“Several office windows at NWS Caribou are covered in deep snow and drifts,” the National Weather service wrote. “This is a common view looking out windows in Northern Maine.”
© NWS CARIBOU
"Plusieurs fenêtres de bureau du NWS Caribou sont recouvertes de neige épaisse et de congères", écrit le National Weather Service. "C'est une vue courante depuis les fenêtres du nord du Maine."
Les Bostoniens en manquent de neige devraient peut-être planifier des vacances à Caribou, dans le Maine, où 3,7 mètres sont tombés jusqu'à présent cette saison, selon le National Weather Service.

Le météorologue Mark Bloomer a déclaré que c'est bien au-dessus de la moyenne, qui est de 2 mètres pour la fin de février, et qu'ils suivent quelques tempêtes ce week-end et au début de la semaine prochaine.

La chute de neige record a été fixée en 2008 à 5 m, a indiqué M. Bloomer.

Le refroidissement éolien et des heures de chûtes de neige mardi soir ont contribué à la formation des murs de neige de 2 à 3 mètres dans l'ai de stationnement du quartier général du Service météorologique national de Caribou, a déclaré M. Bloomer.


Une tempête de vent a également balayé suffisamment de neige mardi pour que plusieurs routes soient fermées à Caribou pendant que 10 cm de plus tombaient. Bloomer a indiqué qu'à partir de mercredi matin, de nombreuses routes étaient encore à une voie.

Un tweets du National Weather Service a déclaré que la côte est confrontée à un hiver très différent, et Bloomer l'attribue à la trajectoire de la tempête, qui déverse de la neige dans le nord, mais de la pluie sur les plages.

M. Bloomer a indiqué que la saison de fonte printanière approche et qu'ils surveillent de près les embâcles et les congères de neige afin de protéger les résidents contre les fortes inondations.

"C'est habituellement à la fin mars [ou] au début d'avril que l'accumulation de neige commence à fondre considérablement et que les rivières l'entraînent vers le bas ", a dit M. Bloomer. "[Nous sommes] toujours préoccupés par les inondations pendant la fonte printanière."


Source : Sabrina Schnur Boston Globe - Traduction Sott.net