Strange sounds

Commentaire : Le titre original de l'article est : « Un Mirage 2000 sème la panique dans le Rhône en franchissant le mur du son » mais c'est le deuxième article du Parisien de ce type en quelques semaines. Espérons que ce soit bien le bang d'un Mirage 2000 et pas encore l'explosion d'un bolide.


Une forte explosion a été entendue à Lyon et Saint-Etienne ce lundi midi.

« Bang ». Ce bruit d'explosion dans le Rhône ce lundi en début d'après-midi a engendré un début de panique sur les réseaux sociaux. Plusieurs dizaines de personnes se sont inquiétées de cette effrayante détonation à l'heure de la pause déjeuner. Une forte détonation entendue entre Saint-Etienne et Lyon, mais aussi jusqu'à Annecy (Haute-Savoie) dans les Alpes, selon plusieurs témoignages.



L'origine du tumulte vient du ciel. Comme il y a quelques jours dans l'Oise, il s'agit simplement d'un avion de chasse qui a franchi le mur du son à environ 10 000 mètres d'altitude. Pour être précis, c'est l'œuvre d'un Mirage 2000 en vol d'entraînement.

Un bruit entendu à 130 km

Selon Lyon Capitale, le franchissement du mur du son, et le « bang » induit, avait fait l'objet d'une demande d'autorisation. « À l'altitude où il était, il n'y avait aucun risque, explique le Commandement la défense et des opérations aériennes. Ces entraînements sont nécessaires pour que l'Armée de l'air soit en mesure de faire face à toute menace aérienne. »

Les excellentes conditions atmosphériques sont à l'origine de la propagation du bruit du bang sur une si longue distance. Le bang supersonique a été entendu, au moins, jusqu'à 130 kilomètres de son point d'origine.