prévient l'opérateur météo. D'ici à mardi matin, on peut attendre « des quantités de neige de 15 à 30 cm (localement 50 cm) au-dessus de 800 à 1 000 m et au moins 5 à 10 cm au-dessus de 500 m, voire plus bas ». En raison de la précocité de l'évènement qui arrive après une période douce et sèche, sur des arbres qui ont encore leurs feuilles, attention aux dégâts supplémentaires résultant de cette situation fortement neigeuse.

Averses orageuses et grêle

Des averses orageuses se produisent depuis la Sardaigne jusque sur la Côte d'Azur. Un système orageux très virulent a circulé pendant la nuit de dimanche à lundi à l'est immédiat de la Corse. Des vents de secteur sud soufflent depuis samedi soir depuis le Maghreb vers le golfe de Gênes, entretenant une houle de secteur sud autour de la Corse et jusqu'à la Côte d'Azur.

Météo France précise que des averses orageuses localement fortes viendront toucher aujourd'hui le Var, les Alpes-Maritimes et la Corse. Elles pourront s'accompagner de grêle, de fortes rafales de vent et de fortes intensités de pluie. En peu de temps sous un orage, des cumuls de l'ordre de 70/100 mm sur le Var, les Alpes-Maritimes et la Corse sont possibles.

Vent et surcote sur la Corse

De plus, la Corse est placée en vigilance orange « vent violent » à partir de midi. En effet, outre les rafales sous orages (qui restent généralement localisées), un épisode tempétueux assez généralisé (lié à la dépression baptisée Arian) balaiera l'ensemble de l'île entre cet lundi après-midi et lundi soir.

Dans un premier temps, sur la façade est et nord de l'île, le vent de secteur sud pourra atteindre 100 à 130 km/h. Dans un second temps, le vent basculera au sud-ouest et sur la plus grande partie de l'île, il atteindra également 100 à 130 km/h dans l'intérieur et probablement plus sur les côtes. « Ce secteur de vent est peu habituel pour la Corse », signale encore Météo France.

Le passage de la dépression provoque également une surélévation du niveau de la mer (surcote). Les déferlements associés aux fortes vagues ainsi que la surélévation du niveau de la mer risquent d'engendrer des submersions sur les parties basses ou vulnérables du littoral de la Corse. Les vagues les plus fortes touchent la façade est de la Corse dès cet après-midi. Le secteur de Bastia est particulièrement sensible. Ensuite, l'ouest de la Corse du Sud est concerné en soirée et début de nuit prochaine. Les golfes d'Ajaccio et de Propriano sont les plus exposés.