Dr Plotkin

Dr Plotkin le 11 janvier 2018 dans l'affaire judiciaire opposant Lori Matheson (contre la vaccination) à son ex-mari Michael Schmitt concernant la vaccination de leur fille de deux ans.
Il s'agit d'extraits de la déposition complète de 9 heures du Dr Stanley Plotkin sur les vaccins et l'utilisation de tissus cellulaires fœtaux (76 fœtus pour une étude entre autre) ainsi que l'expérimentation de vaccins sur les orphelins, les bébés en prison, les handicapés mentaux et environ un million de personnes sous domination coloniale au Congo belge et au Rwanda.

Il ne s'agit là de que des aveux de ce médecin en particulier. Imaginez le nombre faramineux de fœtus utilisés pour la création de vaccins et le nombre de cobayes non informés qu'a utilisé Big Pharma pour son plus grand profit...

Cet extrait a été traduit :


On peut trouver une description complète en français de la vidéo sur le site de Corvelva.

Si les gens savaient ce qui compose réellement les vaccins il y réfléchiraient à deux fois avant d'accepter la bouillie vaccinale. Une vidéo d'utilité publique alors qu'un vaccin contre le Covid est annoncé pour fin 2020.

Selon un document du CDC, les vaccins sont composés entre autre de :
- Sérum fœtal bovin, albumine de sang humain, cellules embryonnaires de poulet, cellules rénales de chien (Le composant s'appelle "Madin Darby Canine Kidney (MDCK) cell protein") et du sérum de veau.

La lignée cellulaire WI-38, contenue dans au moins 6 vaccins dont celui contre la rougeole, la rubéole et les oreillons, est largement connue pour être un "dérivé du tissu pulmonaire d'un fœtus femelle (caucasien) avorté", comme le reconnaît le site Wikipedia.

L'Institut Coriell explique que la lignée cellulaire MRC-5, contenue dans une dizaine de vaccins, a été développée en septembre 1966 à partir d'un tissu pulmonaire prélevé sur un fœtus de 14 semaines avorté sur une femme de 27 ans en bonne santé physique, pour des raisons psychiatriques précise la recherche. Vaccine Excipient Summary (pdf)