cold, USA, extreme
© JOSHUA LOTT / AFP
es températures ressenties sont descendues jusqu'à -53°.
La vague de froid extrême qui a frappé le nord des Etats-Unis cette semaine a fait au moins 21 morts.

La masse d'air froid venue de l'Arctique a provoqué des records de basses températures dans toute la région du Midwest et des Grands lacs. En températures ressenties, il a ainsi fait -53°C dans le Minnesota, -51 dans le Wisconsin ou encore -48 dans l'Illinois.

Des conditions climatiques extrêmes aux lourdes conséquences. Les hôpitaux ont dû traiter de nombreux patients pour des engelures, dont certains risquent l'amputation. Il s'agissait en grande majorité de SDF.

D'autres habitants de la région ont succombé à ces températures extrêmes. Selon les informations de la presse locale, plusieurs victimes ont été retrouvées mortes de froid, après des chutes dont elles n'ont pas pu se relever. Les accidents de la circulation ont également provoqué de nombreux décès.

Le bilan, établi à 21 morts, est encore provisoire.

Alerte aux inondations

Et alors que les températures ont commencé à remonter ce vendredi 1er février, les autorités ont émis une alerte aux inondations en raison de la fonte rapide de la neige et de la glace.